Modéré par : Manager Bixente64 SB69 bultus 
Index du Forum » » Cas de comptoirs » » Oubli de mettre un médicament TRES cher au frigo. Qui paye ? Faute pro ?
2 pages [ 1 | 2 ]
AuteurOubli de mettre un médicament TRES cher au frigo. Qui paye ? Faute pro ?
decoreux
10   

decoreux
  Posté : 09-10-2011 20:57

Bjr je travaille en officine et chez le même employeur depuis 8 ans. Malheureusement, cette semaine, j'ai oublié de mettre un médicament TRES cher (1.200 € environ,le LU....IS) au frigo. Commandé pour un client, lorsque ce dernier est venu le chercher, ns ns sommes aperçus qu'il était rangé ds les placards et non au frigo... Aïe. Perte sèche de 1000 euros pour la titulaire.

Pensez vous que son assurance professionnelle puisse la dédommager ? Ou vais je devoir passer à la caisse, en partie, sur mon salaire, ce qui n'est pas exclus...faute professionnelle à l'appui.

Je n'ai pas en tant qu'adjoint, d'assurance particulière pr l'exercice de ma profession, si ce n'est ma responsabilité civile ds le cadre de mon assurance maison.

Bref, qui paye ? Moi pour mon étourderie ou une assurance quelconque peut ns venir en aide ?

Merci pour votre point de vue.

pharmadjoint

  Profil  
Agate91
368      

Agate91
  Posté : 09-10-2011 21:19

Ouais he ben ce ci dis je pense que ce serais pas une mauvaise idée que chacun soit responsable de ces conneries jusqu'au bout.

Agate

  Profil  
decoreux
10   

decoreux
  Posté : 09-10-2011 21:44

merci PharmaFC pr cette prompte réponse et cet exemple percutant. 6000 euros .... la vache !!! Elle n'a pas dû dormir pdt qq nuits la préparatrice.

Bon, je vais argumenter ds le sens de l'assurance "qui couvre les conneries de vos employés incompétents".

Car bien sûr, pr répondre à Agathe91, je l'ai fait volontairement ! On n'a pas tous l'intention de nuire à l'entreprise qui ns emploie mais ...il arrive qu'entre répondre au tél. écouter le client au tél et celui au comptoir en même temps, ainsi que la préparation des promis... dc qd toutes les fonctions cognitives st déjà occupées, on n'ait pas la 3ème main de Shiva qui range le bon truc au bon endroit.

pharmadjoint

  Profil  
dakaru
591      

dakaru
  Posté : 09-10-2011 21:51

A faire effectivement passer en perte....Ca arrive des trucs comme ça et ça arrivera encore et même à Agathe....

-Ni aigrie, ni envieuse car responsable de ma propre vie-

  Profil  
El_Toto
571      

El_Toto
  Posté : 09-10-2011 22:36

Juste pour info, les centres de pharmacovigilances peuvent vous renseigner sur les conduites à tenir dans des cas pareils (je parle des médocs bien sûr, pas des faux billets ). Il arrive qu'on puisse malgré tout utiliser le médicament en toute sécurité. Contactez le CHU le plus proche...

  Profil  
canardwc_69
326      

canardwc_69
  Posté : 10-10-2011 08:42

Pareil que pharma FC, une porte de frigo laissée ouverte : perte de 4800 euros et une coupure de courant pendant la nuit : reperte de 5700 euros.

L'assurance de la pharmacie était là pour rembourser, ça fait partie du jeu, elle assure en cas de "bêtise" humaine ou de défaillance technique.

Certains médocs résistent mieux à la rupture de la chaîne de froid, il faut téléphoner aux labos qui fournissent les renseignements nécessaires.

Errare humanum est, persevare diabolicum...

Coin Coin!!!

  Profil  
decoreux
10   

decoreux
  Posté : 10-10-2011 12:57

merci à tous pr vos précisions. J'apporte ma modeste contribution, vs pensez bien que la 1ère chose faite fut d'appeler le fabricant du Lu....IS pr savoir la stabilité du médoc hors frigo. Délai maximal : 12 h. L'ayant oublié à 15H, il n'était valable que jusqu'à 3H du matin le lendemain. Bizarrement, on n'ouvre pas à cette heure ... matinale.
Donc poubelle le produit ou plutôt, il ns reste sur les bras.

Merci d'avoir précisé que l'assurance du titulaire couvrait ce type de problème et pas seulement "vs avez délivré un médoc au mauvais dosage dc vs avez mis en danger la vie d'autrui". Ici il ne s'agit pas de mise en danger mais d'oubli
pur et simple et de perte financière sèche.

Merci pour vos posts, ça me donne du poids pr négocier avec ma titulaire et qu'elle se renseigne auprès de son assurance.

Enfin, ce matin, une cliente, sympathique, fidèle vient de m'apprendre qu'on lui avait dépisté un cancer du sein.... Le LU.... IS avait d'un coup bcp moins d'importance !!!




pharmadjoint

  Profil  
zamaiev
1627       
 Modérateur

zamaiev
  Posté : 10-10-2011 13:51

Citation : PharmaFC 

...c'est ça être un bon chef d'entreprise-manager...assumer et prévoir....si elle ne s'en sent pas capable, elle devrait songer à vendre son officine a qqun de plus responsable et compétent...c'est aussi simple que ça... 

Tu as bien fait de changer de métier car pour dire des bétises pareilles autant ne rien dire ...
Même si l'assurance rembourse , même s'il n'y a pas mort d'homme et même si l'erreur est humaine , ce genre d'erreur est inacceptable. Pour ce genre d'oubli un avertissement est amplement mérité.


  Profil  
becanne
1269       

becanne
  Posté : 10-10-2011 15:17

Cela me rappel mes année de fac, ou j'avais, parait il, délivré du Triflucan au mauvais dosage...

LA titulaire (que je soupçonnait d'avoir manigancer cela car elle avait trop embauché et j’étais le seul étudiant à 300 et cela faisait plusieurs fois que dans le bureau elle me prenait à part pour remettre mes compétences en doute, et me dévaloriser afin que je parte tout seul....enfin, une grosse merde de confrère qui a faillit me faire changer de voie...) m'explique d'un ton sûr et patronal, que ma responsabilité est engagée, et que elle me décomptera de mon salaire la valeur de la boiboite... (80e a peu près)...

Bref, vu la pression que j'avais, on m'a conseillé d'aller à l'inspection du travail, et là miracle, je suis revenu avec un papier tamponné de l'administration citant un article de loi avec une amende de 5000e à la clé pour ce genre d’extorsion... elle ne m'a plus jamais fait chier...sauf à la signature de la fin de contrat ou j'ai cru que je lui mettais sur la gueule...heureusement, "self control" "zen attitude" et un whisky et au lit.

On est loin du cas kerviel, et heureusement que nos lois sont de bons boucliers face à des glaives aiguisés et sanglants comme ceux de Zamaiev...

  Profil  
becanne
1269       

becanne
  Posté : 10-10-2011 16:07

Heureusement que les templiers sont là pour protéger les divines valeurs humaines...

  Profil  
canardwc_69
326      

canardwc_69
  Posté : 10-10-2011 21:56

Citation : becanne 

heureusement, "self control" "zen attitude" et un whisky et au lit.


c'était un verre ou la bouteille?

Coin Coin!!!

  Profil  
becanne
1269       

becanne
  Posté : 11-10-2011 10:44

En plus ma femme avait oublié de mettre les glaçons au frigo, alors je l'ai tabassé! (comme certain le font avec du lucentis)

  Profil  
dakaru
591      

dakaru
  Posté : 11-10-2011 10:45

Purée...là tu jettes un froid....

-Ni aigrie, ni envieuse car responsable de ma propre vie-

  Profil  
becanne
1269       

becanne
  Posté : 11-10-2011 10:51

T'as raison elle mérité juste un "avertissement"

  Profil  
decoreux
10   

decoreux
  Posté : 11-10-2011 12:00

Ca m'a l'air d'être resté très scolaire tout ça ! Avertissement... pourquoi pas "observation" ? "colle" ???? Punition ... ??? Torture ???

Je suis sortie de l'indus' pharma il y a 10 ans, qd j'entends encore ce genre de mots, j'hallucine.

Le salarié est responsable de ses actes d'un point de vue civil et pénal. Tout à fait OK là-dessus. Je ne me défile pas quant à ma responsabilité d'avoir fait perdre de l'argent à mon employeur et m'en suis excusée tout de suite, et promptement. De là à accumuler observations et autres billets avant de se faire virer... je m'en vais chercher ailleurs de suite.

Qu'est-ce que cette gestion humaine à coups de petits papiers vexatoires ?




pharmadjoint

  Profil  
syncmaster
2223       

syncmaster
  Posté : 11-10-2011 15:06

C'est très scolaire en effet. Mais le but d'un avertissement n'est pas la vexation (ça c'est une sorte de "bonus"...) mais la présence d'une trace écrite, qui pourra éventuellement être utilisée contre le salarié par la suite.
Et je ne doute pas que ce genre de choses existe également en industrie.


  Profil  
pharmaceutic
1773       

pharmaceutic
  Posté : 11-10-2011 17:22

Je ne suis pas sur que Carlos Ghosn soit un tendre... Est ce qu'un modo peut dire à ce type d'arrèter ces caricatures permanentes sur les titulaires...

pharmaco

  Profil  
pharmaceutic
1773       

pharmaceutic
  Posté : 11-10-2011 17:54

Ah, tu as quand mème des copains titulaires, ça me rassure...

pharmaco

  Profil  
syncmaster
2223       

syncmaster
  Posté : 11-10-2011 18:03

La mentalité de 'petit chef' il y en a partout, y compris dans les administrations et les grosses boîtes. Parfois c'est même encouragé par la direction (Franz Telekom...)

De nombreuses études ont pourtant montré qu'un salarié bien traité était plus productif. Et ce indépendamment des conditions de travail et du salaire.

  Profil  
syncmaster
2223       

syncmaster
  Posté : 11-10-2011 18:06

Celà dit vu les difficultés économiques que traverse le secteur, la perte de 1000€ de marchandises peut avoir des conséquences assez graves (impossibilité de payer le loyer ou les charges qui tombent ce mois-ci...) et on peut comprendre que le boss l'ait mauvaise.

(si c'est un quinquagénaire fortuné qui a fini de rembourser, je n'ai rien dit...)

  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 17
Membre(s) : 2
Total :19
Librairie
L'urgence à l'officine
3ème édition

Indispensable !

L’officine est considérée par le grand public comme un poste de premiers secours permanent. Le pharmacien doit être en mesure de répondre à des situations d’urgence auxquelles il n’est pas toujours formé...

48,00 € TTC