Modéré par : Manager Whoops Bixente64 bultus 
Index du Forum » » Les inclassables » » Reconversion industrie / officine
4 pages [ 1 | 2 | 3 | 4 ]
AuteurReconversion industrie / officine
gristt
4  

gristt
  Posté : 15-09-2020 07:55

Je pense que le marché des adjoints est hyper porteur en ce moment .
Je vais être interne en Novembre mais si j’avais voulu rester en off on me proposait déjà 3 CDI bien payés avec horaires modulables.
Et je pense que ça se vérifie sur une grande partie du territoire

  Profil  
fabienBR
1  

fabienBR
  Posté : 06-11-2020 13:35

Bonjour
Comme bon nombre d'entre vous je songe à quitter l'industrie (8 longues années de reglementaires ) pour me reconvertir dans l'officine. Je pense avoir bien besoin des 6 mois de stage car outre 6 semaines de stage obligatoire en P2 je n'ai pas fait grand chose d'autre.
Déjà étant salarié et songeant à un congé sans solde (pour assurer mes arrières) je me pose des questions sur la rémunération pendant le stage. J'ai lu que la "gratification" était de 500 et quelques euros...est-ce le cas même pour un pharmacien thésé ? Un retour d'expérience sur le sujet ?
Pour ceux qui ont fait le DU est-ce qu'il vous a paru intéressant ou le stage de 6 mois se suffit à lui-même ?
D'avance merci.

  Profil  
Apdaie
4  

Apdaie
  Posté : 18-11-2020 02:19

Bonjour à toutes et tous,

Je parcours avec grand intérêt les échanges de ce forum sur la reconversion des industriels en officine.

En effet, je viens de reprendre une activité en officine après 15 ans dans l'industrie pharmaceutique sur différents sites de production. Je pourrais continuer en industrie mais entre temps j'ai construit une famille : l'industrie implique pour moi des déménagements à répétition ce qui cumulé à un état d'esprit en industrie particulièrement belliqueux et politique n'est plus compatible avec une vie épanouie.

J'ai envie de retrouver une structure à taille humaine et un contact patient direct.

Entre les deux premiers confinements, j'ai eu la chance d'intégrer une officine à 40 minutes de voiture de mon domicile (zone rurale).

Avant et pendant la prise de mes fonctions, sur mon temps perso, j'ai réactualisé mes connaissances avec la reprise de mes cours, du vidal/dorosz, des cas cliniques, des ouvrages spécialisés sur la pratique officinale etc...

Au bout de ces 3 premiers mois en officine, les échos sont favorables tant de la part des patients que de mes collègues ou du titulaire.
Je suis toujours dans ma période d'essai.

Hélas, pas plus tard qu'hier soir, j'ai reçu une réponse du conseil de l'ordre à ma demande d'inscription en section D : ils me demandent de "justifier des dispositions que j'aurais pu prendre pour actualiser mes connaissances" après 15 ans hors du circuit officinal, pour, le cas échéant, "diligenter une commission d'évaluation des connaissances" (procédure du décret relatif à l'insuffisance professionnelle) et m'obliger à suivre une formation de mise à niveau.

Je ne me vois pas du tout retourner sur les bancs de la fac et faire un DU de remise à niveau pendant un an et demi, ceci d'autant plus que dans à peine 3 mois j'aurai 6 mois d'expérience en officine : 6 mois de stage étaient exigés jadis pour les industriels qui souhaitaient revenir en officine, sans nul besoin de faire un quelconque DU.
Je pense tout simplement que j'ai envoyé mon dossier d'inscription à l'ordre trop tôt.

Je voudrais savoir si il est possible pour un Dr en Pharmacie de travailler en officine sans être inscrit à l'ordre, ne serait-ce que pour se re-former : j'ai l'impression que c'est largement pratiqué et toléré.

Avec ces exigences, si j'ai bien compris, pour être inscrit à l'ordre, il faut 6 mois d'expérience, et pour justifier 6 mois d'expérience il faut être inscrit à l'ordre : la seule issue proposée étant une reformation lourde à l'université, dans une grande ville, avec stage mal payé, des cours encyclopédiques, et des examens stressants.
Que faire ?...

Pour celles et ceux qui se reconvertissent d'industrie en officine, avez-vous été confrontées à une commission d'évaluation des connaissances ?
Je ne pense pas que ce soit une option souhaitable sachant qu'elle risque de déboucher sur une exigence de re-formation diplômante (DU).

Alors, est il possible de retirer/annuler/temporiser ma demande d'inscription pour la compléter ou la représenter après 6 mois en officine sous la supervision de mon titulaire ?...

Merci pour votre soutien et vos retours d'expérience.

  Profil  
Ledude
351      

Ledude
  Posté : 18-11-2020 07:04

Hello, un petit coup de fil au CNOP pourrait t’aider : ils ont un service juridique et ils sont relativement disponibles et ouverts à aider.

Félicitations pour ta reconversion !

  Profil  
Apdaie
4  

Apdaie
  Posté : 18-11-2020 18:14

Merci Lelude pour cette réponse.

J'ai effectivement le numéro de téléphone du service juridique du CNOP et je compte les joindre dans les jours qui viennent.

Au préalable, j'essaie de me renseigner un maximum et d'obtenir des retours d'expériences notamment sur le point suivant : pharmacien assistant = pharmacien adjoint = inscription nécessaire à la section D, n'est-ce pas ?...

Néanmoins, est il possible de travailler en officine sans être inscrit, sous supervision, et de faire valoir cette expérience officinale récente comme gage de compétence pour un dossier d'inscription en section D, ou, au contraire, est-ce tendre tendre le bâton pour se faire battre dans la mesure ou ce ne serait pas/plus toléré par l'ordre ?...

  Profil  
tnttnt
897      

tnttnt
  Posté : 18-11-2020 20:51

Je me suis réorienté il y a 5 ans. J'ai acheté une pharma dans la foulée et le CNOP m'a obligé à justifier 6 mois d'expérience parce que je m'installais. J'ai donc fait 6 mois comme assistant sans aucune expérience préalable. Visiblement les choses ont changé...
Travailler sans être inscrit au l'ordre, ton titulaire serait totalement inconscient, c'est mon avis.

  Profil  
Dinosorus5CH
1555       

Dinosorus5CH
  Posté : 20-11-2020 08:01

Oui c'est même interdit

  Profil  
Ledude
351      

Ledude
  Posté : 20-11-2020 21:55

La première pharma dans laquelle j’ai bossé après ma reconversion m’a embauché au black et sans que je sois inscrit à l ordre 😂

  Profil  
Apdaie
4  

Apdaie
  Posté : 21-11-2020 11:09

@ Ledude Dinosorus5CH tnttnt : merci pour vos réponses !

J'ai échangé sur le sujet avec mon titulaire qui est motivé pour continuer à me former.
Il connait d'autres pharmaciens qui se sont reconvertis d'indus à officine et pour lesquels ça se passe très bien.

Je prépare la liste de toutes les démarches accomplies pour actualiser mes connaissances et compétences.
J'appelle le service juridique du CNOP ce début de semaine et je vous tiens au courant...

  Profil  
Apdaie
4  

Apdaie
  Posté : 17-12-2020 23:31

Bonjour à toutes et tous,
Dans mon message d'il y a un mois j'avais dit que je vous tiendrai au courant.
Hé bien voilà, je suis convoqué par l'ordre pour passer une évaluation de compétences afin de leur permettre de statuer sur ma demande d'inscription à la section D.
En résumé, si le stage de 6 mois en officine pour les industriels comme moi qui se reconvertissent n'est pas obligatoire, il n'en demeure pas moins une exigence...
Suite à l'évaluation des compétences, l'ordre statuera sur mon dossier soit en me jugeant inscriptible, soit en me demandant de parfaire ma formation : stage seul ou stage avec DU.
=> Avez-vous déjà été confrontés à une évaluation des compétences ? Auriez-vous des conseils pour bien s'y préparer ?...

  Profil  
Guillaume86
1508       

Guillaume86
  Posté : 18-12-2020 14:47

J'ai passé mon diplôme en indus et je suis revenu en officine 4 ans après.
J’ai juste eu besoin de faire un peu d’assistanat avant de m’installer sans évaluation ou DU...

  Profil  
tnttnt
897      

tnttnt
  Posté : 18-12-2020 18:32

Moi aussi mais les choses ont changé depuis...

  Profil  
Guillaume86
1508       

Guillaume86
  Posté : 18-12-2020 19:38

Les DU c’est bien beau mais je vois pas comment ça va apprendre un jeune titulaire à gérer les quotidiens du Covid-grippé-pas de patho-credit à rembourser qui nous pèsent tous les jours.
Sans parler des patients qui sont hyper râleurs et exigeants et qui sont incapables de comprendre le concept de rupture fabricant...

  Profil  
Sublimo
105     

Sublimo
  Posté : 18-12-2020 21:02

Citation : Apdaie 

Bonjour à toutes et tous,
Dans mon message d'il y a un mois j'avais dit que je vous tiendrai au courant.
Hé bien voilà, je suis convoqué par l'ordre pour passer une évaluation de compétences afin de leur permettre de statuer sur ma demande d'inscription à la section D.
En résumé, si le stage de 6 mois en officine pour les industriels comme moi qui se reconvertissent n'est pas obligatoire, il n'en demeure pas moins une exigence...
Suite à l'évaluation des compétences, l'ordre statuera sur mon dossier soit en me jugeant inscriptible, soit en me demandant de parfaire ma formation : stage seul ou stage avec DU.
=> Avez-vous déjà été confrontés à une évaluation des compétences ? Auriez-vous des conseils pour bien s'y préparer ?... 


Je pense que c'était surtout le mauvais plan d'appeler le service juridique de l'ordre.

  Profil  
pharmaa
1  

pharmaa
  Posté : 04-01-2021 15:58

Bonjour à tous et à toutes,

Après lecture de ce post sur le forum, je viens vers vous pour demander quelques conseils.

J'ai débuté mes études de pharmacie en 2012, et après un stage d'initiation en officine avec une maître de stage certes passionée par son métier mais très à cheval sur la réglementation, je passe 6 semaines à ranger des commandes et à faire du facing, ce qui (à tort surement) m'a dissuadé de poursuivre vers la voie officinale.

Je me suis donc orientée vers l'industrie, et me spécialise dans la recherche clinique. Après un stage très formateur, je suis galvanisée par ce secteur. Malheureusement le laboratoire dans lequel j'effectuais ce stage étant en plein plan social, aucun poste ne m'est donc proposé à l'issue de ce dernier.
Je termine mes études en 2020 et étant "un enfant du COVID", je me retrouve sur le marché du travail dans un moment peu propice au recrutement. Je trouve cependant un emploi dans mon secteur (pour lequel je suis surqualifiée), en région parisienne.
Cependant après 4 mois passés dans cette entreprise, j'ai de sérieux doutes sur mon projet profesionnel : les missions que l'on me confie ne m'intéressent pas, l'esprit corporate d'une multinationale ne me sied guère et la vie en région parisienne, loin de mes proches, est difficile.

De plus, dans ce contexte particulier de télétravail, l'intégration dans l'entreprise est très compliquée, et le sentiment d'être seule face à un secteur si exigeant ne me permet pas de m'épanouir. C'est pourquoi aujourd'hui je souhaite revenir à l'essence même du métier de pharmacien : derrière le comptoir, au plus près du patient, afin de les conseiller au mieux et d'optimiser leur prise en charge.

- Me conseillez-vous de soutenir une thèse avant de me réorienter ?
- Ayant peu (pas) d'expérience en officine, me conseillez-vous de m'inscrire en DU ? (Les bancs de la fac ne sont pas très loin pour moi, les connaissances acquises en tronc commun sont relativement fraîches mais une remise à niveau ne serait pas de trop)
- Si je ne fais pas de DU, sera-t-il aisée pour moi de trouver un poste (avec un coeff à 400), afin d'apprendre la réalité du terrain ?

Merci à vous

  Profil  
tnttnt
897      

tnttnt
  Posté : 04-01-2021 20:41

Pour répondre à ce tes questions, je dirais :
- il te faudra ta thèse forcément donc garde ton boulot actuel et passe ta thèse. Ce te permettra peut-être de voir le "post-covid" et de te faire une autre idée de ton boulot. Et choisis intelligemment ton sujet de thèse avec un sujet très "pratique" qui te fera réviser le comptoir en même temps !
- il y a une telle pénurie de pharmaciens, je pense que tu n'auras aucun mal à trouver un travail
- et je ne ferai pas le DU
Bon courage dans tes réflexions

  Profil  
pharmacool
219     

pharmacool
  Posté : 04-01-2021 22:26

+1 pas de DU.

  Profil  
Ledude
351      

Ledude
  Posté : 04-01-2021 23:31

Pas de DU. Beaucoup plus éclatant que l’industrie (pour y être brièvement passé), le métier d’adjoint est assez basique mais correctement payé à l’heure, c’est facile de trouver un boulot dans un cadre sympa. Pour vraiment t’amuser après il faut passer titulaire, la c’est très sympa et tu peu gagner beaucoup plus qu’en industrie.

Dommage pour ta première expérience mais ce n’est pas partout pareil.

  Profil  
Fritonnette
2  

Fritonnette
  Posté : 25-01-2021 16:26

Bonjour, je suis un peu perdue en lisant tous les posts pour savoir ce qu'il faut faire pour se reconvertir de l'industrie vers l'officine
J'ai eu ma thèse en 2003 et j'ai toujours travaillé en industrie. Cela devient de plus en plus évident pour moi l'envie de me reconvertir vers l'officine mais quand j'y pense c'est comme si je sautais dans le vide.... gros stresssssssssss
1 Est ce que je peux travailler en officine sans faire de stage de 6 mois ? Puis ensuite tenter de m'inscrire à la section D ?
2 Si je veux faire un stage de 6 mois comment le faire hors structure universitaire ?
3 Enfin je me suis renseignée auprès des fac et certaines proposent des DU de reconversion avec CV et lettre de motivation ce qui n'est pas simple qd on doit quitter un emploi et surtout j'habite à 100 bornes de Lyon.... en meme temps j'ai absolument besoin d'une remise à niveau (mon dorosz date de 1998 )

Voilà voilà merci par avance pour votre aide !!




  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 | 3 | 4 ]
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 86
Membre(s) : 0
Total :86