Index du forum »»  Salaires »» Coef 300?

Coef 300?#17817

3Contributeur(s)
Margouillat83Managermandyn
4 Modérateur(s)
ManagerchatBixente64bultus
Margouillat83 Margouillat83icon_post
Bonjour,
Préparatrice en pharmacie diplômée de 2003, je suis passée au coef280 en 2006,au coef 290 en 2007 puis après le nombres d années d exercices nécessaires dans ce coeff j ai obtenu le coef 300.
Suite à la mutation de mon conjoint ,j ai du démissionner et lors de mon embauche je suis repassée au coeff 290 ne trouvant pas de place avec mon coeff 300.
Puis je prétendre à récupérer un coeff 300 au vue de mon temps d exercice au coeff290 (même s’il employeur est différent ) ,ou sachant que par année de diplôme je devais être au coef290 seulement depuis 2017 ,je vais devoir attendre d avoir 6ans de diplôme de plus ?
Manager Managericon_post
Bonjour,

La CCN fixe des minimums, l'embauche est un moment de négociation. Il y a le coef et le salaire. Certains employeurs se réfèrent au coef, d'autres au salaire.

La différence de salaire est de l'ordre 50€ nets, ça devait pouvoir se discuter, d'autant qu'il y a aussi l'ancienneté d'entreprise que l'on perd souvent dans le même temps.
Margouillat83 Margouillat83icon_post
Merci pour la réponse .

Donc si j ai bien compris ,dans tous les cas (sauf négociations bien sur) ce sera toujours l année d obtention du diplôme qui légalement primera ?
Si on ne négocie pas ,on perd tout simplement l avance d échelon qu on avait acquis ?
Manager Managericon_post
Bonjour,

Tant qu'on reste dans la même officine c'est l'ancienneté dans l'échelon précédent qui prime. Si on change d'entreprise le socle c'est l'ancienneté d'exercice globale.

Mais la CCN n'indique que des minimas.
mandyn mandynicon_post
si l'on change d'officine en gardant le même coefficient l'ancienneté dans le coef ne se cumule donc pas ?

ainsi après 5 ans dans l'officine A au coef 290, si l'on change d'entreprise il faut attendre de nouveau 4 ou 5 ans pour avoir droit au coefficient 300 ?
Manager Managericon_post
Bonjour Mandyn,

Il y a deux repères :
-l'ancienneté par rapport à l'origine
-l'ancienneté dans l'échelon précédent

Lorsqu'on change d'officine, l'employeur ne peut pas descendre en dessous du premier critère, pour conserver le second repère il faut le négocier et le faire inscrire dans le contrat d'embauche. On peut également négocier la reprise d'ancienneté au sens de la reprise d'ancienneté.
Enfin on peut tout négocier, bien sur, mais tout dépend dans quelle position on se trouve.
mandyn mandynicon_post
la reprise d'ancienneté au sens propre c'est ok, mais je ne comprends pas trop ce que ça implique en réalité...
a vrai dire je n'avais jamais négocié de reprise d'ancienneté auparavant.
Manager Managericon_post
C'est une négociation, lorsque tu quittes une entreprise tu remets plusieurs compteurs à zéro. Il s'agit donc de ne pas repartir de zéro.

Prenons un exemple : je suis au coef 300 et j'ai 15 ans d'ancienneté. Du point de vue conventionnel j'ai un salaire de base mini de 2 013.42€ et une prime d'ancienneté de 302.01€
Peut être que je n'ai pas la durée d'exercice nécessaire à ce coef. Peut être que j'ai préparé le BP dans cette officine et suis resté encore 13 ans. Je serais normalement au coef 280.

Il s'agit d'enterriner un accord m'accordant le coef 300 à la date réelle du passage à ce coef et la reprise de la prime d'ancienneté afin de conserver le même salaire et le même plan de carrière.
mandyn mandynicon_post
ah oui, mais donc a un moment donné l'avance négociée va s'annuler, n'est ce pas ?

sans parler de l'ancienneté qui continu de courir en cas de reprise, le coeff lui stagme, non ?

j'ai été embauchée avec le même coeff que j'avais précédemment, au bout de combien d'années vais je pouvoir passer au suivant ? ( sans négocier)
en sachant qu'en tout (dans 2 entreprises différentes) cela fait bien 5 ans que j'ai le même coeff, 290... pour 16 ans d'expérience ( c'est pas beaucoup, non ?)

Manager Managericon_post
Le principe est de partir de la situation précédente sans perte pour le salarié. Donc, bien sur, il faut que ce soit clair pour tout le monde et surtout écrit. Les clauses de revalorisation écrites c'est mieux sinon on passe sa vie à négocier et c'est usant à force.

Si je change d'entreprise est ce que je vaux moins?

Bien sur la valeur individuelle, la situation du marché de l'emploi dans la zone pèse sur la négociation.
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie



Le droit du travail vous semble complexe ?
Vous avez besoin d'y voir plus clair par rapport aux textes de la Convention collective nationale de la pharmacie d'officine ?
Découvrez pour chaque article, un commentaire détaillé qui vous aidera au quotidien à encadrer vos relations avec votre employeur ou vos salariés.


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 604 661 773

  • Nb. de membres 15 272
  • Nb. d'articles 356
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques