Index du forum »»  L'avenir du métier de pharmacien adjoint »» Travailler dans un établissement de santé ne va bientôt plus être possible pour les officinaux...

Travailler dans un établissement de santé ne va bientôt plus être possible pour les officinaux...#13761

41Contributeur(s)
Bouillon-blancpharma-espoirami89parmentierpoussin_arverneGaliennepadaOneriepFeltonalicia227PoLoGwADaPharmayCzeorcaAprilMarchFinou44PharmaFCyebbjrbultussouchaireFarmacienmichelmannso0306nono2010gg26kanissephlostdescours123Doc35MCG92tinoo_49PharmaHpaletuviersEl_TotoFrenchpharmpseudomonasAsproManagerJames_Patagueulpopiette2voClaude-Bernardmrpharmacien
4 Modérateur(s)
ManagerWhoopsBixente64bultus
Czeorca Czeorcaicon_post
Dans le public, tu peux aussi être attaché (à condition de ne pas être gérant) et là tu peux demander un CDI (mais tu ne seras pas titulaire de ton poste), mais c'est franchement mal payé...
pharma-espoir pharma-espoiricon_post
Citation : Aspro 
C'est exactement le but de cette réforme: fermer des pui, mettre des pharmaciens au chômage et donner le travail aux préparateurs, ça coute moins cher!! que vont devenir ces pharmaciens? des chômeurs qui ne retrouveront pas en pharmacie, donc quel avenir? 


Que vont devenir ces pharmacien ?? Bah ils pourront, s'ils le souhaitent, revenir travailler en officine, là des milliers de titulaires cherchent sans succès des adjoints ou des successeurs pour racheter. Il faut pas être de mauvaise foi non plus... Pourquoi pas les restos du coeur pour les pharmaciens tant qu'on est y ?
Aspro Asproicon_post
Citation : pharma-espoir 

Citation : Aspro 
C'est exactement le but de cette réforme: fermer des pui, mettre des pharmaciens au chômage et donner le travail aux préparateurs, ça coute moins cher!! que vont devenir ces pharmaciens? des chômeurs qui ne retrouveront pas en pharmacie, donc quel avenir? 


Que vont devenir ces pharmacien ?? Bah ils pourront, s'ils le souhaitent, revenir travailler en officine, là des milliers de titulaires cherchent sans succès des adjoints ou des successeurs pour racheter. Il faut pas être de mauvaise foi non plus... Pourquoi pas les restos du coeur pour les pharmaciens tant qu'on est y ?  


Non pas de travail en officine et quand on a une famille il n'est pas toujours possible de changer de région pour trouver un poste!!!!!!!!!! et quand au rachat d'officine vous devriez savoir que ce n'est pas possible pour tout le monde, simple évidence!
pharma-espoir pharma-espoiricon_post
Citation : Aspro 
Non pas de travail en officine et quand on a une famille il n'est pas toujours possible de changer de région pour trouver un poste!!!!!!!!!! et quand au rachat d'officine vous devriez savoir que ce n'est pas possible pour tout le monde, simple évidence!  


Aspro, des jeunes étudiants sans argent et diplômés depuis 2 semaines arrivent à racheter des pharmacies, et tu vas me dire qu'un pharmacien expérimenté avec de l'expérience en clinique ne pourrait pas ? Il existe plein de mécanismes pour s'installer, même avec un apport financier limité.

Pour les postes, il faut pas se moquer du monde, faut allumer un peu la télé : on manque de praticiens médicaux, des communes ne trouvent plus de médecins, des titulaires ne peuvent plus partir en vacances faute de trouver un adjoint...

Alors oui je trouve ça normal que les pharmaciens d'officine qui travaillent en clinique défendent leur beefsteak, c'est totalement logique ! Mais il faut rester cohérent avec des arguments réalistes : dire que les praticiens médicaux se retrouvent au chômage dans le libéral, c'est de la terrible mauvaise foi en ce contexte de pénurie...

Message édité par : pharma-espoir / 13-01-2017 01:21

Aspro Asproicon_post
Citation : pharma-espoir 

Citation : Aspro 
Non pas de travail en officine et quand on a une famille il n'est pas toujours possible de changer de région pour trouver un poste!!!!!!!!!! et quand au rachat d'officine vous devriez savoir que ce n'est pas possible pour tout le monde, simple évidence!  


Aspro, des jeunes étudiants sans argent et diplômés depuis 2 semaines arrivent à racheter des pharmacies, et tu vas me dire qu'un pharmacien expérimenté avec de l'expérience en clinique ne pourrait pas ? Il existe plein de mécanismes pour s'installer, même avec un apport financier limité.

Pour les postes, il faut pas se moquer du monde, faut allumer un peu la télé : on manque de praticiens médicaux, des communes ne trouvent plus de médecins, des titulaires ne peuvent plus partir en vacances faute de trouver un adjoint...

Alors oui je trouve ça normal que les pharmaciens d'officine qui travaillent en clinique défendent leur beefsteak, c'est totalement logique ! Mais il faut rester cohérent avec des arguments réalistes : dire que les praticiens médicaux se retrouvent au chômage dans le libéral, c'est de la terrible mauvaise foi en ce contexte de pénurie...

Message édité par : pharma-espoir / 13-01-2017 01:21

 


Cher(e) pharma-espoir,

je campe sur mes positions il y a du chômage en officine de ville ( source pôle emploi pharmacien adjoint et clerc de notaire particulièrement touchés) , on manque de médecins en campagne mais les pharmaciens ne sont pas médecin.
Pensez-vous que les jeunes pharmaciens qui désertent et ne s'inscrivent pas à l'Ordre le fassent par plaisir ou par obligation?
Bien sur il y a des postes mais pas partout ou poste précaires ( remplacements, CDD, temps partiel). Ayant fait beaucoup de remplacements, beaucoup de titulaires aujourd'hui prennent des pharmaciens que ponctuellement pour congés ou autre mais pas de CDI. Alors non nous ne sommes pas (encore) aux restos du cœur mais la situation reste loin d'être idyllique.
Une ancienne collègue, pourtant très compétente et dégourdie,qui ne trouvait pas de poste, avait accepté un poste chez Leclerc pour 2000 euros net par mois avec des horaires de dingue et comme mission entre autre d'organiser des animations enfants avec barbe à papa etc... peut-on accepter cela après 6 ans d'études...non!!!! donc je ne peut pas vous laisser dire tout ça. Il faut prendre en compte toutes les situations et revaloriser le métier de pharmacien... des professionnels de santé compétents!

descours123 descours123icon_post
Je confirme : le chômage est réel dans la profession, ça ne date pas d'hier, cela a débuté il ya 20 ans dans les villes universitaires. A l'époque à Lyon je devais faire beaucoup de km pour bosser... au coef 400
Ca s’étend maintenant à l'outre mer, j'étais à Tahiti en 2015, on trouvait encore des rempla, mais rien de pérenne.
Aspro Asproicon_post
Citation : descours123 

Je confirme : le chômage est réel dans la profession, ça ne date pas d'hier, cela a débuté il ya 20 ans dans les villes universitaires. A l'époque à Lyon je devais faire beaucoup de km pour bosser... au coef 400
Ca s’étend maintenant à l'outre mer, j'étais à Tahiti en 2015, on trouvait encore des rempla, mais rien de pérenne. 


Merci descours
pharma-espoir pharma-espoiricon_post
Désolé, mais vous formez un 'club des aigris" de quelques dizaines de pharmaciens... Et c'est d'ailleurs pour ça que vous perdez beaucoup de crédibilité dans vos revendications.

Il y a quelques années, quand on ouvrait le journal, on tombait sur des articles "le cabinet médical ferme, le médecin part à le rentraite sans trouver de remplaçant". Aujourd'hui on tombe sur des articles "la pharmacie ferme, le pharmacien part à le retraite après 3 ans de recherches infructueuses d'un remplaçant"... Oui aujourd'hui des pharmacies ferment par manque de pharmaciens pour les reprendre. Oui les titulaires en dehors des grandes villes ont du mal à trouver des adjoints intéressés.

A un moment faut se remettre en question : quand on voit cette pénurie en campagne, quand on voit des jeunes qui s'installent rapidement, quand on voit des jeunes embauchés coeff 550 alors qu'ils ne sont même pas encore thésés, ceux qui ne trouvent pas doivent se poser les bonnes questions ? Est-ce qu'ils s'y prennent correctement ? Certainement pas.

Les cas personnels ne sont pas représentatifs : moi je connais des médecins scolaires qui à bac+9 gagnent 1400€ net par mois... Soit encore moins bien que cette fameuse pharmacien chez Leclerc à 2000€ net.

Les jeunes pharmaciens qui désertent, c'est parce qu'avec notre diplôme d'assez haut niveau, ils arrivent à trouver de très bons postes sans s'inscrire à l'ordre (dans les labos cosmétiques par exemple).

25% des médecins désertent et ne s'inscrivent pas à l'ordre des médecins (source officielle) ; vous allez donc nous dire qu'il y a énormément de chômage chez les médecins aussi ??? Non, c'est juste qu'ils trouvent mieux ailleurs aussi.

Alors arrêtons svp, je crois que selon les facs environ 25% des nouveaux diplômés en pharma choisissent l'officine alors que quand l'état fixe le numérus clausus, elle prévoit environ 75% de choix pour l'officine. Pas besoin d'avoir fait math sup pour comprendre que ça créé un manque et que ça raréfie les pharmaciens d'officine. Les dernières courbes démographiques de l'ordre le montrent aussi, vieillissement de la profession et manque de renouvellement.

Les cliniques seraient-elles des structures de reconversion pour pharmaciens qui n'arrivent pas à trouver du travail malgré un milieu du travail de plus en plus favorable ? Je n'espère pas...
Manager Managericon_post
Sans prétendre qu'il n'y a pas de chômage en officine, je ne crois pas non plus que tes lunettes roses donne une vision réelle de la situation. La situation n'est ni meilleure ni pire que dans d'autres branches.

Probablement que certaines licences sont dures à vendre, mais je ne connais pas de bonnes affaires restant sur le marché une éternité. Il y a des vendeurs gourmands, il y en a toujours eu, aujourd'hui il y a des acheteurs prudents et c'est bien naturel. Tout ça ça fait un marché et toutes les affaires au juste prix se vendent.
parmentier parmentiericon_post
Des éléments factuels au débat, issus du rapport 2016 de l'Igas sur le réseau des officines (voir Annexe 6, page 14: http://www.igas.gouv.fr/IMG/pdf/Rapport_IGAS-IGF-_Regulation_du_reseau_des_pharmacies_d__officine.pdf):

"Pharmacien-adjoint, un métier peu attractif"

"Le chomage dans la profession est un sujet sensible pour les étudiants et celui-ci est renforcé par les chiffres sur les fermetures d'officine. A la fin du mois de Février 2016, il y avait 2372 demandeurs d'emploi en catégorie A (sans aucune activité) pour le métier de pharmacien (ce qui inclut donc les pharmaciens d'industrie) "

Ceci dit, le rapport n'est pas foncièrement pessimiste, notamment sur la situation économique des officines, qui apparait plutôt bonne... et le métier de pharmacien adjoint est aussi présenté comme soit une étape transitoire (avant l'installation ) soit comme un choix plus définitif et raisonné permettant de concilier aspirations familiales et professionnelles.



Manager Managericon_post
Mais tout ceci nous éloigne du sujet d'origine.
PharmaH PharmaHicon_post
Manager a raison , le sujet reste le decret pui et sa reécriture ainsi que la defense des pharmaciens en poste actuellement.
Finou44 Finou44icon_post
D'ailleurs, a-t-on des nouvelles?
descours123 descours123icon_post
je dirais qu'en année électorale les préoccupation sont autres... Car la perspective du chômage existe aussi dans les cabinets ministériels !
descours123 descours123icon_post
Et voila ! c'est officiel je pers mon emploi au 31/3 et ma PUI ferme ! Merci le décret inapplicable.
Une seule consolation, aprés 8 CDD consecutifs non justifiés sur 2 ans, je vais réclamer une compensation
Finou44 Finou44icon_post
:-( :-( :-( :-( :-(

Ils ont mis quoi en avant pour supprimer ton poste au final???
descours123 descours123icon_post
Rien,
Argument bidon d'une prétendue insécurité juridique
tout a basculé quand j'ai osé prendre 1 semaine de congés à la Toussaint (1er fois en plus d'un an). J'ai moi même trouvé un remplaçant mais ils n'ont pas apprécié !
Mais de toute façon on me mené en bateau depuis le début, ils veulent a mon avis bien se faire voir de l'ARS qui pousse a la fermeture des PUI privées.
Comme j'en suis à 8 CDD consécutifs depuis juin 2015, on va bien se marrer aux prudhommes.
En attendant, je pers mon emploi..

Czeorca Czeorcaicon_post
C'est sûr c'est malheureux.

Si ta PUI ferme, qui va reprendre l'approvisionnement en médicament de cette structure privée?

Bon courage
descours123 descours123icon_post
C'est l’hôpital qui fera le boulot à distance
Czeorca Czeorcaicon_post
Peut être que l'hôpital va avoir besoin d'un pharmacien pour cette augmentation d'activité.
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 628 899 184

  • Nb. de membres 15 626
  • Nb. d'articles 373
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques