Modéré par : Manager Bixente64 SB69 bultus 
Index du Forum » » Cas de comptoirs » » VERMIFUGE CHEVAUX
AuteurVERMIFUGE CHEVAUX
haplin
10   

haplin
  Posté : 03-07-2018 21:30

Bonjour à Tous,

J'expose mon problème: actuellement titulaire dans un secteur où il y a un grand nombre de haras et d'écuries de courses, et je suis très impliquer dans le milieu équin.
Je délivrent pas mal de vermifuges chevaux. Mon problème est que les vétérinaires refusent de prescrire les ordonnances de vermifuges... en sachant pertinemment que les propriétaires ne les achètent pas chez eux (les prix étant prohibitifs).
2 solutions s'offrent aux propriétaires:
soit acheter en France chez un pharmacien, avec l'assurance d'avoir un produit tracer, et de qualité...
soit acheter à l'étranger sans aucune assurance de la sûreté, traçabilité et non contrefaçon des vermifuges...

Un bilan sanitaire peut-il suffire ?
Il y a t il des membres du forum qui se sont déjà fait contrôler pour vente de vermifuges chevaux sans ordos?



  Profil  
Guillaume86
1216       

Guillaume86
  Posté : 03-07-2018 22:02

Inspection pour des vermifuges non.
Mais inspection après dénonciation pour des pilules pour châtres oui.
Veto qui vend mal, pharmacien au tribunal (LOL)

  Profil  
Betan
53    

Betan
  Posté : 04-07-2018 07:26

Allez expliquer a un éleveur ou a un pro qu il faut une ordonnance pour chaque cheval quand il y a le plus souvent entre 10 et 100 chevaux dans une écurie sans parler des chevaux qui viennent et qui repartent dans les écuries de course. C'est ingerable . Et eux ils savent comment vermifuger sachant que en pharmacie à moins d'être spécialiste , les pharmaciens n'y connaissent rien

  Profil  
James_Patagueul
612      

James_Patagueul
  Posté : 04-07-2018 09:56

pris prohibitifs chez le veto ? des radins surtout quand on sait le pognon qui gravite autour de ce milieu ils se foutent de la gueule du monde
et d'abord un propriétaire de cheval peut ne pas s'occuper directement de son cheval et le confier à une écurie qui lui facture un forfait mensuel dans le quel est inclu les frais veterinaires et dans ce cas on cherche à faire encore plus de benef en achetant au rabais
le règlement c'est le règlement, pas d'ordo pas de medoc y a pas de pognon à se faire avec le veto

le seul point où il faudrait agir, forcer les veto à respecter la règlementation qui leur impose de délivrer une ordonnance AVANT que le propriétaire ne décide où il veut acheter son produit
au besoin monter un coup avec un huissier et porter plainte


  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 32
Membre(s) : 0
Total :32
Librairie
L'urgence à l'officine
3ème édition

Indispensable !

L’officine est considérée par le grand public comme un poste de premiers secours permanent. Le pharmacien doit être en mesure de répondre à des situations d’urgence auxquelles il n’est pas toujours formé...

48,00 € TTC