Modéré par : Manager Bixente64 SB69 bultus 
Index du Forum » » Cas de comptoirs » » zolpidem et zopiclone hors amm que faire
2 pages [ 1 | 2 ]
Auteurzolpidem et zopiclone hors amm que faire
biquet25
216     

biquet25
  Posté : 09-11-2016 18:34

bonjour

suite a une inspection ars je fait la chasse au hypnotique hors amm.
tous les médecins que je contacte pour leur expliquer que c'est pas deux par jour mais un par jour sans renouvellement, ils me remballent.
Et lorsque je dis au patient que sa caisse veut bien lui en payer deux boites mais pas 4 je me fait remballer aussi.

avez vous déjà eu a gérer ce type de situation?
j'en ai marre de faire la police.

  Profil  E-mail  
padaOne
3826       

padaOne
  Posté : 09-11-2016 19:22

Non jamais, heureusement.
Montre aux clients le courrier de la CPAM, et fais-leur payer les 2 boîtes, point.

  Profil  
James_Patagueul
612      

James_Patagueul
  Posté : 09-11-2016 19:26

et un demi par jour à partir de 65 ans


  Profil  
preparateur
707      

preparateur
  Posté : 09-11-2016 20:03

Chez nous 3 boîtes ça passe. Demandéz pas pourquoi. Nos clients le savent. Ils payent le reste même qd le médecin précise bien la poso augmentée.


retrouvez moi sur
http://lepreparateur.over-blog.com/

  Profil  
saumix
2562       

saumix
  Posté : 09-11-2016 23:04

sur lyon , c'est la sécu qui a controlé la prescription hors amm et qui nous avait prévenu qu'en cas de sur-prescription il y aurait non remboursement de toute l'ordonnance.....

j'explique donc que si je veux etre payé , je dois respecter le reglement.....libre au malade de payer ensuite les boites en rab , puis d'écrire au controle médical pour se faire rembourser.....j'ai des psy hospitaliers qui doublent les doses sans vergogne....ces thérapies " chargées "peuvent etre remboursées si justifiées médicalement devant le controle médical de la sécu.....mais la , je laisse ces démarches au malade....j'ai bien assez de paperasses comme cela!!

h.p

  Profil  
syncmaster
2223       

syncmaster
  Posté : 10-11-2016 10:56

Bonjour,
vois avec le pharmacien-conseil de ta CPAM. Explique-lui ta situation et demande-lui de prendre contact avec les prescripteurs concernés. S'il est sympa/compréhensif il fera un petit courrier de rappel qui aura sans doute plus d'effet que ton coup de fil.

  Profil  
biquet25
216     

biquet25
  Posté : 10-11-2016 11:34

merci pour vos réponses, autre question que je n'ai pas mentionné dans mon premier post.
comment gérer vous les ordo de zolpidem zopiclone avec la mention "a renouveler x fois".
car comme saumix j'ai des psy hospitalier qui prescrivent pas dans les clous pour contrôler des patients difficiles.

  Profil  E-mail  
TMP
2192       

TMP
  Posté : 10-11-2016 12:10

le soucis

c'est que si tu commence avec le stilnox
tu continues avec le subutex
et fini avec les amphet

pour les clients français chez nous c'est minimum 3 semaine entre chaque délivrance
tous les clients comprennent, et si j'ai un soucis avec le médecin je leur dis de marquer "je dis" et du coup il se calme
finalement j'ai posé la question à la petite dame de la secu sur 2015 j'ai eu un seul client qui a pris une fois de trop le stilnox

je viens d'avoir l’accueil d'un médecin
qui m'a passer la secrétaire du medecin
(je demandais bien sur à parler au toubib)
pour 4 gouttes de skiakol pour un enfant de 9 mois

j'attends toujours le "je dis"


" moi j'aime bien les vaches "
" ça fait beau dans les prés "
" ça habille bien les champs "
" et puis ça s'meut lent'ment "
" ça fait du bien aux gens pressées "
" moi j'aime bien les vaches "

  Profil  
cerbere
337      

cerbere
  Posté : 10-11-2016 12:12

renouvellement interdit appliqué de façon stricte ; .......c'est vrai que pour les posos à 2 / jour, c'est plus compliqué.......

  Profil  
saumix
2562       

saumix
  Posté : 10-11-2016 12:21

un hypnotique sur une facture mentionnée premiere délivrance , ça passe...mentionnée renouvellement , l'ordinateur de la sécu fait rejet autmatique!!!
donc il ne faut jamais délivrer les renouvellements d'hypnotiques en tiers payant....

h.p

  Profil  
preparateur
707      

preparateur
  Posté : 11-11-2016 15:53

Idem pour nous. Renouvellement interdit.

retrouvez moi sur
http://lepreparateur.over-blog.com/

  Profil  
TMP
2192       

TMP
  Posté : 11-11-2016 19:59

c'est rigolo vous parlez secu
mais hors AMM c'est hors AMM secu ou pas

la moitié de mes stilnox passent la frontière
et que le client soit secsoc ou pas j'applique la même loi

" moi j'aime bien les vaches "
" ça fait beau dans les prés "
" ça habille bien les champs "
" et puis ça s'meut lent'ment "
" ça fait du bien aux gens pressées "
" moi j'aime bien les vaches "

  Profil  
Czeorca
368      

Czeorca
  Posté : 11-11-2016 22:49

J'aime cette remarque TMP. Effectivement la responsabilité du pharmacien est énorme quand il délivre hors AMM.

  Profil  
saumix
2562       

saumix
  Posté : 12-11-2016 10:08

au fond on est daccord : tmp parle de la loi qui intredit de délivrer hors amm , je décris les suites légales qu'en fait la sécu si on commet l'erreur de délivrer ou de renouveller hors ammm......

et comme ces conséquences sont des sanctions financieres dans notre gueule , par rejet et non reglement des dossiers , il est évident qu'il faut s'en abstenir !!!!

dites vous bien qu'a un patient , nous devons lui déliver en génériques ce dont il a besoin , pas ce qu'il a envie.....

h.p

  Profil  
jean-louis75
6  

jean-louis75
  Posté : 03-05-2017 08:33

bonjour,
où peut-on trouver les textes des AMM ?
je cherche en particulier celle du STILNOX / ZOLPIDEM pour vérifier si elle autorise ou non une posologie supérieure à 10 mg / jour.
Je n'ai pas trouvé cela sur le site de l'ANSM.
merci Jean-Louis

  Profil  
lilith
1302       

lilith
  Posté : 03-05-2017 08:40

vidal


Je préfère mourir debout que vivre à genoux!

  Profil  
jean-louis75
6  

jean-louis75
  Posté : 03-05-2017 20:33

merci de votre réponse rapide.
j'ai donc regardé en détail VIDAL mais même avec leur option payante 29.99€ quand même on ne trouve que la référence de l'AMM à savoir 3400934658570 (1998, RCP rév 09.02.2017) 14 cp. mais sans hyperlien.
Je n'ai donc toujours pas le texte sur lequel on se fonde si j'ai bien compris pour interdire la délivrance d'une dose supérieure à un cp de 10mg par jour.
cordialement Jean-Louis

  Profil  
Aleatoire
601      

Aleatoire
  Posté : 03-05-2017 22:07

C'est assez clair sur toutes les sources consultables (cliquez sur l'image pour agrandir)



NB : la base de donnée du gouvernement donne les monographies complètes et c'est gratuit (Voir ICI)

  Profil  
jean-louis75
6  

jean-louis75
  Posté : 03-05-2017 23:40

Merci de votre réponse.
Le texte est clair en effet : La posologie habituelle chez l'adulte est de 1 comprimé à 10 mg par jour. Il n'est donc pas interdit de prescrire ou délivrer une dose supérieure.

Quant au paragraphe "Dans tous les cas, la posologie ne doit pas dépasser 10 mg par jour." il est dans la section des insuffisances hépatiques ! Il ne peut donc pas s'appliquer à tout patient.

Que la sécu ne rembourse que la dosage habituel d'un cp est une chose, que l'on refuse de délivrer une dose supérieure en est une autre.

Mais si je me trompe j'aimerais bien comprendre !

Bien cordialement Jean-Louis


  Profil  
TMP
2192       

TMP
  Posté : 04-05-2017 08:40

la réponse est pourtant écrite

Dose

Le traitement doit être pris en une seule prise et ne doit pas être ré-administré durant la même nuit.
La dose journalière recommandée pour les adultes est de 10 mg.
La prise doit avoir lieu immédiatement au moment du coucher.
Le traitement sera initié à la dose efficace la plus faible et la dose maximale de 10 mg ne doit pas être dépassée.

Durée

Le traitement doit être aussi bref que possible, de quelques jours à 4 semaines, y compris la période de réduction de la posologie (voir rubrique 4.4).
La durée du traitement doit être présentée au patient :
· 2 à 5 jours en cas d'insomnie occasionnelle (comme par exemple lors d'un voyage),
· 2 à 3 semaines en cas d'insomnie transitoire (comme lors de la survenue d'un événement grave).
Les traitements très brefs ne nécessitent pas d'arrêt progressif.
Dans certains cas, il pourra être nécessaire de prolonger le traitement au-delà des périodes préconisées. Ceci impose des évaluations précises et répétées de l'état du patient.

la plupart des stilnoxomanes en prennent depuis plusieurs années
accessoirement un usage continue de la substance vide la tête



" moi j'aime bien les vaches "
" ça fait beau dans les prés "
" ça habille bien les champs "
" et puis ça s'meut lent'ment "
" ça fait du bien aux gens pressées "
" moi j'aime bien les vaches "

  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 26
Membre(s) : 2
Total :28
Librairie
L'urgence à l'officine
3ème édition

Indispensable !

L’officine est considérée par le grand public comme un poste de premiers secours permanent. Le pharmacien doit être en mesure de répondre à des situations d’urgence auxquelles il n’est pas toujours formé...

48,00 € TTC