Modéré par : Manager Whoops Bixente64 bultus 
Index du Forum » » L'installation » » vos avis et conseils pour notre installation
2 pages [ 1 | 2 ]
Auteurvos avis et conseils pour notre installation
spirou
13   

spirou
  Posté : 29-08-2019 15:04

Bonjour à tous,
J'ai lu des messages sur votre forum et trouve que vos avis sont plus que judicieux. C'est pourquoi, je poste mon message dans l'espoir d'avoir vos conseils qui sont vitaux pour moi. Un ami m'a proposé de m'installer avec lui en officine.
Je voudrais savoir si un jour nous ne nous entendons plus, je pourrais sortir du pacte d'associés en vendant mes parts ? mais comment en détails s.v.p ? car je sais à l'avance qu'en voulant sortir rapidement du pacte en cas de problème, je devrai vendre à perdre mes parts. Mais dans ce cas, que se passera -t il ? La pharmacie continuera à rembourser l'emprunt initial contracté par moi et mon associé ? et le nouvel acquérant de mes parts continuera avec l'endettement en cours ? mais comment s.v.p ?
D'autre part, si notre officine ne marchera pas comme il faut, et si nous aurons une liquidation judiciaire au pire des cas, est-ce que mon logement sera engagé dans la procédure de récupération des banques ? sachant que nous avons opté le SELARL comme statut de notre association.
Voilà pleines de questions qui me tracassent et me freinent dans l'acceptation du projet.
Merci par avance pour vos avis et conseils.

  Profil  
Ledude
164     

Ledude
  Posté : 29-08-2019 20:31

Le principe du pacte d’associé c’est que tu mets ce que tu veux dedans comme clause, tant que ce n’est pas contraire à la loi. Prix de revente en cas de départ d’un associé ou autre, tout cela peut se mettre sur papier. Attention ça coûte cher et ça prend du temps !

Je pense que tu es obligatoirement caution pour la banque, mais je ne suis pas sûr, je crois que oui si tu es en faillite la banque ira chercher ses sous chez toi il me semble... après si tu t’installes il faut un peu porter ses couilles aussi :) ce n’est pas anodin d’acheter une bécane à plusieurs centaines de milliers d’euros voire de millions d’euros, c’est une démarche qui implique une très grosse réflexion et un travail important pour bien comprendre les tenants et aboutissants

  Profil  
spirou
13   

spirou
  Posté : 30-08-2019 15:47

Merci beaucoup Ledude pour votre réponse qui est plus que précieuse. En effet, je n'ai pas voulu m'installer mais je l'ai fait par amour pour un ami. Le problème, c'est qu'en agissant par amour, mes ennuis commencent. Mon ami a négocié à un prix au dessus du marché. De plus, il n'a pas demandé le dernier bilan comptable de 04/2018 au juin 2019 en signant l'offre d'achat ferme.
Aujourd'hui, en lisant les conseils sur ce forum, je me suis aperçu de nos erreurs (pas de dernier bilan comptable, pas de dernier rapport d'inspection de la pharmacie, ...), tout était à l'oral.
Je souhaite donc me rétracter de notre offre d'achat ferme et avoir 3 mois de réflexions pour obtenir tous les papiers nécessaires du vendeur car mon ami sur un coup de coeur, n'a rien fait concernant tout cela.
Comment faire, s.v.p ? car j'ai appris que nous avons 7 jours en droit de rétractation mais est-ce que le vendeur peut se retourner contre nous ? et est-ce que je risque de devoir payer quelques chose comme frais ?
Je vous remercie infiniment pour vos conseils et avis.

Message édité par : spirou / 30-08-2019 15:47


Message édité par : spirou / 30-08-2019 17:03


  Profil  
tnttnt
422      

tnttnt
  Posté : 30-08-2019 17:36

Désolé mais là je ne comprends plus rien...
Cela n'a rien à voir avec le pacte d'associé car il ne rentre en vigueur qu'une fois que vous êtes associés (donc après l'achat). Ensuite il doit être déposé à l'Ordre ce qui ne peut pas être le cas ici.
En fait, tu es sur un problème juridique pour te désengager d'une vente. Comme tu le dis, le délai est crucial donc contacte un avocat dès maintenant. Tu dois en avoir un pour ce dossier ?

  Profil  
Dinosorus5CH
1169       

Dinosorus5CH
  Posté : 31-08-2019 08:31

N'y a t il pas de comptable ou d'agent de transaction non plus ?
Pour acheter il faut savoir s'entourer de bons conseillers, c'est capital !

  Profil  
Dinosorus5CH
1169       

Dinosorus5CH
  Posté : 31-08-2019 08:40

Citation : spirou 


Je voudrais savoir si un jour nous ne nous entendons plus, je pourrais sortir du pacte d'associés en vendant mes parts ? mais comment en détails s.v.p ? car je sais à l'avance qu'en voulant sortir rapidement du pacte en cas de problème, je devrai vendre à perdre mes parts.

Si tu souhaites te désengager par la suite, il faudra effectivement vendre tes parts.
2 cas : soit à ton associé, soit à quelqu'un d'autre. Dans le second cas tu seras tributaire des délais de la vente !
La sortie doit être prévu dans le pacte d'associé. La cession des parts à l'associé restant peut être fixé selon le prix du marché par exemple



Mais dans ce cas, que se passera -t il ? La pharmacie continuera à rembourser l'emprunt initial contracté par moi et mon associé ? et le nouvel acquérant de mes parts continuera avec l'endettement en cours ? mais comment s.v.p ?

Oui le rachat de part inclus l'actif et le passif


D'autre part, si notre officine ne marchera pas comme il faut, et si nous aurons une liquidation judiciaire au pire des cas, est-ce que mon logement sera engagé dans la procédure de récupération des banques ? sachant que nous avons opté le SELARL comme statut de notre association.

Pour ici cela dépend de ce qui a été convenu avec la banque pour le prêt ! voir cautions et garanties...



Voilà pleines de questions qui me tracassent et me freinent dans l'acceptation du projet.
Merci par avance pour vos avis et conseils.  

Je te sens hésitante et un peu effrayée... S'installer n'est pas facile mais l'effort en vaut la peine !
Que dit le comptable ?
N'hésites pas si tu as d'autres questions, ce forum est la pour ça !!







  Profil  
galibier57
291     

galibier57
  Posté : 31-08-2019 10:01

je ne trouve pas mon conseil hyper correct car je n'aime pas revenir sur une promesse.
la solution pourrait venir des banques qui refuseraient le prêt
vont elles suivre pour un bien surévalué (impossible à refourguer si pépin au prix nécessaire pour retrouver leur billes) et sans dernier bilan.
Dans le pire des cas demande discrètement un refus bancaire et renégociez, mais la crédibilité peut en pâtir pour l'avenir

où alors n'es tu pas en train d'avoir un coup de flip, ce qui est normal.

à mieux relire, le bilan n'est peut être pas encore paru ( mon vendeur a je pense fait le forcing pour que j'ai le bilan le plus récent juste avant le passage devant les banques)

et sans être indiscret prix au dessus du marché ça signifie quoi? si c'est 50000 au dessus d'un ratio ebe théorique sur une boite moyenne, pas de souci à avoir, si c'est un petit CA acheté 85% dans un coin où personne ne veut aller ce n'est pas le même problème.

en espérant pouvoir aider

  Profil  
bultus
2071       
 Modérateur

bultus
  Posté : 04-09-2019 10:31

Si le dernier bilan n'est pas paru, il faut au moins que le vendeur fournisse une attestation de CA sur tous les mois depuis le dernier bilan.

Qui vous aide pour cette affaire ?

Un prix au dessus du marché, ça ne veut rien dire, chaque pharmacie s'évalue au cas par cas. Certaines seront vendues au dessus et certaines seront vendues en dessous.

Tu peux acheter au dessus du prix et faire une très bonne affaire et inversement.

Il est urgent de vous faire conseiller !

  Profil  
spirou
13   

spirou
  Posté : 04-09-2019 11:21

Bonjour à tous ceux qui m'ont répondu,

Vos conseils m'ont beaucoup aidé dans mes démarches. Actuellement nous avons passé l'étape de négociation. Le prix d'achat ne me convient pas, mais l'offre d'achat ferme a été accepté et donc je dois continuer le processus tant bien que mal. Nous allons signer avec le cabinet de transaction qui avait aidé mon ami à trouver l'officine.

Pour mon ami, c'est un coup de coeur. Il a aussi accepté l'offre juridique de ce cabinet pour gagner du temps. C'est donc le même transactionnaire qui nous accompagne du début jusqu'à la fin de notre acquisition.

Je voudrais vos avis concernant ce point : est-ce que c'est bien de rester avec le même acteur (cabinet de transaction) pour toutes les étapes de notre installation ?

sera-t-il neutre (équitable entre le vendeur et nous) dans les actes (rédactions des documents notaires, conseils juridiques,...) ? car le transactionnaire peut être influencé par la volonté de toucher rapidement les honoraires de vente.

Dans l'attente de vos messages, je vous souhaite une bonne semaine.

PS : Le dernier bilan comptable nous sera remis avant la signature du compromis de vente.

Message édité par : spirou / 04-09-2019 11:24


Message édité par : spirou / 04-09-2019 11:25


  Profil  
El_Toto
536      

El_Toto
  Posté : 04-09-2019 12:22

Un avocat a l'obligation éthique d'être juste lorsqu'il agit en tant qu'intermédiaire, ce n'est pas forcément le cas d'un conseiller juridique (=salarié par une agence qui ne gagne sa vie qu'en prenant des commissions sur des ventes, ils ont donc tout intérêt à ce que la vente se fasse).

Le mieux à mon avis est de se rétracter si c'est encore possible ou sinon de se débrouiller pour avoir un refus bancaire. Dans les autres cas, la sortie vous coûtera cher.

  Profil  
spirou
13   

spirou
  Posté : 05-09-2019 17:02

Après la signature de mon offre d'achat ferme, pourrais je encore me rétracter sans avoir de dédommagements et intérêts au vendeur ?

Je suis d'accord sur le principe que les intermédiaires indépendants au cabinet de transaction, se tiennent plus à l'obligation éthique étant donné qu'ils sont moins influencés par les résultats de la vente.

En tout cas, un grand remerciement pour votre solidarité, je sens moins seule à travers vos réponses.

  Profil  
El_Toto
536      

El_Toto
  Posté : 05-09-2019 18:26

Pour connaître les possibilités de rétractation, mieux vaut se renseigner auprès d'un avocat (si possible spécialisé en droit des sociétés).

  Profil  
spirou
13   

spirou
  Posté : 06-09-2019 19:07

En même temps, je veux continuer jusqu'à l'étape du prêt bancaire pour voir. Si quelques mois ou un an après notre installation, je souhaite partir pour x raisons, et accepte de vendre mes parts à un prix inférieur au prix d'achat, est-ce que je serai désendettée totalement de l'emprunt contracté par notre pharmacie?
Je vous remercie par avance pour vos réponses, et vous souhaite un bon weekend.

  Profil  
Ledude
164     

Ledude
  Posté : 06-09-2019 21:40

C’est bien de prendre quelques précautions néanmoins si tu es tellement hésitant pour t’associer il ne faut peut être pas t’associer.

Ou au moins, préviens ton associé qu’a la moindre secousse tu t’enfuiras car ça a un peu l’air d’être ton état d’esprit, incompatible à mon sens avec un projet de rachat mais peut être que je me trompe.

  Profil  
spirou
13   

spirou
  Posté : 24-09-2019 12:58

Bonjour à tous,

Nous serons bientôt à l'étape de rédaction du pacte d'associés. Si le pacte n'est pas équitable entre deux parties, pourrais je ne pas le signer ? et dans ce cas, l'acquisition ne se fera-t-elle pas ? même si le prêt bancaire aurait été accordé. En général, la rédaction du pacte d'associés se fait-elle avant ou après l'étape bancaire, s.v.p ?

Merci par avance pour vos réponses. Bonne journée.

  Profil  
Frimousses
69    

Frimousses
  Posté : 24-09-2019 13:25

Spirou on dirait que tu subis cette installation, tu signes ce qu'on te demande de signer alors que tu n'as pas eu les informations avant.Tu vas vraiment découvrir le pacte d'associé le jour de sa signature?! Je ne suis pas associée mais la moindre des choses me semble d'en parler et l'élaborer ensemble avant, ne pas laisser ton ami faire tout, la signature ensuite n'est qu'une formalité. Si ton "ami" dirige tout sans jamais te demander ton avis, est-ce réellement un ami ou se servirait-il de toi pour aboutir à ses fins...Toutes ces démarches, (et la suite aussi: après l'installation!) cela nécessite de l'implication, la seule implication que je vois là c'est une envie de fuir avant même d'avoir commencé. Pour moi ça me parait forcément voué à l'échec . Attendre les différentes étapes "pour voir" ne me parait pas très sérieux. De même si vous n'avez eu aucun conseil extérieur au transactionnaire. Après je me plante peut-être....
D'accord avec Ledude.

  Profil  
tnttnt
422      

tnttnt
  Posté : 24-09-2019 14:35

Pour répondre à ta question Spirou, le pacte d'associés n'a rien à voir avec votre projet.
Tu achètes la pharmacie d'un côté et tu signes (ou non) un pacte d'associés de l'autre.
Je vais rejoindre mes camarades, ton projet a l'air un peu effrayant compte tenu de ce que tu partages ici.
Tu as une seule chose à faire : mettre tout cela à plat et discuter avec ton futur associé.
Tout non-dit va vous retomber dessus et pourrir la situation. Donc crève l'abcès tout de suite.

  Profil  
spirou
13   

spirou
  Posté : 02-10-2019 17:35

Bonjour à tous,

Voilà, à quelques jours de la signature de notre compromis de vente, on nous envoie le bilan comptable de 2019 avec une baisse de 44% du résultat net par rapport à 2018. J'ai demandé au transactionnaire de renégocier le prix de cession car il a été basé sur l'EBE reconstitué de 2018. Mais le cabinet de transaction refuse en argumentant que cette baisse est due à l'absence du titulaire.

Nous avons signé l'offre d'achat ferme bien avant de recevoir le bilan comptable de 2019 et donc le prix de notre offre était proposé par le cabinet au vendeur en se basant sur l'EBE reconstitué de 2018.

Je voudrais savoir si je peux ne pas signer le compromis de vente maintenant au cas où le transactionnaire persiste à ne pas renégocier le prix de cession ? et cela sans aucun risque de dédommagements et intérêts au vendeur ou au cabinet de transaction ?

Je précise de nouveau que nous n'avons signé que l'offre d'achat ferme et le mandat avec le transactionnaire jusqu'à maintenant.

Merci par avance pour votre aide (car je suis désemparée ).

Message édité par : spirou / 02-10-2019 17:36


  Profil  
TMP
2053       

TMP
  Posté : 02-10-2019 18:03

il n'y a pas une clause en cas de baisse de prix ?

tu connaissais le CA exacte ?

" moi j'aime bien les vaches "
" ça fait beau dans les prés "
" ça habille bien les champs "
" et puis ça s'meut lent'ment "
" ça fait du bien aux gens pressées "
" moi j'aime bien les vaches "

  Profil  
bultus
2071       
 Modérateur

bultus
  Posté : 02-10-2019 18:03

FAITES VOUS AIDER PAR UN AVOCAT !!!

Personne ici ne pourra bien vous renseigner car nous n'avons pas toutes les infos et nous ne savons pas quels documents vous avez signés et comment ils étaient rédigés !

  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 29
Membre(s) : 1
Total :30
Librairie
Réussir son transfert d'officine
Corinne Daver,François Pouzaud

Toutes les règles à respecter pour réussir son projet de transfert d'officine. Idées clés, encadrés sur la réglementation à connaître, témoignages et conseils vous éclaireront sur la démarche à suivre. Succès garanti !

30,00 € TTC