GRAND FROID ET MEDICAMENTS 2709


Un dossier trés interessant mis en ligne par l'Afssaps sur les connexions froid-médicaments


Grand froid et médicaments

 

Durant les périodes de grand froid, des mécanismes physiologiques internes thermorégulateurs font intervenir les systèmes nerveux, endocrinien, cardiaque et respiratoire.

Il y a adaptation de l’organisme au froid.

 

En plus de l’hypothermie (température centrale corporelle inférieure ou égale à 35°), le froid 

Peut provoquer des modifications physiologiques et l’aggravation de pathologies préexistantes.

 

Certains facteurs de risques peuvent gêner les systèmes d’adaptation au froid :

  • L’âge
  • Certaines pathologies chroniques (asthme, respiratoires, neuropsychiques, cardio-vasculaires...)
  • Certains médicaments

 

Ces médicaments interviennent à plusieurs niveaux :

  1. en aggravant une hypothermie
  2. en provoquant une hypothermie dans des conditions normales de températures
  3. en aggravant indirectement les effets du froid
  4. médicaments dont la pharmacocinétique est affectée par la vasoconstriction survenant lors de l’exposition au froid.

 

Plusieurs classes de médicaments sont concernés : neuroleptiques, benzodiazépines, barbituriques, certains anti-hypertenseurs, vasodilatateurs, anti-thyroïdiens de synthèse, sels de Lithium, digoxine, certains anti-épileptiques, patchs, médicaments administrés par voie sous-cutanée,médicaments agissant sur la vigilance..

 

A retenir : l’alcool est le 1er toxique responsable d’hypothermie en provoquant une vasodilatation périphérique.

 

Pour en savoir plus, consulter l’excellent dossier mis en ligne par l’Afssaps :

 

http://afssaps.sante.fr/htm/10/froid/index.htm

 


haddahadda Publié le : Dimanche 23 janvier 2005 @ 21:13:24

Annonces de Pro
logo_atp2.png
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 604 812 910

  • Nb. de membres 15 273
  • Nb. d'articles 356
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques