Index du forum »»  Droit du travail »» journée d'essai non payée

journée d'essai non payée#11175

17Contributeur(s)
superbiscottecookysprintereternityrita8927Mathilde63canardwc_69WhoopsbecanneManagerhulkettepharmaceuticbobborealeAleatoirepilouestxneLucette
4 Modérateur(s)
ManagerchatBixente64bultus
superbiscotte superbiscotteicon_post
bonjour!
J'avais postulé pour un poste de pharmacien, et j'avais été "préselectionnée". La titulaire me demande de faire une journée d'essai (pas de contrat, elle n'a pas parlé de rémunération). J'ai fait 5 heures, et elle m'a annoncé qu'elle me donnerait sa décision finale la semaine d'après. cela fait 3 semaines et aucune nouvelle! J'appelle mais on me dit à chaque fois qu'elle n'est pas disponible.
a votre avis y a-t-il une chance que je me fasse payer ou n'y a-t-il aucun recours?
Si elle m'avait prévenue que je n'étais pas prise, j'aurais tout a fait accepté mais la son comportement est incorrect.
merci de vos reponses
cookysprinter cookysprintericon_post
pour réclamer il te faut des preuves, essayer le recommandé avec accusé de réception...
superbiscotte superbiscotteicon_post
Merci, je vais tenter ca! j'essaierai une derniere fois de la contacter lundi.
eternity eternityicon_post
j'ai fait 2 essais ce mois ci soit 30 h sans contrat, je pense que je peux m'asseoir dessus.
rita8927 rita8927icon_post
Ces employeurs utilisent l'essai professionnel qui n'est pas réglementé par la convention collective et n'à pas obligatoirement à être payée.

Cette période d'essai professionnel est définie comme :
"une épreuve de courte durée (examen de rédaction, de dactylographie, de confection d'une pièce) destinée à évaluer la qualification professionnelle et l'aptitude du salarié à occuper l'emploi offert.
Il précède la conclusion du contrat de travail et ne se confond pas avec la période d'essai, qui intervient après l'embauche du salarié.
Il doit être distingué d'une période de travail car l'essai n'est pas effectué dans des conditions normales d'emploi.
"

A mon avis il n'est pas possible de faire rentrer une journée de travail d'un pharmacien dans ce cadre, mais pour aller au prud'homme il faut des preuves...


Par ailleurs, l'employeur est tenu de transmettre le contrat de travail pour un CDD dans les deux jours ouvrable qui suivent l'embauche sinon le contrat pourra être requalifié en CDI.


Message édité par : pharmacestpourmoioupa / 27-11-2011 02:24

Mathilde63 Mathilde63icon_post
@ Superbiscotte

A tu été 100% rentable pendant 5 heures.
Connaissais tu l'informatique, les clients, le rangements, les habitudes de la boîte?

Perso je trouve çà bien qu'on puisse tester la boite, son ambiance, ses futurs collègues (et patrons) et le type de clientèle. Moi j'ai jamais demandé à être payée, le futur boss voit la bête sur pattes, et après on parle salaire. (comme on dit chez moi dans le forez)
canardwc_69 canardwc_69icon_post
Cela me rappel quand j'étais étudiant en 2 année de pharma.
A cette époque, je suis allé dans plusieurs pharmacies de bord de mer pour la recherche d'emploi de juillet à août.
je suis tombé sur une pharmacienne titulaire qui voulait me prendre 2 semaines à l'essai.

Étonné, je lui ai demandé : "mais je ne serai pas payé, pendant ces 2 semaines?"

Réponse: "ben non, Je dois vous évaluer."

Jeune, mais pas idiot, j'ai répondu : "Au revoir!"

Petit rappel pour ceux qui ne seraient pas au courant : l'esclavage est aboli.
Coin Coin!!!
Whoops Whoopsicon_post
Citation : Mathilde63

@ Superbiscotte

A tu été 100% rentable pendant 5 heures.
Connaissais tu l'informatique, les clients, le rangements, les habitudes de la boîte?

Perso je trouve çà bien qu'on puisse tester la boite, son ambiance, ses futurs collègues (et patrons) et le type de clientèle. Moi j'ai jamais demandé à être payée, le futur boss voit la bête sur pattes, et après on parle salaire. (comme on dit chez moi dans le forez)



Sauf que la période d'essai porte bien son nom, elle est justement là pour se jauger mutuellement. Avec la possibilité de se dire au revoir très très vite si ça ne colle pas.
becanne becanneicon_post
Tout travail mérite salaire un point c tt...
Mathilde: tu raisonnes comme une carafe ou comme un mauvais patron... exempt la rentabilité car l apprentissage fait partie du job

Message édité par : becanne / 27-11-2011 13:37



Message édité par : becanne / 28-11-2011 14:01

rita8927 rita8927icon_post
Si toute délivrance d'ordonnance devait s'accompagner d' une signature personnelle ça pourrait lever toute ambiguïté concernant la qualification des journées d'essais.
becanne becanneicon_post
La signature personnelle devrait être obligatoire pour de nombreuses autres raisons en plus de celle ci...
eternity eternityicon_post
Citation : canardwc_69 
Petit rappel pour ceux qui ne seraient pas au courant : l'esclavage est aboli.
 


je te rassure il y a des boss qui ne le savent pas.
superbiscotte superbiscotteicon_post
Merci de votre soutien!
A Mathilde : oui j'ai été rentable, je connaissais parfaitement le logiciel, j'étais deja venu 1 fois dans l'officine et j'avais pris le temps d'observer la para. Après le rangement des médicaments on a pris 5 minutes pour me l'expliquer et je me suis très bien débrouillée.
Comme preuve j'ai pas grand chose... : les employés pourront témoiganient que j'étais la mais j'y crois pas trop^^
après j'ai utilisé le code d'une employée qui ne travaillait pas ce jour la (donc j'ai son code et son prénom). Mais c'est tout!
Mathilde63 Mathilde63icon_post
Citation : becanne 
Mathilde: tu résonnes comme une carafe ou comme un mauvais patron...


Je ne résonne pas, je raisonne.

PS : Achètes toi un Bled, monsieur le pharmacien assistant donneur de leçons.
Mathilde63 Mathilde63icon_post
@ Becanne

Si tout le monde avait une ouverture d'esprit comme toi, la france serait assurée de garder son triple A ( Assedic, ANPE, Assistés) :-)

@Whoops

Je suis d'accord il y a une période d'essai. Mais quand tu prends un poste loin de chez toi, tu essayes de ne pas t'embarquer dans une location et des ouvertures de compteurs pour rien.
Alors, pour moi cette solution de test sur une demi-journée à été la solution (et après j'ai pu négocier 1800€ net)

Cette solution peut aussi être faite en toute légalité sur 3 jours (non rémunérés) dans le cadre d'une convention Pôle emploi/Futur employeur.
Mathilde63 Mathilde63icon_post
Citation : becanne 
Et oui, l’orthographe n'est pas mon fort, surtout quand c'est sur un smart phone écrit dans le saint lieu de la maison.


Après l'excuse du comptable (pour les patrons), l'excuse de l'ordinateur ou de la sécu (face au client) Bécanne nous invente l'excuse du smart phone depuis les chiottes!!!! :-) :-) :-)


Message édité par : Mathilde63 / 28-11-2011 15:46

cookysprinter cookysprintericon_post
tu es fière de tes 1800€ nets ... :=!
Manager Managericon_post
Becanne et Mathilde63, je vous laisse effacer tout ce qui n'apporte rien à la discussion, si vous voyez ce que je veux dire...
Les préparateurs qui aiment leur métier se retrouvent sur preparateur-en-pharmacie.com
hulkette hulketteicon_post
Bouh y a des réactions qui font peur... et qui expliquent pourquoi les titulaires continuent à faire ça!!! Après tout si certains acceptent de travailler pour que dalle...

Le raisonnement qui dit qu'on n'est pas 100% rentable ou efficace le 1er jour ne tient pas debout: certains titulaires ont parfois besoin d'un remplaçant pour une seule journée, ces remplaçants ne sont pas évalués gratos avant à ce que je sache!

Les logiciels sont différents mais le principe de la facturation est le même partout. Et délivrer une ordo, c'est universel!
Pour évaluer quelqu'un il y a la PERIODE D'ESSAI! Qui sert aussi à l'employé pour se faire une idée de la boîte.

Et le bon vieux coup de fil à l'ancien employeur, ça marche bien côté titulaire.

J'ai personnellement refusé une fois ce genre d'essai. On est pas des boeufs, m*rde!
Manager Managericon_post
Je suis bien d'accord avec toi, il existe une période d'essai pour se faire une idée.

Il n'y a donc aucune raison d'en prévoir une non rémunérée.

A partir du moment où on embauche une personne diplômée, il y a un minimum de garantie.
Les préparateurs qui aiment leur métier se retrouvent sur preparateur-en-pharmacie.com
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie
Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 604 814 352

  • Nb. de membres 15 273
  • Nb. d'articles 356
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques