Index du forum »»  Etre titulaire »» Besoin d'un petit réconfort ;-)

Besoin d'un petit réconfort ;-)#20143

14Contributeur(s)
durachasserPouet009SitooZedoumsyncmastermimi87MaxdephilouLedudepharmacoolGalienneFrimoussesTMPwawanabeulgirl
5 Modérateur(s)
ManagerWhoopsBixente64Sybergbultus
durachasser durachassericon_post
Bonjour à toi H/F (on fait comme ça sur les annonces Pôle Emploi, sinon, pas validées),
Toute petite officine, 1,25M€ dont 20% EHPAD avec PAD, pire que Cayenne.
Deux bras droits, préparateur H/F, ancienneté 20 et 17, le 17 part, il étouffe dans cette petite surface et ces PDA, comme je le comprends.
Depuis mon dernier message, j'ai pris 1 an, ainsi 53 ans, 27 ans titulaire de cette petite officine, comme je l'aime et aime mes patients.
Je pars, j'ai appelé le confrère pour dire que je vendais (lol, les agences me disent le prix d'une petite licence, 50000€), on ne sait jamais si ce confrère (110 m Mappy) peut me racheter, mais je ne pense pas, il vient d'un autre département, loge en location la semaine, repart chez lui le WE à 200 bornes, il a déjà racheté deux officines à coté sous ces 5 dernières années, moins proches mais plus petit CA et il a un petit local malgré ses 4M de CA. A voir, la bouée est lancée.
Région Loire, j'ai tout fait, tout lancé pour avoir du personnel, RIEN, si 2700€ net, je ne peux pas, déontologiquement, bras droit est à 2300€ net avec 20 ans d'ancienneté. Suite au départ de l'autre bras droit, le pharmacien qui me remplace un jour/semaine, me pose un ultimatum " je démissionne si vous ne me passez pas du coef 550 à 700 ". J'ai accepté, pas le choix, pharmacie 8h30-19h15, je vais crever si pas un jour de repos, et mes parents 82 et 86 à 3 heures de route de chez moi, et ma fille MAI rare à 6 heures, à gérer aussi si besoin ...
Piste ? Pôle Emploi, grossiste, Club Officine, parler (on dit qu'à présent, plus d'embauche, que de la débauche), livreur, commerciaux, ....
Autre vie ?
Vous avez, si je parviens à partir, une vie de remplacement à me faire partager ? Comment le vis-tu après avoir été titulaire, finance, déplacement, vie, ...
PS: comble de l'envie de partir, ce matin, appel d'un autre EHPAD " nous avons eu connaissance de votre sérieux, nous avons 74 lits à vous offrir "
Pfff
Merci pour vos expériences à partager
Bien à vous
Laurence




Etre c'est faire
Pouet009 Pouet009icon_post
Bonjour,

C'est difficile de répondre ... Je ne peux que vous souhaiter bon courage. L'officine reste un travail d'équipe et c'est la course à la plus grosse sur les salaires en ce moment.
durachasser durachassericon_post
Merci Pouet009,

Oui, un truc de fou cette chasse aux salaires





Etre c'est faire
Sitoo Sitooicon_post
Courage,
Ne serait il pas possible pour toi de diminuer l'amplitude horaire?
durachasser durachassericon_post
Bonjour Sitoo,

J'habite à 20km de mon officine, avant je fermais à 12h15 pour ouvrir à 14h. Je faisais les trajets même si la pause était courte.
J'ai toujours eu les EHPAD ( achat de l'officine avec, ce qui m'a d'ailleurs permis de m'installer en 1996, tout petit apport et CA EHPAD non acheté ). On livrait les traitements à l'époque.
Depuis la PDA (7 ans), un 35 h de plus (réalisation des piluliers, changements ++++ de traitement, pfff) , pas de moyen d'embaucher ( consommables hors de prix et pas de CA supplémentaire pour autant), je ne rentre plus chez moi entre midi et deux, justement pour faire des piluliers, de ce fait, je laisse la pharma ouverte ... J'ai tenté de laisser fermé mais trop de retard sur les piluliers, j'y allais le dimanche.
Pour l'instant, je suis dans l'expectative, étude de mon comptable faite sans les EHPAD, j'y vois plus clair (forte baisse de mon salaire mais au moins elle est chiffrée, mais cela passe), aucun appel pour le poste de préparateur à pourvoir (annonces partout depuis 2 mois), je ne sais pas du tout comment je vais faire fin avril, à deux au comptoir. Certains jours, je serai seule LOL
Intérim préparateur 50€ht/h, impossible pour un plein temps ( 7000€ ht/mois ) et à 450€ la journée, cela chiffre vite et pas tant de disponibilité que cela.
Merci en tout cas




Etre c'est faire
Zedoum Zedoumicon_post
Est-ce possible pour toi de fusionner ou vendre à la pharmacie d'a coté?
C'est peut être la meilleure solution pour ne pas péter un cable et finir sans pouvoir la revendre au bout du compte...
syncmaster syncmastericon_post
Salut,
j'ai une officine qui correspond à la tienne (CA 1M€ sans EHPAD), et ça tourne très bien avec juste moi et une préparatrice, et un adjoint qui vient un jour par semaine. ça me fait donc des semaines de 5 jours, c'est confortable et la rentabilité est bonne car frais de personnel limités.
Donc je te conseillerais de te débarrasser de ton EHPAD, et de ne surtout pas donner suite à la demande du 2e. Et hop, plus besoin de 2e préparateur et ton adjoint à temps partiel te permettra de garder ton jour de repos par semaine. Tu seras nettement plus détendu ET tu pourras maintenir voire augmenter ta rémunération.
 Message édité par : syncmaster / 21-03-2023 18:23
mimi87 mimi87icon_post
Citation : syncmaster
Salut,
j'ai une officine qui correspond à la tienne (CA 1M€ sans EHPAD), et ça tourne très bien avec juste moi et une préparatrice, et un adjoint qui vient un jour par semaine. ça me fait donc des semaines de 5 jours, c'est confortable et la rentabilité est bonne car frais de personnel limités.
Donc je te conseillerais de te débarrasser de ton EHPAD, et de ne surtout pas donner suite à la demande du 2e. Et hop, plus besoin de 2e préparateur et ton adjoint à temps partiel te permettra de garder ton jour de repos par semaine. Tu seras nettement plus détendu ET tu pourras maintenir voire augmenter ta rémunération.
 Message édité par : syncmaster / 21-03-2023 18:23


Bonjour, du coup comment fais-tu pour prendre des congés ? (si tu en prends 😅 )
syncmaster syncmastericon_post
C'est mon adjointe qui me remplace pour mes vacances.
Maxdephilou Maxdephilouicon_post
Le problème actuel, et ca va durer encore un bon moment (facultés non remplies), est la pénurie de personnel dans tous les domaines. De ce fait, la course au salaire qui sera le meilleur.
De mon point de vue, ce qui ne va pas est la valorisation entre une sortie de fac et 20 ans de métier: il n'y en a plus!
En tant que salarié, enfin la reconnaissance de 6 ans d'études et en tant que titulaire, faut enlever les oursins des poches... Il y a du pour et du contre.

Niveau EHPAD, nous avons perdu la notre il y a 5 ans et c'est que du bonheur!!! Sur le coup, ton égo en prend un coup mais l'année d'après, notre marge était meilleure avec plus de temps pour faire le reste. Donc aucun regret!
Ils voulaient des piluliers en sachets avec robot. Cela m'aurait fait travailler 2 ans à perte avant de gagner le premier centime. Ils nous tiennent par les C**** et t'appellent tous les 4 matins etc...
En résumé: regarde vraiment a marge générée (avec vente associée genre contention et quelques crèmes) par cet établissement mais sinon bye bye.

Remplaçant, c'est un autre style. Tu peux vite te faire un réseau et ils te contacteront si besoin. Souvent c'est les vacances scolaires ou congé mat mais tu risques de faire de grosses semaines lors des contrats. Niveau salaire, ca sera intéressant c'est sur (Cp et précarité payés à la fin).
Zone de chalandise: ca peut être proche de chez toi comme à l'autre bout de la France avec logement inclus.

Pour recruter, bouche à oreilles avec les représentants mais tout le monde leur demande aussi... Pole emploi oubli. Intérim peut être proche des grandes villes.

Pour résumé, bon courage car nous sommes tous dans le même bateau. Cela ne va pas s'améliorer dans les années à venir, on peut en être sur. Néanmoins, les années rentabilité Covid sont bientôt derrière nous donc certains contrats ne vont pas être renouvelés et peut être que le marché de l'emploi s'apaisera très légèrement.
Comme tu l'as dit, tu as ta pharmacie qui te ressemble et que tu aimes donc tu peux être content de toi même. Avantages et inconvénients inclus.
durachasser durachassericon_post
Bonjour Zedoum,

J'ai contacté l'agence qui m'a vendu la pharma en 1996, juste faire le point, comme il m'a dit, regroupement à l'heure actuelle, je sais bien, macrophagique, juste histoire de chiffrer, il m'a dit une licence, une belle licence, 80000€ dans le temps ... Cela ne paie pas mes charges URSSAF et autres N + 1.
Il y a 7 ans une toute petite officine à fermer à côté de chez moi, vente aux enchères, je l'ai acquise, 40000€, je conçois les regroupements et aimerais en faire partie, j'ai contacté le confrère voisin ( 4 M d'€ de CA) pour dire que je m'étais ma pharmacie en vente, par confraternité le tenir informer (pff), , lol, je n'ai pas su comment dire " merci de m'acheter ", comme dit, il a racheté en 7 ans d'installation deux autres officines... Contact il y a plus d'un mois, j'attends mais n'espère pas trop.
Merci Zedoum


Etre c'est faire
durachasser durachassericon_post
Merci à toi pour ton retour et soutien,
Je suis en centre ville, même si petite officine de quartier, je réfléchis comme tu le dis à ne penser qu'à deux, mais cela est impossible, 50h d'ouverture, préparatrice à 35h, ses vacances, je me vois bien sûr assurer 100 patients jours mais eux non, ;-), et je ne voudrais pas que mon bras droit, la préparatrice, craque. Et pendant ses vacances ? Seule 6 semaines par an ? et 15 heures/semaine ? Je perds mes patients
mais tu me donnes matière à réflexion, vraiment



Etre c'est faire
Ledude Ledudeicon_post
As tu envisagé de :
- robotiser ton stock : gain de temps, tranquillité pour l’équipe
- réduire tes horaires : cela détend tout le monde (toi et l’équipe)
pharmacool pharmacoolicon_post
Citation : Ledude
As tu envisagé de :
- robotiser ton stock : gain de temps, tranquillité pour l’équipe
- réduire tes horaires : cela détend tout le monde (toi et l’équipe)


Robotiser pour un CA de 1M€ hors Ehpad, tu pars sur un coût de fonctionnement sous ton point mort. Les LGO ne te font pas vraiment de cadeau si tu es à 2 postes ou à 30 pour le module robot & automate.
Galienne Galienneicon_post
Baisser l'amplitude horaire me parait une solution possible, de plus en plus de petites pharmacies font ça, sans que ca impacte trop le CA. Le bénéfice pour le moral et la santé peuvent être énormes.
J'imagine que tu es fermé le samedi AM ? Tu pourrais choisir également une autre demi journée ou journée à fermer , ce qui permet de mettre ta prep sur ce jour de congé . Fermer 3 semaines l'été paraît également faisable, avec congés pour tout le monde.
Tes patients , s'ils t'apprécient et aiment ta pharmacie resteront fidèles, il suffit de les prévenir, de s'organiser.
Nous même on est habitué à notre médecin absent tel ou tel jour, notre coiffeur qui ne travaille pas tel jour, à la banque qui est fermé le lundi, à la poste qui ferme à 17h, pourquoi les pharmacies pensent elles qu'il faut absolument être ouverte de 9h à 19h30 6j/7 quand on a pas le personnel pour. Les gens s'adaptent . Ca sera de toute façon pas pire qu'une pharmacie ouverte avec un sous effectif où les patients attendent longtemps ou sont servis en sentant qu'il faut aller vite car tout le monde est sous l'eau.
En tout cas, je pense que ça vaut le coup de tester sur quelques mois.
Et l'autre solution , comme beaucoup ont évoqué, arrêter l'EHPAD. Le peu qu'elle te rapporte , coûte beaucoup ;)
 Message édité par : Galienne / 23-03-2023 11:09
syncmaster syncmastericon_post
Citation : durachasser
Merci à toi pour ton retour et soutien,
Je suis en centre ville, même si petite officine de quartier, je réfléchis comme tu le dis à ne penser qu'à deux, mais cela est impossible, 50h d'ouverture, préparatrice à 35h, ses vacances, je me vois bien sûr assurer 100 patients jours mais eux non, ;-), et je ne voudrais pas que mon bras droit, la préparatrice, craque. Et pendant ses vacances ? Seule 6 semaines par an ? et 15 heures/semaine ? Je perds mes patients
mais tu me donnes matière à réflexion, vraiment


Seul pendant les vacances, ça se fait, à condition que la préparatrice prenne ses congés pendant les périodes les plus creuses (fin juillet/début Août, entre Noël et nouvel an, etc).

D'après ton premier post, j'ai l'impression qu'en fait ton EHPAD te coûte plus qu'il ne rapporte. En frais de personnel, en temps et en stress. Avec une officine de cette taille, finie de rembourser, tu devrais normalement avoir une rémunération nette au moins du double, même avec un adjoint à mi-temps.
durachasser durachassericon_post
J'ai une toute petite surface, 35m2 patient et rien en back officine, je n'ai même pas de bureau, 2m2 avec l'armoire frigorifique dedans, une cave, c'est bien tout
Etre c'est faire
durachasser durachassericon_post
Un grand merci sincère à tous,

Vous me donnez vraiment matière à réflexion, à décision aussi.
Ce dont je suis certaine:
- vouloir vendre (horaires, EHPAD, les 35h dévolues, ma SPA qui n'est toujours pas ma copine, mes parents âgés, mes bons et loyaux services durant toutes ces années, le ras le bol des injonctions Bruxelles, ARS, le tout informatique, le tout " nouvelles missions " ). Certains nouveaux aspects m'ont échappé, bien contre mon gré, nez dans le guidon. je suis certaine que je pourrais suivre et apprécier si j'avais davantage de temps et de personnel et continuer à me former.
- de garde lundi nuit 13/03, 36 h d'affilé (comme beaucoup ici), de garde vendredi soir dernier aussi, poussée SPA ++, j'ai demandé, sans ordo, à une infirmière du quartier, de venir me piquer la fesse depuis mercredi, merci à elle ! → je dois partir
- une petite part de perso (qui entre aussi dans ma réflexion) : maman célibataire depuis 20 ans, fille de 25 ans poursuivant ses études, tout OK, encore 4 ans (pas dans le médical ;-) ! ) → toutes mes décisions pro seront prises en dehors de ma situation de maman (elles ne l'étaient pas du tout avant, mais pas du tout), j'ai passé ce cap, pas facile car fille avec MAI rare et MDPH, j'ai pris le temps de cette réflexion mais c'est acquis pour moi, j'ai assuré à minima sa vie future. C'est aussi pour cette raison que je n'ai pas vendu au " bon moment ", tout m'est tombé sur le nez, gérer sa survie, gérer le fait de lui assurer une vie ' normale ', papa absent. Dans les décisions pro qui vont suivre, je ne pense qu'à moi, c'est le moment et ma fille va bien.
- arrêter ma collaboration avec les EHPAD, mon comptable chiffre une perte de rémunération personnelle de 20000€/an, impôts payés, cela ne me dérange pas. J'ai des frais fixes, entretien maison et ma fille, mais je saurais réagir ou agir autrement, malgré mon raz le bol, je reste hyperactive, pro et réfléchie aussi,
Ce à quoi m'amène vos retours amicaux :
- fermer durant l'été 2 semaines, imposer à tous cette période de congés : ce serait super, centre ville même si pharma de quartier, cela ne me dérangerait pas au niveau CA, plus besoin de me faire remplacer (hyper difficile de trouver un remplaçant et coût +++), comme dit l'un d'entre vous, sans EHPAD, je le pourrais et je le ferais.
- assurer à deux le comptoir ? Impossible, 90-100 patients/jour, pharma de quartier avec concurrence proche, ils vont vite se lasser d'attendre! Je ne suis pas installée à la campagne mais en centre ville. Et quid des heures sans la préparatrice ? Soit 15h/semaines, quid de ses vacances ? 6 semaines/an ?
- réduire mes horaires entre midi et deux ? J'habite à 25mn de mon lieu de travail, je reste ainsi sur place, quitte à y être, autant ouvrir, plutôt que fermer le rideau et rester sur place
- réduire le matin ou le soir ? Je vais effectivement pour le soir me calquer sur la pharmacie voisine, 19h et non 19h15, du coup, on a du monde et je ne peux jamais fermer avant 19h30, merci pour l'idée ! Pour le matin, c'est compliqué, deux écoles à côté, du monde dès 8h30....
- j'ai un apprenti 1ère année qui va passer en 2ème année, je me demande si je ne vais pas prendre un autre apprenti en septembre, ainsi la semaine serait " couverte " en heure. Attention, ici, pas d'apprenti poussière, cela demande du temps, mais au moins, on pourrait poursuivre notre accompagnement à domicile (livraison, prise de mesure, ....). Le lundi, je suis seule avec ma préparatrice, difficile de tout assurer... Une postulante (patiente) et vraiment top
Après, déontologiquement, si je parviens à vendre, je les mets tous dans la m****, cela me dérange, ici, vous allez me dire " sauve ta peau, ils trouveront ailleurs ".
- demander à mon proche confrère de me racheter, c'est fait, appel il y a un mois, pas de retour (comme dit, il a déjà racheté deux officines voisines, le BODACC dit " 272000€ et 470000€ ", je doute, vu leur petite surface aussi qu'il puisse absorber mon CA et confrères de 62 ans !), mais au niveau géographique, en me rachetant, centre ville même si quartier, le plus proche concurrent serait à 1,5km....

Je vous remercie bien sincèrement pour tous vos retours, quels échanges d'expérience !
Merci





Etre c'est faire
Frimousses Frimoussesicon_post
Difficile ces temps... On sera de plus en plus dans cette situation: vendre/rendre 1 licence à cause de manque de personnel stable. Tout le monde aspire à plus de confort de vie depuis le covid, pas que les salariés.
Par contre, est-ce judicieux de lâcher l'EHPAD si tu es certaine de vouloir vendre? Je laisserais cette décision au futur acheteur dans un 1er temps, sauf si ça traine trop... Pour info, moi je ferme bien 1 semaine l'été malgré l'Ehpad. Bon par contre effectivement, il faut quand même mettre la main à la pâte pour livrer les piluliers malgré tout...(mais toutes les autres demandes, ils sont prévenus, ils se débrouillent....).
Les horaires à bouger: oui, c'est un début, mais ça ne te changeras pas la vie...
Bref je compatis, je me suis posée la question aussi de vendre, juste parce-que yen a marre d'être enchainée à sa pharmacie. Car dans le fond, aucune envie de vendre réellement... Si tu as fini de rembourser ta pharma, je pense que la décision est plus facile, moins de pression, et tu peux plus facilement arrêter l'EHPAD et voir ce que ça donne si tu as tjs envie de vendre.... Côté finance si tu passes du côté salarié idem, prends les salaires moyens et tu vois si ça te conviens....
Zedoum Zedoumicon_post
Je pense qu'on est majoritairement d'accord pour dire que ce genre de pharmacie n'a pas d'avenir dans les villes.
Elles ont un intérêt en milieu rural mais qu'elle est leur viabilité en secteur concurrentielle?
A ta place j'envisagerais 3 possibilités:
1 ) Vente : si le prix est trop bas ça ne vaut peut être pas le coup
2 ) Transfert: il n'y a qu'une autre pharmacie de 4M avec petit local. Pourquoi ne pas déplacer sur une grande surface pour pouvoir faire de la concurrence et passer à 2 voir 2.5M?
3) Fusion: fusionner avec celle de 4M et faire une grosse de 5M dans un nouveau local
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie
200 questions-réponses essentielles
pour le titulaire d'officine

Êtes-vous un chef d'entreprise optimiste ou pessimiste ?
Comment réorienter sa stratégie vers la rentabilité ?
Comment réussir le regroupement d'officine?
Telles sont quelques-unes des questions de cet ouvrage destiné aux titulaires ou à ceux qui souhaitent le devenir...


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 627 949 090

  • Nb. de membres 15 613
  • Nb. d'articles 373
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques