Index du forum »»  Droit du travail »» à l'aide...

à l'aide...#11550

11Contributeur(s)
cexalivramses2caiuscrocusladelphecanardwc_69marion272Schtroumphettecookysprinterhulkettesurlefilsaccarine
4 Modérateur(s)
ManagerchatBixente64bultus
cexaliv cexalivicon_post
bonjour à toutes et à tous, je viens vous demander conseil dans un cas assez délicat. je travaille dans une officine où le titulaire souffre d'alcoolisme.après de nombreuses années à avoir supporté cela(en se disant c'est la maladie), on est tous entrain de craquer...les clients se plaignent de l'odeur (d'urine car il se fait dessus et ne se change pas de la semaine), du manque de disponibilité du titulaire,ne veulent pour certains ne plus être servis par lui et donc sont partis ailleurs ou viennent quand les employés sont là, de la dégradation des conditions de travail, les clients nous plaignent mais rien ne change...outre l'odeur infecte qui fait vomir tous les matins une collègue, l'abscence du titulaire est de plus en plus fréquente, les erreurs et les délivrances sans ordo le sont aussi.
problème, que faire??? on tient tous à notre boulot mais la deprime nous guette...travail, santé, où est la juste mesure?comment ne pas avoir honte quand il sert les gens avec l'entrejambe mouillé et que les gens vous regarde l'air de dire "et ben ça na change pas..."que faire quand ses ronflements font rire les clients...comment faire pour continuer notre boulot de la meilleure façon possible...partir? c'est complètement bouché dans notre région....avez-vous déjà connu cela?qu'avez-vous fait?avez-vous des conseils?
ramses2 ramses2icon_post
c'est Zola cette histoire... Alerter l'inspection de la pharmacie et éventuellement celle du travail..
cexaliv cexalivicon_post
si seulement cela pouvait n'être que du Zola, nous saurions quoi faire...alerter l'ordre est une chose déjà faite par un de ses confrères mais le responsable départemental a clairement dit qu'il ne voulait pas se "mouiller" dans cette histoire...de plus les déclarations dans un cas comme celui-ci sont-elles anonymes, car effectivement on est tous à bout, mais on a tous envie ou besoin de garder notre emploi, et être licencié pour une raison de dénonciation ne doit pas jouer à la faveur d'un candidat à un emploi...
caiuscrocus caiuscrocusicon_post
L'odre c'est avant tout Régional et cette personne est un véritable danger pour la santé publique. Laisser faire relève de la complicité, quand un drame surviendra les autorités sauront vous le rapppeler ...
ladelphe ladelpheicon_post
Lui reste t-il de la famille ? S'il en a !
La meilleure solution serait qu'il y est un repreneur ......
cexaliv cexalivicon_post
oui, il lui reste un enfant qui est grand maintenant, du coté de notre boulot, ça y est, un collègue à craqué, arrêt de travail après insultes...
canardwc_69 canardwc_69icon_post
Incroyable ton histoire!
Alerte l'ordre pour tous vous protéger.
Tiens nous au courant.
bonne chance
Coin Coin!!!
marion272 marion272icon_post
Bonsoir,

J'ai connu la meme situation, je ne sais pas si tu es le pharmacien adjoint mais celui-ci doit écrire au conseil régional de l'ordre pour se protéger!
S'il y a un problème, c'est 50-50 pour le titulaire et l'adjoint! L'adjoint prend pour complicité de son état et mise en danger des clients.
Bonne chance.
cexaliv cexalivicon_post
hélas il n'y a pas de pharmacien adjoint, c'est aussi pour cela que nous nous sentons démunis...
Schtroumphette Schtroumphetteicon_post
Malheureusement a part prévenir le conseil régional de l'ordre ou appeler l'inpection du travail (0810 81 42 44 appel anonyme) je ne vois pas autre chose.
En tout cas bon courrage
Schtroumphette
cookysprinter cookysprintericon_post
Prévenir l'inspection de la pharmacie qui se trouve dans l ARS de ta région !
hulkette hulketteicon_post
Y aurait-il moyen de faire valoir un droit de retrait du personnel pour cause de "mise en danger des patients"? C'est une idée qui me vient comme ça...
Schtroumphette Schtroumphetteicon_post
Bonjour,

alors, un mois après la discution, qu'as tu fait ? Quelle en est l'évolution ?
Schtroumphette
surlefil surlefilicon_post
Et s'il tuait une famille sur la route avant un patient...ne vaudrait-il pas mieux qu'il se fasse interpellé en état d'ébriété...prévenir les gendarmes et donner sa plaque...
cexaliv cexalivicon_post
bonsoir, un mois et quelques jours ont passé et rien ne change...les insultes, les absences etc...un autre de mes collègues est sur le point de craquer quand au premier il n' a pas repris, nous envisageons une action collective, mais la peur d'êtres grillés sur le département fraine quelques personnes...par les temps, il n'est pas evident de perdre un emploi, on ne sait pas si c'est vraiment anonyme, si cela va entrainer quelque chose, on hésite pas mal et le pour et le contre d'une action ne sont pas facile à départager...pour la conduite, suppression du permis déjà effectuée trois fois, et à chaque fois on lui redonne!!!
surlefil surlefilicon_post
Donnez le numéro de tel de l'ordre des pharmaciens a des clients mécontents, si les plaintes viennent d'eux, elles ne viennent pas encore de vous :-D
saccarine saccarineicon_post
Bonjour à tout le monde!
cexaliv, dans quelle région tu travailles?
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie
Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 606 227 981

  • Nb. de membres 15 287
  • Nb. d'articles 358
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques