Modéré par : Manager Delphine66 Bixente64 Lliane bultus 
Index du Forum » » Formation continue » » reconversion en PUI sur candidature spontanée
Auteurreconversion en PUI sur candidature spontanée
doudou13
31    

doudou13
  Posté : 10-06-2013 13:38

bonjour,
depuis 6 ans pharmacien assistant en officine, je me pose la question de la reconversion en pharmacie hospitalière.
Je l'envisage à peu près à chaque fois que je dois suivre mon ami et que je dois quitter les officines où je reste en moyenne 2 ans. Là j'ai décidé de vraiment me donner ma chance et d'essayer quand 1 an (si je tiens) à envoyer des lettres de motivations aux PUI publiques ou privées et d'être à l'affut de la moindre occasion d'avoir une expérience dans ce domaine. Est-ce réaliste ou totalement inutile? l'officine ne me déplait pas mais je n'ai pas le côté commercial de plus en plus exigé et le manque de poste + manque de formation et d'intérêt scientifique me pèsent, que faire?si vous me comprenez, merci de vos conseils (je cherche du concret car mon idéalisme ne m'a pas vraiment fait avancer jusque là!!!!) je suis sur nantes si quelqu'un connait un poste en PUI dans la région

  Profil  
pharma-espoir
2116       

pharma-espoir
  Posté : 10-06-2013 14:50

En hopital quasiment aucune chance, les postes sont reservés aux anciens internes.
En clinique c'est possible mais difficile, il y a très peu d'offre.

Par contre, l'hopital ou la clinique ne sont de toute façon pas adaptés à ton mode de vie : ces carrières exigent d'aller là ou on a besoin de toi, et une fois que tu as un poste, tu ne peux pas te permettre de déménager tous les 4 matins. C'est le contraire de l'officine, ou tu peux partir quand tu veux et aller ou tu veux en retrouvant facilement un poste (sauf dans le centre-ville des grandes agglos universitaires et sur la côte d'azur).

Pour le côté sientifique, il faut juste ne pas accepter n'importe quelle offre et trouver le bon titulaire, il y a en pour qui le côté scientifique reste prédominant.

  Profil  
doudou13
31    

doudou13
  Posté : 10-06-2013 15:12

donc je peux faire une croix dessus. Les bons titulaires sont en voie de disparition malheureusement j'ai faut pas mal de pharmacie et crois moi quand c'est pas éthique du tout je m'en vais mais il faut bien quand même que je travaille!!!qu'est ce que l'on peut faire quand on ne peut pas se former (là où j'ai travaillé j'étais la seule à m'intéresser aux vidal et aux rares formations dispo le soir) Et là pour retrouver un CDI je peux m'accrocher même en officine alors si en plus je dois choisir mon titulaire!?!Je suis prête à reprendre des études (1 ou 2 ans) ou faire un DU ou Master si vraiment il y a des débouchés derrière.
Mon mode de vie n'est pas de déménager mais j'ai du suivre mon conjoint il y a 2 ans pour quitter paris et récemment il a eu une opportunité dans ma région natale alors là j'espère bien que l'on ne va pas rebouger mais maintenant c'est la vie qui décide pour nous c'est rarement un choix de vie!!

  Profil  
doudou13
31    

doudou13
  Posté : 10-06-2013 15:18

et le concours de pharmacien conseil et le journalisme médical sont des pistes réalisables?

  Profil  
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 90
Membre(s) : 0
Total :90
Librairie
Botanique, Pharmacognosie, Phytothérapie
3ème édition

Nouvelle édition !

Cet ouvrage constitue un support de cours indispensable en Botanique, Pharmacognosie et Phytothérapie pour les élèves préparant le brevet professionnel de préparateur en pharmacie. Pour découvrir le règne végétal et ses applications thérapeutiques à l’officine...

25,50 € TTC