Index du forum »»  Salaires »» Quel salaire pour un gérant de sel ?

Quel salaire pour un gérant de sel ?#6150

7Contributeur(s)
sanpellegrinobonipersoManagerRobertoaidecreationofficinepoussin_arvernepierrelouis80
4 Modérateur(s)
ManagerchatBixente64bultus
sanpellegrino sanpellegrinoicon_post
Bonjour,

J'ai une proposition d'entrée dans une S.E.L composée de quatre officines. Je mise un apport correspondant à 5 à 10 % du C.A de l'officine dont je être le gérant.
J'aurai un statut de salarié de la société. Temps de travail hebdomadaire : 9 heures par jour du lundi au samedi. Pas d'autre diplôme que moi pour l'instant.
Petit intéressement aux bénéfices annuels. Pour le reste les dividendes que je percevrai annuellement serviront à rembourser mon emprunt de départ.

Quel salaire net demander ?
That is the qustion
A part ça la vie est belle et c'est tant mieux !
boniperso bonipersoicon_post
1er question: pourquoi n'es-tu que salarié et pas gérant de l'Officine ? C'est un point très important qui te mettra à égalité avec les co-actionnaires même si tu n'as que qques % dans un premier temps. J'ai un exemple en tête, celui de ma femme qui est actionnaire dans une SEL de labos d'analyse. Après des mois de concertation voici le type de rémunération qu'un cabinet d'avocat spécialisé leur propose (ils exercent eux mêmes de cette façon)
- il faut faire en sorte que la gérance soit reconnue comme telle, quelle que soit ta part d'actionnariat dans la SEL
- il faut également rémunérer le capital de façon à ce que les actionnaires majoritaires (et minoritaires) aient un intérêt financier dans une telle association,
- il faut valoriser les efforts individuels,
- il faut surtout que les parts de la société soient distribuées de façon équitable...

La rémunération = salaire de gérance (au prorata du temps de travail et identique pour tous les associés) + dividendes (au prorata de l'actionnariat) + prime fonction des résultats individuels de chaque site.

Tu conviendra que la partage des dividendes qui représente un gros poste doit à un moment donné s'égaliser rapidement car aujourd'hui tu acceptes la situation mais demain dans 15 ans cette situation te sera insupportable.


boniperso@gmail.com
Manager Managericon_post
Si tu ne veux pas te faire spammer je te conseille d'ôter ton adresse mail.

Merci
sanpellegrino sanpellegrinoicon_post
Citation : boniperso

1er question: pourquoi n'es-tu que salarié et pas gérant de l'Officine ? C'est un point très important qui te mettra à égalité avec les co-actionnaires même si tu n'as que qques % dans un premier temps. J'ai un exemple en tête, celui de ma femme qui est actionnaire dans une SEL de labos d'analyse. Après des mois de concertation voici le type de rémunération qu'un cabinet d'avocat spécialisé leur propose (ils exercent eux mêmes de cette façon)
- il faut faire en sorte que la gérance soit reconnue comme telle, quelle que soit ta part d'actionnariat dans la SEL
- il faut également rémunérer le capital de façon à ce que les actionnaires majoritaires (et minoritaires) aient un intérêt financier dans une telle association,
- il faut valoriser les efforts individuels,
- il faut surtout que les parts de la société soient distribuées de façon équitable...

La rémunération = salaire de gérance (au prorata du temps de travail et identique pour tous les associés) + dividendes (au prorata de l'actionnariat) + prime fonction des résultats individuels de chaque site.

Tu conviendra que la partage des dividendes qui représente un gros poste doit à un moment donné s'égaliser rapidement car aujourd'hui tu acceptes la situation mais demain dans 15 ans cette situation te sera insupportable.


A part ça la vie est belle et c'est tant mieux !



Merci pour cette réponse on ne peux plus claire.

Je serai, de fait, titulaire de l'officine (sur le plan ordinal) donc forcément gérant de celle-ci, tout en étant salarié de la SEL. Les principes de rémunération que tu énonces me seront appliqués : rémunération salariale + dividendes annuels au prorata du capital investi + intéressement aux bénéfices réalisés.

L'avantage est d'avoir un statut de titulaire en ayant très peu d'apport financier au départ. De se servir d'une structure existante : celle de la SEL (utile pour les achats groupés -remises - l'apport de compétences de la part des autres associés par exemple) Enfin, l'argent investi au départ se capitalise par le rachat progressif de parts de l'officine.

Le truc qui me chagrine, c'est le salaire qui correspond à un coef 600 appliqué mensuellement et non au taux horaire. Ce n'est pas cher payé par rapport aux 60 heures de travail hebdomaires ! Heureusement les dividendes annuels et l'intéressement aux bénéfices compensent. Sans compter que la capitalisation des parts permet de bien préparer sa retraite

C'est cela ou alors ramer comme assistant des années durant au coef 500, voire 550, sans aucune autre perspective que celle du comptoir. Je vois plus d'avantages dans le statut de gérant même s'il en coûte plus de travail

Cordialement

;-)
A part ça la vie est belle et c'est tant mieux !


Message édité par : sanpellegrino / 29-04-2008 00:07

Roberto Robertoicon_post
bonjour,

Juste une interrogations, une SEL ne peut 'elle pas regrouper 3 pharmacies maximum??? (je suppose qu'il y a un montage en cascade....?)

Sinon, côté rémunération, réfléchi bien à ce que tu peux potentiellement gagner par an, en faisant 60h/semaine et en ayant toutes les responsabilités d'un titulaire sans en avoir entièrement la rétribution, c'est à dire très peu de vacance, les gardes, etc..avec seulement 10% de la pharmacie que tu géres!!!
Je trouve que c'est un peu abusé mais bon... si tu as les compétences d'être titulaire et seul ds cette pharma, pourquoi ne pas te lancer seul ds l'aventure!!! Bon, aprés tout dépend de la région ou tu t'installe , des prix des fonds et de ton apport..

Mais fait un prévisionnel de rémunération (sur plusieurs années) comparatif entre une installation seul (ou associé) , la gérance de cette pharmacie avec seulement 10% et ce que tu pourrai gagné au coef 500 en faisant 60 h par semaine, soit 25 heures sup!!

N'as tu pas la possibilité de négocier plus de 10%, pour un gérant seul, je verrai plus 51% des parts minimum!!!

enfin ce n'est que mon point de vue, mais après faudra pas regrétter de passer sa vie à la pharmacie sans qu'elle soit à toi...
bon j'arrête je veux pas être pessimiste

Dans tout les cas bon courage! :-D
vivre et laisser vivre!!
sanpellegrino sanpellegrinoicon_post
Citation : Roberto

bonjour,

Juste une interrogations, une SEL ne peut 'elle pas regrouper 3 pharmacies maximum??? (je suppose qu'il y a un montage en cascade....?)

Sinon, côté rémunération, réfléchi bien à ce que tu peux potentiellement gagner par an, en faisant 60h/semaine et en ayant toutes les responsabilités d'un titulaire sans en avoir entièrement la rétribution, c'est à dire très peu de vacance, les gardes, etc..avec seulement 10% de la pharmacie que tu géres!!!
Je trouve que c'est un peu abusé mais bon... si tu as les compétences d'être titulaire et seul ds cette pharma, pourquoi ne pas te lancer seul ds l'aventure!!! Bon, aprés tout dépend de la région ou tu t'installe , des prix des fonds et de ton apport..

Mais fait un prévisionnel de rémunération (sur plusieurs années) comparatif entre une installation seul (ou associé) , la gérance de cette pharmacie avec seulement 10% et ce que tu pourrai gagné au coef 500 en faisant 60 h par semaine, soit 25 heures sup!!

N'as tu pas la possibilité de négocier plus de 10%, pour un gérant seul, je verrai plus 51% des parts minimum!!!

enfin ce n'est que mon point de vue, mais après faudra pas regrétter de passer sa vie à la pharmacie sans qu'elle soit à toi...
bon j'arrête je veux pas être pessimiste

Dans tout les cas bon courage! :-D
A part ça la vie est belle et c'est tant mieux !



Merci pour ta réponse Roberto,

Concernant la législation (3 officines au maximum dans une SEL) je n'en sais rien. Apparemment le montage avec 4 pharmacies est possible.

Quand l'officine dont je dois être le gérant a été mise en vente, je voulais la racheter seul : j'avais 10 % du capital disponible. Un prévisionnel sur 3 ans a montré une situation de surendettement dès la 3ème année. Ce n'était donc pas possible et la SEL était une alternative interessante du point de vue financier.

Il est vrai que la charge de travail est énorme. Il faudra que je négocie l'embauche d'un diplôme à temps partiel (15 à 20 heures par semaine) dès 6 mois d'exercice sinon ça va vite devenir un goulag de travail. Ce cas de figure est envisageable au plan comptable car cette officine tourne avec très peu de personnel (peu de charges salariales)

Il est vrai aussi que sur le court et le moyen terme un coef 600 mensuel n'est pas cher payé en salaire net. Cependant il y a des à-côté ...

Sur le long terme c'est plus intéressant car les investisseurs ont un projet de transfert, et vu les plans d'urbanisme, ça peut doubler le C.A. Là c'est le jackpot !

Personnellement à 50 ans, j'ai roulé ma bosse dans maintes et maintes pharmacies et je constate comme beaucoup que l'assistant est très mal considéré. C'est souvent le larbin de service. C'est triste de dire cela mais c'est la vérité dans 80% des cas. Alors, quitte à travailler plus, en temps de présence, autant le faire "pour soi" et mieux vaut être un peu le larbin des autres dans une SEL qu'être assistant. De cette façon tu gardes au moins la maîtrise de la gestion de "ton" officine et de toutes les façons tu en es le titulaire au plan ordinal. Ce qui donne plus l'impression de travailler pour soi, même si ce n'est qu'une impression.


A part ça la vie est belle et c'est tant mieux

:-)
A part ça la vie est belle et c'est tant mieux !


Message édité par : sanpellegrino / 30-04-2008 08:45



Message édité par : sanpellegrino / 30-04-2008 10:00

aidecreationofficine aidecreationofficineicon_post
Vous avez dit transfert?

Avec ce type de montage juridique... j'ai comme un doute quelque part au niveau du vécu!

Peut-être devrais-tu lire le livre de Ma Gérard Martinez: Première installation.... avant de de faire "pigeonner" (ouvrage prévu au référentiel de la 6ème année, in ze best UFR, et ce dès la prochaine rentrée)

Bonne lecture, et bonne réflexion (au moins concernant ta "mobilité géographique").
www.aidecreationofficine.com
sanpellegrino sanpellegrinoicon_post
Citation : aidecreationofficine

Vous avez dit transfert?

Avec ce type de montage juridique... j'ai comme un doute quelque part au niveau du vécu!

Peut-être devrais-tu lire le livre de Ma Gérard Martinez: Première installation.... avant de de faire "pigeonner" (ouvrage prévu au référentiel de la 6ème année, in ze best UFR, et ce dès la prochaine rentrée)

Bonne lecture, et bonne réflexion (au moins concernant ta "mobilité géographique").
A part ça la vie est belle et c'est tant mieux !



Bonjour et merci pour cette réponse,

J'aurais juste aimé savoir en quoi je risque de me faire "pigeonner" par rapport à un transfert. En quelques phrases ... avant d'acheter le livre dont tu parles et qui est sans doute de bon conseil (merci d'en indiquer l'éditeur)

Merci par avance :-)
A part ça la vie est belle et c'est tant mieux !


Message édité par : sanpellegrino / 01-05-2008 07:39

sanpellegrino sanpellegrinoicon_post
Un ange passe ...
A part ça la vie est belle et c'est tant mieux !
poussin_arverne poussin_arverneicon_post
Bonjour Sanpellegrinoet excuse-moi pour la réponse un peu tardive ...

1. Salaire : pour 54 heures de gérance d'une officine = 5 à 6 000 euros / mois,
2. Revenu du capital : je n'ai pas compris quel sera ton taux de participation ? Mais il est à dissocié des revenus du travail,
3. Quand on te parle de te faire "pigeonnner", c'est pour te dire qu'il y a un double risque : celui de te faire miroiter un transfert impossible (ou hypothétique) pour te faire accepter des conditions de travail inacceptables, et celui de réaliser un "jack-pot" ... mais au profit de l'investisseur !

Et réfléchis-bien à ceci : ne vaut-il pas mieux être un "larbin de service" à 35h00 + CP + avanatges des salariés (retraite, couvertures sociales, ..) au coéf 600 que esclave d'un "investisseur" (sans protection sociale, coéf 300 en taux horaire, ...) et avoir l'impression de travailler pour soi alors qu'en fait tu travailles surtout pour lui ! ???

Poussin

"Pour se faire des ennemis, il n'est pas nécessaire de déclencher la guerre, il suffit de dire ce que l'on pense"
Martin Luther King
pierrelouis80 pierrelouis80icon_post
bonjour à tous! je suis un petit nouveau sur ce site sympa que je viens de découvrir.

je poste à la suite de ce sujet puisqu'il s'en rapproche.
J'envisage de m'installer en reprenant une pharmacie sous forme de SEL avec mon ancien patron comme investisseur; j'aurais 33pc des parts au début (lui 67pc) et je monterais progressivement à 51pc. La pharma fait actuellement 1,1 M de CA (sachant qu'il devrait monter à environ 1,4 - 1,5M d'ici quelques mois, car une autre pharmacie va fermer à 3km).
Quelle rémunération (brute ou nette) demander, sachant que je toucherais à côté les dividendes à hauteur de mes parts dans la SEL?
Merci pour vos avis et conseils ;-)
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie



Le droit du travail vous semble complexe ?
Vous avez besoin d'y voir plus clair par rapport aux textes de la Convention collective nationale de la pharmacie d'officine ?
Découvrez pour chaque article, un commentaire détaillé qui vous aidera au quotidien à encadrer vos relations avec votre employeur ou vos salariés.


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 604 743 931

  • Nb. de membres 15 272
  • Nb. d'articles 356
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques