Index du forum »»  L'installation »» Restructuration du réseau officinal: une conférence pédagogique à Pharmagora?

Restructuration du réseau officinal: une conférence pédagogique à Pharmagora?#5527

5Contributeur(s)
aidecreationofficineTAHITI39thierry59ElGringoparmentier
4 Modérateur(s)
ManagerWhoopsBixente64bultus
aidecreationofficine aidecreationofficineicon_post
Qui aura le courage d'expliquer la nouvelle donne législative concernant les modalités d'octroi de licences?

Suggestion de plan aux courageux:

1. Bilan de la législation de 1999:
Fin des dérogations ; Réduction constante du nombre d'officines ; Contentieux exemplaires
2. La nouvelle donne législative (LFSS 2008):
Gel des créations ; Augmentation du quorum et transferts potentiels; Vide juridique et regroupements
3. Suggestions constructives:
Coordinations préfectorales ; Commission Indépendante de Veille Pharmaceutique ; Outils juridiques cohérents

Des volontaires?




www.aidecreationofficine.com
aidecreationofficine aidecreationofficineicon_post
Autre solution de transparence constructive pour les kamikazes:

U tube, trois semaines avant, pour pouvoir être imité.
www.aidecreationofficine.com
TAHITI39 TAHITI39icon_post
je profitte de ce post pour poser une question. Je connais un village de 2500 habitants qui possède une seule pharmacie et à 3.5 km de ce village il y a une autre bourg de 3500 habitants qui lui possède 3 pharmacies. Je ne comprends pas pourquoi il y a eu autorisation pour créer 3 pharmacies alors qu'il n'y a que 3500 habitants ? A moins bien sur que l'on est compté les populations des bourgs environants ? Autre chose, est ce que le pharmacien seule dans son village de 2500 habitants peut craindre que l'un des confrères du village voisin ou d'ailleurs transfère sa pharmacie dans son village ? Quelles sont les conditions à remplir pour qu'une deuxième pharmacie s'installe dans le bourg de 2500 habitants ? Il me semble que c'est une pharmacie par tranche de 3500 habitants maintenant donc il faut que le bourg dépasse 3500 habitants ? Merci de m'aiguiller
thierry59 thierry59icon_post
si commune avec pharmacie
avant plfss2008 => creation si tranche de 2500 habitants donc 5000 habitants
apres plfss2008 => creation avec 1ere tranche a 2500 habitants et suivante a 3500 donc 6000 habitants
ElGringo ElGringoicon_post
Quand aux pharmacies plus nombreuses que la loi actuelle ne le permet ce sont d'anciennes création du temps où on le pouvait ... comme dans les grandes villes d'ailleurs.
Les lois ne sont jamais rétroactives ... comme pour les boiboites on garde les vieilles 10,20,30,40,50,60 cps ! elles ne sont pas passées à 28 !
Au fait on garde les vieux trucs au grand désespoir de mémé, mais elle aussi on la garde !
alors à choisir que veut elle vraiment ! au lieu de raler ... (sur les boites bien sur)
aidecreationofficine aidecreationofficineicon_post
Ah l'historique des licences octoyées... voilà un beau sujet de thèse!
De la "belle" époque des dérogations à la loi de 1999 et jusqu'à celle de 2007, il y a de quoi surprendre un jury!
Et, suprise, au lieu de parler "d'augmentation constante du nombre d'officines", quelques uns apprendraient qu'il serait plus judicieux de parler de réduction constante, et ce dès la loi de 1999 qui mit fin aux dérogations.
Pour la mention, viser une étude prospective, expliquant comment la loi de 2007, pensée pour accélèrer cette réduction, surprend l'Europe vigilante.
www.aidecreationofficine.com
ElGringo ElGringoicon_post
"C’est 72 officines qui ont mis la clef sous la porte en france sans bruit … et en 12 mois de juillet 2006 à juillet 2007 puisqu’il y a eu en parrallèle 16 créations octroyées ! 56 étant le solde.
72 officines de moins à raison de 2592 personnes par officines c’est plus de 186 000 français moins bien servis ! en 1 an ! Système défaillant ?"

Qui a des chiffres plus récents ?
Qui a des chiffres sur une période plus longue ?
Merci
parmentier parmentiericon_post
Je ne suis pas sur que ces 72 pharmacies aient mis la clé sous la porte pour des raisons économiques aiguës: Elles ont plutôt trouvé un repreneur non pharmacien, mais bien argenté, pour leur fonds de commerce (ce qui est vrai pour beaucoup de petits commerces). A titre d'exemple, je connais une officine bien placée en centre ville rachetée par une banque qui y a installé une agence; la pharmacie n'était pas du tout en difficulté économique...Il y a aussi des cas ou la pharmacie a du fermer suite au rachat par un concurrent: par exemple dans un village avec 2 pharmacies, les titulaires d'une des pharmacies rachètent l'autre, puis la ferme car il n'y a plus de risque d'avoir une création avec les nouveaux quotas.
L'équation 72 pharmacies ont fermé= 72 pharmacies en difficulté économique qui font faillite, est de la désinformation, une fois de plus, et à qui cela profite t-il????
ElGringo ElGringoicon_post
A force de se persuader du contraire on peut s'en convaincre !!
Le cas d'officines de centre villes qui vendent leur pas de porte existe, il n'empêche qu'il est tout à fait possible de vendre son pas de porte et déplacer sa licence dans la commune ! qui ne reprendrait pas une licence de pharmacei pour 1 € symbolique ? Mais là il est question de 72 retour de licences au préfets ! Effectivement lors d'un regroupement, une licence est rendue, mais combien de regroupement sur les 72 ? je n'ai pas le chiffre, de là à considérer que c'est l'essentiel, c'est de la manipulation ... et je me pose alors la question de savoir à qui cela peut bien profiter ...
mais ARTCO devrait avoir des chiffres plus précis ...
El Gringo
ElGringo ElGringoicon_post
Car mon propos vise à appuyer si besoin en était celui de ARTCO qui mentionne la baisse inexorable du nombre de pharmacies en France depuis quelques années, lente pour l'instant certes mais constante.
Ce qui comme je le crois montre une des limites de la logique géo démographique qui alors que la population française est en croissance, le nombre global d'officines diminue ...
360 000 personnes de plus en France et combien d'officines en moins ? certainement pas les 102 nouvelles que l'on pourrait être en droit d'attendre sur la base de 1 pour 3500 hab !!! sans parler du problème de leur répartition ...
Il en manque donc au minimum plus d'une Centaine pour l'année !
On est loin des 50 nouvelles pour les 5 ans à venir selon ARTCO, 10 fois moins à minima ... Non ?
aidecreationofficine aidecreationofficineicon_post
Patience, notre rapport géo-démographique régional concernant l'Ile-de-France sera bientôt en ligne, ici-même, sur Pharméchange.

20 % de la population nationale, ce devrait être suffisant pour se faire une première opinion sur la restructuration du réseau officinal à venir dans la région ayant la plus forte croissance démographique...

Patience, nous paufinons les détails (comparatif des licences excédentaires et des demandes d'ouverture recevables avant et après la loi de financement de la sécurité sociale 2008)...
www.aidecreationofficine.com
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie
Réussir son transfert d'officine
Corinne Daver,François Pouzaud

Toutes les règles à respecter pour réussir son projet de transfert d'officine. Idées clés, encadrés sur la réglementation à connaître, témoignages et conseils vous éclaireront sur la démarche à suivre. Succès garanti !



30,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 628 900 095

  • Nb. de membres 15 626
  • Nb. d'articles 373
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques