Index du forum »»  L'installation »» avis prix officine

avis prix officine#20048

14Contributeur(s)
PIK77darlinetteFarmatsevZedoumpharmacoolmimi87yebbjrApisThymcaprossyncmasterSublimoBruno1304red
4 Modérateur(s)
ManagerWhoopsBixente64bultus
PIK77 PIK77icon_post
bonjour
je voulais avoir 1 avis sur l'offre à faire pour 1 officine
c est 1 départ à la retraite le chiffre stagne à 1.1M depuis plusieurs années
quartier populaire de paris
bcp de concurrence
rue commerçante
avec 1 pharmacie concurrente très proche (50m)
et une tres grande pharmacie sur l'avenue commerçante à 300m
quartier dense en pharmacie (tjrs le cas à paris)
phie en vente depuis 2 ans
je pense que la titulaire en demande trop...
je vais la voir directement sans transactionnaire
je sais que pour que ce soit viable il faudrait acheter à 1 prix bas...
merci à vous


darlinette darlinetteicon_post
perso je ne vois pas l'intérêt de 2 pharmas à 50m l'une de l'autre
à voir pour fusionner sinon très bof même à prix cassé
PIK77 PIK77icon_post
c'est plutot 200m mais qd même assez proche oui
Farmatsev Farmatsevicon_post
Il y a 10 ans il y avait 22 000 pharmacies, aujourd'hui 20 000, on va arriver à marche forcé à 2000 3000 de moins

Je ne sais pas combien elle t'a demandé mais sa pharmacie ne vaut pas grand chose

Entre la concurrence et la pénurie de personnel

Combien elle demande ? Parce que honnêtement ce genre de pharmacie c'est pas celles d'avenir

Bien pour ça qu'elle ne trouve pas de pig... de repreneur depuis 2 ans
Zedoum Zedoumicon_post
J'ai habité 7 ans à Paris et une pharmacie de ce type s'est fermé en bas de chez moi (liquidation judiciaire).
Vu la densité de pharmacie à Paris et la concurrence acharnée cette pharmacie ne vaut rien selon moi.
Pourquoi les gens viendraient chez toi plutôt que chez l'autre moins cher avec plus de choix? Ta gentillesse et compétence ne suffiront probablement pas.
pharmacool pharmacoolicon_post
+1
Aucun intérêt, sauf à vouloir se pourrir la vie pour sortir un taux horaire inférieur à celui d'un assistant.
Le seul, intérêt serait peut être comme pour un jeune permis qui veut se faire la main sur une épave avant de s'acheter une bagnole neuve, mais dans ce cas, il faut avoir le cash pour passer à la deuxième étape. De plus, tu devras attendre un pigeon, si tu veux retrouver une partie de tes billes ou tout perdre en rendant ta licence.
Zedoum Zedoumicon_post
Ce qu'il faut prendre en compte c'est qu'actuellement un assistant peut demander coeff 600 sans problème donc travailler plus pour gagner moins et possiblement ne pas capitaliser je ne vois pas l’intérêt.
pharmacool pharmacoolicon_post
@Zedoum ... peut demander 600 et + selon la région, et peut même demander à faire des heures sup majorées non imposables, s'il veut se créer un apport.
Zedoum Zedoumicon_post
Certains titulaires et assistants ne se rendent pas compte mais le rapport de force s'est inversé. Il est nettement plus favorable de rester assistant sauf si belle pharmacie avec potentiel et/ou capitalisation certaine (revente facile car taille suffisante).
mimi87 mimi87icon_post
Je ne suis pas encore dans le monde de l'officine donc je ne me rends pas bien compte : y a t il si peu de "bonnes occasions" pour s'attarder sur ce type de pharmacie qui semble perdue d'avance ?
PIK77 PIK77icon_post
Les bonnes affaires partent très vite
Ou se trouvent par relations.
C'est 1 pharmacie où j'avais travaillé il y a une quinzaine d'années mais c'est vrai que c'est plus difficile auj pr ce genre de pharmacie

pharmacool pharmacoolicon_post
On est à un virage, le même qu'a connu la distribution alimentaire dans les année 70 : grandes surfaces vs épiceries.
Tu me diras, nous on a le maillage imposé par la loi qui nous protège.
Actuellement la crise secoue la corde, et ne resteront accrochés que les plus solides, et les plus chanceux.
Pour moi, pour se lancer dans un achat avec un emprunt sur le dos, sans prendre le risque de se retrouver enlisé dans une galère invendable dans 10 ans, la barre actuelle se situe à 1.7 M€ en rural, à 2.5 M€ en zone moyennement concurrentielle et à 3.5 M€ dans une ville hyper concurrentielle.

PS : Je sais c'est dur à admettre, mais c'est la triste réalité, et iInutile de me lancer des pierres, analysez bien la conjoncture actuelle, et on se retrouve dans 10 ans, pour faire le point.
 Message édité par : pharmacool / 01-10-2022 09:07
mimi87 mimi87icon_post
Citation : pharmacool
On est à un virage, le même qu'a connu la distribution alimentaire dans les année 70 : grandes surfaces vs épiceries.
Tu me diras, nous on a le maillage imposé par la loi qui nous protège.
Actuellement la crise secoue la corde, et ne resteront accrochés que les plus solides, et les plus chanceux.
Pour moi, pour se lancer dans un achat avec un emprunt sur le dos, sans prendre le risque de se retrouver enlisé dans une galère invendable dans 10 ans, la barre actuelle se situe à 1.7 M€ en rural, à 2.5 M€ en zone moyennement concurrentielle et à 3.5 M€ dans une ville hyper concurrentielle.

PS : Je sais c'est dur à admettre, mais c'est la triste réalité, et iInutile de me lancer des pierres, analysez bien la conjoncture actuelle, et on se retrouve dans 10 ans, pour faire le point.
 Message édité par : pharmacool / 01-10-2022 09:07


Quelles sont les options pour un primo accédant pour espérer miser sur une pharmacie qui tienne sur le long terme ?
Au vu des sommes, il faudrait avoir un apport conséquent, difficile quand on n'a "que" ses économies ...
pharmacool pharmacoolicon_post
Citation : mimi87

Quelles sont les options pour un primo accédant pour espérer miser sur une pharmacie qui tienne sur le long terme ?
Au vu des sommes, il faudrait avoir un apport conséquent, difficile quand on n'a "que" ses économies ...


- être le fils d'une lignée de potards. - se marier avec la fille d'un titulaire.... Non, je déconne. 🙂

Actuellement, le plus sûr, c'est la cession progressive de parts. Tu t'associes avec ton titu, tu bosses avec lui ET, vous gravez dans le marbre le calendrier et les modalités de cession du reste de ses parts.
Tu auras déjà un pied dans la pharma, ça rassure le banquier, et lors du second financement, tu pourras faire valoir dans ton apport les parts que tu possèdes.
 Message édité par : pharmacool / 03-10-2022 14:11
yebbjr yebbjricon_post
Tu as aussi nouvellement la CAVP avec son "booster d'apport". Concrètement ils te financent ton apport et tu leur rembourse à la fin de ton prêt bancaire. Ça fonctionne apparemment très bien et permet de t'installer avec 0€. Les grossistes et groupements le font également de plus en plus.
mimi87 mimi87icon_post
Je pensais que le financement des boosters étaient limités (jusqu'à doubler notre apport), mais si cela permet de financer bien plus, ça donne de l'espoir !
yebbjr yebbjricon_post
je connais des cas ou l'acheteur s'est installé sans rien investir
mimi87 mimi87icon_post
Citation : yebbjr
je connais des cas ou l'acheteur s'est installé sans rien investir


Même pour des grosses pharmas ? (> 2,5 M€)
yebbjr yebbjricon_post
non on était plus autour des 1.5M
PIK77 PIK77icon_post
Que pensez-vous d'intégrer une pharma de 2.5M avec 20% des parts
Où il y a déjà 2 pharmaciens associés
Avec la pénurie d assistants cela pourrait être 1 bon compromis?
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie
Réussir son transfert d'officine
Corinne Daver,François Pouzaud

Toutes les règles à respecter pour réussir son projet de transfert d'officine. Idées clés, encadrés sur la réglementation à connaître, témoignages et conseils vous éclaireront sur la démarche à suivre. Succès garanti !



30,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 626 072 099

  • Nb. de membres 15 581
  • Nb. d'articles 372
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques