Index du forum »»  Droit du travail »» Preomesse d'embauche non tenue

Preomesse d'embauche non tenue#8542

9Contributeur(s)
boudezenPoLoGwADaMarinelaBixente64dakarumymynicoManagerElGringoluis
4 Modérateur(s)
ManagerchatBixente64bultus
boudezen boudezenicon_post
Quels sont mes droits en cas de non respect d'une promesse d'embauche?
PoLoGwADa PoLoGwADaicon_post
une promsses n'engage que celui qui y croit...

rien de notifié = rien à mon avis... juste le droit de te dire que tu t'es fait N...é
Marinela Marinelaicon_post
bonjour
au revoir
merci

boudezen boudezenicon_post
Sur la promesse tout y ai stipuler , le salaire , le contrat, le temps de travail, la date d'embauche
je demissionne pour ce poste que je n'ai plus !
Bixente64 Bixente64icon_post
Merci de lire attentivement la réponse de Marinela.

Pour le reste,

si cette promesse était verbale, il n'y a rien à faire de particulier.
si cette promesse était écrite, le problème devient plus pointu...

Donc...

Cette promesse était-elle écrite ou orale ?
Là où commence le découragement, se lève la victoire des persévérants.
PoLoGwADa PoLoGwADaicon_post
si tu as une promesse écrite: je pense que tu as droit à des indemnités .... un conseiller juridique pourrait t'aider.

PS: j'ai beau lire le message de Marinela, mais je ne vois pas ce qu'il apporte ?
dakaru dakaruicon_post
Je peux répondre pour boudezen ( on travaille ensemble)..Sa promesse d' embauche est écrite avec nom du titulaire de la préparatrice le salaire et tout le toutimmm. Ca vaut contrat mais entre temps cette dame a pris une autre personne. Boudezen a démissionné d' ici pour là bas à cause de cette promesse.. elle veut rentrer chez elle.....ou elle a peur du vaccin contre la grippe A ;-)

Message édité par : dakaru / 12-11-2009 13:09

Bixente64 Bixente64icon_post
Citation : PoLoGwADa 
PS: j'ai beau lire le message de Marinela, mais je ne vois pas ce qu'il apporte ? 


Il apporte les règles de base de la politesse et de ses conventions... Dire bonjour, merci, etc...
Là où commence le découragement, se lève la victoire des persévérants.
PoLoGwADa PoLoGwADaicon_post
Citation : dakaru 
Ca vaut contrat mais entre temps cette dame a pris une autre personne.



c'est justement ça qui est pénalisable...
on ne fait pas encore passer des entretiens, quand on a déja assuré à quelqu'un qu'on le prenait... logiquement ...

Bixente merci pour ta précision, je n'y étais pas du tout... :-P

Message édité par : PoLoGwADa / 12-11-2009 13:36

boudezen boudezenicon_post
Bonsoir,

Je vous remercie pour tous vos mails
Je vais demain a l'inspection du travail pour éclairsir le problèmes.
Au revoir Merci


Effectivement la politesse avant tout :-P
dakaru dakaruicon_post

Le blème Luis est que boudezen a démissionné de son poste actuel pour rentrer chez elle grâce à cette promesse d' embauche pour le 1 decembre avec vente de maison et logement retrouvé signé..déménagement en cours. Du coup comme elle est démissionnaire pas d' assedic avec ce coup tordu......Elle va se présenter à son travail parce cette promesse vaut contrat et que aucune période d' essai n' y est stipulé...

En résumé plus de travail plus de salaire et pas d' assedic pour avoir le temps de se retourner.. et foi de dakaru c' est une battante qui ne se laisse pas aller et une sacrée bosseuse.....que l' on perd avec tristesse.
Marinela Marinelaicon_post
oui mais .....

Attention... Si le salarié a démissionné de son précédent emploi et si la période d'essai est rompue par l'employeur avant 91 jours, l'indemnisation Assedic est soumise à une condition : le salarié doit avoir cotisé à l'assurance-chômage pendant au moins trois années consécutives.
boudezen boudezenicon_post
Bonjour,
Je suis allée ce matin à l'inspection , ce qui en résulte c'est qu'elle n'est pas dans son droit de faire ça.
Que l'inspection me conseille de monter un dossier pour les prud'hommes, et les juristes eux , disent que je dois me présenter le 1 décembre pour eviter que cela ce retourne sur moi , pour abandon de poste et qu'après la journée de travail effectuée et le licenciment qui suivra, que je dépose un dossier au prud'hommes pour préjudice.
Je suis dégoûtée , ou est la moral ou le respect de ses engagements dans tout ça ?
Je me retrouve si pas d'arrangement sans emploi, sans indemnitées assedic, la classe !!!!!
Marinela Marinelaicon_post
Citation : boudezen 
Que l'inspection me conseille de monter un dossier pour les prud'hommes, et les juristes eux , disent que je dois me présenter le 1 décembre pour eviter que cela ce retourne sur moi , pour abandon de poste et qu'après la journée de travail effectuée et le licenciment qui suivra, que je dépose un dossier au prud'hommes pour préjudice.

tout dépend des termes contenus dans cette fameuse promesse d'embauche. S'il n'ya pas mention de période d'essai, alors effectivemment il y a matière à préjudice. Sinon cela ne me semble pas plaidable. Mais bon, le droit et les prud'hommes .....

De toute façon, il faut se présenter comme prévu dans la promesse écrite. De deux choses l'une , soit elle te garde une journée avec fin de la période d'essai et on revient dans du normal avec la contrainte des 91 jours pour l'indémnité ASSEDIC, soit elle refuse ton entrée et là, aie aie elle commet une faute qui lui coutera cher puisqu'elle s'est engagée. Si j'étais son avocat, je lui conseillerais la première attitude ....

Si elle commet l'erreur de refuser l'accès il faut faire une LRAR le lendemain même, sans attendre le dépôt aux prud'hommes.
mymynico mymynicoicon_post
bonjour boudezen,
la promesse d'embauche est un engagement réciproque, si l'un des deux ne respecte pas son engagement l'atre peu demander des réparations pour préjudice et obtenir des dommages et interets pou rupture de contrat à partir du moment où il y a promesse d'embauche le contrat de travail est considéré comme étant "formé"
S'il y a rupture de promesse cela équivaut à un licenciement sans cause réelle et sérieuse

Est ce qu'il y avait une clause de réractaion dans ta promesse d'embauche?

S'il n'y a pas de clause de rétractation l'employeur ne peut se délier de sa promesse d'embauche sans s'exposer au versement d'une indemnité compensatrice de préavis ainsi qu'au versement de dommages et intérets pour rupture abusive.

Une promesse d'embauche constitue un contrat de travail lors du'elle a été accepté ou tout au moins qu'elle n'a pas été contestée par son destinataire

Alors boudezen si je serais toi je monterai un dossier au plus vite au prud'hommes car tu as de grande chance pour que tu obtienne gain de cause dans cette affaire et fait toi représenter par un avocat ou par un syndicat tu vas en avoir besoin ;-)
mymynico
Marinela Marinelaicon_post
tout cela, ce sont de bonnes idées et de mauvais conseils ....

IL faut d'abord savoir si il y a eu ou non exécution de la promesse d'embauche. Elle est prévue pour le 1° décembre et nous ne sommes que le 14 novembre!

A partir du 2 décembre, on saura dans quelle branche de l'alternative on se situe.

Message édité par : Marinela / 14-11-2009 09:09

Manager Managericon_post
C'est difficile de te conseiller à distance sans les documents, chaque mot compte.
Je suppose que l'annulation de la promesse d'embauche s'est faite par écrit.
Marinela Marinelaicon_post
Citation : Manager 

C'est difficilie de te conseiller à distance sans les documents, chaque mot compte.
Je suppose que l'annulation de la promesse d'embauche s'est faite par écrit. 

euh personne n'a jamais parlé d'annulation formelle. Il a été dit qu'une autre personne avait été embauchée.

Si un tel document existe ( mon dieu quelle erreur !) effectivemment ca change totalement le sujet. Mais j'ose espèrer qu'on nous l'aurait dit :-|
Manager Managericon_post
Au moins la promesse est écrite.
Si la dénonciation de la promesse ne l'est pas, je ne vois pas où est le problème. Il faut se présenter le jour de l'embauche.
Marinela Marinelaicon_post
Citation : Manager 

Au moins la promesse est écrite.
Si la dénonciation de la promesse ne l'est pas, je ne vois pas où est le problème. Il faut se présenter le jour de l'embauche. 

on est bien d'accord !
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie
Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 604 659 530

  • Nb. de membres 15 272
  • Nb. d'articles 356
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques