Modéré par : Manager Whoops Bixente64 bultus 
Index du Forum » » L'installation » » lecture bilan
Auteurlecture bilan
zaldiar
60    

zaldiar
  Posté : 21-12-2019 14:32

Bonjour, j'aurais besoin svp d'un coup de main pour lire un bilan.

la pharma est une EI.
comment je peux calculer l'EBE svp?
où trouver la marge ?
peut-on connaitre la rémunération que se prend le titulaire ou pas ? vu que c'est une EI, pas de séparation de patrimoine ?

Merci

  Profil  
jyt
1003       

jyt
  Posté : 21-12-2019 18:48

Je vais te donner un bon conseil, voit avec un expert comptable, beaucoup de gens s'essaient à faire des prévisionnels et se plante car il y a énormément de paramètres. Prendre rendez vous avec un homme des chiffres que l'on t'aura recommandé sera déjà une belle entrée en matière d'autant qu'il verra en toi un futur client. Dernier conseil et celui là fais en ta devise : NE TE FIE JAMAIS AU PREVISIONNEL D'UN TRANSACTIONNAIRE ET NE PRENDS PAS LES INFOS QU'ILS TE DONNENT POUR ARGENT COMPTANT.

N'hésite pas en MP si tu as des questions et surtout bonne chance.

  Profil  
zaldiar
60    

zaldiar
  Posté : 21-12-2019 19:53

merci jyt !

oui je compte bien me rapproche d'un expert comptable, j'ai juste les bilans en mains et c le weekend ... un peu pressée ;)

  Profil  
Ledude
304      

Ledude
  Posté : 23-12-2019 12:07

Je te donnerai un conseil tout autre zaldiar : potasses des livres de compta, prend des cours si besoin, lis les rapports KPMG ou autres sur les ratios moyens de la pharma et COMPRENDS ces documents (compte de résultat, bilan).

Si tu veux acheter, tu achètes une entreprise, le cœur de la machine c’est les chiffres, si tu ne les comprends pas par toi même c’est comme si tu sous traitais la partie la plus importante de ton activité. Prends le temps, ce n’est pas si compliqué que ça.

Si tu achètes, le vendeur va rôder tout de suite si tu es à côté de la plaque et pourras t’enfiler à loisir.

  Profil  
jyt
1003       

jyt
  Posté : 23-12-2019 15:04

Je pense que c'est chacun son métier et potasser tous les livres que vous voudrez ne vous donnera pas un diplôme d'expert comptable. Mais il faut en effet se renseigner et apprendre pour comprendre le prévisionnel et contribuer à l'établir.

  Profil  
Dinosorus5CH
1526       

Dinosorus5CH
  Posté : 23-12-2019 19:20

Citation : Ledude 

Je te donnerai un conseil tout autre zaldiar : potasses des livres de compta, prend des cours si besoin, lis les rapports KPMG ou autres sur les ratios moyens de la pharma et COMPRENDS ces documents (compte de résultat, bilan).

Si tu veux acheter, tu achètes une entreprise, le cœur de la machine c’est les chiffres, si tu ne les comprends pas par toi même c’est comme si tu sous traitais la partie la plus importante de ton activité. Prends le temps, ce n’est pas si compliqué que ça.

Si tu achètes, le vendeur va rôder tout de suite si tu es à côté de la plaque et pourras t’enfiler à loisir. 


Tout à fait d'accord avec ça !
Je rajouterais que lorsque tu verras les banquiers et quand tu leur montreras que tu maitrises bien les termes d'un bilan, cela dénotera une certaine assurance et ça le rassurera énormément !

  Profil  
zaldiar
60    

zaldiar
  Posté : 23-12-2019 19:23

bonsoir et merci pour vos retours !

JYT, ton mp de ce matin a tout bonnement disparu de ma boite de réception ??!

J'ai téléchargé un fichier pdf sur fiducial, 212 pages sur la lecture des bilans/ comptes de résultats et la gestion d'officine ... j'ai de quoi faire pour patienter après les fêtes !
et j'ai téléchargé également les dernières stat interfimo pour me faire une idée.

  Profil  
zaldiar
60    

zaldiar
  Posté : 23-12-2019 19:31

je compte bien être au top avant mon 1er rdv banque - qui me parait loin mais ça pourrais arriver plus vite que je ne l'imagine :)
Je déteste parler d'un sujet que je ne maitrise pas, et j'ai bcp de mal à faire confiance ...
Ce forum m'aide beaucoup en tous cas et tous vos avis et renseignements sont précieux.

  Profil  
PopInstc
127     

PopInstc
  Posté : 23-12-2019 20:16

Pour Zaldiar j'ai un bouquin appelé "gestion de votre officine" que j'ai eu avec la Cerp. En le lisant plusieurs fois et en recoupant avec ce que j'ai trouvé sur le forum, ça m'a bien aidé.
Il y a tous les calculs de ratios, les prévisionnels, les études de bilans etc...
J'ai compris les mécanismes et les liens de causes à effets.

Je suis aussi complètement d'accord, je ne me verrai pas aller à la banque sans savoir de quoi je parle.

Je pense que le 1er message te mettais plus en garde sur le fait de ne pas faire de conclusion seul.
Comme toi j'ai du mal à faire confiance. J'ai vérifié par moi même (dans la limite de mes connaissances) tout ce que l'expert comptable m'a dit !

  Profil  
cookysprinter
722      

cookysprinter
  Posté : 24-12-2019 15:00

Je confirme ne jamais faire confiance aux infos du transac et parfois même du vendeur, faire sa propre opinion....ils essaient de trouver un poisson et après ils le saignent....
ressenti d une tres mauvaise expérience pour une pharmacie en vente par ch....s et reprise avec les CA 2018 alors que la pharma baisse de plus de 4.5% .... par "franck" ri....y ... faites attention dossier à multiples facettes ... (medecin parti ... pas les 100% des parts en vente .... mais pas dit par le transac)
je compte faire un post perso pour raconter ma mésaventure ...

  Profil  E-mail  
pharexcel
406      

pharexcel
  Posté : 30-12-2019 11:54

Citation : cookysprinter 

Je confirme ne jamais faire confiance aux infos du transac et parfois même du vendeur, faire sa propre opinion....ils essaient de trouver un poisson et après ils le saignent....
ressenti d une tres mauvaise expérience pour une pharmacie en vente par ch....s et reprise avec les CA 2018 alors que la pharma baisse de plus de 4.5% .... par "franck" ri....y ... faites attention dossier à multiples facettes ... (medecin parti ... pas les 100% des parts en vente .... mais pas dit par le transac)
je compte faire un post perso pour raconter ma mésaventure ... 


Je comprends qu'une mauvaise expérience puisse vous avoir vacciné des transactionnaires. La généralisation est cependant inacceptable. Nous nous efforçons justement de casser ce cercle vicieux de la relation malsaine qui existe dans la transaction et qui est autant du fait du vendeur, de l'acquéreur que de l'intermédiaire. Et je parle aussi d'expérience pour avoir été plusieurs fois roulé par des pharmaciens vendeurs comme acquéreurs. Ce n'est pas pour cela que je généralise sur la population des pharmaciens... je suis par contre d'accord avec vous quand vous dites qu'il faut se forger sa propre opinion. J'accompagne des pharmaciens depuis plusieurs années dans leurs projets d'installation, de vente ou autres. La confiance est pour moi un prérequis pour un bon projet. Savoir se faire accompagner par les bonnes personnes est aussi une preuve d'intelligence...

Nous ne vendons pas des pharmacies, nous installons des pharmaciens!

Message édité par : pharexcel / 30-12-2019 12:46


  Profil  
tnttnt
782      

tnttnt
  Posté : 30-12-2019 12:48

C'est bien beau ces jolis discours mais cela ne change rien au fait que l'intérêt du transactionnaire n'est pas celui de l'acheteur. L'un pense à sa commission (ce n'est pas insultant ; je serais dans la même situation à votre place), l'autre pense à sa survie dans les 12 prochaines années. Et parfois ces 2 intérêts peuvent diverger. Et je ne pense pas un seul instant qu'un transactionnaire sacrifie son intérêt pour le bien de l'acheteur. Donc il vaut mieux être un peu paranoïaque, ne rien prendre pour argent comptant et tout contrôler soi même.

  Profil  
pharexcel
406      

pharexcel
  Posté : 02-01-2020 09:55

Citation : tnttnt 

C'est bien beau ces jolis discours mais cela ne change rien au fait que l'intérêt du transactionnaire n'est pas celui de l'acheteur. L'un pense à sa commission (ce n'est pas insultant ; je serais dans la même situation à votre place), l'autre pense à sa survie dans les 12 prochaines années. Et parfois ces 2 intérêts peuvent diverger. Et je ne pense pas un seul instant qu'un transactionnaire sacrifie son intérêt pour le bien de l'acheteur. Donc il vaut mieux être un peu paranoïaque, ne rien prendre pour argent comptant et tout contrôler soi même. 


Votre logique est très court-termiste : si le transactionnaire tranche en sa faveur au dépend du pharmacien - au dela du fait que certains d'entre nous ont une conscience professionnelle - alors cela se sait, et cela met à mal sa notoriété et réputation. Il ne pourra plus s'occuper du pharmacien floué ni de tout son réseau... La meilleure publicité dans ce métier c'est le bouche à oreille... bref je ne dis pas que cela n'existe pas comme dans d'autres métiers ou le conflit d'intéret est latent (celui d'expert comptable qui conseille son pharmacien-client vendeur est intéressant au passage...)
Donc non je n'accepte pas votre logique dans laquelle je ne me reconnais pas et que je trouve une généralité malsaine.




Nous ne vendons pas des pharmacies, nous installons des pharmaciens!

  Profil  
PopInstc
127     

PopInstc
  Posté : 02-01-2020 14:47

De mon point de vue de non initiée (aux transactionnaires je veux dire) je ressens cette profession comme les agents immobiliers. Ils te font visiter l'ensemble de leur catalogue sans tenir compte de tes critères en te disant que tu cherches le mouton à 5 pattes.
Ils sont effectivement fixés sur leur commission mais est-ce forcément au détriment de l'acheteur ? C'est comme dans tous les domaines il y en a des biens et des moins biens

  Profil  
tnttnt
782      

tnttnt
  Posté : 02-01-2020 15:24

Je partage totalement ton parallèle avec l'agent immobilier. Et pour répondre à ta question "est-ce forcément au détriment de l'acheteur ?" : bien sûr que non, c'est pour cela que la relation peut très bien se passer.

  Profil  
corto61
605      

corto61
  Posté : 02-01-2020 18:11

Citation : PopInstc 

De mon point de vue de non initiée (aux transactionnaires je veux dire) je ressens cette profession comme les agents immobiliers. Ils te font visiter l'ensemble de leur catalogue sans tenir compte de tes critères en te disant que tu cherches le mouton à 5 pattes.
Ils sont effectivement fixés sur leur commission mais est-ce forcément au détriment de l'acheteur ? C'est comme dans tous les domaines il y en a des biens et des moins biens  


L'agent immobilier est une profession certes louable .On peut penser qu'un agent immobilier commercial dans le domaine d'un rachat de fonds se doit de voir un peu plus long que le seul intéret de mettre en relation un acheteur et un vendeur .
A court terme ,c'est possiblement rémunérateur .
L'intérêt de ce métier ,c'est aussi de pouvoir à moyen terme envisager de suivre l'acquéreur dans des perspectives de croissance ...donc lui vendre une "branche pourrie" ne risque pas de développer ce type de relationnel .
Par expérience ,les personnes que j'ai accompagné ont gardé contact et me sollicite sur des projets futurs .
mais comme vous le dites :il y en a des biens .....et des moins biens ,voir des très mauvais


  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 87
Membre(s) : 0
Total :87
Librairie
Réussir son transfert d'officine
Corinne Daver,François Pouzaud

Toutes les règles à respecter pour réussir son projet de transfert d'officine. Idées clés, encadrés sur la réglementation à connaître, témoignages et conseils vous éclaireront sur la démarche à suivre. Succès garanti !

30,00 € TTC