Index du forum »»  Droit du travail »» mise à l'écart

mise à l'écart#10324

13Contributeur(s)
badianecookysprinterNTVManagerdakaruredpharmitPharmaFCsnoopy59fleursSANDYonemisstickbecanne
4 Modérateur(s)
ManagerchatBixente64bultus
badiane badianeicon_post
Pharmacien adjoint dans une petite officine, où je travaille avec deux titulaires; nous connaissons actuellement une grosse baisse d'activité due à plusieurs depart en retraite de generalistes. Mon poste est facultatif (p/r au CA), je travaille à temps partiel. Je ressens un changement d'attitude flagrant d'un des pharmaciens: critiques non fondées sur mes délivrances, mise à l'ecart...
Bref je me sens de trop. Problème, étant donné le marché actuel, je ne peux pas me permettre de démissionner. Eux disent ne pas avoir de quoi me licencier, mais reconnaissent ne pas pouvoir continuer comme çà. Avez-vous des expériences de ce style, des solutions??? Merci
cookysprinter cookysprintericon_post
je crois que ces histoires foisonnent sur le forum....
Facile de dire pas de quoi te licencier
NTV NTVicon_post
De ce que je lis, il n'y a pas de solution d'un côté comme de l'autre alors comme les rapports vont se durcir, reste le pr..c ou la zen attitude.
badiane badianeicon_post
J'ai la trouille à l'idée de retourner travailler(j'ai été arrêté une semaine), j'ai l'impression que je vais retourner au casse-pipe. Et j'en connais un suffisament cruel pour me planter un couteau dans le dos et me pousser à la faute. Je suis dégoutée par cet aspect consommation de notre place d employé. Tout va bien, on te garde; mais dès que le comptable voit rouge, il faut que tu dégages sans que çà ne leur coûte. :paf
Manager Managericon_post
Propose une rupture conventionnelle.
badiane badianeicon_post
Bien pensé, mais déjà tenté.La réponse a été négative parce que çà leur coute. Résultat la tempète a redoublé de puissance et moi je me suis mis à l'abris derrière un arrêt maladie.
dakaru dakaruicon_post
Tako Tsubo................

Voilà ce que je viens de faire, une myocardiopathie aigüe due au stress au travail....Samu rea.
La chance...aucunes coronnaires bouchées donc pas de stent..La coronographie a fait le différentiel avec un infarctus.

Donc ménagez -vous les amis.
Aucun boulot ne mérite que l on risque sa vie pour lui.

-Ni aigrie, ni envieuse car responsable de ma propre vie-
red redicon_post
Là, il faudrait voir avec les pro du forum pour un petit courrier avec AR à tes titulaires pour fixer le cadre des débats, quitte à être dans une situation pourrie, autant se border. Il me semble que c'est la démarche à suivre dans le cas d'un harcèlement.
badiane badianeicon_post
Arret prolongé d une semaine, ce jour. Mon generaliste me demande de me rapprocher de la medecine du travail. Qui est deja passé par là? Qu'est ce que cela peut apporter? :-(
pharmit pharmiticon_post
et surtout, ménage-toi, dakaru!!! comme tu le dis ce n'est pas la peine.


Citation : dakaru 

Tako Tsubo................

Voilà ce que je viens de faire, une myocardiopathie aigüe due au stress au travail....Samu rea.
La chance...aucunes coronnaires bouchées donc pas de stent..La coronographie a fait le différentiel avec un infarctus.

Donc ménagez -vous les amis.
Aucun boulot ne mérite que l on risque sa vie pour lui.

 
PharmaFC PharmaFCicon_post
badiane ce que tu vis est malheureusement trés classique et banal dans cette profession ou l'adjoint fait office de fusible en cas de difficultés ou mauvaise gestion de la part des gérants..installe toi ou change de métier si tu le peux mais n'espère pas mieux en changeant d'officine, ces mauvais comportements sont endémique et liés a la taille des officines, à leur organisation, dans ces TPE il n'y a qu'un seul chef, et il est omnipotent, sans retro-contrôles, ce qui permet tous les excès...

Message édité par : PharmaFC / 21-03-2011 20:15

snoopy59 snoopy59icon_post
oulala comme je te comprends !!
je suis dans une situation presque identique, je ne dois plus toucher aux commandes, s'il faut téléphoner aux médecins (problème sur des ordos de la veille)ce sont les préparatrices qui le font car je n'ai plus le droit d'approcher le déballoire!. Je suis cantonnée au triage des dossiers par ordre croissant de numéro de facture ... Attention il faut bac + 6 pour ça, il ne s'agit pas de mettre le 39735 avant le 39734 !!!! Grosse responsabilité.
Même si je me dis que je ne fais que ce qu'on me demande et que tout de même j'aurai ma paie a la fin du mois ( façon de voir qui n'est absolument pas le mienne en temps normal), ça m"énerve cette situation et ça me stress au point que je fais des erreurs de délivrances et que là elle trouvera une réelle légitimité à me mettre dehors.
bon courage, tu vois des exemples comme ça il y en a des tonnes.
Maintenant se dire de s'installer, moi je l'ai été et le stress est encore différent ...
PharmaFC PharmaFCicon_post
charmantes scènes de la vie officinale et de ses petites humiliations quotidiennes...ça donne envie...pharma c'est pour moi!!!
fleurs fleursicon_post
reponse en message perso
bon courage
SANDYone SANDYoneicon_post
:-kiss)Dakaru et prends bien soin de toi .

Badiane , quelle est ton ancienneté !?

Je ne vois que deux solutions de la part de tes employeurs:
1- Rupture conventionnelle négociée .

2- Licenciement économique dument argumenté (aprés tout c'est peut-etre quantifiable )+ CRP + signature d'un convention post-licenciement (c'est important ) !
3-Le reste c'est immature et indigne ! :-|Mais bon pour répondre à PharmaFc ce n'est pas l'apanage des petites entreprises, c'est même très courant dans les très grosses entreprises , et pour le coup bien standardisé , bien organisé ! Mise au placard , harcèlement moral , pousser à la faute ou à la démission ....

Badiane , as tu de meilleurs rapports avec le second associé ? Est ce possible d'entamer un dialogue avec lui ; entre personnes de bon sens pour trouver une solution valide ?
Il pourrait faire valoir son point de vue à son associé ?

Car cette attitude a deux suites :
1_ je gagne et je vire à moindre frais !
2- Je perds au prud'homme !

C'est d'autant plus incompréhensible qu'un licenciement te conserve toujours les indemnités de licenciement . Reste la faute grave ou lourde , mais il faut le prouver!

Bon courage à toi !
Sandy one !
badiane badianeicon_post
Pour répondre sandyone: il s'agit d'un couple. La manoeuvre est donc délicate. L'autre moitié est plus disponible, plus à l'écoute; le problème c'est que c'est l'autre qui "porte la culotte". Alors essayer de convaincre oui, mais si c'est pour que je ramasse au travail et que ce soit la guerre chez eux...non.
Mon ancièneté est de 5ans.
Manager Managericon_post
Citation : badiane 

Arret prolongé d une semaine, ce jour. Mon generaliste me demande de me rapprocher de la medecine du travail. Qui est deja passé par là? Qu'est ce que cela peut apporter? :-(  

Si pour des raisons de difficultés relationnelles incompatibles avec ta santé un médecin du travail te déclare inapte au travail dans cette entreprise, ils sont obligés de te licencier ou trouver une solution.
badiane badianeicon_post
Changer de métier comme dit pharmaFC...avez-vous des idées, des exemples d'anciens confrères qui auraient quitté le navire. Je connais les passerelles vers médecine, dentaire ou SF.Peu de places et lourds dossiers.
PharmaFC PharmaFCicon_post
cliniques, EHPAD, GMS, industrie pharma, inspecteur sécu, ostéopathie, infirmière, ou carrément changement radical avec reprise d'études, droit, IUFM....tout est possible, aprés tout comme de nombreux français on sera amené à changer de métier au cours de notre vie......
snoopy59 snoopy59icon_post
badiane, il esxiste une passerelle entre pharma et SF ( sage femme si j'ai bien compris) là je n'en suis pas certaine, on m'avait dit qu'il fallait reprendre en première année de médecine...
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie
Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 604 618 895

  • Nb. de membres 15 272
  • Nb. d'articles 356
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques