Index du forum »»  Droit du travail »» licenciement économique et convention de reclassement personnel

licenciement économique et convention de reclassement personnel#10582

6Contributeur(s)
ManagergalliennecookysprinterDaniel2lesmicmictanagra
4 Modérateur(s)
ManagerchatBixente64bultus
gallienne gallienneicon_post
Bonsoir,
je vous écris car là je crois que j'ai besoin d'aide. J'ai appris que j'allais être licencié pour raison économique de la pharmacie où je travaille depuis huit ans comme pharmacien adjoint. les nouveaux proprio me parle d'un reclassement qu'il vaudrait mieux que je prenne pour avoir 80% de mon salaire brut pendant 12 mois.Mais en acceptant ce reclassement je casse le contrat de travail et donc les trois mois de préavis saute? et les indemnités de licenciement? quelqu'un pourrait il m'expliquer tout ceci? dans les deux cas soit j'accepte soit je refuse ce reclassement??
Merci Merci de me répondre. J'ai besoin d'aide pour ne pas faire le mauvais choix.
Manager Managericon_post
Daniel connait bien cette situation pour la vivre en ce moment.
S'il en a le temps il complètera par des détails pratiques.

Tu devrais lire CECI

Les préparateurs qui aiment leur métier se retrouvent sur preparateur-en-pharmacie.com
cookysprinter cookysprintericon_post
Et après l Ordre dit qu il manque de diplômés....comprends rien

Adjoints il est temps de faire quelque chose rejoignez nous pour Action au lieu de toujours vous occuper de vos "petites affaires" personnelles.... :paf
Daniel2 Daniel2icon_post
Bonjour.
Comme le dit Francis, j'ai vécu cette situation choisie en prenant la CRP du 6 mai 2010 au 5 mai 2011 avec le projet d'utiliser le DIF (même sans) pour me reconvertir. La CRP est intéressante si on change d'orientation en faisant le choix de ne pas travailler pendant 1 an. Si on pense retravailler au bout de 6 mois ce n'est pas forcément le bon plan hormis si l'intéressé se trouve en position conflictuelle avec son employeur et préfère anticiper sur un autre mode de licenciement plus pénalisant. Durant l'année CRP , j'ai touché l'équivalent de mon salaire net mes points retraites des 2 régimes ma formation prise en charge avec les frais de déplacements et d'hébergement plus un forfait repas.Comme la formation n'est pas terminée je suis encore stagiaire de la formation professionnelle donc pas assujetti à une recherche effective d'emploi. De plus avec un projet de reconversion des aides substantielles peuvent être accordées par Pôle emploi avec des dégrèvements de charges par l'URSAAF ce qui n'exclut de travailler moins de 110 h par mois avec un salaire n'atteignant pas les 70% du salaire antérieur..rien que pour valider des trimestres retraite dit "cotisés" (smic /horaire x 200 h pour valider 1 trimestre).....Calcul d'apothicaire lol. :# :# :# ..Pour info, je suis en fin de carrière , je vais sur mes 57 ans
lesmicmic lesmicmicicon_post
Si vous voulez, je connais un type qui sait pas quoi faire avec son million d'euros et à qui ça ferait peut-être du bien de pouvoir vous aider à vous relancer.

Blague à part, c'est toi qui dit d'abord savoir si tu veux continuer comme assistante et si tu en as l'opportunité ,ou si tu veux changer de voie pour ne pas être toujours exposée à cette menace de licenciement économique. Ensuite, la décision s'imposera. En effet, ton diplôme ne t'ouvre pas beaucoup d'autres et une VAE me semble bien futile.
Pas facile de dénouer tout ça à ta place.
Garde le moral !

à bientôt en grande surface...
Daniel2 Daniel2icon_post
Je vais rajouter que mon DIF était à son maximum et que l'état doublait la mise.
Pour votre information, c'est moi qui ai choisi de partir faisant une bonne action au passage protégeant un salarié (qui aurait du partir à ma place :histoire de diplôme) et permettant aussi à un jeune de s'installer.
Etant signataire de la charte Formindep depuis 2007 et m'étant investi dans le combat contre la vente de médicaments par internet avec à moi tout seul 457 signatures des 2600 signatures sur le plan national je trouvais que la pharmacie vivait une sortie de piste que mes principes intellectuels et d'humanisme ne pourraient plus cautionner longtemps.De plus depuis 1993 je parle de transversalité des professions de santé et je vois encore aujourd'hui trop de corporatisme de manque d'entente ,de concertation, de vision prospective et de bon sens. Je rajouterai pour finir qu'avec Francis et 3 autres collègues, nous nous sommes décarcassés pour la profession en travaillant plusieurs mois sur des évolutions souhaitables pour faire bouger les choses dans l'intérêt général des missions qui nous incombent aujourd'hui et quand on voit à côté toute cette inertie et ces échanges stériles...je crois que la messe est dite.
A moins que le rapport de l'IGAS puisse être dans des propositions concrètes et adaptables à chaque officine. Personnellement , j'ai toujours été de l'avant menant de front ma carrière professionnelle sans rechigner, le sport de haut-niveau et la formation professionnelle sur mon temps de vacances et avec mes propres deniers. :# :# :#
gallienne gallienneicon_post
Merci pour toutes ces réponses.
En somme il vaut mieux accepter la CRP. Pour répondre à Damiel, je souhaite continuer dans la même voix. et note pour plus tard essayer de ne plus tomber dans le même piège donner tout pour cette pharmacie qui ensuite me remercie en me foutant dehors. Donc si je comprends bien vaut mieux chercher une officine pour un temps partiel quitte à un complement par pole emploi, comme ça je pourrais enfin pouvoir penserà passer mon DU d'orthopédie. pfff!!! pas facile tout ça...
Daniel2 Daniel2icon_post
le complément Pôle Emploi sera calculé sur l'allocation de retour à l'emploi et non pas sur le salaire antérieur si reprise de travail avec un salaire inférieur à 70 % du salaire antérieur et moins de 110 heures travaillées et ceci pendant 15 mois pour les moins de 50 ans et dans la limite de l'indemnisation .
Le texte actuellement en vigueur L’Assédic vous versera votre allocation initiale, déduction faite d’un certain nombre de jours (J) calculé à partir des salaires que vous avez perçus au cours du mois, J étant égal au rapport entre le salaire brut mensuel procuré par l’activité reprise et le salaire journalier antérieur.
Ces jours non indemnisés ne sont pas perdus puisqu'ils reculent d’autant la fin de votre indemnisation.

:# :#
tanagra tanagraicon_post
Bonjour
Pour avoir vécu cette situation il y a un an et demi, je ne peux que te conseiller d'accepter la CRP.
D'une part tu toucheras une indemnisation plus élevée par Pole Emploi( 80% du brut soit quasi ton net) d'autre part tu pourras quitter ton poste au bout de 3 semaines (en ce qui me concerne je ne voyais pas encore tenir 3 mois!)
Quant aux possibilités d'utiliser tes droits DIF pour une formation, en ce qui me concerne je n'ai jamais pu en bénéficier,ça reste quand même très théorique mais peut etre que ça dépend des régions...
Si tu souhaites d'autres renseignements tu peux me contacter en MP
Bon courage pour la suite
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie
Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 606 403 486

  • Nb. de membres 15 290
  • Nb. d'articles 358
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques