Modéré par : Manager Bixente64 SB69 bultus 
Index du Forum » » Cas de comptoirs » » A propos de sustitution ... ou pas ....
AuteurA propos de sustitution ... ou pas ....
pharmago
412      

pharmago
  Posté : 27-08-2009 09:42

Bonjour à tous

j'aurai une question toute bete : un medecin prescrit un lecteur de glycemie en precisant la marque et le

modele...en fait, il "colle" meme dirctement sur l'ordo , une etiquette qui a du lui etre "genereusement" fournie par

le labo fabriquant ledit lecteur.... peut-on delivrer une autre lecteur, style celui que l'on a en stock?

Je me pose la meme

question pour la delivrance de bas de contention... un medecin a visiblement des parts dans un labo local et ne

prescrit que les modeles de ce petit labo avec la mention "non substituable" ... je precise que ce labo ne travaille

pas avec les grossistes et que l'achat à l'unité d'une de leur paire de bas et prohibitif...et que donc les pharmacies

aux alentours ont été "obligées" de fait a referencer leur gamme ...


  Profil  
syncmaster
2223       

syncmaster
  Posté : 27-08-2009 10:19

Salut,

ça m'intéresse aussi... j'ai entendu deux sons de cloches:
- les dispositifs médicaux ne sont pas substituables
- la prescription à la marque est interdite (ex: on peut prescrire "kit lecteur de glycémie" ou "une paire de bas de contention classe II" mais pas "aku Chèque" ou "Sigue Varice")

Ce qui est un peu contradictoire... Qui a raison...?


  Profil  
pharmago
412      

pharmago
  Posté : 27-08-2009 10:42

Moi aussi j'ai relevé la contradiction ...il me semblait que les dispositifs ne soient effectivement pas substituables ... mais que comme le nom d'une marque n'a pas à figurer sur l'ordo de toute façon ....


  Profil  
syncmaster
2223       

syncmaster
  Posté : 27-08-2009 11:07

J'ai trouvé ça:

En ce qui concerne la législation:
http://www.ordre.pharmacien.fr/upload/Syntheses/187.pdf : un peu ancien (2005) mais ça n'a pas dû évoluer depuis... du moins je ne pense pas

et ça pour ce qui est de la prise en charge (document de 2009):
http://www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr/IMG//pdf/les_dispositif_medicaux.pdf

Si je résume: le médecin a le droit de prescrire des DM sous nom de marque, et la sécu l'accepte aussi pour le remboursement.
La substitution d'un DM n'est pas autorisée (sauf accord du médecin ou situation d'urgence) et c'est un délit de contrefaçon.


  Profil  
pharmago
412      

pharmago
  Posté : 27-08-2009 18:16

Ben merci ... mais bon, je trouve pas cela tres normal, surtout pour les bas et chaussettes de contention qui ont obtenus l'agrement ... à la rigueur je peux le comprendre pour les lecteurs de glycemie selon leur facilité d'emploi pour tel ou tel patient ....Le medecin en question se goinffre donc de tous les cotés et le labo en question est en situation de quasi monopole dans le coin vu que c'est le seul angiologue/phlebologue du coin ...


  Profil  
Whoops
4037       
 Modérateur

Whoops
  Posté : 27-08-2009 18:52

Ce qui est marrant aussi, c'est que certains labos envoient d'office leurs nouveaux appareils aux clients qui les appellent quand par exemple on leur annonce que leur matériel va bientôt devenir obsolète. Elle est où la prescription du médecin ? Ben nulle part c'est cadeau.
Le mieux, ça reste quand même de bien s'entendre avec le médecin pour simplement pouvoir donner ce que l'on a en stock (plus facile à la campagne qu'en ville sans doute...).

  Profil  
pharmago
412      

pharmago
  Posté : 27-08-2009 19:28

Je suis à la campagne .... le probleme c'est que là on parle de gros sous .... ce specialiste a des parts chez V-a-r-i-s-a-..x .... et je suis pas sur qu'il renonce à mettre sur ses ordos : chaussettes v-ar.... "model xxxx i "Non Subst." ...juste pour mes beaux yeux ....


  Profil  
ana26
1  

ana26
  Posté : 03-10-2009 21:15

les médecins acceptent la substitution des princeps par les génériques,et ils ont le droit ,car le bute est d'avoir le même effet thérapeutique
un appareil -qui mesure la glycémie- ,de la marque" " va te donner le taux du glu et l'autre de la marque " " va te donner le taux de la stupidité de ton patient ,alors ,la relation la n'est pas du tout comme celle observée avec le premier couple

ooopssss

  Profil  
Whoops
4037       
 Modérateur

Whoops
  Posté : 03-10-2009 21:46

Dans les faits c'est pas flagrant. J'ai pas mal de personnes qui sont appareillés et mis à part une complication avec la manipulation d'un autopiqueur d'une certaine marque, j'ai à peu près le même nombre d'interrogation quel que soit le modèle sur les deux principaux labos distribués. C'est vrai par contre qu'un troisième labo qui a d'ailleurs tendance à renouveler les appareils sans demander l'avis de personne offre des engins qui peuvent être particulièrement qualifiés de "à la con". Mais ça se découvre très vite.
Mais bon, l'expérience aidant, je pense qu'il est possible de donner et surtout expliquer les appareils adéquats à ses p'tits clients avec d'excellents résultats à la clé. C'est d'autant plus vrai que de toute manière, quand il y a un problème, c'est vers nous qu'ils on tendance à se tourner en premier.

Message édité par : Whoops / 03-10-2009 21:51


  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 17
Membre(s) : 1
Total :18
Librairie
L'urgence à l'officine
3ème édition

Indispensable !

L’officine est considérée par le grand public comme un poste de premiers secours permanent. Le pharmacien doit être en mesure de répondre à des situations d’urgence auxquelles il n’est pas toujours formé...

48,00 € TTC