Modéré par : Manager Bixente64 SB69 bultus 
Index du Forum » » Cas de comptoirs » » anti inflammatoires
3 pages [ 1 | 2 | 3 ]
Auteuranti inflammatoires
Aleatoire
601      

Aleatoire
  Posté : 23-11-2014 07:56

Attention (sur la forme) : les sources mentionnées "noir sur blanc" ne sont pas des sources opposables
- le site eurékasanté n'est PAS le RCP du médicament tel que dans le vidal, il y a des libertés de réécriture pour le "grand public" qui occasionnent des erreurs.
- le doroz n'est pas un document opposable non plus et n'est pas exempt d'erreurs
- et doctissimo :/

  Profil  
poussin_arverne
5849       

poussin_arverne
  Posté : 23-11-2014 08:34

Mais surtout, le pire dans cette prescription n'est pas l'ibuprofene (de toutes façons parfaitement inutile avec Acide Tiaprofenique), mais bien la pseudo-ephedrine (totalement contre indiquée avant 15 ans). C'est une vraie saloperie qui sera même un jour retirée du marché, la donnée a une gosse de 12 ans ne se discute même pas.

Par ailleurs, sur l'interaction entre ibuprofene et ac. Tiaprofenique, vous ne pouvez pas vous baser sur des éléments conditionnels ni pour prescrire, ni pour délivrer. En cas de problème vous direz quoi ?

Personnellement je n'aurais pas appelé le médecin car je n'aurais pas eu besoin de son avis : pas de rhniadvil a 12 ans : point barre. C'est une erreur de prescription qu'il faut souligner et contrer.

  Profil  
lilith
1302       

lilith
  Posté : 23-11-2014 09:00

d accord avec toi Poussin. Pas de pseudoephedrine.

  Profil  
vbm
143     

vbm
  Posté : 23-11-2014 10:35

poussin +1 !!


  Profil  
ami89
859      

ami89
  Posté : 23-11-2014 11:42

La situation reste problématique, car si nous ne sommes pas capables de discuter avec le médecin pour une contre-indication rappelée au moins tous les 2 ans par l'ANSM, comment proposer des alternatives / faire corriger des prescriptions pour d'autres interactions médicamenteuses ?

Ici, le pédiatre est capable de mettre à un enfant de 8 ans de la Balsofumine, du Rhinadvil et du Derinox sur la même ordonnance...

J'avoue que j'utilise assez facilement la solution proposée par poussin_arverne, mais ce n'est pas la meilleure...

  Profil  E-mail  www  
Galienne
666      

Galienne
  Posté : 23-11-2014 13:59

Totalement d'accord pour la pseudoephedrine dangereuse et inutile.

Un pédiatre qui prescrit Rhinadvil, Derinox et Balso, et ben on aura tout vu
Ceci dit les parents sont souvent très à notre écoute, stt quand il s'agit de leur progéniture. En leur montrant noir sur blanc les contre indications liées à l'âge et les effets indésirables, la non délivrance est quasi systématiquement comprise et acceptée

  Profil  
ami89
859      

ami89
  Posté : 23-11-2014 14:26

Le souci, c'est le climat délétère, pour le patient, crée par un refus de délivrance...

  Profil  E-mail  www  
Galienne
666      

Galienne
  Posté : 23-11-2014 15:39

Je crois n'avoir jamais vraiment eu de souci particulier avec un refus de délivrance.
Après, rien ne me dit que le patient ne va pas se faire dispenser l'ordo ailleurs, mais bon...

Message édité par : Galienne / 23-11-2014 16:21


  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 23-11-2014 16:14

Comme le dit Galienne, quand tu montres noir sur blanc que ton refus de délivrance est justifié, il est dans 99% des cas accepté.

  Profil  
ami89
859      

ami89
  Posté : 23-11-2014 16:37

Ah oui, c'est très bien accepté...
Mais il ne s'agit pas d'une erreur : les mauvaises prescriptions sont redondantes...
En cas d'appel, "oui je maintiens" malgré les explications : contre-indication etc.

  Profil  E-mail  www  
pharmalien
74    

pharmalien
  Posté : 23-11-2014 22:32

Extrait d'un cours de l'univers de Nantes : L’action anti-inflammatoire requiert généralement des posologies d’AINS plus élevées que celles nécessaires dans les autres variétés de douleurs ou dans la fièvre. Aussi certaines spécialités d’AINS sont-elles commercialisées à faible dose en tant qu’antalgique et/ou antipyrétique (certaines formes d’aspirine, l’ibuprofène 200 mg, le kétoprofène 25 mg).


  Profil  
poussin_arverne
5849       

poussin_arverne
  Posté : 24-11-2014 07:44

C'est n'importe quoi : vous avez trouvé une étude sur le comportement de l'ibuprofene a faible dose en association avec l'ac. Tiaprofenique ?

C'est une association potentiellement dangereuse, il ne faut même pas discuter avec médecin.


  Profil  
bultus
2074       
 Modérateur

bultus
  Posté : 24-11-2014 10:17

Il me paraît quand même indispensable d'appeler le médecin pour une ordo pareille, ne serait-ce que pour lui donner notre avis, si personne ne l'appelle jamais quand il marque des conneries, il va continuer.

Après rien n'empèche de toujours refuser la délivrance, même s'il confirme (et de l'écrire sur l'ordonnance pour que le patient comprenne bien qu'on fait pas ça pour le faire chier et surtout pour éviter qu'il le récupère ailleurs dans une pharmacie trop "cool")

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 24-11-2014 10:36

Je suis d'accord avec bultus, il faut appeler le médecin non pas pour discuter, mais pour le prévenir : d'abord parce que c'est la loi (le prescripteur doit être informé d'un refus de délivrance), ensuite parce que l'éducation des autres professionnels de santé sur le bon usage des médicaments fait aussi partie de nos missions.

  Profil  
Antoine_pharma
1194       

Antoine_pharma
  Posté : 24-11-2014 11:38

Citation : poussin_arverne 

C'est n'importe quoi : vous avez trouvé une étude sur le comportement de l'ibuprofene a faible dose en association avec l'ac. Tiaprofenique ?

 


D'ailleurs, aparté sur ce fil.. quid des effets secondaires de deux antiinflammatoire associés à faible dose versus un anti inflammatoire seul à dose max ?


---------------------
" Il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux
Chassez de votre esprit tous vos soucis
Prenez la vie du bon côté
Riez, sautez, dansez, chantez
Et vous serez un ours très bien léché ! "

  Profil  
poussin_arverne
5849       

poussin_arverne
  Posté : 24-11-2014 12:12

Citation : bultus 

Il me paraît quand même indispensable d'appeler le médecin pour une ordo pareille, ne serait-ce que pour lui donner notre avis, si personne ne l'appelle jamais quand il marque des conneries, il va continuer.

Après rien n'empèche de toujours refuser la délivrance, même s'il confirme (et de l'écrire sur l'ordonnance pour que le patient comprenne bien qu'on fait pas ça pour le faire chier et surtout pour éviter qu'il le récupère ailleurs dans une pharmacie trop "cool") 


T'inquiète que si je ne l'appelle pas, le patient le fait lui-même ... Et ça a bien plus de portée.

D'accord pour l'écrire sur la prescription de façon claire et nette : ça s'appelle l'opinion pharmaceutique et c'est notre métier.

J'ai appelé pendant des années un toubib qui prescrivait systématique Rhinadvil chez les enfants ... Un jour j'en ai eu assez : j'ai écris en gros sur les ordos. Le toubib qui faisait ça pour le faire chier a râler auprès de la CPAM (c'était remboursé) et de CROP. Il s'est pris une volée de bois vert et je n'en ai plus jamais entendu parler. Ce n'est plus mon copain, mais il ne me casse plus les roubignoles avec ça

Téléphoner : ils n'attendent que ça. C'est stérile.

  Profil  
ahma
153     

ahma
  Posté : 24-11-2014 14:14

Merci d'avoir donné votre avis. Je n.e comprend toujours pas..les différentes propriétés d'une molécule s'expliquent toujours pharmacologiquement. Or ce n'est pas le cas où ce n'est pas clair pour libuprofene ...

Je précise que c'était un médecin traitant et non un.pédiatre . Je contacte toujours un médecin lors d'une modification ou refus de délivrance c la.moindre des choses ..sauf cas particulier du samedi soir ...en réalité je pensait que le médecin allait plutôt proposer du paracetamol. ..j'.ai expliqué à la maman quon allait juste
multiplier les EI...et que la pseudo n'était pas une molécule à prendre à la légère . Et que malgré son.poids elle avait un coeur des reins et un foie d'enfant donc quil ne fallait pas surdose malgré tout. Mais dans son arrogance je pense que l'argument qui la convaincu c le fait que se soit NR

  Profil  
bultus
2074       
 Modérateur

bultus
  Posté : 24-11-2014 14:23

Citation : poussin_arverne 

Téléphoner : ils n'attendent que ça. C'est stérile.  


Je comprend ton point de vue, mais je n'ai pas encore atteint ta lassitude je pense

  Profil  
bultus
2074       
 Modérateur

bultus
  Posté : 24-11-2014 14:24

Citation : ahma 
l'argument qui la convaincu c le fait que se soit NR  



  Profil  
ahma
153     

ahma
  Posté : 24-11-2014 18:55

Citation : bultus 

Citation : ahma 
l'argument qui la convaincu c le fait que se soit NR  


 


ah oui bizarrement elle ne chipotait plus une fois m'avoir demandé si c'etait pris en charge ... entre deux machouilles de chewin gum

  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 | 3 ]
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 32
Membre(s) : 0
Total :32
Librairie
L'urgence à l'officine
3ème édition

Indispensable !

L’officine est considérée par le grand public comme un poste de premiers secours permanent. Le pharmacien doit être en mesure de répondre à des situations d’urgence auxquelles il n’est pas toujours formé...

48,00 € TTC