Index du forum »»  Droit du travail »» Démission pendant la période d'essai

Démission pendant la période d'essai#20279

5Contributeur(s)
cocoswiftGalienneManagerLedudeFrimousses
4 Modérateur(s)
ManagerchatBixente64bultus
cocoswift cocoswifticon_post
Bonsoir,

J'ai signé un contrat CDI de pharmacien que je n'ai pas encore commencé mais j'ai appris certaines choses : je ne souhaite plus aller dans cette pharmacie.
J'ai une période d'essai de 4 mois, j'ai bien compris les délais de prévenance quand on souhaite démissionner, mais je ne trouve pas d'informations claires sur la durée du préavis à exécuter une fois que la démission est envoyée.
Si je démissionne avant de signer mon contrat : ai-je un préavis à effectuer ?
Si je démission le premier jour travaillé, quel sera mon préavis ?

Pas de jugement s'il vous plaît, je suis dans une position compliquée et je ne souhaite pas quelque chose de pire encore....

Merci pour votre bienveillance et vos réponses
Galienne Galienneicon_post
Bonjour,
Il me semble qu'il est tout à fait possible de démissionner pendant sa période d'essai. Il y a juste un délai de prévenance à respecter de 24h si tu souhaites partir dans les 8 premiers jours.
Manager Managericon_post
Bonjour,

C'est ça même si dans ce cas on parle plutôt de rupture de la période d'essai à l'initiative du salarié==> https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1643

Pas de jugement mais quelques questions.

Si tu n'as pas commencé, qu'est-ce qui t'engage envers cet employeur?

Les gens qui te déconseille de travailler pour cet employeur sont ils objectifs? Ne te reste t'il pas ta période d'essai pour te faire ton propre jugement?

cocoswift cocoswifticon_post
Bonjour et merci pour votre réponse.

J'ai signé le contrat il y a plus de 2 mois (remplacement d'un départ en retraite). Donc impossible de revenir en arrière.
J'ai eu des échos de personnes différentes et qui ne se connaissent pas qui m'ont prévenu : j'ai totalement confiance en elles.
Par ailleurs, je me suis aperçue que nous serions en sous effectif car un autre départ n'est toujours pas remplacé. Je ne souhaite pas remplacer 2 personnes et les patrons sont très exigeants. De plus, le poste est très loin de chez moi...
Dernier point, j'ai une proposition en or tout récemment (meilleurs horaires, plus bel outil de travail, juste à côté de chez moi) au même salaire donc mon hésitation s'est transformée en souhait de ne pas rester. Je souhaite faire les choses dans les règles mais cela me met mal à l'aise tout de même.
Je suis obligée de commencer et je pense les prévenir dès le premier soir que je ne resterai pas tout en terminant ma première semaine de travail (si cela les arrange).
Comme ces situations ne sont pas faciles à vivre dans le monde du travail, je souhaite faire les choses dans les règles. Je souhaitais m'assurer que j'avais bien compris que le délai était de 24h si je démissionne dans les 8 premiers jours.
Ledude Ledudeicon_post
Préviens dès maintenant je pense que c’est préférable pour l’employeur. S’il t’en veut c’est un con pas de regret.
Frimousses Frimoussesicon_post
Même avis: préviens dès maintenant. Sinon, au pire ce serait un abandon de poste? Si tu commences cela engendre des frais pour l'employeur (déclaration préalable à l'embauche, de sortie, bulletin de salaire...). Alors si tu sais déjà, n'y vas pas! Parle leur uniquement de la raison la moins subjective: la "proposition en or" à côté de chez toi. Même si l'employeur n'accueillera surement pas la nouvelle avec le sourire, personne ne souhaite garder/faire venir quelqu'un qui ne veut pas être là, c'est reculer pour mieux sauter, et totalement inutile.
Manager Managericon_post
Bien d'accord à ce qui vient d'être dit plus haut.
Prévenir tout de suite c'est la meilleure option et la franchise est toujours préférable.
cocoswift cocoswifticon_post
Certes la solution idéale serait de prévenir de suite mais c'est techniquement attaquable donc je n'ai pas envie d'avoir des indemnités à régler... et vu ce que j'ai entendu, j'ai pas trop envie de tenter...
Frimousses Frimoussesicon_post
Franchement, tu risques quoi? Sur un délai de préavis de 24h, quels dommages et intérêts pourrait-il réclamer pour 1 seule journée non faite? Surtout si tu as prévenu avant. A quel cout pour lui? Le jeu n'en vaut vraiment pas la chandelle, il faudrait être plus que tordu🤔. Appelles, prends la température et tu verras, si ça se trouve tout va bien se passer, et au pire si tu ne le sens pas du tout au téléphone, tu feras ta journée, mais franchement c'est ridicule.
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie
Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 630 099 529

  • Nb. de membres 15 650
  • Nb. d'articles 374
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques