Index du forum »»  Salaires »» la vérité sur les chiffres

la vérité sur les chiffres#20285

7Contributeur(s)
preppharmSublimopharmacoolLedudeBruno1304TMPVatela
4 Modérateur(s)
ManagerchatBixente64bultus
preppharm preppharmicon_post
Bonjour
Les pharmaciens d'officine ont lancé un ordre de grève pour dénoncer la baisse de rentabilité des pharmacies d'officine.
Les chiffres: prix de vente moyen des officines : 1.910.000€ (source Extencia)
revenu net des titulaires : pour 25%:<64000€; pour 50%: 64 à 160.000; pour 25% :>160.000€ (source DRESS, statistiques ministère de la santé).
Pour finir les rémunérations des titulaires ont augmenté de 6,69% en 2022 selon un rapport de la CGP.


 Message édité par : preppharm / 02-06-2024 09:03
Sublimo Sublimoicon_post
Honnêtement le principal angle qui justifiait cette grève c'était les ruptures incessantes.

Après pour la rémunération, oui on est pas à plaindre. Les médecins non plus, ça les empêche pas de gueuler tout ce qu'ils peuvent a chaque occasion. Il n'y a que comme ça que tu défends ton pré carré.
pharmacool pharmacoolicon_post
Citation : preppharm

Pour finir les rémunérations des titulaires ont augmenté de 6,69% en 2022 selon un rapport de la CGP.

Publie les chiffres récents de la GCP, s'il te plaît, ne fais pas de lobbying en balançant des infos out of date.
Les salariés vont être dans la même galère que leur employeur, et l'évolution du système de distribution des médicaments se fera avant tout sur le dos des salariés.
Enfin, si les pharmacies rurales tombent les unes après les autres, les habitants de ces zones seront dans un désert médical doublé d'un désert pharmaceutique.

la marge moyenne 2023 à baissé de 8.26% p/r 2022.
source : https://www.revuepharma.fr/wp-content/uploads/2024/03/IMG_4741-1536x730.jpg

et la hausse des frais de personnel ont été de : + 12,38 % en 2022 et + 8,92 % en 2023.
( source : https://www.revuepharma.fr/2024/03/statistiques-cgp-2024-le-retour-a-la-realite/ )
 Message édité par : pharmacool / 02-06-2024 13:39
preppharm preppharmicon_post
Bonjour
Pas de lobbying dans la révélation de ces chiffres mais une prise de conscience que la pharmacie d'officine n'est pas sinistrée.
Et pourtant quand on regarde notre pauvre grille de salaires, il y a de quoi se morfondre. Une réunion paritaire doit se tenir prochainement avec les organisations syndicales UNPF et USPO pour discuter de la prochaine valeur du point. Il est probable, qu'une fois de plus, ces organisations vont se retrancher derrière ces prétendues difficultés financières pour faire des salaires, leur variable d'ajustement et préserver ainsi leurs revenus.
Un autre chiffre: Préparateur coeff 240; 1844.43€ (source pharmechange) 77,51€ de plus qu'un SMIC. Quelle honte!
Ledude Ledudeicon_post
Je suis plutôt d’accord pour ne pas réclamer de financement additionnel. On reste un secteur très préservé, même si ce n’est pas la foly non plus.

Un gérant d’une boîte qui fait 2,5mn€ avec une équipe, des responsabilités, et tout, est il me semble mieux payé hors du secteur de la pharmacie.

Ça semble choquer de gagner bien pour un pharmacien, mais pour une rem sympa il faut : prendre des risques, investir, beaucoup bosser, gérer la cassocitude la société (clients et employés). Il faut parler avec d autres secteurs pour s’en rendre compte.

Et petit message à ceux qui enragent de voir des titulaires toucher plus de 5k€ net :
- les études sont gratuites et ouvertes à tous
- il est très facilement possible de bosser pendant les études pour bouffer et se loger
- l’investissement initial sur une petite boîte est minime, et permet de passer sur des grosses machines dès la 1ere pharma remboursée

Bref, si ça rage, allez-y, si c’est si confortable et scandaleusement bien payé.
Sublimo Sublimoicon_post
Citation : preppharm
Bonjour
Pas de lobbying dans la révélation de ces chiffres mais une prise de conscience que la pharmacie d'officine n'est pas sinistrée.
Et pourtant quand on regarde notre pauvre grille de salaires, il y a de quoi se morfondre. Une réunion paritaire doit se tenir prochainement avec les organisations syndicales UNPF et USPO pour discuter de la prochaine valeur du point. Il est probable, qu'une fois de plus, ces organisations vont se retrancher derrière ces prétendues difficultés financières pour faire des salaires, leur variable d'ajustement et préserver ainsi leurs revenus.
Un autre chiffre: Préparateur coeff 240; 1844.43€ (source pharmechange) 77,51€ de plus qu'un SMIC. Quelle honte!


Le point est sans cesse revalorisé .

De toute façon plus personne ne recrute coef mini et c'est pas spécifique a la pharmacie la smicardisation global avec toujours plus d'aide de l'état pour booster le SMIC et rien au dessus.
pharmacool pharmacoolicon_post
Citation : preppharm
Il est probable, qu'une fois de plus, ces organisations vont se retrancher derrière ces prétendues difficultés financières pour faire des salaires, leur variable d'ajustement et préserver ainsi leurs revenus.
Un autre chiffre: Préparateur coeff 240; 1844.43€ (source pharmechange) 77,51€ de plus qu'un SMIC. Quelle honte!


C'est pire que ce que je pensais😬. Tu es sur ta petite planète, déconnecté de la réalité🙈🙉🙊, entre dogme et une vision de l'officine arrêtée aux années 1980...
Arrête de radoter sur des situations qui n'existent plus depuis plus de 15 ans. La grille commence en réalité au coef 300 pour un BP fraîchement diplômé, qui n'a visité qu'une seule pharmacie...

Je te propose un deal : Tu me trouves 3 BP (CDI à tps plein) à 2 766 € (=2 000 net) et je te file 3 000 €, et si tu ne me les trouves pas dans la semaine c'est toi qui me file 3 000 € 😄😄
Seuls critères :
- pas de cassos avec un CV long comme le bras ou qui ont vécu régulièrement au crochet de Pôle Emploi.
- un diplôme valide pour travailler en officine en France.

PS : Actuellement à 2 500 net, on ne trouve personne. Je t'envoies un RIB pour mes 3 000 balles ? 🤑

Une petite question, tu es né en quelle année ? et tu as quitté le réseau officinal en quelle année ?
 Message édité par : pharmacool / 02-06-2024 21:13
Bruno1304 Bruno1304icon_post
j'adore la réponse Pharmacool !
preppharm preppharmicon_post
Bonjour Pharmacool

Né en 1950, BP en 1972, 37 ans dans la même officine, assimilé cadre avec un Coeff:350 et heureux, à l'époque, d'avoir travaillé en officine avec une équipe, une patronne et des clients sympas.


 Message édité par : preppharm / 03-06-2024 15:12
 Message édité par : preppharm / 03-06-2024 21:15
pharmacool pharmacoolicon_post
Citation : preppharm
Né en 1950, BP en 1972, 42 ans dans la même officine


Donc, tu ne connais que la pharmacie d'hier, celle des années 1968 à 2010. Dis-toi depuis ton départ, il y a 15 ans le monde officinal à beaucoup évolué... ( la boutique qui tourne toute seule pendant que le titu passe sa journée à jouer au golf, le "coffre" des commerciaux et les cadeaux des labos, les titu qui roulent en porche... ) Tout ça, c'était au siècle dernier.

PS : pour mon deal de BP qui voudraient venir bosser en CDI, chez moi à 2000€ net, je suis toujours preneur (histoire que tu te rendes compte de la réalité du marché de l'emploi en officine).
Et si tu as un filon de prépa près à bosser (à ce salaire et même jusqu'à 2500 net), je pense que tu vas intéresser beaucoup de mes confrères sur le forum.
 Message édité par : pharmacool / 04-06-2024 07:51
preppharm preppharmicon_post
Bonjour pharmacool
Ce n'est pas parce qu'on est retraité qu'on ne s'intéresse plus à la pharmacie d'aujourd'hui Je rencontre régulièrement de nombreux collègues, qui travaillent en officine et même des jeunes en formation, qui me parlent de leur difficulté.
Maintenant, il y a certainement des pharmaciens qui paient correctement leurs salariés, je ne suis pas sûr que ce soit la majorité. Ce que je dénonce dans mon post, c'est l'attitude de vos représentants syndicaux qui se refusent à faire évoluer une grille de salaires, qui n'a rien à voir avec les compétences demandées,, avec toujours les sempiternelles raisons économiques (on avait les mêmes arguments dans les années 80, soyez rassuré).
Quand à votre proposition, j'aimerais au moins connaitre la région concernée pour transmettre à des collègues intéressés.
 Message édité par : preppharm / 03-06-2024 16:25
TMP TMPicon_post
La proposition de pharmacool, hélas, concerne toutes les régions.
Je reprends dans 4 semaines une jolie pharmacie rurale en Alsace et ma seule crainte réelle était qu'un des employés aille voir si l'herbe est plus verte ailleurs avant ma reprise ....

Dieu merci j'ai réussit à leurs donner envie de rester (ils ont je crois discuté avec mes anciens ....)
" moi j'aime bien les vaches "
" ça fait beau dans les prés "
" ça habille bien les champs "
" et puis ça s'meut lent'ment "
" ça fait du bien aux gens pressées "
" moi j'aime bien les vaches "
pharmacool pharmacoolicon_post
Citation : preppharm
Bonjour pharmacool
il y a certainement des pharmaciens qui paient correctement leurs salariés, je ne suis pas sûr que ce soit la majorité.

Rassures-toi ta majorité qui ne paient pas leur salariés, ce sont les mêmes qui sont pris à la gorge par leur banque suite à la baisse historique des marges, la hausse des charges d'exploitation et la hausse des salaires liée à la pénurie de personnel. Et les uns après les autres, ils baissent définitivement le rideau (1 pharmacie par jour en 2023). Tu as une vision de la pharma qui n'intègre pas le la fragilité économique des officines. Il y a 10 ans encore tu ne trouvais pas de pharmacie à vendre pour 1€ (c'était 150 000 € mini), les faillites étaient très exceptionnelles et se comptaient sur les doigts d'une seule main.
Aujourd'hui il te faut intégrer que si les salariés de la pharmacie d'hier étaient protégés de la fermeture de leur entreprise (comme dans la fonction publique), dorénavant ils ne sont plus à l'abri de voir leur trajet domicile-travail quotidien s'allonger suite liquidation judiciaire de leur officine.

Citation : preppharm
Bonjour pharmacool
Quand à votre proposition, j'aimerais au moins connaitre la région concernée pour transmettre à des collègues intéressés.

Je suis en ile de france


 Message édité par : pharmacool / 04-06-2024 15:58
Vatela Vatelaicon_post
La grève était surtout pour éviter la disparition prochaine de notre métier.

Je vous rappelle que plusieurs textes de lois récemment évoqués dans plusieurs instances et par plusieurs députés ont vocation à :

1) Déréglementer la pharmacie (pour pouvoir vendre des médicaments sur Amazon)
2) Ouvrir le monopole des médicaments aux grandes surfaces
3) Autoriser sans limitation la vente sur internet
4) Ouvrir le marché de l'officine à la financiarisation (fin du monopole, des non pharmaciens peuvent acheter des pharmacies)

Et ces quatre points feront, à coup sûr, couler la pharmacie.
Et vous et moi nous retrouverions au chômage après le diplôme : le titulaire, l'adjoint et le préparateur. Tous à la même enseigne.
Pour ça que le slogan des étudiants était : "se battre aujourd'hui pour exister demain". Il est assez probable que le métier de pharmacien (et de prepa par extension) n'ait pas d'avenir.

Et évidemment les pénuries.
 Message édité par : Vatela / 04-06-2024 12:55
preppharm preppharmicon_post
Bonjour
Désolé mais l'Ile de France c'est à plus de 400km de chez moi. Je ne crois pas être en capacité de vous aider dans vos recherches, c'est dommage.
pharmacool pharmacoolicon_post
Citation : preppharm
Désolé mais l'Ile de France c'est à plus de 400km de chez moi. Je ne crois pas être en capacité de vous aider dans vos recherches, c'est dommage.

Ne n'inquiète pas, on a tous fait le tour, il n'y a pas de prépa pour un CDI à coef 400 + ancienneté + avec logement.
Mis à part, celles qui veulent le coef 400 + tous les samedi et les mercredi, finir à 17:00 et ne pas faire de comptoir.
J'oubliais celles suivies par la mission locale de pôle-emploi qui te disent que 20 km, c'est trop loin de chez elles.
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie



Le droit du travail vous semble complexe ?
Vous avez besoin d'y voir plus clair par rapport aux textes de la Convention collective nationale de la pharmacie d'officine ?
Découvrez pour chaque article, un commentaire détaillé qui vous aidera au quotidien à encadrer vos relations avec votre employeur ou vos salariés.


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 630 094 752

  • Nb. de membres 15 650
  • Nb. d'articles 374
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques