Modéré par : Manager Bixente64 SB69 bultus 
Index du Forum » » La gestion du 1/3 payant » » que faire avec almerys???
2 pages [ 1 | 2 ]
Auteur que faire avec almerys???
saumix
2494       

saumix
  Posté : 12-02-2016 12:26

je reçoit un mail de la FSPF m'informant que la convention avec les mutuelles du groupe almerys sera caduque au 15 février 2016...et qui nous invite à téléphoner à almerys pour chaque dossier pour vérifier l'ouverture des droits!!! cela va etre usant!!!

que devons nous faire? arreter le tiers payant et faire des tickets pour les patients apres réglement de la part mutuelle? faire confiance au systeme almerys de mise à jour des droits??? faire tiers payant à nos risques et périls????
que va demander almerys?? des données sur les produits utilisés par les patients , comme une assurance santé américaine???( contraire au principe de secret professionnel...)

vos avis???

h.p

  Profil  
James_Patagueul
603      

James_Patagueul
  Posté : 12-02-2016 14:11

on a pas le choix, on continue comme si de rien n'était, parceque si on refuse un dossier le voisin va se faire un plaisir de le faire
tout le monde fait du tiers payant dégradé avec la CNMSS alors que la convention de tiers payant avec cette caisse n'a été signée que pour les dossiers sécurisés et la caisse paie quand même


  Profil  
James_Patagueul
603      

James_Patagueul
  Posté : 12-02-2016 14:50

je reçois un fax à l'instant des suppos (pardon de l'uspo) qui dit que la convention signée avec eux n'est pas remise en cause, en cas de litige avec almerys adressez vous à l' uspo


  Profil  
saumix
2494       

saumix
  Posté : 12-02-2016 15:08

apres appel à almerys , ils m'ont affirmés que la convention de tiers payant de 2002 n'est pas remise en cause....qui croire???

h.p

  Profil  
James_Patagueul
603      

James_Patagueul
  Posté : 12-02-2016 15:10

je pense que l uspo n'a pas encore été averti et que si c'est le cas ils se ridiculisent


  Profil  
saumix
2494       

saumix
  Posté : 12-02-2016 16:00

alors c'est tres cohérent : site fspf , convention dénoncée , site upso , convention signée et améliorée.....
les violons sont bien mal accordés!!!

ou trouver le détail de ladite convention signée??? et comparer avec la précédente????

h.p

  Profil  
rastacouere
231     

rastacouere
  Posté : 12-02-2016 17:41

Madame, Monsieur
La convention liant almerys et la FSPF est en cours de renégociation. Les discussions concernent l’égalité de traitement entre
almerys et les autres opérateurs de tiers payant, concernant la rémunération des flux (3 centimes/flux au lieu de 5 centimes/flux
payé par almerys) d’une part et d’autre part, le contrôle des droits des assurés en temps réel qu’almerys propose.
Nous vous informons que les discussions avec la FSPF ont repris et nous espérons un accord prochainement.
Par ailleurs une convention nationale a été conclue avec l’USPO. La rémunération des flux provenant des pharmaciens est bien
évidemment prévue à hauteur de 3 centimes comme pour l’ensemble des opérateurs de tiers payant.
Au-delà du 15 février 2016, almerys assure pleinement le service du tiers payant et ses obligations vis-à-vis de ses partenaires
pharmaciens, notamment la garantie de paiement. Il convient de préciser que le tiers payant repose sur une relation
contractuelle propre à chaque pharmacie.
almerys offre un traitement de flux industrialisé, fiable, totalement sécurisé en répondant en tous points aux règles, usages et
textes régissant la sécurité des transferts de données de santé. almerys a déjà simplifié vos relations avec de nombreuses
complémentaires qui nous ont confié la gestion de leur tiers payant notamment en permettant le contrôle des droits des assurés
en temps réel. Ce contrôle offre un nombre de rejets devenu résiduel. Ce service permet en outre, pour les assurés ayant des
garanties complémentaires adéquates, le remboursement de produits non pris en charge par les régimes obligatoires.
L’ambition principale d’almerys est d’apporter le meilleur service possible du tiers payant, dans un cadre de sécurité le plus
étendu en assurant la plus grande qualité de gestion et la garantie de paiement.
Vos interlocuteurs habituels d’almerys sont à votre entière disposition pour vous apporter toutes précisions et informations à
ce sujet.
Je vous prie Madame, Monsieur de recevoir l’assurance de nos sentiments les plus cordiaux.
Laurent Caredda

  Profil  
saumix
2494       

saumix
  Posté : 13-02-2016 08:46

courrier d'almerys?

h.p

  Profil  
bultus
2038       
 Modérateur

bultus
  Posté : 13-02-2016 09:23

Dans cette histoire, c'est la FSPF qui se ridiculise.
Comme si on avait le temps pour leurs petites gueguerres de syndicats !

  Profil  
James_Patagueul
603      

James_Patagueul
  Posté : 13-02-2016 10:00

la guerre continue, le chef des suppos remet le couvert, cornaqué par sa conseillère retraitée officinale MJAC ex condamnée pour infraction à la législation sur les stupéfiants



Message édité par : James_Patagueul / 13-02-2016 10:01


  Profil  
saumix
2494       

saumix
  Posté : 13-02-2016 10:04

bultus , à 2 centimes par dossier , au nombre de dossiers par mois la somme eu jeu est loin d'etre ridicule!!!

h.p

  Profil  
rastacouere
231     

rastacouere
  Posté : 13-02-2016 12:43

oui mail d'almerys reçut hier

  Profil  
bultus
2038       
 Modérateur

bultus
  Posté : 13-02-2016 12:57

Certes, c'est bien qu'ils essaient de gratter des sous, par contre faire paniquer tous les officinaux pour qu'on mette la pression à Almeyris à leur place, c'est pas fair play, c'est pas cool pour les patients, ça nous fait perdre notre temps.

Franchement, ça m'a soulé

  Profil  
James_Patagueul
603      

James_Patagueul
  Posté : 16-02-2016 14:41

Vous avez été destinataires de nombreux fax et mails sur ce qu’on pourrait appeler « la saga ALMERYS ». Vous êtes fatigués de ces informations contradictoires qui vous rendent interrogatifs, voir convaincus que décidément, c’est l’USPO qui défendrait le mieux vos intérêts.
Bien entendu, le but de cette circulaire n’est pas d’entretenir une guerre de syndicats que j’ai toujours désapprouvée car improductive. Mais, il y’ a des moments où le silence doit laisser la place à la vérité.

Il y a déjà de nombreuses années, votre syndicat adhérent à la FSPF, avait signé des conventions de délégation de paiement appelées communément conventions de « Tiers payant » avec les mutuelles locales de Moselle et de Lorraine avec une indemnité équivalente à 5 centimes d’euros de ce jour pour couvrir notre travail administratif qui correspondait en fait à un transfert de charges des complémentaires sur nos officines. A l’époque, comme pour les caisses du régime obligatoire, les demandes de règlement et les bordereaux retours des organismes des régimes obligatoires et complémentaires se faisaient par envoi postal de listings papier.

Puis ce fût le début de la télétransmission laborieuse caisse par caisse qui aboutit ensuite à la concentration informatique des échanges au travers du concentrateur créé par la FSPF que fût RESOPHARMA.

Tout ce travail mené depuis 30 ans par Benoît BEAUDOUIN et moi-même n’avait qu’unique but de signer des conventions entre les organismes complémentaires et les pharmaciens garantissant pour chacun une parfaite égalité de traitement dans un cadre contractuel collectif avec chacun des pharmaciens adhérents ou pas à la FSPF. Ces démarches locales ont abouti ensuite à des conventions de type cadre national appliquées à toutes les complémentaires qui ont accepté les modalités sans difficultés majeures.

A ce jour, Eric SCHILTZ et moi-même restons particulièrement attachés au respect des conventions signées au niveau national entre nos syndicats et les complémentaires, et nous n’oublions pas qu’une négociation avec des organismes d’une telle puissance nécessite de l’unité, de la patience et de la volonté.

Volonté assise sur trois objectifs essentiels :

1. Assurer à tous les pharmaciens la garantie de paiement au travers d’une convention cadre
2. Assurer à tous les pharmaciens la sécurisation des flux transmis
3. Indemniser tous les pharmaciens pour le travail administratif exécuté et pour le paiement des coûts de télétransmission du concentrateur.

Actuellement, notre 4ème objectif est de continuer à développer la dématérialisation de la gestion des droits des adhérents grâce a des échanges informatiques de données accréditées tous les trimestres entre les logiciels des complémentaires et des officines au travers de VISIODROITS qui fonctionne à ce jour pour plusieurs organismes. La FSPF reste opposée au contrôle systématique des droits en ligne à chaque facture, le réseau Internet ne pouvant assurer avec sécurité des millions de connexions simultanées émanant de plusieurs milliers d’officine.

Or depuis quelque temps certaines plateformes de gestion d’organismes complémentaires ont développé avec certaines SSII un procédé appelé Tiers Payant de 3ème génération « TP3G » sans aucune concertation avec les syndicats de pharmaciens, et de plus reposant sur un accord tacite individuel avec chaque pharmacien hors convention cadre de type national. C’est le cas d’ ALMERYS qui reverse d’ailleurs 6 centimes d’euro à la SSII par facture.

Le « TP3G » fonctionne grâce à l’implantation d’un module sur le logiciel de gestion du pharmacien rendu actif par le pharmacien qui valide sans le savoir son utilisation. De plus, à chaque facturation ce module impose une connexion Internet pour demander l’ouverture des droits.
Devant le refus de la FSPF de valider ce type de relation de délégation de paiement, ALMERYS a dénoncé pour des raisons commerciales la convention signée en 2002 avec la FSPF.

Quels sont les objectifs d’ALMERYS? Relisons leur courrier du 12 février :
• « Le Tiers Payant repose sur une relation contractuelle propre à chaque pharmacie »
PROPRE À CHAQUE PHARMACIE !
C’est donc la fin même du principe du conventionnement. Nous sommes individuellement seuls face aux complémentaires.
• « ALMERYS offre un traitement de flux industrialisé, fiable et totalement sécurisé »

FIABLE ET TOTALEMENT SÉCURISÉ ! avec un logiciel intrusif ?
Je vous rappelle qu’ALMERYS installe via CLERIS un logiciel fermé TP3G dont il est propriétaire et dont on ne peut pas contrôler les actions puisqu’il nécessite une connexion Internet à chaque fois que nous établissons une subrogatoire. Il calcule lui même le montant qui nous sera remboursé, sans contestation possible. Il accède à des données soumises au secret médical. Les patients savent-ils que présenter une carte TP3G équivaut à accepter l’envoi du traitement à la mutuelle ?
Voir leur site https://www.cleyris.com/Services

La FSPS lutte depuis 4 ans pour la mise en place de VISIODROITS qui permet une sécurisation de paiement sans connexion à chaque dossier. Les complémentaires traînent des pieds, les SSII aussi. Voilà qui les conforte dans leur opposition.

• « Une convention nationale a été conclue avec l’USPO. La rémunération des flux… est bien évidemment prévue à hauteur de 3cts »
BEAU RESULTAT! C’est ça négocier ? 3cts au lieu de 5cts ? Moins 40% d’indemnisation ! Bravo !
Volonté, unité et patience, ces trois qualités sont absentes de la convention signée par l’USPO dont leur Président Gilles BONNEFOND se sert de ce dossier pour torpiller RESOPHARMA et VISIODROITS, deux outils crées par la FSPF pour rendre service à tous les pharmaciens, outils que l’USPO n’a pas été capable d’inventer.
Après ALMERYS, quelle complémentaire va nous imposer ses desideratas en terme d’indemnités, de conditions de paiement, de logiciel intrusif ?

LES CONVENTIONS DE GROUPE SONT NOTRE FORCE
DESACTIVEZ LE MODULE EXTERNE IMPLANTÉ PAR ALMERYS
IL Y VA DE NOTRE INDEPENDANCE VIS-A- VIS DES MUTUELLES, DES ASSURANCES, ET DES EDITEURS DE LOGICIELS (SSII)
Membre du bureau depuis 1983, coprésident depuis 1999, je me battrais pour sauvegarder ces principes que nous avons mis en place depuis toutes ces années de travail, de conviction, et de persévérance.
Remarquons que L’UNPF après avoir communiqué la semaine dernière dans le même sens que l’USPO s’est rétracté aujourd’hui suite à la circulaire de Philippe GAERTNER pour rejoindre la FSPF.

Philippe JEANMAIRE
Coprésident FSPF MOSELLE


8



Message édité par : Bixente64 / 16-02-2016 15:48


  Profil  
bultus
2038       
 Modérateur

bultus
  Posté : 17-02-2016 09:25

Est ce que quelqu'un a accès à la convention qui a été signée?
Si oui, pouvez- vous la publier ici ?

  Profil  
James_Patagueul
603      

James_Patagueul
  Posté : 17-02-2016 10:49

almerys a denoncé la convention signée avec la FSPF avec l'assentiment de certains fournisseurs informatiques
les données de santé sont récupérées par le système TP3G
il y a accord sur le dos des pharmaciens entre mutuelles et editeurs de logiciels qui pourraient etre remunérés pour cela
si un syndicat a réellement signé cette convention , où va la profession ?
mutuelles et groupes financiers s'interessent à nos données et à resopharma
FSPF va informer les mutuelles gérées par almerys de cet etat de fait et entreprendre des negociations avec l'ensemble des mutuelles
il est demandé de résister aux pressions individuelles et de désactiver le module implanté par almerys




  Profil  
bultus
2038       
 Modérateur

bultus
  Posté : 17-02-2016 10:55

comment tu désactive?

  Profil  
bultus
2038       
 Modérateur

bultus
  Posté : 17-02-2016 11:40

J'ai trouvé ou le désactiver, j'ai eu le message suivant par contre :
"vous venez de désactiver blabla... pour assurer la continuité de vos règlement, vous devez obligatoirement prévenir Almeyris au 08 ... blabla"

On est bien d'accord que je ne suis pas (encore) obligée d'utiliser ce logiciel pour être réglée?

  Profil  
James_Patagueul
603      

James_Patagueul
  Posté : 17-02-2016 14:23

j ai telephoné chez alliadis , ils m'ont dit que le module TP3G n'était pas compatible avec mon logiciel donc que cela ne servait à rien de l'installer
ceux qui ont ce module, chez qui êtes vous ?
ce n'est pas parce qu'un module est installé qu'il fonctionne



Message édité par : James_Patagueul / 17-02-2016 14:30


  Profil  
saumix
2494       

saumix
  Posté : 18-02-2016 09:50

d'apres win... le tp3g ne donne que les droits aux 1/3 payant et calcule les sommes remboursables en fonction du total des vignettes et selon leur taux...sans controle de prime abord , il n'y aurait pas identification des vignettes fournies aux patients....

la question est donc: qui connais le détail du cahier des charges du tp3g???

le syndicat du rhone préconise la déconnection du tp3g.....et de faire 1/3 payant avec les attestations papiers !!!
je ne suis pas pour donner les délivrances de produits à n'impotre qui comme des assurances " à l'américaine" ni pour qu'il y ait un favoritisme des mutuelles , contraire à l'esprit d'égalité devant la maladie ,, mais les droits à jour par internet , c'était bien pratique!!!

h.p

  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 50
Membre(s) : 1
Total :51