Modéré par : Manager Bixente64 SB69 bultus 
Index du Forum » » La gestion du 1/3 payant » » que faire avec almerys???
2 pages [ 1 | 2 ]
Auteur que faire avec almerys???
rastacouere
231     

rastacouere
  Posté : 18-02-2016 16:56

Madame, Monsieur,
Des messages inexacts et tendancieux ont circulé concernant almerys. Ils portent une atteinte grave à son image et almerys se réserve de donner des suites judiciaires à ces actes. Nous tenons à rectifier et réfuter de la façon la plus claire toutes ces assertions. Aucune information venant du poste de travail du pharmacien n’est communiquée à son insu.

Dans le processus TP3G (tiers payant de 3ème génération) proposé par les éditeurs, les appels de service n’impliquent aucune intrusion dans le poste de travail du pharmacien. Il s’agit d’une interrogation des droits des assurés dans nos bases de données et de la vérification des garanties associées. Les données transmises sont les codes regroupés PH2, PH4 et PH7 et LPP y compris les dépassements éventuels.

Les fonctionnalités du TP3G mises en œuvre par les éditeurs et à la main du pharmacien sont strictement indépendantes des différents services métier traditionnels du poste de travail du professionnel de santé. Ces fonctionnalités sont identiques à celles que met en place progressivement l’Assurance Maladie Obligatoire avec le contrôle en temps réel (ADRI) des droits des patients et les autres types de services similaires d’interrogation à distance.

Le module TP3G est proposé par l’éditeur et mis en œuvre à l’initiative seule du pharmacien. Il ne sert qu’à sécuriser la part complémentaire en donnant une garantie de paiement sans risque de rejets ni de réclamations.

S’agissant du remboursement par les organismes complémentaires des médicaments conseils à prescription médicale facultative non pris en charge par l’AMO, les données affinées et leurs transmissions ne peuvent être faites qu’avec l’accord exprès du patient conformément aux dispositions impératives de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’Informatique et Libertés notamment son article 8-1 concernant le traitement des données de santé et du prochain Règlement européen.

L’expression de ce consentement est matérialisée par l’usage d’une carte à puce à signature électronique. Cette infrastructure permet la prise en charge par exemple, des paniers de soins «non remboursés» ci-après : Médicaments conseillés par les pharmaciens dans le cadre du premier recours, Prophylaxie dentaire, Panier de soins du voyageur, Vaccination non remboursée, Sevrage tabagique, Contraceptifs non remboursables…

S’agissant de la sécurité, la connexion du poste de travail du pharmacien vers almerys est sécurisée par certificat électronique empêchant toute intrusion externe.

Enfin il convient de préciser qu’almerys est une entreprise totalement indépendante et neutre vis-à-vis des acteurs de la protection sociale dont le seul but est d’offrir le meilleur service possible.
Vos interlocuteurs habituels d’almerys sont à votre entière disposition pour vous apporter toutes précisions et informations à ce sujet.

Vous pouvez continuer à faire du tiers payant avec almerys en toute sécurité et avec toutes les garanties de paiement.
Je vous prie de recevoir, Madame, Monsieur, l’assurance de nos sentiments les plus cordiaux.

Laurent CAREDDA

Message édité par : Bixente64 / 18-02-2016 18:33


  Profil  
James_Patagueul
605      

James_Patagueul
  Posté : 19-02-2016 11:36

c est juste une question de gros sous, almerys veut contrer visiodroits


  Profil  
saumix
2542       

saumix
  Posté : 19-02-2016 13:27

en tout cas, je n'utilise pas de éeme carte à puces!!! et ce n'est pas le role de s mutuelles d'offrir des " kits de soins"
qui soigne les malades? le duo médecin/pharmacien ou les mutuelles!!! a chacun son boulot!!!
et s'ils veulent des statistiques de couts de soins , qu'ils rachètent ces données à la sécu!! cela lui rentrera un financement de son budget!!!

h.p

  Profil  
morpho973
1014       

morpho973
  Posté : 22-02-2016 07:34

le remboursement de la médications familiale étant de plus en plus acté dans les contrats de mutuelle, il parait logique de pouvoir le proposer dans le cadre du parcours de soin.

Klesia sur les contrats des salariés de la pharmacie a accepté un forfait de 40 € remboursé et ce dès 2015.

  Profil  
morpho973
1014       

morpho973
  Posté : 22-02-2016 07:56

Citation : James_Patagueul 

je pense que l uspo n'a pas encore été averti et que si c'est le cas ils se ridiculisent

 


l'USPO a non seulement été avertie, mais a signé une convention avec almerys.
Les pharmaciens sont donc toujours couverts par celle signée par l'UNPF et pas résiliée par Almerys et celle signée par l'USPO.

Par contre c'est bien la convention signée par la FSPF qui a été dénoncée par Almerys.

  Profil  
saumix
2542       

saumix
  Posté : 22-02-2016 11:23

morpho , le parcours de soins commence chez le toubib , donc secret professionnel.....

et je me refuse à communiquer mes tarifs à une mutuelle qui pourrait ensuite proposer le pharmacien le moins cher à ses adhérants: on ri0sque d'etre enchainé comme les boots anglo-saxonnes!!!

h.p

  Profil  
James_Patagueul
605      

James_Patagueul
  Posté : 22-02-2016 17:24

Citation : morpho973 

Citation : James_Patagueul 

je pense que l uspo n'a pas encore été averti et que si c'est le cas ils se ridiculisent

 


l'USPO a non seulement été avertie, mais a signé une convention avec almerys.
Les pharmaciens sont donc toujours couverts par celle signée par l'UNPF et pas résiliée par Almerys et celle signée par l'USPO.

Par contre c'est bien la convention signée par la FSPF qui a été dénoncée par Almerys. 

tout ce qui peut appauvrir la FSPF uspo le signe uspo veut s'attaquer aux finances de la FSPF prochain objectif detruire resopharma source de finances de la FSPF


  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 36
Membre(s) : 0
Total :36