Modéré par : Manager Bixente64 SB69 bultus 
Index du Forum » » Cas de comptoirs » » orthopédie dans le contexte covid 19
Auteurorthopédie dans le contexte covid 19
nuxvomica
228     

nuxvomica
  Posté : 22-04-2020 18:22

bonjour

comment gérez vous les prises de mesures et essayages en ce moment ?
et surtout comment allez vous le gérer dans quelques semaines où la distanciation sera encore de mise ?
nous pour le moment on refuse prises mesures et essayages forcément mais bon...On va devoir reprendre à un moment...çà reste un souci!
on leur fait essayer avec une surblouse ? ou autre idéee?
merci de vos retours de réflexion et d'expérience

"tout est dans tout ... et réciproquement ..."

  Profil  
tnttnt
740      

tnttnt
  Posté : 22-04-2020 18:33

Nous on n'a pas trop changé nos habitudes...
On prend les mesures (avec masques, gants, lunettes, SHA) et on laisse les personnes faire les essayages eux-mêmes. En même temps on n'en a pas des tonnes à gérer.

  Profil  
nuxvomica
228     

nuxvomica
  Posté : 22-04-2020 18:46

merci ok
cependant si la taille ne convient pas d'entrée de jeu ( ceinture par exemple 21cm au lieu de 26 cm de haut car rentre dans les côtes...) on remet le produit touché dans le stock pour le suivant...?
aprés on ne sait pas bien combien de temps le virus reste vivant sur des tissus..

"tout est dans tout ... et réciproquement ..."

  Profil  
Frimousses
130     

Frimousses
  Posté : 22-04-2020 20:16

Nous nous sommes posé la question aussi.

Mais peu concernés également car nous n'avons pas beaucoup de sorties. Donc d'ici à ce qu'un 2ème patient ait besoin du même produit il y aura eu un délai important. Ce serait vraiment pas de bol qu'on me demande 2 jours de suite même 2 semaines de suite le même truc vu les sorties habituelles. M'enfin la loi des séries... Si vous avez des grosses sorties, je pense que vous pouvez organiser un système de quarantaine de quelques jours en augmentant un peu les stocks si besoin sans vous pénaliser. (c'est ce que nous faisons pour les retours d'aérosols, on laisse passer 1 semaine avant d'y toucher pour la désinfection habituelle).
Les surblouses encore faut-il en avoir, que les patients réussissent à les mettre. On essaie au maximum d'éviter de faire venir les patients dans l'espace confidentialité (assez éloigné de l'entrée), si besoin de faire déplacer on demande de mettre de la solution hydro. Quand le patient est reparti de la pièce on met du pschitt désinfectant dans la pièce (ça vaut ce que ça vaut....)

Pour le tensiomètre on limite mais certains médecins renvoient chez nous (ben tiens!), du coup spray désinfectant pour tissu. (de grande surface, là aussi ça vaut ce que ça vaut mais c'est mieux que rien...)

  Profil  
nuxvomica
228     

nuxvomica
  Posté : 24-04-2020 12:24

d'autres ?????

"tout est dans tout ... et réciproquement ..."

  Profil  
Guillaume86
1380       

Guillaume86
  Posté : 24-04-2020 16:01

Nous on fait comme d’habitude mais on masque les patients aussi et on désinfecte tout après.
Pas de retour par contre.

  Profil  
nuxvomica
228     

nuxvomica
  Posté : 28-04-2020 15:01

d'autres avis ? merki !

"tout est dans tout ... et réciproquement ..."

  Profil  
yebbjr
318      

yebbjr
  Posté : 28-04-2020 15:16

Nous on a rien changé, on se lave bien les mains après et voilà. Mais je suis dans une région très peu touché.

  Profil  
Galienne
674      

Galienne
  Posté : 28-04-2020 20:23

Au début, on faisait prendre les mesures par les patients notamment pour la contention, chevilleres, genouillères.... on leur donnait le metre, et on restait éloigné en leur disant ce qu'il faut faire.
Maintenant, on a repris nos habitudes, avec nos masques, en desinfectant les metres après les patients, mais bon comme yebbjr, on est pas dans une zone très touchée.... et y'a quand meme bcp moins d'orthopédie qu'avant (sauf la contention qui reste quasi pareil )

  Profil  
tnttnt
740      

tnttnt
  Posté : 29-04-2020 09:36

Moi je suis en zone touchée. Mais cela ne change pas grand chose car les patients ont peur d'aller chez le médecin. Résultat les médecins s'emmerdent et on a quasi pas d'ordo d'orthopédie. Donc on gère quelques cas comme je l'ai décrit précédemment mais assez peu au final.

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 66
Membre(s) : 1
Total :67
Librairie
L'urgence à l'officine
3ème édition

Indispensable !

L’officine est considérée par le grand public comme un poste de premiers secours permanent. Le pharmacien doit être en mesure de répondre à des situations d’urgence auxquelles il n’est pas toujours formé...

48,00 € TTC