Modéré par : Manager Bixente64 SB69 bultus 
Index du Forum » » Cas de comptoirs » » nous sommes "inhumains"...
2 pages [ 1 | 2 ]
Auteurnous sommes "inhumains"...
ahma
153     

ahma
  Posté : 03-12-2010 18:48

je vous raconte pas quand vous etes la plus jeune et la dernière arrivée, c'est mon quotidien

"je veux voir le pharmacien" "vous etes en face d'une pharmacienne "

"demandez au patron " en designant un préparateur avec beaucoup d'ancienneté "c'est moi qui l'autorise à dépanner "

allez je dirais dans plus de 70% des cas, "j'appelle votre médecin" leurs fait changer immédiatement d'avis


une fois, un samedi soir, une personne s'est présenté pour du serest...a, je refuse bien évidemment, l'oriente vers sos médecin, et lui donne les coordonnées de la pharmacie la plus proche qui ouvre relativement tard le samedi. et la il me retorque "vous n'engagez en rien votre responsabilité, c'est ma tante pharmacienne qui me l'a dit" "sans blague , allez donc embeter votre tante"!!!

je n'ai qu'un an d'experience, mais j'en ai des vertes et des pas mures à raconter tellement sa m'arrive tous les jours.

  Profil  
Jc13
162     

Jc13
  Posté : 04-12-2010 16:43

moi sa m'est égal, je ne travaille pas dans une épicerie ou je peux les "dépanné" d'une boite de lait ou de couscous non mais. tant pis je préfère qu'il me voit comme dame fourmis bien peut préteuse. car même si les mentalités ne change pas, nous restons constant dans nos idées nos règles et sa c'est une force. ils peuvent bien continuer a râler. tant pis.

THE ONLY RELIGION IS KINDNESS

  Profil  
blinkette
948      

blinkette
  Posté : 13-12-2010 10:56

Moi j'ai bossé dans 2 pharmacie dans le sud et pour aller dans le sens du témoignage de notre alsacienne dans la premièrre c'était un vrai supermarché on dépannait pour tout et n'importe quoi historique client ou non je m'étais même pris grave la tête avec mon patron qui avait fichu le souk dans les stock de stup que je gérai en dépannant 2 ampoules de morphine et une boite de Temge...sic ! Le pire c'est qu'il avait utilisé le code vendeur d'une collègue en vacances pour ce faire et qu'en retour j'ai bien failli avoir un blâme !
Et dans l'autre dépannage fréquent mais plus raisonné avec appel au médecin mais pour tout sauf les stups !
C'est pas facile qd on arrive juste dans ce genre de pharmacie et qu'on vient d'une pharmacie où on ne faisait quasi aucun dépannage et qu'aucun client n'y trouvait à redire.Et moi je suis trop franche et quand quelque chose ne me plait pas je le dis j'ai ma consciencce pour moi et ma déontologie si il a été décidé que certains produits nécessitaient une ordonnance et bien je ne vois pas en quoi moi je serai supérieure pour décider du contraire .
C'est tjs la même chose une pomme pourrie dans un panier et c'est toute la profession qui trinque !

  Profil  
cookysprinter
711      

cookysprinter
  Posté : 13-12-2010 15:18

il y a déjà beaucoup de pommes pourries...


  Profil  E-mail  
Jc13
162     

Jc13
  Posté : 13-12-2010 20:14

je me repete et j'insiste une expérience dans une région n'est pas le représentatif d'une profession

THE ONLY RELIGION IS KINDNESS

  Profil  
k113
132     

k113
  Posté : 13-12-2010 21:53

chez nous le dépannage dépend du produit et de la personne
tout ce qui est stup et somnifères c'est non (enfin pour moi après mes collègues font ce qu'ils veulent avec l'accord du pharmacien)
ensuite en fonction du traitement et si c'est des gens connus de l'officine je dépanne en prévenant le medecin bien sur
après reste le cas des pilules oublié chez soi alors qu'elles sont en week end dans le coin
ça dépend vraiment du cas et de la façon de demander car c'est pas une urgence vitale!!!!
j'ai quand meme failli de faire taper dessus par une jeune fille car je refusait de lui vendre une plaquette de pilule donc elle ne connaissait pas le nom et qu'elle porterait plainte contre moi si jamais elle tombait enceinte car ça aurait été de ma faute!

  Profil  
SB69
1114       
 Modérateur

SB69
  Posté : 14-12-2010 10:29

je reste toujours impressionné en lisant ce que vous écrivez... elle est belle notre profession d'épicier...

  Profil  www  
Daniel2
636      

Daniel2
  Posté : 14-12-2010 11:27

......."Epicier",heureusement pas généralisé !!! mais si épicier, malheureusement souvent avec "un brin du commerçant poujadiste...


  Profil  
cookysprinter
711      

cookysprinter
  Posté : 14-12-2010 14:08

"je me repete et j'insiste une expérience dans une région n'est pas le représentatif d'une profession"

ce n est pas que dans une région ce n est pas qu une pharmacie...et on lit d autres histoires d autres arnaques dans le Moniteur ou dans le trimestriel de l Ordre...


  Profil  E-mail  
Whoops
4037       
 Modérateur

Whoops
  Posté : 14-12-2010 14:14

Eh bien, si c'est dans le trimestriel de l'Ordre, c'est qu'il s'agit de cas détectés et traités. On ne peut pas dire d'un côté "regardez ce que l'Ordre trouve" et de l'autre "rien n'est fait pour en finir avec de telles pratiques".

De même que le discours du tous pourris n'a vraiment rien à envier à celui du poujadisme.

  Profil  
Whoops
4037       
 Modérateur

Whoops
  Posté : 14-12-2010 14:15

Eh bien, si c'est dans le trimestriel de l'Ordre, c'est qu'il s'agit de cas détectés et traités. On ne peut pas dire d'un côté "regardez ce que l'Ordre trouve" et de l'autre "rien n'est fait pour en finir avec de telles pratiques".

De même que le discours du tous pourris n'a vraiment rien à envier à celui du poujadisme... il y a même d'ailleurs un certain lien de parenté.

Ca ne signifie en rien qu'il ne faut pas traquer la fraude, bien au contraire, mais pas la peine d'user de généralisations abusives qui ne servent pas ces revendications.

Message édité par : Whoops / 14-12-2010 14:19


  Profil  
cookysprinter
711      

cookysprinter
  Posté : 14-12-2010 16:06

L Ordre en choppe quelques uns mais ceux que je connais jamais attrapés eux ou parfois récidivistes les santions sont trop faibles pour éviter les abus !!



  Profil  E-mail  
Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 26
Membre(s) : 1
Total :27
Librairie
L'urgence à l'officine
3ème édition

Indispensable !

L’officine est considérée par le grand public comme un poste de premiers secours permanent. Le pharmacien doit être en mesure de répondre à des situations d’urgence auxquelles il n’est pas toujours formé...

48,00 € TTC