Index du forum »»  Salaires »» association pharmacien/opticien

association pharmacien/opticien#8937

7Contributeur(s)
opticiensyncmasterElGringoramses2ManagerpartnerAntoine_pharma
4 Modérateur(s)
ManagerchatBixente64bultus
opticien opticienicon_post
Bonjour à tous et permettez moi de poster sur ce forum qui vous est réservé.
Je suis opticien salarié et je vais m'installer à mon compte dans la commune ou je vis.
A la génèse de mon projet, j'ai dans l'idée de proposer une association au pharmacien (de cette même commune) qui va prochainement agrandir et déplacer son officine. Avant de faire cette démarche et afin d'étayer ma proposition, j'aimerais connaitre votre avis et, le cas échéant votre vécu, sur l'intégration d'une surface optique en pharmacie (avantages et inconvénients). Pour ma part l'intéret est évident : réduction des frais de local, apport financier supplémentaire, traffic régulier en magasin...
Pour ce qui est des avantages communs aux deux parties, je pense à : possibilité de partager le cout salarial d'un(e) vendeur(euse) qui pourrait "voler" sur les deux activités (après formation), augmentation des remises chez les fournisseurs communs (produits de contactologie...), création d'un grand espace santé (professionalisant et plus vendeur par effet psychologique), ...
Je vous remercie par avance pour vos remarques et suggestions constructives.
Bien cordialement,

l'opticien
syncmaster syncmastericon_post
Bonjour,
ce que tu proposes n'est pas possible: le code de la santé publique interdit ce genre d'association. De plus, une officine ne peut partager ses locaux avec une autre société.
En revanche il est possible pour une pharmacie d'avoir un rayon optique, avec un opticien salarié. Ou bien de faire deux sociétés distinctes, dans des locaux voisins, et de rétrocéder des produits.



Message édité par : syncmaster / 06-02-2010 09:32

opticien opticienicon_post
Merci pour ta réponse.
Il est bien question de fonder une société différente de celle du pharmacien.
L'idée étant que ce dernier prenne des parts dans la société optique. Pour le partage des locaux j'imagine qu'il est possible d'avoir deux locaux attenants avec une entrée principale différente mais un acces interieur entre les deux... Non ?
En tout cas du point de vue de votre profession, cela vous semble intéressant ou pas du tout ?


Message édité par : opticien / 06-02-2010 12:32

ElGringo ElGringoicon_post
Citation : opticien 
Pour le partage des locaux j'imagine qu'il est possible d'avoir deux locaux attenants avec une entrée principale différente mais un acces interieur entre les deux... Non ? 


Ben Non ! La pharmacie doit être dans un local individualisé qui ne possède aucune communication avec un local attenant.

Il vous reste à trouver deux locaux distincts contigues et sans communication.

Douce france où la loi n'est qu'efficience... ;-)
El Gringo


Message édité par : ElGringo / 06-02-2010 12:58

ramses2 ramses2icon_post
J'ai connu un pharmacien (paix à son ame!) qui tenait à la fois sa droguerie et sa pharmacie... En fait il préférait sa droguerie et laissait ses employés gerer la pharmacie. les 2 commerces communiquaient... Mais c'était à une époque où le monde était moins procédurier.Il a fait ça pendant 40 ans et personne n'a jamais rien dit.
ElGringo ElGringoicon_post
Effectivement certains locaux communiquaient, mais il me semble bien que la nouvelle mouture de recommandations impératives ;-) mentionne tout spécialement ce cas de figure et stipule cette obligation.

Mais c'est bien sur ! ce sont les bonne pratiques de construction .. :-D
El Gringo


Message édité par : ElGringo / 06-02-2010 13:36

ElGringo ElGringoicon_post
Citation : ramses2 
J'ai connu un pharmacien qui tenait à la fois sa droguerie et sa pharmacie...


Chez nos amis les helvelles (Oups les helvettes ;-) ) les Droguistes tiennent aussi des pharmacies et même des chaines de Pharmacies.
El Gringo
Manager Managericon_post
Et comme ils ont acheté tout le quartier, tu passes de la droguerie à la pharmacie, puis à l'herboristerie, puis au matériel médical, puis à la parfumerie, puis... très pratique les jours de pluie... :-D
ramses2 ramses2icon_post
non mais en fait quand je disais que la droguerie et la pharmacie communiquaient, c'est par le fond de la boutique, pas pour les clients :-D
opticien opticienicon_post
Aucun intérêt d'après vous donc ?
Manager Managericon_post
En fait en dehors de la synergie de proximité qui peut être réglée par l'installation dans un local proche, je ne vois pas pourquoi, si tu souhaites ne plus être salarié, tu irais te mettre sous la coupe d'un pharmacien.

Tu risques du coup d'être invisible à l'ombre de la pharmacie.

De plus cela pose un pb d'exercice du pharmacien, une complexité sociale pour un salarié partagé. Il faut toujours se projeter suffisamment loin et là tu verras que ça devient très compliqué. Par exemple : le pharmacien vend son officine.
opticien opticienicon_post
Merci à tous pour vos commenetaires. Je vais donc faire "cavalier seul"
Par ailleurs, pour ceux d'entre vous installés à leur compte, avez vous déjà été solicité pour fournir des informations sur votre clientèle lors de l'implantation d'un commerçant (et non un concurrent) en vue d'une étude de marché. Le cas échéant qu'avez vous communiqué et qu'est ce qui vous a semblé trop confidentiel ?
Enfin, quelle vous parrait être la démarche la plus diplomate pour aborder un pharmacien afin d'obtenir ce type d'information ? quels conseils me donneriez vous ?
Merci d'avance.
Bien cordialement,
L'opticien
opticien opticienicon_post
up
ElGringo ElGringoicon_post
Citation : opticien 
Enfin, quelle vous parrait être la démarche la plus diplomate pour aborder un pharmacien afin d'obtenir ce type d'information ? quels conseils me donneriez vous ?


En quoi, ton études de Marché requière t-elle des éléments détenus par les officinaux ?
La démarche la plus diplomate est sans nulle doute l'absence de question ... :-P
El Gringo
partner partnericon_post
Je ne vois pas très bien pourquoi il faudrait s'abstenir de poser des questions et en quoi cela pourrait être nuisible à des futures relations de voisinnage éventuelles. Bien au contraire, le Pharmacien peut voir d'un très bon oeil :# l'installation d'un opticien à côté de chez lui, surtout s'il est dynamique et attire donc une nouvelle clientèle. Pourquoi alors se poser trop de questions diplomatiques, il me semble suffisant d'aller lui demander ce qu'il penserait d'un tel projet puis d'élargir le débat aux sujets quui t'intéressent.
ElGringo ElGringoicon_post
Ma question était quels sont les éléments que détient un pharmacien dont un opticien à besoin pour son étude de Marché ?
En quoi son avis sur ton installation peut-il influer ta décision ? :#

Quant à la diplomatie, c'était une boutade, il n'y a pas de déférence particulière pour s'adresser à un Docteur en Pharmacie, si ce n'est peut être l'usage de son titre ! ;-)

Par contre qualifier et quantifier la synergie dont tu parles est intéressant.
El Gringo
opticien opticienicon_post
Citation : ElGringo 

Ma question était quels sont les éléments que détient un pharmacien dont un opticien à besoin pour son étude de Marché ?
 


Les infos que j'aimerais obtenir sont les suivantes : tranche d'âge et lieu de résidence de la clientèle, pourcentage de CA par commune ...
La pharmacie est situé sur une route départementale très empreintée et je pense que cet emplacement permet de drainer une clientèle hors zone de chalandise primaire : j'aimerais le confirmer et le mesurer ;-)
Antoine_pharma Antoine_pharmaicon_post
A mon avis, dans ce genre de situation, le pharmacien a bien interet a s'assurer que l'opticien est bien opticien , et qu'il ne s'agit pas d'un moyen detourner d'obtenir des informations, soit en tant que "confrere" du secteur, soit en vue de creer une parapharmacie ou un magasin de MAD...
Ceci dit, pas certains que ces infos soit tant que ça extrapolable à l'optique, puisque ne tenant pas compte des habitudes et moeurs envers l'optique, de la taille des concurrents du secteur et leur positionnement pour les opticiens, ou a contrario impacter par d'autre pharmacie alors que des opticiens ne sont peut etre aussi pret ou concurrentiel que ces pharmacies...
Aprés, ça fait des lignes de stat a presenter aux banquiers, mais pas sur que ça soit vraiment si utilisable...
---------------------
" Il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux
Chassez de votre esprit tous vos soucis
Prenez la vie du bon côté
Riez, sautez, dansez, chantez
Et vous serez un ours très bien léché ! "
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie



Le droit du travail vous semble complexe ?
Vous avez besoin d'y voir plus clair par rapport aux textes de la Convention collective nationale de la pharmacie d'officine ?
Découvrez pour chaque article, un commentaire détaillé qui vous aidera au quotidien à encadrer vos relations avec votre employeur ou vos salariés.


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 606 225 526

  • Nb. de membres 15 287
  • Nb. d'articles 358
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques