Index du forum »»  Droit du travail »» pentecote

pentecote#5763

15Contributeur(s)
sylvie23Galiennebetty2704pharmagoManagerDelphine66lalie33draguipharmcarinedusudsylv78edaudeBiomagMarineladoudou25doudou2
4 Modérateur(s)
ManagerchatBixente64bultus
sylvie23 sylvie23icon_post
ou en est on du lundi de pentecote .ca m' a l'air bien complique la pharmacie ou je travaille a decide d'ouvrir . comme j'avais pose mon lundi jour ou d'habitude je fais 9 h en conge avt les changements on m'a dit que l'on me retirait 7 h pr journee solidarite + 1 jour de congé.est ce bien normal
personne ne dit pareil
merci de m'eclairer.
Galienne Galienneicon_post
Bah il me semblait qu'a partir de cette année, cette journée de solidarité disparaissait, et que le lundi de pentecote redevenait donc un jour férié classique.
betty2704 betty2704icon_post
Pour ma part, j'a entendu dire que c'était un jour a moitié férié seulement car on ne travaille pas mais on doit quand meme donner 7h pour la journée de solidarité, sois travaillé une journée de plus ou donné une journée de congé.
c'est ce que j'ai entendu dire après...
betty
pharmago pharmagoicon_post
A priori la journée de solidarité ne disparait pas, le lundi de pentecote redevienf ferié a partir de cette année mais ton employeur retiendra surement une journée de tes RTTs...il a le choix de la journée de recup...je crois qu'il y a aussi une histoire sur le fait que les jours feriés chomés habituellement soient payés ou non...a verifier sur les fiches de paye.
Manager Managericon_post
En gros c'est ça, la journée de solidarité (7H pour un temps plein) est libre, en revanche elle doit correspondre à un temps de travail supplémentaire pas une journée de congé en moins.
Delphine66 Delphine66icon_post
Je crois qu'on doit faire une journée de travail (gratuitement) dans l'année donc soit le lundi de Pentecôte (c'est mon cas personnel) soit un autre jour en accord avec le Titulaire.
Delph.
lalie33 lalie33icon_post
Mais si ce lundi redevient un jour férié comme annoncé par le ministre, travailler ce jour là reviendra à travailler un jour férié. Qu'en est-il exactement? :_benetton:
Manager Managericon_post
A priori on ne travailleras plus ce jour là sauf gardes.
draguipharm draguipharmicon_post
C'est pas très clair....ma patronne a affiché : lundi de pentecôte = journée de solidarité..que dit le texte ?????comment doit on être pâyé ce jour là.....?????
draguipharm
carinedusud carinedusudicon_post

Tu ne seras pas payée ce jour là !
Tu dois effectuer une "journée" de 7 heures en guise de journée de solidarité :-D
Carine
carine du sud
draguipharm draguipharmicon_post
j'ai compris mais c'est redevenu férié...alors c'est férié ou c'est pas férié. Pourquoi je ferais une journée de solidarité un jour férié ??? et pas 3 fois 2h + 1 h ailleurs ????*
pourquoi mon patron déciderait de me sucrer pentecôte en en faisant une journée de solidarité ? puisque c'est férié n'ai je pas le choix ?
draguipharm
Manager Managericon_post
La loi du 16 avril donne plus de liberté à l'employeur pour organiser la journée de solidarité qui ne peut cependant pas être le 1er mai et quelques particularité pour la Moselle, le Haut et le Bas Rhin.

"

LOI n° 2008-351 du 16 avril 2008 relative à la journée de solidarité (1)

NOR: MTSX0807748L


L'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté,

Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :
Article 1 En savoir plus sur cet article...



I. - Le code du travail, dans sa rédaction issue de l'ordonnance n° 2007-329 du 12 mars 2007 relative au code du travail (partie législative), est ainsi modifié :
1° Dans le 2° de l'article L. 3133-7, la référence : « article 11 de la loi n° 2004-626 du 30 juin 2004 relative à la solidarité pour l'autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées » est remplacée par la référence : « article L. 14-10-4 du code de l'action sociale et des familles » ;
2° L'article L. 3133-8 est ainsi rédigé :
« Art. L. 3133-8. - Les modalités d'accomplissement de la journée de solidarité sont fixées par accord d'entreprise ou d'établissement ou, à défaut, par accord de branche.
« L'accord peut prévoir :
« 1° Soit le travail d'un jour férié précédemment chômé autre que le 1er mai ;
« 2° Soit le travail d'un jour de réduction du temps de travail tel que prévu aux articles L. 3122-6 et L. 3122-19 ;
« 3° Soit toute autre modalité permettant le travail de sept heures précédemment non travaillées en application de dispositions conventionnelles ou des modalités d'organisation des entreprises.
« A défaut d'accord collectif, les modalités d'accomplissement de la journée de solidarité sont définies par l'employeur, après consultation du comité d'entreprise ou, à défaut, des délégués du personnel s'ils existent.
« Toutefois, dans les départements de la Moselle, du Haut-Rhin et du Bas-Rhin, l'accord ou, à défaut, la décision de l'employeur ne peut déterminer ni le premier et le second jour de Noël ni, indépendamment de la présence d'un temple protestant ou d'une église mixte dans les communes, le Vendredi Saint comme la date de la journée de solidarité. » ;
3° L'article L. 3133-9 est abrogé.
II. - 1. A compter de la publication de la présente loi et à titre exceptionnel pour l'année 2008, à défaut d'accord collectif, l'employeur peut définir unilatéralement les modalités d'accomplissement de la journée de solidarité après consultation du comité d'entreprise ou, à défaut, des délégués du personnel s'ils existent.
2. Le cinquième alinéa de l'article L. 212-16 du code du travail est supprimé.

Article 2 En savoir plus sur cet article...


I.-L'article 6 de la loi n° 2004-626 du 30 juin 2004 relative à la solidarité pour l'autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées est ainsi rédigé :
« Art. 6.-Pour les fonctionnaires et agents non titulaires relevant de la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l'Etat, de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale et de la loi n° 86-33 du 9 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière ainsi que pour les praticiens mentionnés à l'article L. 6152-1 du code de la santé publique, la journée de solidarité mentionnée à l'article L. 3133-7 du code du travail est fixée dans les conditions suivantes :
« ― dans la fonction publique territoriale, par une délibération de l'organe exécutif de l'assemblée territoriale compétente, après avis du comité technique paritaire concerné ;
« ― dans la fonction publique hospitalière ainsi que pour les praticiens mentionnés à l'article L. 6152-1 du code de la santé publique, par une décision des directeurs des établissements, après avis des instances concernées ;
« ― dans la fonction publique de l'Etat, par un arrêté du ministre compétent pris après avis du comité technique paritaire ministériel concerné.
« Dans le respect des procédures énoncées aux alinéas précédents, la journée de solidarité peut être accomplie selon les modalités suivantes :
« 1° Le travail d'un jour férié précédemment chômé autre que le 1er mai ;
« 2° Le travail d'un jour de réduction du temps de travail tel que prévu par les règles en vigueur ;
« 3° Toute autre modalité permettant le travail de sept heures précédemment non travaillées, à l'exclusion des jours de congé annuel. »
II.-Les dispositifs d'application de l'article 6 de la loi n° 2004-626 du 30 juin 2004 précitée en vigueur à la date de publication de la présente loi et qui sont conformes au I du présent article demeurent en vigueur.
Toutefois, dans les départements de la Moselle, du Haut-Rhin et du Bas-Rhin, la journée de solidarité ne peut être accomplie ni les premier et second jours de Noël ni, indépendamment de la présence d'un temple protestant ou d'une église mixte dans les communes, le Vendredi Saint.
La présente loi sera exécutée comme loi de l'Etat.
draguipharm draguipharmicon_post
qu'est ce que c'est un jour précédemment chômé autre que le 1er mai?
draguipharm
sylv78 sylv78icon_post
Petite question : Cette année c'est redevenu un jour férié, donc normalement on doit pas travailler donc si on travail est-ce que c'est considéré comme une garde donc payé plus cher à 50% majoré de l'heure ? Bien que l'on doive quand même travailler 7 heures gratos dans l'année pour la journée de solidarité.
Sinon par rapport à ta question : on ne doit pas te compter de jour de congé en moins, mais tu dois travailler 7 heures gratos quand tu veux dans l'année.
draguipharm draguipharmicon_post
Bon j'ai tout compris...la TAM TAM des syndicat m'a éclairé.
C'est redevenu férié mais les employeurs peuvent choisir le lundi de pentecôte ou tout autre jour férié en dehors du 1er Mai pour effectué la journée de solidarité...ça c'est le meilleurs cas de figure pour eux car nous ne sommes ni payé en plus...on doit 7 heures...on fait 7 heures on repart et encore une fois on l'a dans l'os car globalement on a perdu un jour férié. S'il a a coeur de trouvé une solution plus intelligente avec ces employé et en concertation avec eux il peut très bien aussi aménager autre chose, fractionné ou non pour permettre de faire ces 7 heures et permettre à ses employés d'avoir leur lundi de pentecôte !!!! Seulement eux n'on pas le choix non plus on leur prendra 0.3 % de la masse salariale pour cette journée.
Notre employeur n'a fait aucune concertation, ne nous a pas demandé notre avis mais bien évidemment que celà l'arrangeait de ne pas payer plus ses employés puisque de toutes façons...centre commercial oblige, ils seront ouvert le lundi de pentecôte.
Ce que je déplore là dedans c'est de ne pas donner le choix aux employés alors que le texte mais tout de même en avant la concertation avec le comité d'entreprise ou le délégué du personnel mais comme d'habitude, l'officine n'est pas une entreprise comme les autres !!!!! il n'ya pas de délégué du personnel alors ils nous ont imposé : lundi de pentecôte = journée de solidarité !!!!

pour répondre à la question initiale : ton employeur a tout à fait le droit de te faire venir le lundi de pentecôte. Tu dois faire un maxi de 7 heures. Si tu fais moins, tu devras encore les heures restantes. Si tu n'es pas à plein temps, ce sera au prorata de tes heures effectuées. Tu ne seras pas payé plus mais si ce jour est redevenu férié. Cette loi n'a pas été faite pour nous, elle a été faite pour régulariser la situation de ceux qui ne travaillait pas le lundi de pentecôte et qui s'arrangeait déjà autrement comme les enseignants par exemple. En conclusion, tu es comme moi, tu l'as dans l'os car ton employeur ne t'a pas emandé ton avis. De plus l'année prochaine sera peut être affinée car pour cette année il n'y avait pas d'accord de branche donc par défaut, la journée de solidaroité est le lundi de pentecôte.

VASTE FUMISTERIE.....CE TRUC EST DEBILE ET JE n'Y ADHERE PAS. JE SUIS CONTRE LA SOLIDARITE IMPOSEE....LES IMPOTS SONT FAIT POUR CELA !!!!!!!
draguipharm
edaude edaudeicon_post
Donc, si je comprend bien, un employé qui est sensé bosser ce lundi, et fait normalement une journée de 10.5 heures, ne doit travailler ce lundi de Pentecôte que 7 heures maxi?
Je me demande si le titu va accepter cela... Et, au cas où il nous ferait bosser 10.5 heures quand même, je réitère, comment doit-on être payé pour les 3.5 heures de plus?
Biomag Biomagicon_post
Une officine à Paris...


Nous avions décidé d'ouvrir le lundi de Pentecôte, et une partie du personnel effectuait ses heures de solidarité ce jour-là (ce qui permettait de limiter les heures supplémentaires au titre de la journée de solidarité...). Sauf que mercredi, en fin d'après-midi, branle-bas de combat, nous arrive un fax de l'union des pharmaciens de la région parisienne :

Chère consoeur, cher confrère,

Nous vous rappelons qu'à la suite du vote par le parlement, le lundi de Pentecôte est à nouveau un jour férié.

Un tour de garde étant établi, seule la pharmacie de garde prévue ce jour-là est légalement autorisée à ouvrir.

Nous vous rappelons que concernant les membres de votre personnel, ils doivent effectuer 7 heures qui ne seront pas rémunérées.

Cette journée (qui n'est pas rémunérée) peut être un jour habituellement non travaillé dans l'officine à l'exception du dimanche ou autre autre jour férié (par exemple un jour de RTT), elle ne peut être fractionnée.
L'employeur ne peut unilatéralement imputer la journée de solidarité sur les congés payéz.
Il est recommandé de noter sur la fiche de paie la preuve de l'éxécution de cette journée.

En vous remerciant pour votre compréhension,
Confraternellement,
P.ZEITOUN, Président



Donc voilà : après avoir prévenu les patients que la pharmacie serait ouverte le lundi et comme nous ne sommes pas de garde, nous avons fait volte-face... et affiché le panneau "pharmacie fermée le lundi de Pentecôte"...

Franchement, les parlementaires auraient mieux fait de le garder non férié, ce jour... Ou au moins de prévoir des dérogations, des ajustements ou une "tolérance" pour la première année plutôt que de laisser cours à un tel mic mac...

Et chez vous, ça se passe comment ? Vous avez reçu des consignes particulières des syndicats ou de l'Ordre des Pharmaciens ?

Biomag
Marinela Marinelaicon_post
soyons clair, il n'y a plus aucun rapport entre le lundi de pentecote et la journée de solidarité en pharmacie.

D'un part les pharmacies sont fermées comme pour tous les jours fériés de l'année et seule la pharmacie de garde doit ouvrir

D'autre part chaque salarié doit 7 heures de travail non rémunérées ( au prorata de son contrat de travail) à déterminer librement entre l'employeur et lui. Généralement c'est fractionné de manière à ne pas trop perturber l'un ou l'autre

Donc si un salarié travaille le lundi de pentecote, cela se rémunère comme un jour férié

M.
doudou25 doudou25icon_post
Bonjour

Mon patron a fait mieux,

il nous a pris un jour de conges au mois de janvier et il nous a dit que c'etait pour le lundi de Pentecote.

Est ce que l'on a le choix ? soit de prendre un jour soit les recuperer ?

merci
Manager Managericon_post
Si tu as travaillé le lundi de Pentecôte au tritre de la journée de solidarité, l'excédent des 7H doit être rémunéré comme un jour férié.

L'employeur ne peut pas décider sans l'accord de son salarié de supprimer un jour de congé, c'est d'ailleurs rappelé ci-dessus.
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie
Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 604 691 794

  • Nb. de membres 15 272
  • Nb. d'articles 356
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques