Index du forum »»  L'installation »» Association pharmacien investisseur et rémunération

Association pharmacien investisseur et rémunération#20042

3Contributeur(s)
PhiseretnttntSublimo
4 Modérateur(s)
ManagerWhoopsBixente64bultus
Phisere Phisereicon_post
Bonjour tout le monde,

Après maintes péripéties je me retrouve aujourd'hui sur un nouveau projet : association avec un pharmacien investisseur (51/49%).

Je me pose la question de la rémunération. Les premiers prévisionnels me donne un salaire de 3000€/mois.

Aujourd'hui, ça me va (c'est un peu moins que ce que j'ai en adjoint pour beaucoup plus d'heures mais bon...) mais demain ?
C'est une pharmacie qui a un gros potentiel et le CA pourrait facilement doubler en quelques années (aujourd'hui CA : 1 million).
Bien sûr tout ça au conditionnel. Mais soyons optimiste.

J'ai bien compris que l'investisseur va toucher des dividendes (49%).

Seulement dans quelques années, il y aura eu et il y aura encore beaucoup d'heures et de boulot pour moi, les 3000€ me seront sûrement injustes.

Qui décide de ma rémunération ? L'investisseur et moi ? S'il refuse une augmentation ? Je suis condamné à être bloqué ? S'il préfère gonfler ses dividendes ?
Le but c'est d'investir dans la pharmacie dans un premier temps (transfert entre autre) et donc ne pas percevoir de dividendes.
Qui décide de ce qu'il va être versé en dividendes ? Nous deux ? Si on est en désaccord ?

Bref, plein de questions pour le futur. Aujourd'hui le contact passe très bien et on est sur la même longueur d'onde avec l'investisseur mais dans quelques années... Qui sait.

Merci pour vos réponses à mes questions naïves.
tnttnt tnttnticon_post
Pour gagner du temps, lis le post précédent et tu auras déjà des réponses à tes questions.
- ta rémunération doit valoriser ton travail mais respecter le bon fonctionnement de la pharmacie (quelle marge de manœuvre au niveau financier ?). Concrètement, que permet le prévisionnel ?
- ta rémunération doit respecter vos projets : quels futurs investissements ? quels besoins de trésorerie ?
- tu dois discuter de tout avec ton comptable et ton associé. Une association fonctionne sur la confiance donc tu abordes les sujets avec ton associé
- tout sera verrouillé dans un pacte d'associés ; il faut que vous voyez un avocat pour cela. Mais le pacte d'associés a une durée limitée donc dans quelques années, vous reverrez tout ensemble (rémunération, dividendes...)
- à partir du moment où tu es majoritaire, il ne pourra rien décider sans toi

De toute façon, compte tenu des incertitudes sur ton projet (est ce que le transfert va aboutir, dans combien de temps, quel impact financier du transfert...), il faudra revoir les choses 1 ou 2 ans après le transfert. D'ici là, laisser tout l'argent disponible dans la société me parait être une bonne idée. Tu peux prévoir une close de revoyure 1 ou 2 ans après le transfert dans le pacte ?
Et tu as l'air d'oublier dans ton explication que tu vas toi aussi recevoir des dividendes, donc tu seras à bien plus que 3000€ lorsque vous vous verserez des dividendes...
Phisere Phisereicon_post
Merci pour ta réponse.

L'objectif étant le transfert, on ne prévoit pas de dividendes les premières années.

Je vais relire les sujets du forum pour bien comprendre le mécanisme de l'association.
tnttnt tnttnticon_post
C'est très bien comme ça :
- 1 : le transfert coûte cher
- 2 : la croissance coûte cher
- 3 : il va falloir attendre quelques mois/années pour bénéficier de l'impact du transfert

Donc ta rémunération et l'absence de dividendes doivent être actées dans le pacte d'associés avec une clause de revoyure à 3 ans (à vous de définir la durée).
A ce moment là, si les chiffres sont bons, il faudra renégocier ton salaire ; les modalités de versement des dividendes étant logiquement vues entre vous tous les ans en fonction des résultats (et de ce que vous voulez laisser en tréso dans la pharmacie).
Mais il faut bien dire à ton associé (et éventuellement le marquer dans le pacte) que tu souhaites que ton salaire soit revu à la hausse le moment venu si les résultats le permettent. Il faut que tout soit le plus transparent entre vous et pas que ton associé ait l'impression de se faire piéger quand tu lui demanderas une augmentation dans 2/3 ans.
Phisere Phisereicon_post
Avec beaucoup de retard, merci pour ta réponse.
Le projet avance. Le vendeur s'est vu proposé d'intégrer la SISA du village (centre médical, pharmacie seule au village). Il me demande ce qu'il doit répondre.
J'avoue que je ne vois pas bien l'intérêt pour moi, aujourd'hui, d'intégrer la SISA. La pharmacie n'est pas adossée à ce centre et le transfert (s'il se fait) ne se fera pas à côté.
Qu'en pensez-vous ?
tnttnt tnttnticon_post
Perso, compte tenu des projets liés aux SISA (délivrances protocolisées...), je n'hésiterais pas une seule seconde et je l'intégrerai.
Au pire tu n'en fais rien, ça sera quand même l'occasion de construire une relation privilégiée avec les médecins. Construire son réseau fait partie des taches à réaliser à l'installation selon moi.
Phisere Phisereicon_post
D'accord. C'est vrai que sa permet de nouer des relations entre professionnels.
Phisere Phisereicon_post
Bonjour tout le monde,

Quelques nouvelles de mon projet, ça avance avec une signature du compromis prochainement.

Je viens d'avoir le devis d'honoraires pour l'avocat est ... ça pique. On est à 3% du prix de vente. Il gère pas mal de choses sauf le pacte d'associé.
Outre le tarif, ce qui me perturbe c'est de devoir régler presque 20% (10% pour mon associé, 10% pour moi) tout de suite et 20% (pareil 10% - 10%) à la signature du compromis.

Est-ce que c'est normal ? Mon maigre apport va déjà être "mangé" par l'avocat sans certitude de réussite derrière.
Sublimo Sublimoicon_post
Un avocat ne se paye pas vraiment en % c'est des frais fixe de l'ordre de 10000 je dirais selon ce que tu lui demandes de faire.

Je pense qu'il peut au moins vous aider pour la rédaction du pacte d'associé c'est standard.

Selon moi vous devriez tout payer a la vente, comme tout le monde dans l'affaire il endosse une petite partie du risque que l'affaire n'aille pas au bout (surtout que s'il y a un problème entre le compromis et l'acte ça peut venir de lui).
tnttnt tnttnticon_post
Tout se négocie.
Moi j'avais négocié une somme fixe en mettant plusieurs avocats en concurrence. Et j'avais aussi négocié la gratuité si le projet n'arrivait pas à son terme (bon les probabilités sont faibles...).
Phisere Phisereicon_post
Merci pour vos réponses.
en gros on est à +25k€ au total.
Je vais voir déjà pour intégrer le pacte d'associé.
tnttnt tnttnticon_post
Surtout garde en tête que l'avocat ne va faire que des copier/coller d'un ancien projet. Ca relativise son travail...
Moi j'avais encore le nom de l'ancienne pharmacie à quelques endroits 😅
Phisere Phisereicon_post
Après, dans son devis y a enregistrement auprès des impôts, démarches avec l'ordre.
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie
Réussir son transfert d'officine
Corinne Daver,François Pouzaud

Toutes les règles à respecter pour réussir son projet de transfert d'officine. Idées clés, encadrés sur la réglementation à connaître, témoignages et conseils vous éclaireront sur la démarche à suivre. Succès garanti !



30,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 629 626 478

  • Nb. de membres 15 645
  • Nb. d'articles 374
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques