Index du forum »»  Droit du travail »» Pharmacie fermée un samedi : les salariés doivent-ils être payés ?

Pharmacie fermée un samedi : les salariés doivent-ils être payés ?#6824

5Contributeur(s)
Lolo92-27PommeSybergSANDYoneManager
4 Modérateur(s)
ManagerchatBixente64bultus
Lolo92-27 Lolo92-27icon_post
Bonjour,

ma femme travaille en officine et le titulaire a décidé de fermer l'officine un samedi du mois d'août.
Ma femme aurait dû travailler ce jour-là...
Le titulaire a ENLEVE les heures sur son salaire...
==> Est-ce normal ?

Merci de votre réponse.
Pomme Pommeicon_post
Normalement il aurait du lui déduire un jour de congé
Lolo92-27 Lolo92-27icon_post
Oui mais elle vient juste d'être embauchée...

Donc, le fait de lui avoir ôté les horaires théoriques, c'est légal ???
Pomme Pommeicon_post
Si elle vient d'être embauchée elle ne peut pas encore prendre de CP et le pharmacien a le droit de fermer son officine quand il veut ,donc...C'est déjà bien qu'il n'ait fermé qu'un jour ,d'autres ferment 2 ou 3 semaines ,pour les nouveaux arrivés c'est du sans solde.
Mais si elle travaillait avant cette phie, elle a dû toucher des indemnités de congés payés avec son solde de tout compte.
Syberg Sybergicon_post
Maintenant on peut prendre ses congés de l'année en cours. Donc si elle avait un mois d'ancienneté il aurait pu lui déduire un jour de congé.

D'un autre côté est ce vraiment intéressant? Ca se calcule et ça dépend du nombre d'heure par semaine et de la répartition des jours de travail.
SANDYone SANDYoneicon_post
Bonjour!

Il doit y avoir moyen de toucher une indemnité minimale des ASSeDIC dans ce cas, c'est du chômage partiel ; comme une usine qui ferme en cas de baisse de commande !
Mais je ne connais pas les modalités !

Cela m'était arrivé ; j'avais perdu 15 jours de salaire , mais ni moi , ni mon employeur de l'époque ne connaissait cette possibilte ,donc perdu !

Mais pour un jour , je doute que cela vaille le coup !
Sandy one !
Manager Managericon_post
Pour un jour, je ne sais pas si ça vaut le coup de mettre en branle tout le taintouin, mais si l'entreprise ferme et que le salarié ne dispose pas du droit à congé nécessaire il doit pouvoir y avoir une indemnisation possible en effet.

Pour un jour, n'y aurait-il pas eu moyen de s'arranger pour une récup'?

Ou comme le dit Syberg prendre ce jour sur les congés acquis sur l'exercice en cours.

Réduire le salaire sans en parler ce n'est pas vraiment sympa, en effet.
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie
Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 604 745 193

  • Nb. de membres 15 272
  • Nb. d'articles 356
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques