Index du forum »»  Droit du travail »» probleme de planning

probleme de planning#8133

7Contributeur(s)
sancalissonManagermorpho973cortoPharmaGuideurcmikevla
4 Modérateur(s)
ManagerchatBixente64bultus
san sanicon_post
bonjour,
je suis preparatice en pharmacie,je travaille actuellement le lundi,mardi,jeudi,vendredi et 1 samedi sur2.Aujourd hui ma patronne me dit que comme a partir de septembre elle n a plus les 2 apprenties et qu elle se retrouve seule a travailler le mercredi et 1samedi sur 2 (en plus d une pharmacienne qui ne fait qu un jour dans la semaine)il faudrait qu on se debrouille comme on veut mais qu on lui fasse les mercredis et le samedi ou je ne suis pas la.
En sachant qu une preparatrice est en conge parental et ne reprendra qu en janvier si elle ne travaille pas les samedi .
L anne derniere elle avait pris une preparatrice qui n a pas voulu rester; apres un preparateur juste le mercredi et le samedi qu elle n a pas voulu garder.
j ai une fille de 7 ans,donc le mercredi c est mon jour de repos.le samedi ou je travaille ma mere me la garde car mon ami travaille le samedi aussi.
Elle m a dit qu il fallait que je pense a la pharmacie et que les femmes travaillant le samedi se debrouille;je lui ai dit qu il etait hors de question que je la laisse seule chez moi.
Je lui ai dit que je voulais bien pendant un mois faire 50 heures s il fallait le temps qu elle trouve quelqun,mais elle ne veut pas rester seule avec quelqun qui ne connaitrait pas la pharmacie et que de toute facon il fallait qu on se debrouille.Elle m a dit que s il fallait elle m enverrait une lettre recommande.
est ce que je n ai pas le choix, je suis obligé de modifier mes horaires ou je peux lui dire non.
merci de vos conseils

,
calisson calissonicon_post
bonjour, je suis dans le même cas que toi mais malheureusement je n'ai pas de réponse très claire.
Manager m'avait répondu:
Les jours et heures de travail doivent figurer dans le contrat de travail, les conditions de certaines modification aussi.
La modification des horaires dans la même journée ne constitue pas une modification substantielle du contrat de travail, la modification de la répartition des jours si.
Elle requière donc l'accord du salarié.

==> A lire
donc j'étais satisfaite mais l'inspection du travail me dit que non qu'ils peuvent changer les emplois du temps comme ils veulent.
mais d'après la Convention Collective la répartition des horaires est obligatoire sur le contrat de travail et toute modification doit être écrite .
Après tu peux refuser mais je crois que ça peut être un motif de licenciement pour faute grave.
Voilà je sais pas si ça a pû t'aider ce sont les infos que j'ai eu.
Si tu en sais plus merci de m'en faire part.

Manager Managericon_post
bouh...

Il faut lire les liens que je donne et utiliser le moteur de recherche du forum.

Je ne peux pas réécrire à chaque fois tout dans le détail et le droit du travail c'est compliqué, chaque cas est un peu différent.
1/La répartition hebdomadaire doit figurer au contrat. ==> http://www.pharmechange.com/sections.php?op=viewarticle&artid=18

2/Sauf cas particuliers(en particulier temps partiel) la modification des horaires dans une même journée s'impose au salarié.

3/La modification de la répartition hebdomadaire requiert l'accord du salarié

4/En cas de refus du salarié soit l'employeur ne modifie rien soit il procède à un licenciement économique le poste ne répondant plus à ses besoins. Mais ce n'est pas une faute.

A lire ==> http://www.travail-solidarite.gouv.fr/informations-pratiques/fiches-pratiques/contrats-travail/modification-du-contrat-travail.html

calisson calissonicon_post
Désolé MANAGER
Ton aide nous est toujours très précieuse ce n'était pas une critique c'est juste que lorsque j'ai avancé cet argument à l'inspection du travail ils m'ont rétorqué que les employeurs pouvaient nous modifier les emplois du temps( modification des jours de repos ) comme ils veulent pour un temps plein.
en aucun cas c'est une critique c'est juste que les textes ne sont pas toujours faciles à déchiffrer.
Merci pour ta nouvelle réponse et encore désolé
Manager Managericon_post
ya pas de soucis. ;-)

Ils t'ont répondu ça parce que le droit du travail simple n'impose pas cette précision mais notre CCN si.

Il t'ont donc dit une c.......e
morpho973 morpho973icon_post
C'est sûr qu'il faut se méfier avec l'inspection du travail. Ils ne recherchent pas toujours dans les conventions collectives. Personnellement j'ai eu cette chance car je connais personnellement l'inspectrice, mais en général ils s'arrêtent au code du travail.
Dans mon cas quand je lui ai posé une question, elle est même aller chercher dans les jurisprudences pour me répondre.
calisson calissonicon_post
merci à vous... vos réponses me rassurent car j'avoue qu'il est pas facile de savoir où sont nos droits.
Si j'avais su tout celà avant ça m'aurait évité bien des désagréments.
J'ai encore une petite question ça fait un an et demi que je travaille sans contrat de travail ma patronne me l'a donné il y a peu de temps et m'a demandé de le lui signer à la date de mon entrée. Je me suis donc renseignée sur le pb de la répartition hebdomadaire parce que mes emplois du temps changeaient constamment et que ça fait un an et demi que je demande un emploi du temps fixe (pas possible selon la titulaire alors qu'elle en a fait un à ma seule collègue préparatrice )
En bref je voulais savoir si je lui demande que ma répartition hebdo soit mentionnée dans mon contrat à partir de maintenant peut elle m'imposer de faire tous les samedis au lieu d'1 sur2 jusqu'à aujourd'hui et que faire si elle ne veut pas me faire de contrat avec cette répartition?
calisson calissonicon_post
petite précision je n'ai pas encore signé le contrat et je compte aller en discuter avec elle dès lundi donc merci pour vos réponses car j'aime pas avancer des arguments dont je ne suis pas sûre.
Manager Managericon_post
Tu es en discussion... elle est en faute...profites en pour arracher un compromis.

Un bon compromis est un accord où chacun fait un pas en direction du point de vue de l'autre et où au final tout le monde s'y retrouve.
san sanicon_post
merci pour vos reponses mais pour l instant je suis au point mort
je vois que mon cas n est pas isole malheureusement.
c est quand meme injuste que les patrons est le droit de modifier les horaires quand il veule sous peine de licenciement.Cela me mais hors de moi car quand je pense que je m investit car mon travail me plait et que tres souvent j ouvre la pharmacie toute seule et reste 15mm toute seule; je me dis que plus on en fait plus on essaye de nous exploiter.
ca fait 15 ans que je suis d en cette pharmacie et je compter y faire ma carriere mais maintenant j ai des doutes.
je veux bien depanner pendant 1 mois pour pas qu elle soit dans la galere mais tout le tant non.


calisson calissonicon_post
Bonjour
Voici le compte rendu de ma petite discussion avec ma patronne, elle me soutient qu'il n'y a pas besoin de contrat de travail et qu'elle a le droit de me changer mon emploi du temps toutes les semaines parce que je suis à temps complet(c'est son avocat qui le lui a dit soit disant).. Je lui ai signifié que l'article 18 de la CCN précisait qu'il fallait un contrat de travail même pour un CDI et une répartition hebdomadaire et que la CCN prévalait sur le droit du travail mais elle me dit que non.Que puis je faire pour faire valoir mes droits?
merci pour vos réponses
corto cortoicon_post

on vient d erépondre ,Calisson ,les horaire sdoivent etre mentionnés et chaque changement doit donner lieu à un avenant au contrat de travail :c'est la ccn des pharmacies qui le dit .Son avocat ne connait pas la cnn et c'est bien dommage (pour le prix qu'il doit lui prendre ....) .

après ,si tu refuses ,là ,effectivement ,et je reconnais que c'est injuste ,il peut y avoir motif de licenciement !
calisson calissonicon_post
J'ai bien compris vos réponses mais je lui en ai parlé et elle croit qu'elle a raison. Je lui ai dit qu'elle était dans l'obligation de me faire un contrat de travail avec répartition hebdo (parce que je n'en ai jamais signé) mais elle m'a dit que tout compte fait elle n'a pas besoin de ce contrat. Donc je fais quoi je continue à bosser sans contrat de travail puisqu'elle veut pas m'en faire un avec cette répartition hebdo?
Je suis d'accord avec toutes les réponses que vous m'avez donné et je vous en remercie mais que faire si elle ne veut rien faire?
Je lui envoie l'inspection du travail?

Manager Managericon_post
Invite la sur Pharmechange... ;-)

Mon grand-père disait qu'il n'est pas facile de faire avancer un âne qui recule...

Plus sérieusement pour faire respecter le droit à part les tribunaux...

Une stratégie intermédiaire serait de faire intervenir un syndicat, si tu as besoin...

Est-elle syndiquée à ta connaissance?

Depuis combien de temps es-tu dans l'officine?
calisson calissonicon_post
Non je ne sais pas si elle est syndiquée, je sais juste qu'elle n'a pas froid aux yeux car elle a perdu il y a peu de temps un litige aux Prud'hommes et qu'elle doit quand même la bagatelle de 50 000 euros...(licenciement d'une pharmacienne assistante pour faute lourde, faute lourde=commande mauvais dosage produit frigo).Enfin je raconte ceci pour vous faire comprendre dans quel état d'esprit elle est.
Sinon je suis dans cette pharmacie depuis mars 2008.
Autre question j'ai fait une demande de CIF CDI (reconversion) et je dois avoir la réponse en novembre donc est-ce qu'il vaut mieux que je me fasse le dos rond jusque là ou dénoncer cette situation.
Où trouve-t-on les syndicats de pharmacie car je suis pas syndiquée.
Est-ce que je risque plus facilement un licenciement sans contrat ?
Merci encore pout tout Manager
PharmaGuideur PharmaGuideuricon_post
Pour le CIF : il faut faire la demande à l'employeur qui a 1 mois pour répondre, si absence de réponse au bout d'un mois, le CIF est considéré comme accepté.
Ensuite, il faut faire le dossier de demande de prise en charge du CIF auprès du Fongecif de ta région.
Jean-Michel Refalo
PharmaGuideur
morpho973 morpho973icon_post
Calisson,

Tu peux toujours essayer l'inspection du travail en y allant avec la convention collective. Un petit courrier ou une petite visite peut faire changer bien des "ânes". Le problème est que dans ton cas, si tu es la seule à avoir ce problème dans ta pharma, ton titulaire saura d'où ça vient. Dans mon cas, comme nous étions plusieurs, elle n'a pas su d'où venait la plainte...
calisson calissonicon_post
je suis pas la seule qu'elle ennuie elle cherche à pousser dehors une pharmacienne assistante en lui modifiant ses emplois du temps.
Elle a d'ailleurs commencé avec elle et elle a continué avec moi depuis que j'ai fait ma demande de CIF (qu'elle m'a accordé).
Je dois partir en formation à partir de mi janvier si mon financement est accepté.Donc je me dis que j'aimerais bien faire respecter mes droits mais si c'est pour que ce soit l'enfer à la pharmacie parce que je suis même pas sûre qu'elle réagirait devant une lettre de l'inspection du travail, c'est vraiment le genre de personne qui n'a pas froid aux yeux.
Donc pour ces qq mois à tenir, je crois que je vais passer dessus le jeu n'en vaut pas la chandelle!!!
J'espère de tout mon coeur que ma demande de financement de CIF sera acceptée et que je pourrai changer de métier.
En tout cas merci à tous pour vos précieux conseils
Manager Managericon_post
Citation : calisson
Où trouve-t-on les syndicats de pharmacie car je suis pas syndiquée.
Est-ce que je risque plus facilement un licenciement sans contrat ?
Merci encore pout tout Manager


Toutes les grandes centrales syndicales ont des sections en relation plus ou moins avec l'officine, si tu as besoin de contacts...
Non pas moins avec que sans.
calisson calissonicon_post
Merci Manager,
J'aimerais bien rentré en contact avec des syndicats pour m'aider à voir clair certaines choses.
Quelle est l'organisation syndicale que vous me conseillez je suis sur Montpellier si ça peut vous aider.
Je sais qu'une des anciennes employées avait fait intervenir FO une fois pour des pbs de papier pour
son arrêt maladie mais bon ...
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie
Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 606 192 290

  • Nb. de membres 15 287
  • Nb. d'articles 358
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques