Index du forum »»  Etre titulaire »» Comment vous faites ?

Comment vous faites ?#20096

9Contributeur(s)
LoAcpvxoLedudePoufMaxdephilouFrimoussespharmacoolZedoumSublimo
5 Modérateur(s)
ManagerWhoopsBixente64Sybergbultus
LoA LoAicon_post
Bonjour à tous,

On le sait, la majorité des pharmas galèrent côté personnel...

J'ai encore un départ pour dans un mois et je n'ai strictement personne pour remplacer ce poste de préparateur.

Comment vous faites ? Comment vous arrivez à vous organiser ?

Parce que là, je suis à cours de solutions :
- je bouche tous les trous en plus de mon boulot, je suis à bout
- j'évite de demander trop d'heures sup à mon équipe en place parce qu'ils sont épuisés par le boulot, le monde, les patients pénibles, les ruptures, le sous effectif... J'ai tellement peur qu'ils partent également...
- j'arrive à trouver des intérimaires ou des remplas sur quelques dates de temps en temps. A chaque fois, je me dis qu'on va réussir à en séduire un, mais ils préfèrent leurs vies de remplaçants.
- bien sur, je mets régulièrement des annonces mais on est tous dans le même cas, on propose à peu près tous les mêmes coef (même si certains sont délirants et non viable économiquement), on est tous super sympas etc...

... et tout ça, ça ne solutionne rien sur le long terme et c'est ça qui m'inquiète.

Les amis, je suis preneur des solutions que vous mettez en place : réduction d'horaires ? Attribution de taches à des non diplomés (je suis preneur d'exemple de taches autres que reception de commande et mise en rayon)...

Mille mercis, courage à tous et bonnes fetes !!
cpvxo cpvxoicon_post
Bonjour ,je suis en fin de carrière ce qui m a permis de voir beaucoup de choses. Les titulaires ont coupé la branche sur laquelle ils été assis. Ils fallait y penser avant!!!! Maintenant c est trop tard. Le métier ´n attire plus. Trop fatiguant, mal payé, sans évolution ni reconnaissance et trop orienté vers le commercial. a refaire j aurais choisi une autre filière même si les études été passionnantes.
Bonne chance aux futurs confrères.
Ledude Ledudeicon_post
Robotiser : tu vas gagner du temps et c’est apprécié par les équipes (—>fidélisation)

Réduction drastique des horaires le samedi surtout

As tu essayé de rattraper celle qui part ? Ça peut se faire parfois ça marche , avec une petite prime ou augment

Heures supp majorées à 50% dès la 1ere heure (ça coûte tjs moins cher que l’intérim)

Les promis aussi peuvent être préparés par un non diplômé avant d’être vérifiés par une Préparatrice
Pouf Pouficon_post
Bonjour,
Perso je suis adjointe, maman d'un bébé de 4 mois et je veux passer d'un emploi du temps à 7 jours travaillés avec fermetures + samedi matin sur 15jours à 6jours travaillés avec fermeture +samedi matin.
Du coup je suis tombée sur une pharma qui faisait ouverture continue + fermé le samedi après-midi ( comprennez : le pied!).
Mais elle ne veut pas me reprendre à mon coeff (600+5ans d'ancienneté), m'annonce le sous effectif et de fait la formation continue pas trop possible....

Vous trouvez que je suis trop gourmande?

En plus elle me dit qu'elle a un pharmacien qui part à la retraite et l'autre déménage donc on ne serait plus que 2 pharmaciens. Je n'ai pas parlé de l'organisation pour les CP... quand j'y pense, d'ailleurs, je me dis que je ne suis peut-être pas si mal où je suis...si j'oublie que j'ai 80km/j à faire les jours travaillés...

C'est dur d'être maman et horaires de commerce... ou je ne suis juste pas douée.

Bonne soirée à tous
Quand on veut on peut.
Quand on ne veut pas, on trouve des excuses.
Maxdephilou Maxdephilouicon_post
Salut LOA,

Malheureusement pas de formule magique pour tout cela...
Comme dit dessus, réduction des horaires éventuellement.
J'ai une personne sans diplôme pour les commande et réception, c'est super mais quand il y a du monde, elle ne peut pas servir... Ça bloque parfois là dessus.

Limiter les heures en plus à l'équipe en place est une bonne chose car ça peut être vite épuisant sur le long terme.
Comme tu dis "patients pénibles, monde, rupture etc...", c'est le cas pour tout le monde actuellement donc ça ne leur fera pas changer de crèmerie.

Comme il manque actuellement 1/3 des étudiants à la fac, on est parti sur minimum 5 ans de galère niveau personnel, il faut en être conscient.

Pouf: vu la conjoncture actuelle, tu n'es pas gourmande. En tant que titulaire, je te dirais un petit peu mais en tant que pharmacien, c'est minimum coeff 700 actuellement.
Ce qui ne va pas c'est que ce coeff peut etre attribué à quelqu'un qui sort de la fac comme à quelqu'un avec 10 ans d'expérience...mais quand on a personne en vue...
Avec 2 départs de programmé de pharmaciens, je serais elle, j'accepterais...

ex: un ami fait des rempla et demande 650/700. Un pharmacien lui a ri au nez quand il a demandé ce coeff. 2 mois plus tard, il mettait une annonce avec ça car ne trouvait personne...et n'a pas trouvé depuis!

Mon avis qui va pas plaire a tout le monde: sortir un coeff 700 quand on est titulaire, oui ca fait suer...mais en tant que pharmacien, c'est la reconnaissance de 6 ans d'études.
Actuellement c'est pénurie donc pas le choix. A voir ce que le marché dira d'ici 5 ans...

Bon courage a tous
Frimousses Frimoussesicon_post
Citation : Maxdephilou

Mon avis qui va pas plaire a tout le monde: sortir un coeff 700 quand on est titulaire, oui ca fait suer...mais en tant que pharmacien, c'est la reconnaissance de 6 ans d'études.
Actuellement c'est pénurie donc pas le choix. A voir ce que le marché dira d'ici 5 ans...

Oui enfin, tous les titulaires ne sont pas crésus, quand tu gagnes moins qu'un adjoint à 35h, ça fait plus que suer quand même... Et encore faut-il pouvoir se le permettre. Attention au retour de bâton, coeff 700, c'est peut-être tenable sur 1 an, mais gare à la chute économique. Tout augmente+++, sauf le prix de vente des médicaments, et c'est pas avec des livraisons à 2€ que ça va aider l'officine à gagner de la marge. Tout le monde n'a pas fait des tests.
Oui il y a une spirale mais il faut savoir réfléchir sur du long terme. Et dans quelles conditions de travail tu souhaites bosser pour réussir à "rentabiliser" ces salaires? Est-ce tenable sur une pharmacie qui n'est pas remboursée? Surtout que si tu fais pour 1, tu fais pour tous.... Perso pour moi pas possible, ça passera plus par une fermeture.... (déjà fait l'été, + réadaptation des horaires déjà faite aussi, et savoir dire non aux gens: non pas de livraisons, non pas de vaccins ou tests...).
pharmacool pharmacoolicon_post
Citation : LoA
Bonjour à tous,
On le sait, la majorité des pharmas galèrent côté personnel...
.../...
Comment vous faites ? Comment vous arrivez à vous organiser ?

Tu as la solution préconisée par gouvernement :
Bruno t'expliquera comment réduire tes heures passées au golf🥺, au polo😧, au squash ou au tennis😢, au club de bridge...🤕, et comment diviser par 2 tes 15 semaines de vacances 😭
J'aurais bien essayé, mais tous ces curseurs sont déjà à zéro chez moi depuis longtemps.

Et, tu as ma solution :
Suppression des tâches chronophages et peu (ou pas) rémunératrices.
- fini les dastri, pods🤬 et autres capteurs😡. (tu gagnes à tous les niveaux, encombrement, temps de préparatrices, risques ... et tu perdras 100 € TTC/an)
- fini les livraisons (sauf quand la pmr est vraiment seule et sans voisins....),
- fini les tests et les vaccins sans rendez-vous (qui coûtent une paire de gants, du temps de nettoyage et de préparation pour 1 client)
- fini les cyclamed repris avec les cartons, et pas de reprise pour les non clients (ceux qui vont à la pharma de la galerie marchande...)
- fini les livreurs qui viennent en libre service ( j'ai mis en place des horaires de réception des livraisons)
- enfin, fini les samedis après midi 😎où tu devais te démerder (en équipe réduite) avec des cabinets médicaux fermés et des internes de l'hôpital qui prescrivaient des attelles et des molécules non disponibles..., des prises de mesures en sortie d'hôpital ,...
 Message édité par : pharmacool / 27-12-2022 10:31
Zedoum Zedoumicon_post
Je suis titulaire et j'ai pris une autre voie:
- Les pharmaciens font leur boulot de pharmacien c'est à dire conseil au comptoir, vaccins, tests et bilans de médication (après achèvement de l'agrandissement de la pharmacie afin d'avoir une salle dédié). Les pharmaciens sont les "managers" de la pharmacie sur la partie médicale et il faut leur donner la reconnaissance (salaire mais pas que).
- Les préparatrices font leur boulot: conseil au comptoir & tests sur base de volontariat
- Embauche d'une rayonniste afin de décharger les préparatrices de leur boulot de rangement. Chaque personne qui peut servir sert les patients. Si c'est calme les préparatrices aident la rayonniste.
C'est hyper important de bien remettre chaque personne de l'équipe à sa place et selon son niveau de responsabilité afin de valoriser chaque personne de la pharmacie.
Il faut également enlever un maximum de tâches sans valeur ajoutée en utilisant tous les outils à disposition : robotisation, LGO optimisé pour les commandes, etc

A POUF:
Il y a tellement de demande pour des pharmaciens que ton salaire ne devraient pas être un frein. A toi de savoir te valoriser également.
Par contre, ne néglige pas la formation et l'ambiance de l'équipe car c'est souvent aussi important (voir plus) que le salaire.
Sublimo Sublimoicon_post
Pour moi le meilleur rapport cout/efficacité/gain en qualité de vie est de diminuer l'amplitude horaire de sa pharmacie.

D'abord le samedi aprem, puis ensuite selon spécificité local (pourquoi pas le samedi matin, mercredi aprem ou lundi matin? ). Des heures plus condensés avec plus d'équipe autour de soi et plus de flux.

Les pertes de patientièle seront ce qu'elles sont mais je pense qu'on aborde plus sereinement la pénurie de personnel en sachant que dans tous les cas on a un WE garanti chaque semaine.
pharmacool pharmacoolicon_post
Citation : Sublimo
Pour moi le meilleur rapport cout/efficacité/gain en qualité de vie est de diminuer l'amplitude horaire de sa pharmacie.
Les pertes de patientièle seront ce qu'elles sont mais je pense qu'on aborde plus sereinement la pénurie de personnel en sachant que dans tous les cas on a un WE garanti chaque semaine.

Pour moi, les pertes ont été nulles, j'ai même progressé de 9,30% sur 1 an.
Le samedi, les cabinets médicaux sont fermés.
Et le vendredi en sortant les clients inversent leur circuit, ils commencent par toi et iront au supermarché le samedi.
Enfin, le fait de pouvoir proposer des plannings sans le samedi travaillé attire enfin des candidats à mes annonces.
100% d'accord pour la qualité de vie+++ 😎😎😎

Autre piste à envisager en rural dans les petits villages où il y a 2 officines. Démarcher le confrère en vue d'un regroupement.
 Message édité par : pharmacool / 28-12-2022 10:40

Plus de contenu
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie
200 questions-réponses essentielles
pour le titulaire d'officine

Êtes-vous un chef d'entreprise optimiste ou pessimiste ?
Comment réorienter sa stratégie vers la rentabilité ?
Comment réussir le regroupement d'officine?
Telles sont quelques-unes des questions de cet ouvrage destiné aux titulaires ou à ceux qui souhaitent le devenir...


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 629 624 315

  • Nb. de membres 15 644
  • Nb. d'articles 374
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques