Index du forum »»  Droit du travail »» licenciement en cas de reprise d'officine

licenciement en cas de reprise d'officine#8446

23Contributeur(s)
Bixente64adadragibusPoLoGwADapfcsyncmasterMarinelamartaapothekaTS76PharmaFCdamien-en-merZebulonnezamaievElGringopharmaceuticbobManagerghontelevryaivilo84epo44Whoops
4 Modérateur(s)
ManagerchatBixente64bultus
ada adaicon_post
bonjour à tous,
je vais bientot rejoindre le club très fermé des assistants licenciés suite à la reprise d'une officine .
je voudrais savoir à combien se monte l'indemnité de licenciement.
j'ai dix ans d'ancienneté et j'ai l'impression, à la lecture des differents forums qu'il y a d'un coté le minimum légal et d'autres part les transactions ou les prud'hommes.
je vous remercie de bien vouloir partager avec moi vos experiences.
dragibus dragibusicon_post
:paf

Je ne comprends même pas que les acheteurs prennent cet énorme risque. Surtout avec 10 ans d'ancienneté.
Le mieux serait une transaction sachant qu'aux prud'hommes tu obtiendrais 9 à 12 mois de salaire d'indemnisation.
PoLoGwADa PoLoGwADaicon_post
après "pharmacienencolère"....."pharmacienauchomage.com", un forum qui à de l'avenir....!!!

:-?
pfc pfcicon_post
salut il n'y a pas de minimum c'est à l'appreciation des pruds qui en général donne
6 mois à partir de 2 ans d'ancienneté, sachant que tu ne pourras jamais dépasser
ce que tu as perçu pendant la durée de ton contrat..10x12 mois dans ton cas..les pruds
c'est long..et encore plus long qd les titulaires font appel..entre 1 et 2 ans avant de toucher
l'argent..mieux vaut donc négocier..mais certains titulaires préférent cyniquement jouer la montre et
ainsi décaler le paiement à plusieurs mois..le temps de faire tourner la boutique et de renflouer
les caisses..avant de passer à la caisse..
syncmaster syncmastericon_post
La convention collective dit (pour cause autre que économique):

- de 2 à 5 ans: 1/10e de mois par année
- de 5 à 15 ans: 2/10e de mois par année à partir de la 6e année.

donc pour 10 ans: 5/10 + 4*2/10=13/10e de mois

on est donc très loin des 9 à 12 mois aux prudhommes dont parle dragibus! Pourquoi une telle différence?

pfc pfcicon_post
tu confonds indemnitées legales obligatoires (presque rien) et indemnitées transactionnelles ou compensatrice pour préjudice...qu'il faut soit négocier avec le titulaire ..soit aller chercher au pruds...
syncmaster syncmastericon_post
ben alors à quoi elles servent ces indemnités conventionnelles???
Si l'employeur respecte ses obligations légales et conventionnelles, qu'est-ce qui peut fonder la demande d'indemnités supplémentaires aux prud-hommes? Je ne comprends pas.
dragibus dragibusicon_post
C'est lorsque le licencié conteste la raison économique et veut faire requalifier son licenciement sans cause réelle ni sérieuse.
syncmaster syncmastericon_post
mais dans la CC le licenciement économique est + avantageux pour le salarié (2/10e de mois par an des là 2e année)!
dragibus dragibusicon_post
La question n'est pas là : il y a effectivement des indemnités légales mais dans le cas d'Ada, la cause économique ne peut pas être invoquée au moment de la reprise de la pharmacie.
Ce sont les repreneurs qui n'ont pas les moyens d'acheter une pharmacie avec un assistant. Quand on achète une pharmacie c'est illégal d'arriver et de licencier pour faire des économies. Le licenciement économique est là pour pérenniser une entreprise en grande difficulté pas pour faire des économies et améliorer son EBE. Il devrait chercher une autre pharmacie.
ada adaicon_post
message reçu.
je vais tenter la négociation et si ça ne suffit pas, j'irais devant les pruds.
merci à tous.
Marinela Marinelaicon_post
Citation : syncmaster 

mais dans la CC le licenciement économique est + avantageux pour le salarié (2/10e de mois par an des là 2e année)! 


dans le cas evoque , le licenciement est ABUSIF et donc elle recuperera au moins 6 mois de salire aux Prud'hommes ... au bout de plusieurs années, sauf à négocier son départ, ce que je lui conseille fortement.
PoLoGwADa PoLoGwADaicon_post
Citation : PoLoGwADa 

après "pharmacienencolère"....."pharmacienauchomage.com", un forum qui à de l'avenir....!!!

:-?  
marta martaicon_post
bonjour ada,
il y a un peu plus que an j'étais dans la même situation avec 7 ans anciennté,pendant 2 mois j'enduré lavage de cerveau de la part de nouveaux titulaires (il m'ont proposés 2mois de salaires).A la fin grace a un syndicat(tu trouveras surement)j'ai reussi indemnités dus a mon ancieté plus 6 mois de salaires.pas si mal tenant compte qu'on n'est pas parti au prud.Les nouveaux titulaires entre temps ont perdu la maison de retraite que je mené avec conviction et passion pendant 6 ans. ce n'est pas toujours très interesant de licencier ancien personel, moi de mon coté j'aurais preferé de rester dans ancien officine, dans le mê^me quartier et mon passer des indemnités. Je te souhaite beaucoup de courage et j'espere que les choses vont s'arranger pour toi.De l'autre coté fais attention pour licenciement pour une faute professionel, c'est une methode pour ne pas payer les indemnités (j'ai appris ca dans mon nouveau lieu de travail). erreur est humaine , qui parmi nous ne se jamais trompé lors de la délivrance de l'ordonnance? Soit forte et fais attention.Bon courage :|
apotheka apothekaicon_post
c'est franchement dégueu ces méthodes,j'espère que tu as retrouvé du boulot ,marta.
J'ai connu une situation semblable il y a un peu plus de 10 ans,mais à l'époque je n'ai pas eu de mal à retrouver...Je n'ai pas eu plus que l'indemnité légale parce que je n'ai pas pensé à l'époque réclamer plus.
Le mieux,c'est qu'on me proposait de rester dans l'officine,mais comme condition,il fallait que je propose moi une baisse de salaire qui me paraissait acceptable!!!z'avez déjà entendu ça?
J'ai préféré le licenciement et bien m'en a pris,tous les membres de l'ancienne équipe sont partis un à un dans les 2 ans

Message édité par : apotheka / 24-01-2010 22:47

TS76 TS76icon_post
Témoignages très interessants... surtout en ces temps difficiles pour la profession. Merci
PharmaFC PharmaFCicon_post
espérons que grâce à pharmechange ces pratiques scandaleuses
cesseront et que les salariés d'officines feront dorénavant valoir pleinement
leur droit.....
damien-en-mer damien-en-mericon_post
Citation : apotheka 


Le mieux,c'est qu'on me proposait de rester dans l'officine,mais comme condition,il fallait que je propose moi une baisse de salaire qui me paraissait acceptable!!!z'avez déjà entendu ça?

Message édité par : apotheka / 24-01-2010 22:47

 


Oui, on m'a aussi proposé de passer de coeff 600 à 500 en faisant planer la menace du licenciement économique alors que le CA avait augmenté de 30% en 5 ans depuis mon arrivée. Officine achetée trop cher, comme d'hab, et qui doit payer les pots cassés ? Dans la mesure où nous avions une activité saisonnière, j'ai proposé à la place de prendre 2 mois de congé sabbatique (ce qui représentait la même économie que le passage de 600 à 500) renouvelables l'année suivante si besoin, mais remboursables si le bilan montrait que la mesure n'avait pas été pas nécessaire. C'était donc tout aussi efficace pour sauver la boîte, mais avec la garantie que ma baisse de salaire ne servait pas juste à augmenter celui du titulaire. Ma proposition a été rejetée et je suis resté... avec mon coeff 600...
Zebulonne Zebulonneicon_post
Quid des rachats d'officine par deux titulaires quand il n'y en avait qu'un précédemment ? On se retrouve avec un pharmacien en plus par rapport aux quotas de l'ordre et une réelle difficulté dans beaucoup de cas à payer correctement tout ce beau monde...

Le licenciement économique dans ce cas là n'est pas justifié ?
zamaiev zamaievicon_post
Quand on rachète un fonds , on "achéte" en même temps les contrats de travails existants , et si on n'a pas les moyens de racheter l'ensemble , il vaut mieux passer son chemin.......
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie
Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 606 320 237

  • Nb. de membres 15 288
  • Nb. d'articles 358
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques