Index du forum »»  Droit du travail »» congés sans solde

congés sans solde#6866

2Contributeur(s)
ramuManager
4 Modérateur(s)
ManagerchatBixente64bultus
ramu ramuicon_post
Bonjour à vous ,
Et bien voilà, j'ai posé mon préavis qui cours pour le mois de septembre mais cette période se passe comme prévu bien difficilement .
Je suis actuellement en arret maladie mais cet arret ne durera pas jusqu'au 30 septembre.
Je voulais savoir s'il était possible de prendre des congés sans solde jusqu'a la fin de mon préavis car je ne tiendrai pas encore10 jours...
Merci pour vos réponses. :-( :-(
Manager Managericon_post
Un préavis sauf accord c'est fait pour laisser le temps à l'une ou l'autre des parties de se retourner c'est la raison pour laquelle les congés de toutes natures ne sont pas inclus au préavis.

Il ne faut pas oublier que ça fonctionne dans les 2 sens.
ramu ramuicon_post
merci pour la réponse .
Le problème est que les relations au boulot sont invivables et que quand on entend que moins on me voit mieux on se porte ,il faut imaginer l'ambiance....Depuis que j'ai posé mon préavis on me dispense du travail auquel j'étais affecté et on me fais faire du découpage de feuilles pour brouillon durant 5 heures de suite,debout....
Si je demande si je peux ne pas aller au travail c'est aussi car lui s'en fout royalement...Mais je voudrais ne pas etre en tort... :-( :-(
Manager Managericon_post
Demande lui de te dispenser du préavis. Sinon il reste 14 jours...
ramu ramuicon_post
Et bien justement il ne veut pas me dispenser de mon préavis ; C'est comme une punition ,tout comme le travail qu'il me fait faire....En fait lorsque j'ai obtenu mon diplome il m'a dit :"soit tu pars maintenant,(impossible car il me fallait une fiche de paye de septembre pour le rectorat) soit tu restes mais tu feras ton préavis..... :-|
Je n'avais pas le choix mais maintenant il me fait une vie impossible.
La preuve en est à l'instant :la sécurité sociale viens de me contacter car mon employeur ne lui a pas fait parvenir la fiche pour le paiement des indemnités...
Pour la petite histoire ce n'est pas ma démission qui est en cause car le jour ou j'ai signé mon contrat ,il m'a fait signer ma lettre de démission :c'était ça ou pas de contrat... :-(
Il m'accuse de "délit de sale gueule".....J'ai fait du boulot de m.... pendant un an et il fallait le faire avec le sourire?????
Alors meme 14 jours pour moi c'est le bout du monde et franchement je voudrais bien passer à autre chose...
Manager Managericon_post
Je ne comprends pas tout.

Donc tu étais en contrat d'apprentissage?

Un contrat d'apprentissage est un forme de contrat à durée déterminée, il n'y a pas de préavis.

Pourquoi une fiche de paie pour septembre?
ramu ramuicon_post
Alors je m'explique.
je n'étais pas rentré dans les détails car trop long à expliquer...mais c'est sans soucis.
J'ai 34 ans et j'ai signé un contrat nouvel embauche avec l'obligation de signer dans un meme temps ma lettre de démission.
J'étais à mi temps à la pharmacie et j'ai financé moi meme la formation au cfa por passer mon bp que j'ai obtenu.
Cette fameuse fiche de paie de septembre est demandée par le rectorat pour valider mon diplompe (qui exige 24 mois d'expérience professionnelle).
voila pourquoi tant d'acharnement car je n'ai pas investi autant pour rien.....
j'attends vos conseils...
si d'autre points sont flous je les éclaire sans problème.
Manager Managericon_post
J'y vois un peu plus clair.

Il faut quand même être gonflé pour signer un CNE qui est déjà un contrat précaire en demandant une lettre préalable de démission alors que le bon contrat à signer dans ton cas était un contrat de qualification, tes frais de formation étant dans ce cas pris en charge par la formation continue.

Donc ta lettre de démission prévoyait ta démission fin aout pour un départ fin septembre c'est bien ça?
ramu ramuicon_post
voilà tout à fait...
Quant au contrat de qualif personne n'a voulu en entendre parler car,agée de 34 ans il n'avait plus d'aide financière...
Mais ça c'est un choix perso que d'avoir payé mon diplome.
Mais du coup comme il était dispensé de ma formation et ben je n'ai fait que du rangement de commande ,du remplissage et jamais de comptoir:j'étais "employée en pharmacie".je n'ai eu aucun soutien .
Manager Managericon_post
Un truc mal ficelé avec un patron -, je ne sais pas trop quoi te dire.

Je ne peux pas mesurer si tu as la force de tenir, mais le mieux que tu puisses faire c'est de rester juste pour ne pas le laisser gagner. Enfin moi c'est ce que je ferais mais je ne suis pas toi.
ramu ramuicon_post
Bien c'est ce que dit mon homme aussi ,mais franchement debout ,au meme endroit ,devant cette foutue table à découper des feuilles ,sans un mot (meme de l'autre préparatrice )on sait jamais si je suis contagieuse....avec interdiction de toucher à une boite de médoc...Ultime punition pour une jeune diplomée.
J'ai appelé l'inspection du travail ce matin :"vous n'avez qu'à vous mettre en arret maladie "m'ont il dit...
La seule satisfaction au jour d'aujourd'hui c'est que je viens d'apprendre que je suis 3 eme de la promo 2008...Au moins je n'ai pas claqué 5000 euros pour rien.
Mais de là à rester jusqu'au 30 ...je sais pas si je tiendrai....Rien qu'à l'idée de passer la porte...
Manager Managericon_post
Je ne vois pas comment on pourrait t'empêcher de prendre un tabouret, de parler, de boire, d'aller au toilete, etc. et puis fait la grève du zèle... ;-)

Je trouve ça assez fort la réponse de l'inspection du travail. :paf
ramu ramuicon_post
Pour le tabouret il a été purement et simplement confisqué (destination bureau du chef) sous mes yeux....
Parler mais avec qui puisqu'il n'y a que la préparatrice et moi sachant qu'elle m'ignore ...
Boire et aller aux toilette ça oui mais sur 5 heures de temps ça occupe pas beaucoup...
Mais bon je désespère de trouver une pharmacie potable mais je sais que ça existe..
Manager Managericon_post
Mais bien sur que ça existe. Tu sais bien qu'on ne parle que des trains qui arrivent en retard.
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie
Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 604 719 321

  • Nb. de membres 15 272
  • Nb. d'articles 356
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques