Modéré par : Manager Bixente64 SB69 bultus 
Index du Forum » » Cas de comptoirs » » Relation avec les médecins
3 pages [ 1 | 2 | 3 ]
AuteurRelation avec les médecins
Nic78
256     

Nic78
  Posté : 18-08-2016 10:00

Citation : Guillaume86 

Tu parles avant ou après impôt? En comptant la revente? En comptant le temps passé à noter les rpps et à faire les entretiens?(lol) 

Avant impôts sans la revente....Ah ouui mais ...attention....oui j'ai un appel de la sécu me disant que non ces chiffres peuvent être après impôts si on fait les entretiens et qu'on met les RPPS

  Profil  
Czeorca
368      

Czeorca
  Posté : 18-08-2016 12:25

A l'hosto, la relation avec les médecins est bonne pour 90% d'entre eux, mais généralement il y'a toujours une minorité avec qui ça ne se passe pas bien; Mais bizarrement cette minorité ne s'entend pas non plus avec l'ensemble du corps soignant et administratif.


  Profil  
pharma93
248     

pharma93
  Posté : 18-08-2016 14:16

Ne parlons pas de l'hosto. j'ai un très mauvais souvenir de la 5eme année. Je me présentais chaque matin au service d'endocrino. Les chefs de cliniques ne me regardaient même pas lorsqu'ils faisaient le tour des animaux qu'ils avaient dans les chambres (j'avais vraiment l'impression qu'ils considéraient les malades comme tel)... et le pire c'est que souvent je pouvait mieux répondre à leurs questions que les étudiants en médecine... Je suis certain qu'un stage en pharmacie ne serait que bénéfique pour eux. Et je suis sûr aussi que s'ils en avaient un, nous ne serions pas du tout méprisant. Mais bon dans ma promo sur 200 il y a un binôme pour qui ça s'est bien passé. c'est déjà ça

  Profil  
Guillaume86
1232       

Guillaume86
  Posté : 18-08-2016 15:41

Citation : Nic78 

Citation : Guillaume86 

Tu parles avant ou après impôt? En comptant la revente? En comptant le temps passé à noter les rpps et à faire les entretiens?(lol) 

Avant impôts sans la revente....Ah ouui mais ...attention....oui j'ai un appel de la sécu me disant que non ces chiffres peuvent être après impôts si on fait les entretiens et qu'on met les RPPS  


Mdr

  Profil  
Czeorca
368      

Czeorca
  Posté : 18-08-2016 17:17

Citation : pharma93 

Ne parlons pas de l'hosto. j'ai un très mauvais souvenir de la 5eme année. Je me présentais chaque matin au service d'endocrino. Les chefs de cliniques ne me regardaient même pas lorsqu'ils faisaient le tour des animaux qu'ils avaient dans les chambres (j'avais vraiment l'impression qu'ils considéraient les malades comme tel)... et le pire c'est que souvent je pouvait mieux répondre à leurs questions que les étudiants en médecine... Je suis certain qu'un stage en pharmacie ne serait que bénéfique pour eux. Et je suis sûr aussi que s'ils en avaient un, nous ne serions pas du tout méprisant. Mais bon dans ma promo sur 200 il y a un binôme pour qui ça s'est bien passé. c'est déjà ça  


Ne me dis pas que tu compares la relation d'un médecin avec un externe en pharmacie avec celle d'un médecin et d'un pharmacien sénior?

  Profil  
Nic78
256     

Nic78
  Posté : 18-08-2016 17:34

moi ce que je me rappelle surtout c'est le nombre de fois où je faisais plante verte lors de la tournée generale du big boss à rentrer à 50 dans la chambre de chaque patient.....

  Profil  
cerbere
337      

cerbere
  Posté : 18-08-2016 19:57

tout le monde nous considère comme des sous fifres du monde médical........avez vous déjà répondu à des enquêtes rémunérées ? celles qui concernent les pharmaciens (pour des noms de produits ou autres) sont payées max 10 € pour 20 mn.......pour les toubibs c'est 30 ou 40 € pour la m^me durée annoncée......constat nos minutes ont beaucoup moins de valeur que les leurs .........et si on extrapole...ben on est des .erdes pour les labos

  Profil  
pharma93
248     

pharma93
  Posté : 18-08-2016 20:05

Non Czeorca je compare la relation medecin/ externe en pharmacie avec la relation pharmacien/ externe en médecine.
Quant à leurs études à 20€ je leur ris au nez quand ils me les proposent. c'est la réponse la plus courtoise que je peux leur rendre.

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 19-08-2016 01:59

En fait la grosse erreur c'est de parler des médecins en général comme s'ils faisaient tous le même métier. Il y a 2 galaxies d'écart entre d'un côté un médecin scolaire salarié 35h qui gagne 1500€/mois, et de l'autre côté un radiologue libéral, propriétaire de son matériel, qui bosse 50h par semaine et qui gagne 20 000€/mois.

Oui il y a de nombreux médecins qui émargent à 15 000€ net ou plus : ils sont anesthésistes, radiologues, ophtalmos, cardiologues... Et ils ont fini dans les 1000 premiers sur 8000 au concours de l'internat de médecine...

Donc oui bien évidemment je pense aussi que certains médecins spécialistes ont des perspectives professionnelles meilleures que les pharmaciens, mais je trouve ça normal : ils ont fait quasiment le double de nos études (ils commencent leur carrière à 30 ans sans rien redoubler...), Ils ont réussi à se classer parmi les meilleurs d'un concours de l'internat extrêmement difficile... S'ils gagnent 15K€ par mois, ils le méritent, ils ne sont pas arrivés là par hasard.

A côté de ça, 1 médecin sur 2 est généraliste, avec un revenu moyen 25% inférieur à celui des pharmaciens titulaires. Et c'est surement même pour ça que les pouvoirs publics s'en fichent que notre rémunération stagne (voir baisse pour certains) : ils doivent estimer qu'un bénéfice moyen de 120K€/an par pharmacien, c'est largement suffisant comparé à d'autres professions (médecins, vétos, avocats...). C'est pour ça qu'il faut montrer que notre rôle est indispensable pour la santé publique.

Quand au manque de respect à l'hôpital pharma93, là tu parles des médecins praticiens hospitaliers, chefs de services, etc... On sait tous que c'est un milieu spécial, avec des mecs qui vivent sur une autre planète tellement ils se trouvent supérieur : ce n'est pas du tout représentatif de tous les médecins. Je suis certain que si les petits généralistes de campagne accueillaient des étudiants en pharmacie, ça se passerait super bien.

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 19-08-2016 02:03

Et je trouve que la rémunération des entretiens pharmaceutiques n'est pas si mauvaise comparée à celle d'uns consultation médicale : 30€ l'entretien pharmaceutique la 2ème année pour 25min environ, et 23€ la consultation médicale pour 20min environ... Ca se tient.

  Profil  
padaOne
3826       

padaOne
  Posté : 19-08-2016 09:17

C'est 20€ par entretien de 25mn, et encore, si et seulement si la personne veut bien revenir une deuxième fois dans l'année, ce qui n'arrive jamais.

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 19-08-2016 12:53

Citation : padaOne 

C'est 20€ par entretien de 25mn, et encore, si et seulement si la personne veut bien revenir une deuxième fois dans l'année, ce qui n'arrive jamais. 


A partir de la 2ème années (et toutes les années suivantes) c'est 30€ l'entretien unique par an, et pas besoin que le patient revienne.

La première année c'est effectivement 40€ les 2 entretiens, mais le patient on le revoit tous les mois ou tous les 3 mois au pire, donc c'est facile de chopper le patient pour un 2ème rdv. Et s'il veut pas, on fait ça au comptoir et on facture : pas d'état d’âme à avoir, on ne travaille pas gratuitement !! C'est comme les promis qu'on doit normalement ne pas facturer si le patient ne revient pas les chercher... En pratique tout le monde facture et c'est normal.

  Profil  
Nic78
256     

Nic78
  Posté : 19-08-2016 14:13

Citation : pharma-espoir 
C'est pour ça qu'il faut montrer que notre rôle est indispensable pour la santé publique.

Ca tout le monde le sait soyons honnêtes mais le souci c'est que personne n'est prêt à payer : les patients ne comprennent pas que le prix de notre service est dans le prix de ce qu'on leur vend, l'Etat est en faillite donc le seul moyen d'avoir des économies immédiate c'est la baisse des prix et déremboursement et les autres professions de santé ne lachent rien et on les comprend.
Dans ce contexte personnellement je n'attend rien de l'Etat, on aura certe des missions, des trucs des bidules à 2 francs 6 sous qui prennent une organisation et un temps dingue pour au final pas grand chose. Il nous faut plus de pouvoir en analyse de l'ordonnance et en possibilité de modif de traitement et en délivrance de medicaments avec remboursement possible dans des patho bien établies. Ca oui c'est à obtenir des nos instances avec si possible une stabilisation des prix (mais bon faut pas rêver y'a pas d'argent). Avec cela on aura enfin une relation plus égale avec les médecins avec peu être un peu plus de respect. Par contre les débuts pourraient être difficiles !!

il y a quand même une chose qui me fait peur c'est que globalement l'enveloppe pour notre profession ne peut que baisser donc il faut cibler des services ou autres qui nous rapportent vraiment car ce qu'on obtient d'un côté est compensé par la baisse de prix. Franchement ce n'est pas avec les entretiens pharma que je vais compenser les baisses de prix. Ils sont utiles c'est sur mais par exe sur les AVK je n'ai pu recruter que 20% des gens. En résumé, je mise sur mon dev perso bien plus que sur ce qu'on va me donner.

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 20-08-2016 19:32

Nic78, moi je pense justement que notre enveloppe financière peut augmenter !! Ce qui intéresse l'état, c'est qu'il y ait une baisse globale des dépenses !!

Si on arrive à prouver qu'en rémunérant mieux notre expertise, on peut faire économiser beaucoup d'argent à l'état, ça peut largement passer ! Par exemple une journée en réanimation après un accident médicamenteux, ça coute 10 000€ à la sécu. Mieux nous rémunérer pour faire baisser ces hospitalisations, ça peut être un deal gagnant/gagnant avec le gouvernement et la sécu.

Mais il faut faire le ménage et éliminer les vendeurs de boites dans notre profession.

  Profil  
Guillaume86
1232       

Guillaume86
  Posté : 20-08-2016 20:05

Les labo ont trouvé la solution. Arrêter les avk et passer aux naco hors de prix (ah oui mais on fait des économies pour les baisses d'hospit')

  Profil  
Bixente64
5757       
 Modérateur

Bixente64
  Posté : 21-08-2016 08:49

La discussion initiale parlait des relations médecin - pharmacien.

Deux pages plus loin, les pharmaciens parlent de leur portemonnaie... une nouvelle fois.


Là où commence le découragement, se lève la victoire des persévérants.

  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 | 3 ]
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 35
Membre(s) : 2
Total :37
Librairie
L'urgence à l'officine
3ème édition

Indispensable !

L’officine est considérée par le grand public comme un poste de premiers secours permanent. Le pharmacien doit être en mesure de répondre à des situations d’urgence auxquelles il n’est pas toujours formé...

48,00 € TTC