Modéré par : Manager Whoops Bixente64 Syberg bultus 
Index du Forum » » Etre titulaire » » Adjoint prioritaire pour la reprise de l officine où il travaille
AuteurAdjoint prioritaire pour la reprise de l officine où il travaille
cecilou52
31    

cecilou52
  Posté : 02-11-2015 19:46

Bonjour à tous.
Je suis adjointe dans une officine depuis le 1er juillet 2008. Il y a quelques jours, ma titulaire m annonce qu elle a signé 1 compromis de vente avec 2 acheteurs. Je n etais pas prévenue que des acheteurs étaient intéréssés par l officine donc la nouvelle me tombe dessus du jour au lendemain avec de grandes chances que cela soit pour moi la passerelle direct pour Pole Emploi. je précise que ma titulaire connaissait ma volonté de m installer le jour où l occasion se présenterait (son officine ou une autre)..

ma question est donc : a t elle le droit de faire ce qu elle a fait? n y a t il pas 1 loi qui dit que l adjoint doit etre le premier au courant lors de ce genre de situation??

QQn a t il vécu cette situation?

Hel help help!! Si elle a fait 1 erreur, il faut que je le sache!!

Merci d avance pour vos reponses!

  Profil  
pharma6
146     

pharma6
  Posté : 02-11-2015 20:00

Me conjointe adjointe a eu le même tour, le titu connaissait notre desir d'installation et l'agence responsable de la transac nous avait dans ses fichiers.
On a juste ralé aupres de l'agence de ne pas nous avoir informé...

  Profil  
poussin_arverne
5849       

poussin_arverne
  Posté : 02-11-2015 21:32

L'information de la vente d'une société ou d'un fonds de commerce est obligatoire depuis le 17 juillet de cette année (date de promulgation de la loi Hamon).

En revanche, les sanctions encourues ne sont pas encore très claires ... Mais une action en justice pour nullité de la vente est toujours possible. En tous cas, il y a moyen de la faire baliser ...

http://www.rfsocial.grouperf.com/depeches/34478.html

  Profil  
ramses2
3035       

ramses2
  Posté : 02-11-2015 21:40


https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=3&cad=rja&uact=8&ved=0CCkQFjACahUKEwjloNL9y_LIAhVF2SwKHQScD1s&url=http%3A%2F%2Fwww.jim.fr%2Fe-docs%2Fofficine_pour_tout_savoir_sur_lobligation_dinformer_ses_salaries_en_cas_de_cession__148539%2Fdocument_actu_pro.phtml&usg=AFQjCNEPemCua_-B6vf4T2k_-SerwsP21A

si cette officine t’intéresse vraiment, prends vite un avocat et fonce..tu es à 100% dans ton droit

  Profil  
cecilou52
31    

cecilou52
  Posté : 02-11-2015 22:29

Merci poussin et ramses2 pour vos réponses!
Poussin, ton lien ne fonctionne pas...😕
Bien dommage que les sanctions encourues ne soient pas encore établies ! !

  Profil  
poussin_arverne
5849       

poussin_arverne
  Posté : 02-11-2015 23:52

Désolé je n'ai jamais réussi a faire fonctionner des liens correctement ici ...

Mais tu devrais pourvoir le retrouver.

  Profil  
pouloz
89    

pouloz
  Posté : 03-11-2015 09:41

etre informer est un point, après le vendeur a t il le choix de son acheteur?

  Profil  
Kenshoo
344      

Kenshoo
  Posté : 03-11-2015 11:04

Le vendeur doit informer toute son équipe (oui, ça va du pharmacien à... la femme de ménage) de la vente de son entreprise. Sur le courrier que chacun doit signer, il est indiqué que l'employé ne souhaite pas faire une offre de rachat de la dite entreprise.

Après, je crois que le délai est de 2 mois.

Cela laisse pas mal de questions : qui est prioritaire sur le rachat de la pharmacie ? Sur quelle base ? (prix ? priorité à l'employé ? (j'en doute), antériorité de l'offre ?)

Bref c'est pas dit qu'elle soit dans son tort si elle t'informe suffisamment en avance de la vente

Après, comme je l'ai dit tu as un temps pour formuler une offre. Tu peux le prendre mais ça va certainement pas améliorer vos relations à court termes

  Profil  E-mail  
Galienne
684      

Galienne
  Posté : 03-11-2015 13:33

Citation : pouloz 

etre informer est un point, après le vendeur a t il le choix de son acheteur? 

Je suis d'accord avec ça. Même si l'adjoint est courant, même si l'adjoint fait une proposition, même si la proposition est supérieure, de toute façon le vendeur peut refuser de vendre à telle ou telle personne.

  Profil  
Kenshoo
344      

Kenshoo
  Posté : 03-11-2015 17:46

On doit trouver la réponse à cette question dans le texte de loi Galienne

  Profil  E-mail  
ramses2
3035       

ramses2
  Posté : 03-11-2015 18:06

Citation : Galienne 

Citation : pouloz 

etre informer est un point, après le vendeur a t il le choix de son acheteur? 

Je suis d'accord avec ça. Même si l'adjoint est courant, même si l'adjoint fait une proposition, même si la proposition est supérieure, de toute façon le vendeur peut refuser de vendre à telle ou telle personne. 


je n'en suis pas si sure...

  Profil  
MKIII
1070       

MKIII
  Posté : 03-11-2015 18:48

Il était de bon ton, autrefois, de proposer sa boutique à son assistant(e) en priorité (ca me parait meme assez normal) mais il s'agit de déontologie et pas d'une loi. Le vendeur est libre du choix de son acheteur. Il me semble que la nouvelle législation n'impose qu'une obligation d'information, rien d'autre. Le reste c'est la loi de l'offre et de la demande, priorité au mieux disant.

  Profil  
Galienne
684      

Galienne
  Posté : 03-11-2015 19:41

C'est quand même le vendeur qui a le dernier mot et qui accepte ou non une propostiion d'un acheteur, je vois pas comment il en serait autrement.

  Profil  
ramses2
3035       

ramses2
  Posté : 03-11-2015 20:11

oui il faut espérer que la loi ne va pas évoluer vers un truc du genre "si l'offre de rachat du salarié est supérieure au montant figurant sur le compromis patati patata ...alors le salarié intéressé devient de droit l'acquéreur patati patat " z'en sont bien capables..

  Profil  
galibier57
297     

galibier57
  Posté : 07-11-2015 23:07

J'avoue ne pas être contre un droit de préemption envers les salariés.
Si le titu est correct il doit à mon sens proposer à son adjoint (en plus cela évite les frais de transctionnaire) mais si l'adjoint négocie un peu trop et que le titulaire refuse cela peut plomber l'ambiance.
Parfois les titus ont peur que cela s'ébruite dans le personnel et ne le disent même pas à l'adjoint par manque de confiance....
alors un droit de préemption je suis pour

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 113
Membre(s) : 1
Total :114
Librairie
200 questions-réponses essentielles
pour le titulaire d'officine

Êtes-vous un chef d'entreprise optimiste ou pessimiste ?
Comment réorienter sa stratégie vers la rentabilité ?
Comment réussir le regroupement d'officine?
Telles sont quelques-unes des questions de cet ouvrage destiné aux titulaires ou à ceux qui souhaitent le devenir...
30,00 € TTC