Modéré par : Manager Bixente64 SB69 bultus 
Index du Forum » » Cas de comptoirs » » coversyl 2.5mg 5mg et 10 mg
2 pages [ 1 | 2 ]
Auteurcoversyl 2.5mg 5mg et 10 mg
damien-en-mer
704      
 Modérateur

damien-en-mer
  Posté : 13-04-2009 23:51

Sauf qu'en l'occurrence, le Coversyl 2,5mg est substituable par le perindopril 2mg !
Le Lipanthyl 145 n'est subsituable par rien du tout... Sauf erreur de ma part.
Damien

  Profil  
syncmaster
2223       

syncmaster
  Posté : 16-04-2009 00:58

Un autre problème c'est que l'économie de nos officine repose en grande partie sur les génériques. Les autorités entretiennent un équilibre (de plus en plus précaire) entre les baisses de marge et de chiffre et l'élargissement du répertoire. De nombreux confrèreres sont dejà en difficulté.
Ce nouveau Cov...l, en nous rendant la substition impossible (ou + difficile dans ce cas précis), vient contribuer à rompre cet équilibre et à enfoncer encore plus ceux qui rament dejà.
C'est également le cas des associaitions type Exf...e, Cad...t, Ine...y et compagnie. Comparez les marges entre une boîte trimestrielle et la même chose en génériques conditionnement mensuel: ça fait peur...

Je crois qu'on n'a pas besoin de ça en ce moment.
Peut-être serait-il temps de revenir à la raison et de nous rendre moins dépendants des génériques?

Pour le fénofibrate 145, patience, je crois qu'il arrive cette année.

  Profil  
Whoops
4037       
 Modérateur

Whoops
  Posté : 14-10-2010 19:19

... et maintenant, nouvelle grande innovation puisqu'après avoir été dosé à 80 mg, puis à 30 mg, le Gliclazide sous sa version princeps va nous être proposé à 60 mg.

C'est merveilleux à quel point il y a foutage de gueule à tous les niveaux.

  Profil  
morpho973
1014       

morpho973
  Posté : 15-10-2010 06:28

Citation : Gui56 

Ils ont changé le sel contenu dans le coversyl car l'ancien sel n'était pas adapté aux conditions climatiques de certains pays afrique et asie en autres...comme il n'y a que deux laboratoires fabriquants en france, ce fut donc la meilleure solution

 


en relisant ton post, une petite remarque : les molécules non stables dans les pays chauds type orbénine ne sont pas commercialisables en Guyane, ce qui n'est pas le cas de Coversyl...

d'autres médicaments le sont dans des conditionnements différents, ce qui n'eszt encore pas le cas de coversyl...

donc l'argument ne tient pas...

  Profil  
morpho973
1014       

morpho973
  Posté : 15-10-2010 06:34

Citation : Whoops 

... et maintenant, nouvelle grande innovation puisqu'après avoir été dosé à 80 mg, puis à 30 mg, le Gliclazide sous sa version princeps va nous être proposé à 60 mg.

C'est merveilleux à quel point il y a foutage de gueule à tous les niveaux. 


la faute en revient à celui qui accorde les AMM et qui se foutent de nous !!!

au fait maintenant que Vas...el 35 est génériquable, qui parie sur le nouveau dosage qui va sortir ??? 37.5 c'est un bon chiffre non ???

il faut arrêter de délivrer les AMM quand aucun changement notable n'intervient.

les labos vont avoir des services juridiques plus développés que leurs services de recherche, à moins que ce ne soit déjà le cas !!!

  Profil  
syncmaster
2223       

syncmaster
  Posté : 15-10-2010 10:50

Citation : morpho973 
donc l'argument ne tient pas... 


Evidemment, mais ils s'en foutent. Ils savent très bien que personnne n'est dupe. Mais puisque ça fait des années qu'on les laisse faire, ils auraient tort de se priver, non?

Le problème, c'est pas d'accorder l'AMM. La refuser serait d'ailleurs injustifiable.
Le problème c'est plutôt d'accorder le remboursement à des spécialités qui n'apportent rien (ou si peu...). Et c'est vrai que la liste commence à être bien longue...

J'étais quand même content de voir que Exforge/HCT n'a pas obtenu le remboursement il y a quelques mois. Et je parie qu'il ne s'en vendra quasiment pas! Exception qui confirme la règle?

  Profil  
Antoine_pharma
1194       

Antoine_pharma
  Posté : 15-10-2010 13:15

en meme temps, c'est un autre debat mais les associations ameliorent clairement l'observance, plus simple de penser à trois comprimés que un...
Donc on peut considerer au sens strict du terme qu'il y a amélioration du service rendu ?

Aprés, un peu pareil pour glicazide, prendre un comprimé c'est quand meme plus confortable que deux ...

---------------------
" Il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux
Chassez de votre esprit tous vos soucis
Prenez la vie du bon côté
Riez, sautez, dansez, chantez
Et vous serez un ours très bien léché ! "

  Profil  
syncmaster
2223       

syncmaster
  Posté : 15-10-2010 13:58

Tu as raison mais est-il bien nécessaire de considérer chaque nouveau dosage comme un nouveau médicament et de prolonger le brevet pendant encore plusieurs années? Je rappelle qu'un brevet est sensé protéger les innovations... En quoi sortir un comprimé à 60mg plutôt qu'à 30 est innovant? Ou un sel différent mais pharmacologiquement identique? Ou 2 principes actifs tombés dans le domaine public au lieu d'un?

Pour moi c'est clairement abusif, et j'attends avec impatience qu'une réglementation européenne vienne y mettre fin comme ce fut le cas pour les différents sels d'une même molécule.


Message édité par : syncmaster / 15-10-2010 14:03


  Profil  
Whoops
4037       
 Modérateur

Whoops
  Posté : 15-10-2010 14:29

Les associations de tout poils pose également problème avec entre autre un accroissement des risques de confusions (ah ben tiens, si on reste avec le même labo on peut parler des cover 10/5 et 5/10)...

Mais c'est clairement au niveau de l'attribution des remboursements qu'il y a grosse incohérence. Ca serait intéressant de voir l'envers du décors à ce niveau, sans vouloir être persifleur.

  Profil  
nhl1967
759      

nhl1967
  Posté : 15-10-2010 14:40

Y a peut-être des dessous de table qui circulent quelque part ... non ?

  Profil  
syncmaster
2223       

syncmaster
  Posté : 15-10-2010 16:39

c'est ce qui se dit depuis des années... certains médecins eux-mêmes disent que le système de santé entier est corrompu, de la base au sommet.

Et en se renseignant un peu on voit vite que certains fonctionnaires haut placés, une fois qu'ils ont quitté leur poste, finissent leur carrière dans des conseils d'administration de gros labos, dans des fondations, et autres placards dorés... pour les remercier de leurs "bons et loyaux services" peut-être? ça celà dit ce n'est pas l'exclusivité du secteur de la santé!

(mes excuses pour cet intermède "tous pourris" façon café du commerce, mais c'était tentant)

  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 17
Membre(s) : 2
Total :19
Librairie
L'urgence à l'officine
3ème édition

Indispensable !

L’officine est considérée par le grand public comme un poste de premiers secours permanent. Le pharmacien doit être en mesure de répondre à des situations d’urgence auxquelles il n’est pas toujours formé...

48,00 € TTC