Index du forum »»  Salaires »» attribution arbitraire du coefficient 330

attribution arbitraire du coefficient 330#9996

23Contributeur(s)
lesmicmicMarinelaManagerMKIIIDaniel2pharmitramses2nhl1967riepElcordierosAntoine_pharmaGaliennecaiuscrocuscharles17enspsuricatedakaruLucetteKomaPharmaGuideurlalie33ferocactuscookysprinter
4 Modérateur(s)
ManagerchatBixente64bultus
lesmicmic lesmicmicicon_post
Bonjour
Je voudrais vraiment éclaircir les conditions d'attribution du coefficient 330 pour un préparateur.
Peut-on considérer qu'un préparateur compétent, qui délivre sans contrôle, qui conseille sans jamais rien demander au titulaire, qui bien sur connait et participe au fonctionnement de l'officine et des logiciels et qui a 21 ans d'ancienneté dans l'entreprise ... mérite le coefficient 330 ?
Pour compléter et peut-être à titre comparatif, je vous donne mes chiffres persos de l'annee 2009 :
Coef 290 + 15% d'ancienneté X12
13078 ventes
554725 € de chiffre d affaire (24%)
124194 € de marge HT

Postez vos propres données
Offrez vos témoignages
Merci de faire preuve de franchise

En fait j'en ai marre de me fier aux seuls dires de mon titulaire qui se plaint toujours et refuse toute négociation, se réfugiant derrière les grilles de la convention.
Tout ça pourrit l'ambiande de travail et la vie.

Marinela Marinelaicon_post
Il y a deux manières de voir les choses :

- réglementairement, selon la CC, a quoi as-tu droit : http://www.pharmechange.com/sections.php?op=viewarticle&artid=46

- si tu veux plus --> chercher ailleurs ! car rien ne l'oblige à te donner plus que la CC

Manager Managericon_post
Le coef 330 est un coef exceptionnel. Il est donc laissé à l'appréciation de l'employeur.

Comme le dit Marinella je ne connais qu'une bonne réponse à une insatisfaction salariale... la recherche d'un autre emploi.

Il faut comprendre que le marché du travail est un marché comme les autres. La valeur d'un salarié est le meilleur salaire qu'un employeur puisse donner en échange d'un contrat de travail. Cette valeur peut être différente selon les employeurs, les lieux, l'époque, etc.

Les coefs, les salaires conventionnels, tout ça, ce ne sont que des repères. Ce qui est important c'est le salaire net que tu vas pouvoir obtenir et quelles garanties tu auras que ce salaire ne soit pas dévalorisé avec le temps.
lesmicmic lesmicmicicon_post
je reformule :
a quoi sert-il de mettre dans une convention collective un coefficient qui n'est attribué que de façon arbitraire par l'employeur.
Puisque de toute façon (et de base dans le droit du travail) rien n'empêche un employeur de payer au dessus du tarif conventionnel ! donc même au dessus de 330 !
Je ne vois dans ce coefficient 330 qu'un motif de conflit .
Il serait intéressant de connaitre l'avis de ceux qui font la convention.
Quand au fait de voir ailleurs, il faut tout prendre en compte ( ancienneté, éloignement, bien-être avec les collégues, etc..)ça fait plusoeurs préparatrices qui défilent ici et ui n'était pas mieux loties ailleurs.
La vie en entreprise ne se cantonne pas à faire des heures et être payé.
Ce post pourrait servir à comparer ce qui se fait dans les officines françaises en termes de salaires et de travail fournit, afin de ne pas avoir que la version du titulaire ( du genre "vous n'avez pas à vous plaindre").
Merci de participer efficacement.
Marinela Marinelaicon_post
Citation : lesmicmic 

je reformule :
a quoi sert-il de mettre dans une convention collective un coefficient qui n'est attribué que de façon arbitraire par l'employeur.

a donner l'idée que ca peux se faire ...
Marinela Marinelaicon_post
Citation : lesmicmic 

Ce post pourrait servir à comparer ce qui se fait dans les officines françaises en termes de salaires et de travail fournit, afin de ne pas avoir que la version du titulaire ( du genre "vous n'avez pas à vous plaindre").
Merci de participer efficacement.
 

tu arrives comme les carabiniers. Problème largement débattu depuis des années ici !
lesmicmic lesmicmicicon_post
je rappelle qu'en droit du travail c'est le code du travail qui domine et que les conventions collectives ne peuvent que l'améliorer .
Hors ce coefficient 330 n'ameliore rien puisu'il est aussi arbitraire qu'une augmentation au bon vouloir.Donc il ne sert qu'à semer la zizanie entre préparateur et titulaire.
Pourquoi ne pas le retirer de la convention tout simplement.

Si des réponses existent sur le forum, merci de m'en donner les liens.

Je voulais simplement avoir des "réalités nationales", de vrais témoignages, sur ce qui se passe réellement en pharmacie.

Comment progresser dans l'obscurantisme de la pharmacie d'officine ?
La profession évolue, les mentalités de larbins et de profiteurs restent. Aidez nous à les faire bouger
Merci

Message édité par : lesmicmic / 20-12-2010 18:14



Message édité par : lesmicmic / 20-12-2010 18:15

MKIII MKIIIicon_post
note qu'il y à un coef 800 qui m'énerve également .
lesmicmic lesmicmicicon_post
coef 800 très énervant en effet pour faire le meme boulot qu'un 240.Mais bon y'en a qui trouve ça normal. y'a même des non qualifiés qui n'ont meme pas le certificat d'études qui délivrent bêtement à longueur de journées sans être vérifiés.
Trés valorisant pour vos études et diplômes.
Marinela Marinelaicon_post
Citation : lesmicmic 

coef 800 très énervant en effet pour faire le meme boulot qu'un 240.

tu vois là, au quatrième post, tu viens juste de te disqualifier tout seul ....
lesmicmic lesmicmicicon_post
et pourquoi disqualifié?
ce que j'écris est pourtant vrai !
qu'est-ce qui vous choque là-dedans ? la vérité ?
et puis si l'on répondait vraiment au sujet de façon plus profonde, peut-être que plus de monde viendrait participer. La plupart des préparateurs que je connais est complétement ecoeurée par le métier. Beaucoup restent murés dans leur condition médiocre sans réaction. Combien dépriment devant ce no-futur ?
Pensez-vous vraiment qu'un préparateur en pharmacie, même au coefficient 330, mérite de gagner si peu ?.
Messieurs les titulaires, renseignez-vous auprés de votre clientéle et vous serez surpris des salaires pratiqués. Et souvent pour beaucoup moins de compétences exigées.
lesmicmic lesmicmicicon_post
quand a ceux qui vont me dire de changer de métier, qu'ils changent de site. Un forum est fait pour echanger des idées et tenter de progresser.
Changer de métier, c'est laisser sa place telle qu'elle est à un autre. C'est très égoïste et ça sert la cause des profiteurs. Les générations à venir apprécieront.
Donnez-moi par exemple des adresses de gens compétents à qui demander des explications solides.
Dites-moi ce qui se passe dans votre entreprise, sans hypocrisie.
Voilà ce qu'on attends de ce genre de discussions. pas des banalités du type "arrète de te plaindre et va voir ailleurs"
Daniel2 Daniel2icon_post
Bonjour, je vous confirme les avis de Marinela et de Manager!
Le coef 330 peut présenter des avantages pour la retraite et pour la prévoyance(cadres et assimilés) à condition de cotiser à la garantie minimale de points (GMP.)compte-tenu que vous serez en dessous du plafond SS. Il existe actuellement des incertitudes de lisibilité sur des régimes des retraites complémentaires l'AGIRC en l'occurrence.....cotiser mais pour qui pour quoi avec ce coef. Ce qui compte, c'est votre salaire net.
Si vous êtes aussi bon que vous le prétendez, soyez plus ambitieux tentez le coef 400!!!....sinon,il faut changer de crémerie en négociant dès le départ le coef et le salaire! Bon courage, l'époque n'est pas forcément propice :# :# :=! :=!

Marinela Marinelaicon_post
Citation : Daniel2 
Si vous êtes aussi bon que vous le prétendez, soyez plus ambitieux tentez le coef 400!!!

c'est surement le meilleur conseil qu'on puisse lui donner !
Marinela Marinelaicon_post
Citation : lesmicmic 

quand a ceux qui vont me dire de changer de métier, qu'ils changent de site.

Ils sont déja loin !!!!
Manager Managericon_post
Je ne vais pas te faire la leçon mais pour ouvrir une discussion il faut commencer par avoir des questions ouvertes.

Je vais prendre un moment pour te dire ce que je pense de ce que tu dis plus haut. Il y a du vrai mais il y a aussi des inexactitudes.

"Je rappelle qu'en droit du travail c'est le code du travail qui domine et que les conventions collectives ne peuvent que l'améliorer."

==> Oui enfin il y a une hiérarchie de norme en droit du travail ce qui fait qu'une CCN améliore le code du travail et qu'un accord d'entreprise améliore la CCN

"Hors ce coefficient 330 n'ameliore rien puisu'il est aussi arbitraire qu'une augmentation au bon vouloir.Donc il ne sert qu'à semer la zizanie entre préparateur et titulaire."

==> Contrairement à ce que tu penses il est très important que ce coef existe, c'est en effet à partir de ce coef qu'on devient assimilé cadre et qu'il devient possible de cotiser aux caisses de prévoyance et de retraites des cadres. Pour que les cotisations à la caisse de retraite soit intéressantes au moment de la liquidation de la retraite il faut pouvoir y cotiser jeune. Je vais te mettre les boules mais j'ai obtenu ce coef à 25 ans. L'existence de ce repaire m'a permis d'avoir un objectif.

"Pourquoi ne pas le retirer de la convention tout simplement."

==> Là je ne vais pas te faire un dessin...

Tu sais quand on travaille dans la fonction publique, on suit des grilles, des coef, ... tout est plus ou moins écrit d'avance, quand on travaille dans le privé, tout est à faire, il existe juste une trame conventionnelle pour donner des repaires. C'est difficile, pas toujours très juste parce que lié à des éléments qu'on ne maitrise pas forcément(plus facile chez un quinqua que chez un jeune chargé de dettes ou dans telle ville que dans telle autre), certaines époques ont été plus faciles que d'autres, mais personne ne peut négocier à ta place.

Tu verras en lisant ce sujet un peu enterré qu'il y a des tas de situations très différentes ==> http://www.pharmechange.com/viewtopic.php?topic=73&forum=2

Bon courage et surtout crois en toi, tu n'as que trop attendu. Mais surtout n'oublie jamais qu'il ne suffit pas que tu souhaites quelque chose pour que ça se réalise, il faut se préparer à un long combat.
lesmicmic lesmicmicicon_post
Merci à ceux qui commencent à répondre.
Mais je dois préciser mon état d'esprit au sujet de ma question :
1. Je ne prétends pas être "si bon".
Je cherche justement à me situer avec des témoignages concrets ( chiffres/rémunération ).
2. Si le coef 330 n'existait pas, Mon employeur finirait par me payer au 310 en temps voulu, et rien ne l'empecherait de faire mieux et même de me faire cotiser aux caisses cadres puisque le code du travail l'autorise.
3. Le fait que ce coef existe et qu'il me le refuse ( puisque rien de précis ne l'y oblige), nous met dans une situation de conflit à cause des termes contenus dans l'attribution de ce coefficient.

Donc sur quels critères determine-t-on qu'un préparateur possède "des qualités techniques et commerciales exceptionnelles et qui exécute
des travaux comportant une large initiative." ( in texto )

Par exemple y a t-il des cas de jurisprudence qui disent qu'un préparateur qui délivre de façon autonome doit avoir le coef 330 ?

Ou est-ce que certains qui l'on obtenu peuvent apporter leurs témoignages et leurs arguments ?

Comment faire remonter ce genre de question à ceux qui décident (et que l'on ne connait que trop peu dans les officines)

Quand les choses sont définis et respectées, le conflit n'a pas lieu d'exister. Ici le flou sème la zizanie


lesmicmic lesmicmicicon_post
Autre précision concernant la classification :
Comment ce fait-il qu'un coefficient 300 n'est pas égal à trois fois le coefficient 100 ?
C'est pourtant mathématique !
Le coef. 100 doit être le smic par obligation.
Le terme coefficient n'est donc plus approprié, car la base de la législation, c'est le vocabulaire employé.
Or, un coefficient est multiplicateur !
Voir "dictionnaire officiel académie française"
Même si la réalité économique rend ces faits improbables, multipliez le smic du coef 100 par votre coef. et vous aurez une idée de ce que vous méritez vraiment.(préparateurs et pharmaciens)
Comparez cela aux salaires pratiqués autour de vous et par rapport aux connaissances exigées et vous verrez que ce n'est pas forcément énorme.
C'est simplement ce que les premières commissions paritaires devaient trouver normal quand elles ont définis ces coefficients.
Là, il faudrait un historien pour comparer ce qui se faisait à l'époque !

Message édité par : lesmicmic / 21-12-2010 07:03



Message édité par : lesmicmic / 21-12-2010 07:06

Manager Managericon_post
C'est parce que tu ne connais pas bien le fonctionnement du "social" de la pharmacie d'officine que tu avances ce que tu dis.

Tu peux lire ce dossier sur le site que je propose aux préparateurs ==> http://www.preparateur-en-pharmacie.com/sections.php?rubric=7
J'attends toujours que nos collègues des syndicats présentent leur centrale et leurs objectifs pour la branche...

Je vais essayer de répondre au moins à tes questions parce que tes affirmations ne sont pas toujours justes par méconnaissance.

"Donc sur quels critères détermine-t-on qu'un préparateur possède "des qualités techniques et commerciales exceptionnelles et qui exécute
des travaux comportant une large initiative." ( in texto )"

C'est volontairement flou pour s'adapter à toutes situations.

"Par exemple y a t-il des cas de jurisprudence qui disent qu'un préparateur qui délivre de façon autonome doit avoir le coef 330 ? "

Tout simplement parce qu'aujourd'hui le code de la santé publique ne l'autorise pas.

"Ou est-ce que certains qui l'on obtenu peuvent apporter leurs témoignages et leurs arguments ?"

J'ai obtenu le coef 300 parce que j'étais responsable du préparatoire, que je m'occupais à l'époque de plusieurs labos, parce que je prenais en charge des tas de choses à l'officine(exemple : suivi de travaux, maintenance, informatique), mon patron était maire de la commune et était peu présent, le pharmacien adjoint ne souhaitait pas s'occuper de tout ça.

"Comment faire remonter ce genre de question à ceux qui décident (et que l'on ne connait que trop peu dans les officines)"

Je ne pense pas qu'ils ignorent grand-chose des pb de l'officine, mais tu peux aussi te syndiquer.

"Comment ce fait-il qu'un coefficient 300 n'est pas égal à trois fois le coefficient 100 ?"

Comme dans toutes les professions le SMIC a rattrapé les bas coefs. Le coef 100 représente donc le salaire minimum de la branche(il est négocié régulièrement et est très proche du SMIC). Entre le coef 100 et le coef 230 on calcule les salaires à partir d'une échelle de raccordement, le coef 230 étant le premier salaire résultat de : valeur du point x coef/100 x nbre d'heures mensualisées. Soit 1429.55€ bruts pour 151.67 H par mois. Si tu veux placer le coef 300 à 4050€, tu risques d'attendre un moment... Ce n'est pas moi qui vais te dire que les salaires sont élevés en France mais pour être crédible il ne faut pas avancer n'importe quoi. Personnellement j'estime que nous avons un retard de 20% depuis de nombreuses années ce qui donnerait un salaire net de 1300€ pour un préparateur débutant et un salaire net de 2300€ pour un pharmacien débutant(soit à peu près le plafond SS).


lesmicmic lesmicmicicon_post
a Manager :
je n'avance pas n'importe quoi en disant qu'un coefficient est un multiplicateur et que ce terme est donc inadapté. On devrait plutôt parler d'échelon ou de grade.
Pour le reste comprenez que je n'avance ou ne réclame rien, mais je pose les questions.
En tout cas merci de ton témoignage personnel concret.
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie



Le droit du travail vous semble complexe ?
Vous avez besoin d'y voir plus clair par rapport aux textes de la Convention collective nationale de la pharmacie d'officine ?
Découvrez pour chaque article, un commentaire détaillé qui vous aidera au quotidien à encadrer vos relations avec votre employeur ou vos salariés.


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 604 617 363

  • Nb. de membres 15 272
  • Nb. d'articles 356
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques