Index du forum »»  Salaires »» augmentation coef

augmentation coef#11888

6Contributeur(s)
mimi2010orchidee17TitimarioPharmaFCbecanneManager
4 Modérateur(s)
ManagerchatBixente64bultus
mimi2010 mimi2010icon_post
bonjour, est-ce que quelqu'un sait si le coefficient du'un preparateur augmente automatiquement avec l'ancienneté ou si c'est le patron qui decide ou non de l'augmenter?

je suis diplômé depuis 06/2008, embauché en 08/2008 au coefficient 260, d'apres les grilles de salaire je devrais passer au coefficient 280 a compter de 08/2012 (car 4ans au coef 260)

ma question est: vu que j'ai été embauche directement a 260 et que j'ai sauté certain coef, ai-je les meme droit que les autres? est-ce que mon patron peut refuser de me passer au coef superieur?

derniere question: g vu que certaines personnes etaient au coef 270, existe t-il ce coef? je ne le voit pas sur les grilles de salaires???

merci d'avance
orchidee17 orchidee17icon_post
Il existe quelque part des patrons étranges qui se contre-fichent de la grille salariale, et se donnent le droit de promouvoir tous les talents.
Jusqu'à rémunérer un préparateur comme un assistant.
Bonne chance dzns ta recherche.
Et si l'indispensable était juste d'être passionnée. Avoir quelque chose qui quotidiennement vous pousse vers l'avant.(...)
Titimario Titimarioicon_post
Orchidee, peut-être ai-je mal interprêté ta réponse et qu'il s'agissait d'une ironie (je l'espère presque), mais il me semble évident qu'un patron (dans une pharmacie ou ailleurs) a le choix de rémunerer une personne selon ses qualités, son travail fourni, ses compétences effectives et non pas seulement selon ses diplômes et son ancienneté... encore heureux! Bien entendu en respectant la loi: cette grille tarifaire n'est que le seuil minimum légal que doit respecter le titulaire pour rémunerer ses salariés.
Respecter cette grille de manière parfaitement stricte et rigide dans le cas d'un salarié qui mériterait plus au vu de son travail ne peut être le signe d'une absence de reconnaissance (et donc selon le point de vue patronal, un risque de voir partir son salarié vers de plus vertes prairies), de difficultés financières ou d'une sorte d'ingratitude avare.
Deux salariés s'ils ne sont pas aussi efficaces/compétents bien qu'à diplôme/ancienneté identiques ne devraient pas être remunerés de la même façon (dans un monde où le titulaire peut se le permettre financièrement quitte à ne pas s'acheter son chalet à Méribel aussi rapidement que prévu – histoire vécue).

Pour revenir au sujet de mimi, il est possible que dans ton cas, ton augmentation ne se fasse pas de manière automatique, mais je me garderai bien de m'avancer plus n'étant pas assez au point sur ce sujet. Peut-être devrai-tu en parler à ton employeur qui, s'il a su voir ton potentiel en te proposant un salaire supérieur au minimum il y a quelque temps, sera peut-être capable de voir que l'expérience accumulée depuis ces années est une raison de te rémunérer plus.
PharmaFC PharmaFCicon_post
non titmario tu n'as pas mal interpretté..orchidée dit simplement tout haut ce que pense tout bas la plupart des titulaires qui oublient trés vite d'ou ils viennent...ils ne font plus la difference entre un préparateur et un pharmacien adjoint..pour eux c'est du pareil au même, un employé qui doit ramener son CA et justifier son salaire...quand bien même leur adjoint à le même diplôme qu'eux voir même plus de qualifications (DU, internat..) ils s'endorment le soir en révant au jour ou ils ne seront plus tenu d'embaucher un pharmacien par tranche de CA....ils ne se rendent même plus compte de ce qu'ils disent, croyant se faire passer pour de bons samaritains, altruistes et généreux...c'est bien connu tous les préparateurs s'ils le veulent vraiment peuvent avoir leur coef 500....en 10 ans j'ai plus souvent vu des coef 280, mais bon ça ne mange pas de pain...
cela rejoint ce que je disais sur un autre post...c'est toute l'organisation de l'officine qui est en cause, tout est organisé pour et par le crédit contracté par le titulaire pour acheter son officine...les employés préparateurs et pharmaciens ne sont qu'une seule et même ligne de charge de plus sur le bilan....et pour rembourser ce crédit il faut qu'ils vendent des boites...
ce qu'ils oublient c'est que l'officine ne sera pas toujours gérée par des indépendants, un jour peut être lointain, l'ouverture du capital sera une réalité, et quand il n'y aura plus besoin de titulaire et que tous les pharmaciens seront salariés, ceux qui seront aux manettes poseront la question de l'utilité d'un pharmacien...puisqu'apperemment il n'y a pas de difference entre préparateurs et pharmacien au comptoir...puisqu'il suffit juste de mouiller la chemise et de s'impliquer, de travailler dur...puisque les diplomes ne sont pas tout et ne represente pas gd chose pour certains....
Titimario Titimarioicon_post
Je n'ai certainement pas ton expérience PharmaFC (je suis étudiant pharma en fin d'études), mais j'ai la chance d'avoir vu plusieurs pharmacies dans lesquelles les titulaires récompensaient les résultats, l'efficacité, les compétences effectives.
Peut-être ai-je eu de la chance...

Dans une pharmacie où j'ai beaucoup travaillé, un préparateur avait d'un point de vue salarial le statut de cadre et objectivement c'était amplement mérité compte tenu du fait qu'il en faisait autant sinon plus que l'unique titulaire...

Dans celle où je fais la saison en bord de mer cet été (et quelle saison: 60h / sem pendant 10 semaines ça change de la fac :p ) le titulaire rémunère grassement les employés non saisonniers -1 pharmacienne, 1 préparatrice- et presque aussi bien les saisonniers venus renforcer l'équipe: 1 préparateur, 1 pharmacienne, 1 étudiant -moi- à coups d'arrondis avantageux et de primes diverses (en liquide, mais cela convient à tout le monde).

C'est ce qui me fait penser qu'il y a des titulaires humains, compte tenu de ces quelques expériences, j'ai quand même l'espoir de trouver au sortir de la fac un employeur sinon aussi généreux, au moins reconnaissant.

Tout en gardant à l'esprit que de toute façon un employeur n'y perdra jamais à bien payer un employé compétent pour tout simplement le "fidéliser" (désolé de l'expression).


PS: sinon je suis un peu gêné par ton raisonnement à propos du diplôme: les métiers de pharmacien assistant et de préparateur se ressemblent en pratique. Il y a des bons préparateurs et de mauvais pharmaciens, et inversement évidemment. C'est pourquoi j'aime bien parler de "compétences effectives": il ne faut pas seulement avoir les compétences sur le diplôme, il faut savoir les appliquer. Rémunérer un diplôme c'est normal, encore faut-il prouver en pratique qu'on le mérite! Mais tu as oh combien raison sur le fait qu'il est parfaitement anormal de ne pas le rémunérer s'il est bien exploité.



Message édité par : Titimario / 04-08-2012 22:45

PharmaFC PharmaFCicon_post
oui les attributions des préparateurs et des pharmaciens se ressemble....mais ce n'est le cas qu'en france et en france seulement....partout ailleurs dans le monde, les assistants techniques (préparateurs) et pharmaciens sont des postes totalement diffèrent.....posons nous la question qui à interet à supprimer la distinction...et dans quel but...à qui profite le crime......parce que s'il suffit juste de lire et de délivrer des ordos, de faire du chiffre..est ce qu'un simple employé bien formé ne serait pas amplement suffisant et bien plus rentable.....
becanne becanneicon_post
oula ... tu vas te faire reprimander toi... le pharmacien différent du réparateur sur ce forum c tabou...
Manager Managericon_post
Becanne tu a des rates ...
Je sors de ma torpeur estivale pour répondre utilement a la question de départ.
Oui si ton coef est 260 depuis plus de 4 ans tu dois passer au coef 280. C'est la durée d'exercice dans l'echelon précédent qui compte.
Étant actuellement en vacances je répondrai au question sociales a la semaine prochaine.
Bel été
Les préparateurs qui aiment leur métier se retrouvent sur preparateur-en-pharmacie.com
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie



Le droit du travail vous semble complexe ?
Vous avez besoin d'y voir plus clair par rapport aux textes de la Convention collective nationale de la pharmacie d'officine ?
Découvrez pour chaque article, un commentaire détaillé qui vous aidera au quotidien à encadrer vos relations avec votre employeur ou vos salariés.


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 604 615 863

  • Nb. de membres 15 272
  • Nb. d'articles 356
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques