LE CONSEIL HOMEO DE LA SEMAINE 26185


7-newred.gif Toutes les semaines, retrouver la rubrique "conseil homéo".

 L'objectif est d'apporter une réponse thérapeutique lorsque l'allopathie n'est pas possible en conseil ou  non souhaitée par le patient.

Cette semaine : LES CYSTITES AIGUËS


 

 

On se trouve souvent démuni devant une patiente venant chercher un conseil pour traiter une crise de cystite. Hormis le très célèbre décongestionnant pelvien rouge, pas de médicament conseil ! Mais si ! Pensez HOMEOPATHIE !

 

Remarque importante :

Il faut impérativement consulter un médecin dans les cas suivants :

§          Si aucune amélioration n’est survenue au bout de 24 H

§          Cystite chez un homme.

§          Lorsque les douleurs sont trop intenses.

§          Lorsque la fièvre dépasse 38°5.

§          Lorsque les reins soufrent.


Les 4 remèdes principaux et quasi systématiques  sont :

 

CANTHARIS

 

§          Douleurs et brûlures violentes, ressenties au niveau de la vessie, de l'uretère et du méat

§          accentuées dès que la vessie contient quelques gouttes d'urine

§          coupantes, en lames de rasoir", avant, pendant, et après la miction.

§          constant besoin d'uriner.

§          La miction se fait goutte à goutte, et est extrêmement pénible.

 

 7 ou  9 CH, 3 gr toutes les heures, espacer selon amélioration

 

MERCURIUS CORROSIVUS

 

§          Les douleurs encore plus violentes

§          Accentuées à mesure que la vessie se vide.

§          urines foncées, peu abondantes, parfois teintées de sang

§          Les symptômes sont aggravés la nuit.

 

7 ou  9 CH, 3 gr toutes les heures, espacer selon amélioration

 

SERUM ANTICOLLIBACILLAIRE

 

Biothérapique

Première dilution possible : 4 CH (problème de sécurité virale). Le plus souvent prescrit en 6 ou 8 DH et en ampoule

A associer à 1 ou 2  médicaments de la crise

 

1 amp 3 fois / jour pendant 4 jours

 

COLLIBACILLINUM

 

Mêmes indications que Sérum Anticollibacillaire

 

 

D’autres remèdes en bref :

 

Apis mellifica

 

§          cystite d'apparition brutale chez un sujet qui boit peu

§          urines rares

§          douleurs et brûlures remontant vers les uretères et les reins au cours de la miction.

§          symptômes aggravés par la chaleur, et améliorés par les applications froides.

 

7 ou  9 CH, 3 gr toutes les heures, espacer selon amélioration

 

Terebenthina

 

§          Correspond à un stade plus avancé : cystite commençant à s’aggraver

§          urines de couleur foncée, parfois hémorragiques, avec une odeur particulière, dite " de violette".

§          mictions douloureuses et brûlantes, avec irradiation des douleurs vers les reins.

 

4 CH : 3 gr à chaque miction hémorragique

 

Staphysagria

 

Remède :

§          des cystalgies post sondage urinaire

§          des cystites survenant après chaque rapport sexuel

§          des cystites survenant après une contrariété

§          des cystalgies des jeunes filles

 

7 ou 9 CH: 3 gr 2 à 3 fois par jour

 

un petit complément phytothérapique :

 

Uva ursi en teinture mère : c’est la busserole

·          Action antiseptique urinaire puissante

·          Active sur le collibacille

·          Action anti-inflammatoire

·          Diurétique

 

50 à 100 gouttes dans 1 verre d’eau, 2 à 3 fois / jour pendant 5 à 10 jours

 

Et bien sûr, des règles d’hygiène à rappeler au patient :

 

· Boire abondamment.
· Uriner après les rapports sexuels.
· S'essuyer et se laver d'avant en arrière.
· Eviter les douches vaginales.

 

 

 

 

 

La semaine prochaine : les nausées de la femme enceinte


zabou31zabou31 Publié le : Mardi 25 novembre 2003 @ 23:26:37

Liens relatifs

L'article le plus lu à propos de  Homéo-Flashs :
Les dernières nouvelles à propos de Homéo-Flashs :

rslorraine rslorraine
vous pouvez rajouter un l 3 de chez lehning



bye
zabou31 zabou31
merci du complément.

on peut en effet également conseiller dans la gamme des produits Lehning : le n°3 "Rubia" mais aussi le n°9 "uva ursi".

Chez Boripharm : le n° 18 : cystite et toroubles de la prostate, et le n° 42 : prévention des infections urinaires (à donner après la crise pour prévenir les récidives)

chez L'abbé Chaupitre, le n° 81 et le n°94 qui sont utilisés comme des antiseptiques / calmants des voies urinaires
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 604 561 079

  • Nb. de membres 15 271
  • Nb. d'articles 356
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques