Modéré par : Manager chat Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Droit du travail » » jours feries travaillés mais non remunerés
Auteurjours feries travaillés mais non remunerés
pharm44
21   

pharm44
  Posté : 08-04-2008 22:48

bonjour,
je suis dans une galerie commerciale et je dois travailler des jours fériés du fait de l'ouverture de la galerie
comment se paase la remuneration de ce temps
mon employeur concidere que c'est la meme chose qu'une garde a volet ouvert (c'est a dire pas de remuneration supplementaire juste une recuperation du temps passé)
qu'en est il?
les galeries n'ont plus qu'a ouvrir le dimanche et nous viendrons travailler pour le meme salaire?
Je pensais etre au moins remuneré en heure supplementaire voir recuperation
certains de ces jours tombent mon jour de recup hebdomadaire (c'est un comble ds ce cas )

pouvez vous me renseigner?

merci d'avance

  Profil  
Manager
16980       
 Administrateur

Manager
  Posté : 09-04-2008 10:10

Si tu travailles un jour férié il n'y a pas de majoration particulière sauf pour le premier mai qui en plus cette année se cumule au jeudi de l'ascension. Donc effectivement la comparaison semble bonne avec la garde à volet ouvert donc considéré comme du travail effectif avec les incidences sur le calcul des heures supplémentaires.

==> http://www.pharmechange.com/sections.php?op=viewarticle&artid=14

==> http://www.pharmechange.com/sections.php?op=viewarticle&artid=67

Le premier mai suit une règlementation particulière.

  Profil  
ElGringo
2331       

ElGringo
  Posté : 09-04-2008 16:00

Cette année, le 1er mai, Fête du travail, et l'Ascension tombent le même jour. Selon le portail administratif, Service-public.fr, les employeurs sont obligés de donner un jour de congé supplémentaire dans l'année à leurs employés si la convention collective prévoit que l'Ascension est un jour férié chômé. Ceux qui travaillent ce jour-là "disposent par conséquent de deux jours de repos ou d'une double indemnité compensatrice", précise le site Web.

A l'inverse, si la convention collective ne stipule pas que l'Ascension est un jour férié chômé, et qu'a fortiori aucune indemnisation ni récupération ne sont prévues, les salariés ne travaillant pas le 1er mai perdent un jour de repos, celui correspondant à l'Ascension. En effet, le code du travail ne prévoit qu'un jour férié obligatoirement chômé, le 1er mai.

Ceux travaillant dans ce cadre le 1er mai auront donc uniquement droit au doublement de leur salaire, au titre de la Fête du travail.

Le code du travail prévoit onze jours fériés dans l'année : le 1er janvier, le lundi de Pâques, le 1er mai, le 8 mai, l'Ascension, le lundi de Pentecôte, le 14 juillet, l'Assomption, la Toussaint, le 11 novembre et Noël.

Site : www.service-public.fr



El Gringo

  Profil  
damien-en-mer
704      
 Modérateur

damien-en-mer
  Posté : 12-04-2008 20:34

On se sentira un peu moins seul : les jours fériés sont aussi volatiles en zone côtière qu'en galerie marchande... Le revers de la médaille quand on vit dans un lieu d'exception.

La Convention collective prévoit en effet que le temps de travail effectué un jour férié doit être récupéré à un autre moment, sans compensation financière sauf pour le 1er mai. Idem pour les dimanches : la pharmacie fait partie des rares commerces à pêtre exemptés de majoration de salaire pour le travail dominical. Il reste pour se consoler la règle suivante : le moment de la récupération des heures effectuées un jour férié doit faire l'objet d'un commun accord entre l'employeur et le salarié. il ne peut donc en aucun cas être imposé par l'employeur de façon unilatérale. L'occasion de récupérer un samedi ?

Bon courage pour les ponts !

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 23
Membre(s) : 0
Total :23
Librairie

Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...

30,00 € TTC