Index du forum »»  Salaires »» petit tour d'horizon des salaires

petit tour d'horizon des salaires#19932

5Contributeur(s)
prep3578tnttntManagerpharmacoolStephane27
4 Modérateur(s)
ManagerchatBixente64bultus
prep3578 prep3578icon_post
Bonjour,

Préparatrice en phie en poste depuis 20 ans, je me pose vraiment la question du salaire, j'ai toujours été motivée dans mon travail mais je commence à m'épuiser, je pense sérieusement à la reconversion, j'ai l'impression que mon salaire n'est pas à la hauteur ; bien sûr je suis toujours prête à me former davantage, je lis les cahiers formations du moniteur pour me tenir au courant (sur temps perso car ça m'intéresse).
Cependant avec 1730€ net, je trouve ça peu, c'est sûr je suis la grille normale (avec un oubli d'augmenter mon coef depuis 3 ans qd même, vous allez me dire que je n'avais qu'à vérifier, c'est vrai mais je n'ai pas toujours le nez dans les tableaux de salaire)
J'aimerais pouvoir me situer niveau salaire par rapport à d'autres préparateurs, salaire et ancienneté... j'exerce dans une ville moyenne.
Je vous remercie,
cordialement
tnttnt tnttnticon_post
La région est capitale dans la comparaison. Et la loi du marché aussi.
Chez moi peu de candidatures donc on se les arrache et plutôt vers les 2000€. Mais le marché est sinusoïdal et ce n'est que la tendance actuelle.
Manager Managericon_post
Bonjour,

La grille de classification est une base minimale. Ce qui veut dire que la grille de salaire conventionnelle est, elle aussi minimale. C'est le résultat d'un coef et d'une valeur de point.
Il est donc possible d'aller plus vite dans l'évolution des coefficients ou d'être payé plus que la valeur du point.

Je suis d'accord avec tnttnt, il n'y a pas de règles, ça dépend du marché local, mais aussi de l'officine, du salarié et de l'employeur.

Dans la fonction publique, on suit une grille et on évolue assez linéairement. Dans le privé, tout se négocie. Je comprends que ça puisse être désagréable pour certains, mais la question du salaire doit être mise régulièrement sur la table(et donc ne pas attendre 20 ans, c'est mieux). La question : combien, je vaux est complexe et simple à la fois. Pour avoir dû à de nombreuses reprises avoir été "au charbon", je dirais qu'on vaut ce que notre employeur est prêt à mettre pour nous garder.

Dans la discussion, il faut, pour moi, garder à l'esprit deux choses :
Qu'est-ce que j'apporte à l'entreprise?
Combien on serait prêt à me payer ailleurs?

Tout le reste, on s'en fiche. Ton employeur n'est pas une assistante sociale, il gère une entreprise, son rôle c'est de la faire fonctionner au mieux. Pour ça, il a besoin d'une équipe qui réunit des talents fonctionnant avec un minimum de tensions et réaliser un bénéfice qui le rémunère, permet de rembourser des prêts, payer des charges fixes, des salaires, etc. Il y a un équilibre à trouver.

Pour conclure, développe des arguments qui montrent ce que tu apportes et donc plus ou moins la valeur de ta perte. Valorise toi sans dévaloriser les autres. Et même si tu n'envisages pas partir, va voir combien on te proposerait ailleurs.
prep3578 prep3578icon_post
Merci d'avoir pris le temps de me répondre, c'est bien d'avoir des avis et des clés pour se situer.
prep3578 prep3578icon_post
Ok, merci.
pharmacool pharmacoolicon_post
Après, tout comme l' a précisé tnttn, il y a une seule règle l'offre et la demande. Au début février sur Paris (partie fréquentée par les touristes) une prépa pouvait trouver un emploi de "préleveur testeur" à 40 € net de l'heure !!! (semaine et WE )
La rémunération des tests vient d'être revue à la baisse de 40% ce WE par le gouvernement, et ces postes à salaire astronomique vont disparaître avec les barnums.

En règle générale : les villes non attractives payent plus que les autres.
Le rural paye mieux que les villes universitaires, le nord paye plus que le sud, l'intérieur des terres paye plus que la mer ou la montagne, une pharmacie située dans une cité paye plus qu'une située en centre ville ...
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie



Le droit du travail vous semble complexe ?
Vous avez besoin d'y voir plus clair par rapport aux textes de la Convention collective nationale de la pharmacie d'officine ?
Découvrez pour chaque article, un commentaire détaillé qui vous aidera au quotidien à encadrer vos relations avec votre employeur ou vos salariés.


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 612 523 628

  • Nb. de membres 15 358
  • Nb. d'articles 360
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques