Index du forum »»  Salaires »» coeff 450

coeff 450#5954

7Contributeur(s)
lina21cpvxoWhoopscarobManagerElGringotanagra
4 Modérateur(s)
ManagerchatBixente64bultus
lina21 lina21icon_post
Bonjour, je suis depuis 2 ans et demi au coeff 450, mais sur ma fiche de paye il est indiqué "coeff 400" car le comptable disait qu'il ne pouvait pas marquer 450 car il n'existe pas dans les grilles (j'aurais peut être du l'exiger si j'avais su ).
En tout cas, mon taux horaire est bien celui d'un coeff 450 et j'ai été embauchée à coeff 450.
Hier mon employeur m'annonce que selon les nouvelles grilles, je passe à 430 sur ma fiche de paye (tjs payé 450), car le comptable considère que je suis à 400 !!! J'ai trouvé un texte du syndicat sur le moniteur qui indique que les coeff intermédiaires passent direct au coeff au-dessus, donc 470 pour moi. Mais mon employeur me rétorque que le syndicat, ce n'est pas officiel, qu"ils écrivent ce qu'ils veulent et que c'est le texte de loi qui prime !
Que puis-je faire pour faire valoir mes droits ? Je suis très énervée, d'autant plus que ce n'est pas le 1er coups bas qu'elles me font (embauche en CNE, passage à tps partiel forcé, piluliers à faire dans une maison de retraite alors que je ne voulais pas le faire, heures sup au-delà de 10 % de mon tps de travail habituel non payées mais récupérées quand elles le décident...)
Je suis au bout du rouleau et je l'avoue, un peu dégoûtée de mon métier, moi qui était tant motivée en sortant de la fac...
cpvxo cpvxoicon_post
encore un crevard!!!!!!!!le coeff sur la fiche de paye peut meme etre 453!!!!!!!!!! tire toi de cette épicerie,tu trouveras mieux ailleurs et au minimum au coeff 500......il existe depuis fort longtemps une carence en pharmacien.....bonne route ;-)
Whoops Whoopsicon_post
Les bienfaits des villes universitaires sur les coeff. et le comportement des titulaires...
lina21 lina21icon_post
C'est sûr, dès que je peux je me casse de Dijon, ville à fuire que ce soit au niveau des coeff ou des mentalités des titulaires... Mais pour l'instant pas le choix ! Quelqu'un peut-il me renseigner si le comptable pouvait marquer 450 ? Y a t'il des testes là dessus (mon patron ne jure que par ça...)
carob carobicon_post
j'ai travaillé plusieurs années à Montpellier, également ville universitaire à fuir si on veut un bon coef, et j'étais au coef 460, marqué noir sur blanc sur mon contrat de travail et sur mes fiches de paye.
Whoops Whoopsicon_post
Ce texte n'est pas le texte d'un syndicat mais le texte des syndicats signataires, à la fois d'employeurs et d'employés. Ce n'est pas un roman-fiction, c'est quelque chose d'on ne peut plus officiel qui s'impose dors et déjà à tous les titulaires syndiqués dans l'un ou l'autre des syndicats signataires (FSPF et USPO), puis à l'ensemble des titulaires après publication au JO.
On peut supposer par ailleurs que si ton titulaire se réfère tout à coup aux nouvelles grilles, c'est qu'il est syndiqué. En tout cas, s'il applique le nouveau texte, c'est qu'il en a connaissance.

Dans ce cas, il pourra vérifier que ce que dit un syndicat est toujours plus fiable que ce que dit un zigoto de titulaire.

Le texte intégral se trouve sur Pharmechange : http://www.pharmechange.com/sections.php?op=viewarticle&artid=206 . C'est ce texte qui fera la loi... Si ton titulaire ne le sait pas, qu'il aille un peu se renseigner. Mais s'il ne l'applique pas alors qu'il le devrait, il se met à la faute...
Manager Managericon_post
Si tu as un contrat de travail qui stipule que tu es embauchée au coef 450, tu dois passer à 470, s'il est indiqué 400 et que tu es payée l'équivalent du 450 c'est un peu différent.
ElGringo ElGringoicon_post
Soyons précis, Coefficient écrit et taux horaires sont indépendants, Non ?
Donc nonobstant le taux horaires rémunéré c'est le coefficient inscrit et accepté (???) qui prévaut.
Donc 400 devient 430 ... Non ?
Le reste concerne moins le calcul lui même que la subtilité règlementaire issue de la dichotomie entre taux horaire et coefficient !
El Gringo


Message édité par : ElGringo / 30-03-2008 10:31

lina21 lina21icon_post
En gros, je me fais avoir car il n'est pas indiqué 450 sur ma fiche de paye, c'est ça ? Dans ce cas là, je dois le reprocher au comptable ??
Dans tous les cas, je n'ai plus aucune confiance en mes patronnes, car c'était un accord oral que j'étais à 450 et là elles le nient si elles ne me passent pas à 470. Je vais jouer leur jeu : vu qu'il n'ests stipulé nulle part que je fais les piluliers 1 fois par semaine à la maison de retraite (ni dans mon contrat, ni dans le contrat signé avec la maison de retraite), je peux arêter de les faire, je ne vois pas pourquoi moi je devrais respecter mes engagements oraux !
ElGringo ElGringoicon_post
Les paroles s'envolent les écrits restent ...
Pour ce qui est de la vengeance, c'est vous qui voyez !
Ne pas oublier que c'est un plat qui se mange froid ... c'est bien meilleur !
El Gringo
ElGringo ElGringoicon_post
Lina,
"je dois le reprocher au comptable" ?
Sois sympa, il n'y est pour rien, crois tu un instant qu'il n'a pas reçu le détail de chacune des variables de ton contrat de travail ... c'est un executant et en tant que prestataire de service, ne saurait être à l'origine de ce qui t'arrives, Non ?
Le seul responsable et coupable c'est ton employeur, coupable d'avoir trahi ta confiance ...
Comme me disait un ancien Professeur au sujet des "pompes" ou des "fraiches",
La confiance, c'est comme les allumettes, ça ne marche qu'une fois !

D'autre titulaires sont sans aucun doute moins mesquins ...
El Gringo
tanagra tanagraicon_post
Je te rejoins tout à fait ElGringo, le comptable payé par le titulaire n'est qu'un executant des basses oeuvres ;-)
Toutefois il a aussi quelquefois de" bonnes" idées ,du genre je me trompe dans le décompte des jours de congés,toujours au détriment du salarié ça va de soit ,je jure que jamais au grand jamais la prime d'équipement n'existe (car on fournit les blouses ici n'est ce pas?)et même dans la valeur du point!!
C'est vraiment un excellent comptable :paf
Manager Managericon_post
Le problème des comptables c'est qu'ils sont très, trop généralistes.

Ce n'est pas évident d'être compétent dans des activités très diverses : le bâtiment, la coiffure, la pharmacie, la restauration etc.

Le droit du travail est très complexe et chaque branche à sa convention collective, mais bon s'ils acceptent de prendre en charge une officine...
lina21 lina21icon_post
Aprés appel de l'inspection du travail et du syndicat, les coefficients intermédiaires existent bien et sont signalés dans la convention collective dans un alinea "les salaires correspondat aux coeff intermediaires se calculent par interpolation". Alineas que la comptable n'a pas vu forcèment, elle a juste regarder les grilles.
Ils me conseillent de faire un courrier comme quoi mon salaire correspond bien à un coeff 450 et qu'il est même réévalué tous les ans au mois de juillet selon la valeur du point sur une base 450. En cas de refus de l'augmentation, l'inspection du travail m'a dit "là ce sera aux prud'hommes de trancher, et ils n'aiment pas trop ce genre de petit malins en général..."
Merci en tout cas pour tous vos conseils et votre soutien !
ElGringo ElGringoicon_post
Lina,
Une précision qui a son importance, comme déjà relaté, coefficient et salaire horaire sont des variables indépendantes, donc pour réclamer par écrit le coefficient 450, tu dois sans aucun doute pouvoir t'appuyer sur un document lui aussi écrit, comme ta lettre d'embauche ou ton contrat de travail portant mention de l'attribution de ce coefficient 450, nonobstant ton salaire horaire, n'est-ce pas ?
Dans le cas contraire, il y a fort à parier que tes interlocuteurs téléphonique n'ont pas intégré les tenants et aboutissants de ton cas dans leur réponse.
El Gringo


Message édité par : ElGringo / 01-04-2008 14:33

Manager Managericon_post
D'accord avec ElGringo.

Je rappelle ce que je te disais plus haut" Si tu as un contrat de travail qui stipule que tu es embauchée au coef 450, tu dois passer à 470, s'il est indiqué 400 et que tu es payée l'équivalent du 450 c'est un peu différent."
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie



Le droit du travail vous semble complexe ?
Vous avez besoin d'y voir plus clair par rapport aux textes de la Convention collective nationale de la pharmacie d'officine ?
Découvrez pour chaque article, un commentaire détaillé qui vous aidera au quotidien à encadrer vos relations avec votre employeur ou vos salariés.


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 608 155 971

  • Nb. de membres 15 305
  • Nb. d'articles 358
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques