Modéré par : Manager Bixente64 SB69 bultus 
Index du Forum » » Cas de comptoirs » » Révision des bases
4 pages [ 1 | 2 | 3 | 4 ]
AuteurRévision des bases
lavrille
1576       

lavrille
  Posté : 28-11-2014 13:49

Bonjour
Depuis que je suis installée j'insiste vraiment sur la qualité du conseil, écoute, faire attention aux intéractions etc etc.
Malheureusement dans mon équipe j'ai des personnes qui ont de grosses lacunes et du coup j?aimerais leur faire des mises à niveau mais je n'ai pas le temps par moi-même de leur faire des mini formations sur des produits de base...
Ma prépa de plus de 50 ans ne sait pas qu'il y a un antihistaminique dans le fervaix ou encore personne n'a su me citer une contre-indication au byon (tout en ayant une boîte entre les mains et l'autorisation de regarder la composition bien sûr)
Bref je suis verte à chaque demande d'un patient je suis sur les nerfs, je leur fais des petites explications quand je tombe sur un cas précis mais j'ai la sensation que mes prépas sont larguées
Pourtant je les pousse à se former mais je ne peux pas mâcher tout le travail

Je tombe des nues et malgré les cas concrets que je leur signale elles ne se remettent pas en question et se vexent (un client vient acheter du toplexyl et en discutant après avoir encaissé la prépa se rend compte que le gamin a 1 toux grasse)
J'ai beau leur expliquer que même si un client rentre en disant "je veux du toplexyl" il fait reposer toutes les questions de base mais elles restent dans leur idée : "s'il me demande ça c'est qu'il sait ce qu'il lui faut"

Bah non


Des avis, suggestions? (Poussin sois constructif ou abstiens-toi stp merci, je n'y suis pour rien si certains sont des épiciers, je veux juste tout faire pour que ce ne soit pas le cas chez moi et je rame)
Je ne veux pas les vexer (trop tard c'est déjà fait) mais je veux faire avancer les choses.

  Profil  
lilith
1302       

lilith
  Posté : 28-11-2014 13:54

Tu gardes les chaiers et les conseils du Moniteurs? C suoer bien fait.
Sinon abonne les à Porphyre. Je suis toujours épatée par la qualité de cette revue.
Autre chose ne te fâche pas.
Je trouve que tu galères de plus en plus avec ton équipe. En connais - tu l' origine?


  Profil  
padaOne
3826       

padaOne
  Posté : 28-11-2014 14:12

Je pense que ce n'est pas de cahiers formateurs dont elle a besoin mais de conseils management... Malheureusement je n'en ai pas à te donner, ce genre de cassos de salariés m'horripile et je ne peux que te plaindre, pas très constructif donc

Je crois qu'il faut que tu cherches, pour chacune (il n'y a que des nanas dans ton équipe je crois), LA chose qui les motive (est-ce l'argent, la reconnaissance, le savoir, que sais-je). Tout le monde n'aime pas la même carotte....

  Profil  
lavrille
1576       

lavrille
  Posté : 28-11-2014 14:19

Elles sont déjà abonnées aux revues...

Quant au fait que je galère, je me l'explique par le fait que les 2 premières années j'étais tellement "la tête dans le guidon" que je les laissais faire comme elles faisaient avant.
L'ex-titulaire se fichait complètement des clients, du merch, de la poussière sur ses étagères ou du conseil associé.
C'était juste un vendeur de boîte malaimable.

Ma 1ére exigence de patron a été un accueil et la "priorité client" mais c'est comme avec des gamins à l'école il faut régulièrement rabacher sinon le naturel revient au galop mais ça je pense que c'est partout pareil et il y a du mieux.

Maintenant que je maîtrise mieux mon job de titulaire j'arrive en plus de tout le reste à observer leur manière de conseiller et je rends compte de leurs énormes lacunes.

Elles ne sont pas pires qu'avant, il n'y a pas de dégradation mais simplement une prise de conscience de ma part au fur et à mesure. Et malheureusement pas de prise de conscience de leur part d'où mon appel au secours je ne peux pas apprendre à leur place et ce n'est pas moi qui vais faire des petites fiches pour apprendre à ma prépa de 50 piges qu'il y a 1 antihistaminique dans le fervaix nom de nom!!!

  Profil  
mycolog
349      

mycolog
  Posté : 28-11-2014 14:22

Il faut des petites formations internes, 10 minutes sur une patho, un produit une ou deux fois par semaine, ça permettra de balayer pas mal de domaines. Confie cela à un(e)adjoint(e) si tu en as un(e) sinon il faut t'y mettre. Pourquoi pas lors d'un petit apéro après la fermeture ?
Il y a e développement professionnel continu aussi qui est obligatoire.

Enfin, les délégués commerciaux des labos présentent souvent leurs produis en quelques minutes à l'équipe.

Je suis certain que certaines personnes de ton équipes doivent être gênées de se sentir limitées et aimeraient progresser.

Au fait c'est quoi un anti histaminique ?



Message édité par : mycolog / 28-11-2014 14:25


  Profil  
nuxvomica
223     

nuxvomica
  Posté : 28-11-2014 14:25

cahiers du moniteur: très bien fait encore faut-il être abonné à la revue ou retrouver les anciennes parutions ...

prescrire excellent ! la revue reste assez intellectuelle et on ne peut forcer quiconque à lire en dehors des heures de présence à la pharma.

restent auto formations ou révisions des gammes conseil: "voilà on a ces produits en conseil pour patho rhûme, y'a quoi dedans ? , à qui on donne ?, questions à poser au moment du conseil ? etc ... en interne et assurées par le titulaire ou l'adjoint ou le préparateur volontaire, le stagiaire 6ème année si il existe à qui cette mission peut être confiée ... quand ?par ex tranquillement en dehors heures de travail ( pas tjs bien vu ou alors à la faveur d'un repas ...)

au préalable faire son auto évaluation individuelle " suis-je bon dans ce que je propose ?, compétent ?, prêt à me remettre en cause ..."

ce pas rien effectivement car le temps, l'inertie et la routine sont des freins mais c'est tellement important !

"tout est dans tout ... et réciproquement ..."

  Profil  
mycolog
349      

mycolog
  Posté : 28-11-2014 14:27

Prescrire pour faire du conseil ?

Pour la gastro, lavez-vous les mains,buvez et attendez que ça passe !!

  Profil  
nuxvomica
223     

nuxvomica
  Posté : 28-11-2014 14:29

oui pardon , j'avais lu prescrire au lieu de porphyre sur le post de Lilith ...

"tout est dans tout ... et réciproquement ..."

  Profil  
mycolog
349      

mycolog
  Posté : 28-11-2014 14:37

Mais Prescrire est quand même une revue de bon niveau intéressante à lire car indépendante, pleine de bon sens mais pas vraiment la revue pour booster le conseil associé.

  Profil  
poussin_arverne
5849       

poussin_arverne
  Posté : 28-11-2014 14:51

Citation : mycolog 

Mais Prescrire est quand même une revue de bon niveau intéressante à lire car indépendante...


Indépendante de industrie du médicaments, mais pas de la mentalité extrémiste qu'il y règne en interne !

Dommage, sinon ce serait une lecture vraiment d'un bon niveau.

  Profil  
poussin_arverne
5849       

poussin_arverne
  Posté : 28-11-2014 14:57

Sinon Lavrille, je ne te jette pas la pierre (à l'approche de Noël en plus ), c'est bien de te soucier de ce problème.

Gros chantier !

La solution es dans la formation.

La presse n'est bien (cahiers du Monit ou Porphyre c'est bon), mais pas a la portée de toutes les intelligences ni de toutes les énergies. Pour le tanches il faut un prise en main maternelle pendant les heures de travail (labo pour commencer et bon organisme ensuite). Attention : beaucoup d'escroqueries dans le secteur de la formation : contrôle régulièrement l'acquisition des connaissances !

Moi je mets au déballage celles qui font le moins d'efforts (les moins compétentes quoi) : ça motive un peu, et surtout ça motive les meilleures a rester bonnes (ce qui n'est pas acquis !)

  Profil  
nuxvomica
223     

nuxvomica
  Posté : 28-11-2014 15:01



Message édité par : nuxvomica / 28-11-2014 15:02


  Profil  
padaOne
3826       

padaOne
  Posté : 28-11-2014 15:55

Citation : poussin_arverne 
Moi je mets au déballage celles qui font le moins d'efforts (les moins compétentes quoi) : ça motive un peu, et surtout ça motive les meilleures a rester bonnes (ce qui n'est pas acquis !) 


Bonne méthode
Encore faut-il en avoir une assez grosse (mais non arrête de rêver) pour se permettre de payer un salarié 35h à seulement déballer les commandes....

  Profil  
bultus
2074       
 Modérateur

bultus
  Posté : 28-11-2014 16:13

J'ai un peu le même problème que toi, encore que mon équipe a quand même de bonnes bases, mais j'aimerai qu'ils s'améliorent. J'ai proposé à un préparateur de nous préparer de temps en temps un petit speech sur une patho, un symptome ou un médicament, en partant de la documentation dispo à l'officine.

Il avait l'air très content et enthousiatse, mais au final ça fait 2 mois et toujours rien. Il va falloir que je le relance là dessus car j'y tient vraiment. Le pb c'est qu'il ne pense pas à le faire. Bien souvent quand je lui donne une tâche, le lendemain il a oublié. Mais c'est un autre pb.

A mon sens, ça doit venir de l'équipe : pourquoi pas une formation par semaine en faisant tourner chacun son tour? Au début ils seront peut être génés, mais ça peut rentrer dans les habitudes. Vous faites ça entre 2 patients, avec une petite fiche qu'on peut relire si besoin. Vu leur motivation, même pas la peine de les faire rester à la fermeture

  Profil  
lavrille
1576       

lavrille
  Posté : 28-11-2014 16:28

OK je vous remercie je retiens l'idée de mycolog, je vais mettre ma nouvelle assistante sur le coup, vous me conseillez de procéder plutôt par patho ou bien par classe thérapeutique?
J'aimais bien l'idée de faire par classe mais visiblement pas si évident que ça pour tout le monde ... le fait qu'oxomémazine soit un antihistaminique en a déconcerté plus d'une dans mon équipe.

Du coup je finis par me dire que j'en demande trop?
Une autre prépa m'a dit qu'elle n'était pas pharmacienne, donc elle ne pouvait pas avoir toutes ces connaissances qui me paraissent pourtant la base

PS : mycolog c'était une blague ta question sur l'antihistaminique

  Profil  
padaOne
3826       

padaOne
  Posté : 28-11-2014 17:21

"je suis préparatrice alors je peux pas savoir que ya de l'antihistaminique dans le fairvaix" nan mais si c'est pas de la mauvaise foi ça...

L'ancienne titulaire les a convaincues qu'elles étaient débiles visiblement, c'est bien triste (à moins qu'elle le soit vraiment de base )

  Profil  
lavrille
1576       

lavrille
  Posté : 28-11-2014 17:55

Citation : padaOne 

"je suis préparatrice alors je peux pas savoir que ya de l'antihistaminique dans le fairvaix" nan mais si c'est pas de la mauvaise foi ça...

L'ancienne titulaire les a convaincues qu'elles étaient débiles visiblement, c'est bien triste (à moins qu'elle le soit vraiment de base )  


C'est clair que l'ex-titulaire les a rabaissées à mort (prépa et pharmacien, tout me monde a eu droit au même traitement de faveur)
Mais je fais tout pour les détendre et expliquer le POURQUOI de chacune de mes demandes et malheureusement j'en viens à la conclusion que, comme pour les gosses, si je veux qu'une chose soit faite il faut que je dise à telle personne bien précise de faire telle chose bien précise sinon y'a plus personne
Et expliquer pendant des heures finalement c'est beaucoup moins efficace

Message édité par : lavrille / 28-11-2014 17:56


  Profil  
vbm
143     

vbm
  Posté : 28-11-2014 18:14

bonsoir

au vue du problème soulevé, qui n'est pas petit...et je trouve anormal que des préparatrices ne soient pas compétentes dans leur métier de base !!!
je suis préparatrice (et dinosaure de surcroit ), je peux vous assurer que mes patrons réceptifs, n'accepteraient pas d'avoir une "vieille" brèle dans leur officine; je me forme depuis toujours et lis la presse professionnelle, afin de ne pas être larguée quand je fais des remplacements. (j'ai 2 cdi + on m'appelle pour des dépannages )
si elles ne peuvent comprendre l'image qu'elles donnent à la patientèle (malgré les lectures apparemment stériles...)
pourquoi ne pas mettre un entretien individuel annuel...
comment elles perçoivent l’officine et son organisation.
quelles tâches leur procurent le plus de satisfaction
,quels sont leurs points forts? leurs points faibles? comment y remédier
leurs objectifs
leurs formations
leurs suggestions....

moi j'ai eu ça pour la première fois l'an dernier (pharmacie iso 9001)(nouveau cdi ) j'ai trouvé ça très top !
très adapté à nos objectifs concrets

(pour lavrille, ça y est , ça refonctionne mon ordi )

  Profil  
mycolog
349      

mycolog
  Posté : 28-11-2014 19:48

Ne pas oublier aussi que la motivation pour se former ne sera pas la même selon les personnes, pour les meilleurs éléments, ce sera une satisfaction personnelle, pour d'autres quelque chose de rebutant, d'ennuyeux et sans intérêt à leurs yeux.

Une petite carotte,e temps en temps peut aussi motiver les troupes. Bosser le conseil sur une gamme et se fixer une petite progression sur les ventes couronnée par le labo par une bouffe ou des chèques cadeau ou autre chose peut permettre de faire grandir la motivation.



  Profil  
riep
645      

riep
  Posté : 28-11-2014 23:05

Citation : lavrille 

Une autre prépa m'a dit qu'elle n'était pas pharmacienne, donc elle ne pouvait pas avoir toutes ces connaissances qui me paraissent pourtant la base



sa réponse ne me choque absolument pas elle est prepa elle assiste les pharmaciens mais ne peut être totalement autonome.

par contre un pharmacien qui ne sait pas que l'oxo du toplexyl est un antiH1 ça craint du boudin....

  Profil  E-mail  www  
Aller à la page : [ 1 | 2 | 3 | 4 ]
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 32
Membre(s) : 0
Total :32
Librairie
L'urgence à l'officine
3ème édition

Indispensable !

L’officine est considérée par le grand public comme un poste de premiers secours permanent. Le pharmacien doit être en mesure de répondre à des situations d’urgence auxquelles il n’est pas toujours formé...

48,00 € TTC