Modéré par : Manager Bixente64 SB69 bultus 
Index du Forum » » Cas de comptoirs » » Mycologie
AuteurMycologie
mycolog
356      

mycolog
  Posté : 17-11-2009 10:28

Bonjour,

Devez-vous souvent pratiquer la reconnaissance de champignons ?
Y a-t-il un spécialiste dans votre équipe, avez-vous des livres de reconnaissance, quelles attitudes adoptez-vous en face d'une difficulté pour donner un nom à ces bestioles ?

  Profil  
pharmago
412      

pharmago
  Posté : 17-11-2009 10:43

Bonjour,
je suis en bordure d'une (tres) grande foret...donc on vient souvent a la pharma pour des identifications ... meme si le pharmacien n'est plus trop reconnu par les ceuilleurs comme un "specialiste" des champignons superieurs...et c'est pas avec ce que les facs dispensent comme cours la dessus que cela va changer.A la pharmacie on a un livre de reco et quand il y a un probleme avec un champignon on le sort devant la personne et on etudie les caracteristiques avec lui plutot que d'aller voir en back office et de lui balancer un nom....et dans le doute , on s'abstient...de toute façon je ne dis jamais "il est comestible" mais "il a la reputation d'etre consideré comme..."et au moindre doute on dit de jeter.


  Profil  
Antoine_pharma
1194       

Antoine_pharma
  Posté : 17-11-2009 10:51

Pas mal de champignon cette année nous, le specialiste du secteur a revendu et visiblement son succésseur ne veut pas s'embarasser des reco...
J'aime bien ça, mais c'est un exercice délicat, et je n'ai malheureusement plus trouvé le temps (et la motivation) de faire les sorties myco du dimanche avec les clubs de la regions, ce qui est indispensable pour garder le niveau...
Au dela des conseils classique (sur la coupe, le fait de pas les mettre dans des sacs plastiques) , la reco a proprement parler est plus ou moins simple...
Aprés ça depend aussi du client, j'ai eu le cas cette semaine d'un patient préssé dans une boutique pleine, et la reco express c'est vraiment pas l'ideal... Du coup je lui ai fait jeté des bons champignons en ayant un doute sur un champignon, qui aprés avoir pris le temps a son depart dans le back office.... Ne se trouve pas en europe ( mode "boulet" ;) ) .... Mais dans le doute, c'est bien d'exprimer son doute et de deconseiller ... Mieux vaut faire rater un bon repas, que faire mourir un bon patient :)
Autre cas, amanite a priori rubescente mal coupé, dans un sac en plastique, à differents stades de croissances.... j'ai pas pris de risque, j'ai fait jeté , je voulais pas rater une panthere au milieu...
A la campagne c'est un exercice valorisant pour le pharmacien, mais qui demande une vrai autoformation, j'oserais meme dire une passion...
Maintenant faut aussi que les patients acceptent de laisser le temps à l'analyse...

---------------------
" Il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux
Chassez de votre esprit tous vos soucis
Prenez la vie du bon côté
Riez, sautez, dansez, chantez
Et vous serez un ours très bien léché ! "

  Profil  
mycolog
356      

mycolog
  Posté : 17-11-2009 11:00

Merci pour vos réponses.

En effet, rien ne vaut la reconnaissance régulière sur le terrain. Je viens de m'inscrire à la société mycologique du coin et c'est là que je me rends compte que je connais très mal les champignons! Et le pharmacien est considéré comme l'homme du champignon ! Comment est-ce possible avec quelques heures de reconnaissance en fac où on étudie surtout les mortels ?
Il faut en effet du temps et de la passion.
Faire jeter est toujours une solution de sortie même si ça n'est pas satisfaisant.

  Profil  
pharmago
412      

pharmago
  Posté : 17-11-2009 11:30

De toute façon a la fac on a fait aucune sortie champignons... et on s'est contenté de nous passer quelques champis a tour de role... pour la formation tu repasseras ... oui, il faut s'y interresser -c'etait mon cas avant de debuter des etudes de pharma- et rien ne vaut en effet la reco sur le terrain , un champignons sur papier glacé bof ...c'est vrais que c'est valorisant pour le pharmacien et mes "clients" ne m'en veulent pas quand je seche sur un champi...par contre la reputation du pharmacien specialiste des champis se perd....peu de jeunes s'y interressent, c'est dommage.


  Profil  
Antoine_pharma
1194       

Antoine_pharma
  Posté : 17-11-2009 11:34

Citation : mycolog 

Faire jeter est toujours une solution de sortie même si ça n'est pas satisfaisant. 


Attention , je ne dis pas "dire faire jeter à tout" plutot que chercher... Mais simplement quand il y a doute, l'exprimer... Pour tout dire, sur le champignon mal identifié, j'ai dit à la personne que personnellement je ne le mangerais pas mais n'etait pas sur à 100% de mon identification ( heureusement, le bolet sensibilis c'est pas gagné de le trouver en europe ;) ), donc peut etre de le reproposer à un confrere sans rien lui dire.... J'espere que celui ci aura su identifier les champignons, quitte a etre passer pour une truffe (sans mauvais jeu de mot) ....
mon prof de chimie gé a la fac disait : "on a le droit de pas savoir, mais pas de se tromper"
Mais mon maitre de stage (en pleine ville, donc pas au sujet des champot) disais: "on ne fait bien que ce qu'on fait souvent".
Dans aucune competence ou apprentissage, la non experimentation prolongé ne peut permettre de maintenir son excellence...
Perso la formation qu'on a eu dans ma fac d'origine en terme de mycologie m'a plutot semblé interessante et assez complete, meme si effectivement rien ne vaut le terrain...
Aprés meme les expert en myco se plantent, il faut assister à des reconnaissance en groupe qui vire presque à la "battle" entre pro pour constater que le champignon est un domaine ou sortie de quelques evidences, le piege existe a tout coin de rue...


---------------------
" Il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux
Chassez de votre esprit tous vos soucis
Prenez la vie du bon côté
Riez, sautez, dansez, chantez
Et vous serez un ours très bien léché ! "

  Profil  
damien-en-mer
704      
 Modérateur

damien-en-mer
  Posté : 17-11-2009 12:46

Un site très bien fait pour vous aider (au moins dans l'Ouest, et pas mal ailleurs aussi) : http://mycorance.free.fr/

Je ne sais pas s'il y a une question d'âge dans le fait de s'intéresser ou non aux champignons.
Quand on est en place depuis quelques années sur un territoire et qu'on pratique soi-même, chaque année, même juste pour le plaisir, même juste pour en manger, quelques sorties champignons, on arrive à connaître les comestibles intéressants. Après, il faut connaître les mortels, les toxiques les plus courants. Et une fois qu'on sait distinguer à coup sûr un agaric jaunissant d'un agaric des jachères ou une amanite vineuse d'une amanite panthère (y compris avec un pied seul ou avec un morceau de chapeau, dans ce cas précis), il n'y a pas de risque de tuer son client.
Sans que je sois pour autant un pro de la question, j'aime ça et là où j'exerçais pendant mon dernier CDI, c'est vers moi que la Maison de la Nature locale envoyait ses visiteurs. C'est assez gratifiant. Et ça change du train-train quotidien.

  Profil  
tinou
345      

tinou
  Posté : 17-11-2009 13:02

il y a aussi : http://champisosies.free.fr/index.php

site réalisé suite à une thèse

Les gens savent qu'on s'y connait et donc passent volontiers à la pharmacie. Nous avons de bons livres afin de rassurer le patient au cas où ;)

mais vu qu'il y a des tonnes de cèpes dans les bois, pas trop de folies en ce moment avec des especes inconnues.

  Profil  www  
Manager
17170       
 Administrateur

Manager
  Posté : 17-11-2009 21:47

Ya pas un DU?

  Profil  
Antoine_pharma
1194       

Antoine_pharma
  Posté : 18-11-2009 07:27

A reims y avait (y a ?) un DU, mais sans examen à la fin (???) donc sans "validation" à proprement parler. A voir si il existe encore et si les modalités sont les memes ...



---------------------
" Il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux
Chassez de votre esprit tous vos soucis
Prenez la vie du bon côté
Riez, sautez, dansez, chantez
Et vous serez un ours très bien léché ! "

  Profil  
tinou
345      

tinou
  Posté : 18-11-2009 08:12

les associations mycologiques existent aussi et permettent d'avoir une formation continue tous les ans.
voici la liste des sociétés mycologiques = http://www.mycodb.fr/societe.php

  Profil  www  
myrtillus
23   

myrtillus
  Posté : 18-11-2009 09:40

un guide tres intéressant que j 'utilise depuis la fac: "champignons de france" marcel BON.

format de poche, et très complet...

moi, la myco c'est mon dada..... enfin un moyen d'être reconnu.... et apprécié.... parmi les pros de la santé, il n'y a que le pharmacien qui

connaisse le sujet !!!!!!

  Profil  
corto
390      

corto
  Posté : 18-11-2009 11:20


a reconnaitre les champignons régulièrement ,pour l'anecdote ,un client vient de m'offrir 4 kgs de cèpe de bordeaux ce matin ! pourvu que ça dure !

p.s :pour la doc ,je suis resté fidèle au MAUBLANC (6 eme édition) format pratique et dessin clair .

  Profil  
Pachy
17   

Pachy
  Posté : 19-11-2009 20:59

bonsoir,

La faculté de Lille organise tous les ans un DU de mycologie avec une vraie évaluation, encadré par Régis Courtecuisse Et P.A.Moreau. La Mycologie c'est encore un des domaines où on peut rendre un service sans être accuser d'être vénal

Loïc

  Profil  
Pachy
17   

Pachy
  Posté : 19-11-2009 21:00

accusé

  Profil  
boulette
1  

boulette
  Posté : 22-12-2009 18:10

maublan pour la mycologie c'est la ref

  Profil  
Panda_Ltd
112     

Panda_Ltd
  Posté : 22-12-2009 18:46

j'ai téléchargé un dictionnaire de reconnaissance de champigons sur "Ay-fone"
très facile, interactif, et encore plus crédible quand on fait participer le patient à l'algorithme de questions menant à la reconnaissance du champi et bonjour chez vous
y a même des recettes associées si le champi est comestible....

Be all what you can be, or die trying.

  Profil  
syncmaster
2249       

syncmaster
  Posté : 22-12-2009 19:01

Citation : Panda_Ltd 

j'ai téléchargé un dictionnaire de reconnaissance de champigons sur "Ay-fone"
très facile, interactif, et encore plus crédible quand on fait participer le patient à l'algorithme de questions menant à la reconnaissance du champi et bonjour chez vous
y a même des recettes associées si le champi est comestible....

 


Si tu connais un bon équivalent FIABLE sur pécé, ça m'intéresse...

  Profil  
Panda_Ltd
112     

Panda_Ltd
  Posté : 22-12-2009 19:13


pour pécé, si t'as internet, au comptoir tu vas sur les adresses que Tinou donne et pi vala

Be all what you can be, or die trying.

Message édité par : Panda_Ltd / 22-12-2009 19:14


  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 86
Membre(s) : 1
Total :87
Librairie
L'urgence à l'officine
3ème édition

Indispensable !

L’officine est considérée par le grand public comme un poste de premiers secours permanent. Le pharmacien doit être en mesure de répondre à des situations d’urgence auxquelles il n’est pas toujours formé...

48,00 € TTC