Modéré par : Manager Bixente64 SB69 bultus 
Index du Forum » » Cas de comptoirs » » d. p.
2 pages [ 1 | 2 ]
Auteurd. p.
dakaru
591      

dakaru
  Posté : 18-07-2011 13:31


Hi,
Surprise par le nombre de d. p. ouverts sauvagement et sans l' accord des patients.
Des pharmacies peu scrupuleuses ouvrent des d. p. sans consentement et quand on s 'en aperçoit les clients sont plutôt surpris voire en colère contre la pharmacie qui a agit dans leur dos...C' est sûr, c' est plus simple de faire ceci sans prendre le temps d' argumenter et d' expliquer ce que c' est...Purée....ça craint.

-Ni aigrie, ni envieuse car responsable de ma propre vie-

  Profil  
NTV
150     

NTV
  Posté : 18-07-2011 13:56

Oui, cela craint en effet.

C'est toute la complexité du Français. Il voudrait avoir zéro problème et pouvoir prendre n'importe quoi n'importe où sans rien signaler aux prescripteurs et dispensateurs, et sans qu'il y ait de traces nulle part.

Et comme on n'est pas devin, il faut bien poser des questions, ce qui les dérange encore.

Certains s'étonnent même que pour ouvrir un dossier, on leur demande au minimum la carte vitale et/ou une carte de mutuelle. Avec la célèbre réponse "mais vous en demandez des choses" !!!

Quand on veut des médicaments et ne pas payer, pourquoi s'étonner que le pharmacien demande un minimum de pièces justificatives ?








  Profil  
syncmaster
2224       

syncmaster
  Posté : 18-07-2011 14:11

Un jour ou l'autre un client saisira la CNIL et attaquera la pharmacie fautive, et ça calmera les velléités d'ouverture de DP sauvages...

  Profil  
Williwaw
68    

Williwaw
  Posté : 18-07-2011 14:42

Je suis également surpris de voir ce genre de topic, toujours dans le dénigrement de vos confrères...

Vous affirmez des choses sur quelle base ? Avez-vous des chiffres ou des études valables ? Si vous parlez de votre propre expérience de comptoir, admettez que cette pratique est extrêmement variable, suivant votre localisation et les confrères qui vous entourent.

Et puis constater c'est bien, agir c'est mieux : Avez-vous interpellé les confrères responsables ? Avez-vous pris le temps de leur expliquer ? Beaucoup de « vieux » pharmaciens ne savent même pas encore ouvrir un DP. Sans compter sur les erreurs de manipulation logiciel (merci W**P****) ou les clients qui acceptent sans vraiment comprendre ce qu’ils ont signé...

Je ne remets pas en doute l'existence de "DP Sauvages" mais il ne faut pas généraliser : Cette pratique douteuse est assez anecdotique.
De plus, commercialement parlant, un DP Sauvage n’a aucun intérêt puisqu’il n’apporte aucune information sur ses concurrents. On sait juste que le client se sert ailleurs ! Waouh, quelle lucidité, bravo ! Beaucoup de risques pour vraiment pas grand-chose…

Message édité par : Williwaw / 18-07-2011 14:46


  Profil  
hulkette
180     

hulkette
  Posté : 18-07-2011 16:50

Les erreurs de manip sont possibles, c'est vrai que quand on valide un peu vite sur LGP* on peut malencontreusement créer un DP... Mais ce qui est curieux, c'est que les DP "sauvages" que j'ai pu remarquer concernent souvent une personne sous Subut*x ou méthadone...
Et ce n'est pas normal que le DP soit créé sans demander au patient, surtout dans ces cas là! MAIS justement dans ces cas là, ça nous a permis chez l'un de détecter une interaction neuroleptique/métha, et chez l'autre de se rendre compte qu'il fréquentait deux pharmacies en parallèle pour ses anxiolytiques...

Williwaw, il ne s'agit pas de dénigrer les confrères, mais de faire état de faits évidents: il y a pas mal de DP ouverts à l'insu des patients, volontairement ou non!
Et puis identifier les confrères responsables? Justement le DP garantit l'anonymat du lieu de délivrance, et je vois mal le client balancer le pharmacien chez qui il fait des infidélités

Message édité par : hulkette / 18-07-2011 16:50


  Profil  
Williwaw
68    

Williwaw
  Posté : 18-07-2011 19:21

Et oui, malheureusement, il y aura toujours des confrères qui détourneront les outils mis à leurs dispositions. Ils en assumeront les risques et les conséquences en cas de contrôle...

Le DP est un outil extraordinaire, fabriqué pour et par les Pharmaciens. Je n'ai pas envie que les rares DP sauvages deviennent une autre cause de bagarre au sein d'une profession déja trés individualiste.

Sinon en effet, j'ai pu remarquer également un taux de DP plus important chez des personnes sous Subut*x ou Métha****. Et malheureusement, cela nous a été bien utile à plusieures reprises...

  Profil  
saumix
2562       

saumix
  Posté : 19-07-2011 12:23

de toute façon , on peut effacer un DP a la demande du patient , voire éviter de l'alimenter a la demande aussi du patient...
les amis du sub.... et de la metha.... savent aussi tre bien demander des tiers payants sans carte vitale.....

h.p

  Profil  
dakaru
591      

dakaru
  Posté : 19-07-2011 12:43

Si je me suis interrogée sur l' ouverture de ces d.p.sans consentement, c' est parce que perso j' en ai constaté beaucoup et bien sûr au moment des vacances. Et surtout parce que en ce moment nous avons une préparatrice en intérim qui nous a posé la question de savoir comment on gérait le dossier.
Surprise, quand elle nous a dit que certaines pharmacies le faisaient systématiquement sans en demander la permission.
Je peux vous assurer que lorsque le patient s' en aperçoit il est plutôt furax.Et effectivement dans ce cas je lui propose d' annuler son d.p.


-Ni aigrie, ni envieuse car responsable de ma propre vie-

  Profil  
canardwc_69
326      

canardwc_69
  Posté : 21-07-2011 08:58

C'est incroyable que des pharmacies pratiquent ce genre de forcing à l'insu du patient.

N'oubliez pas que vous êtes dans un pays où la liberté est un droit.

Les personnes, qui font cela, sont en train de faire perdre la confiance des patients envers leurs pharmaciens.

En bref, plus de mal que du bien.

Coin Coin!!!

  Profil  
saumix
2562       

saumix
  Posté : 21-07-2011 11:20

quand le bébé DP aura grandi et aura intégré le DMP , qui sera obligatoire , ces chicaneries nous paraitrons dignes de l'antiquité....

h.p

  Profil  
dakaru
591      

dakaru
  Posté : 21-07-2011 12:55

Ok saumix mais pour le moment les patients ont le choix . C 'est leur liberté de ne pas accepter et ceci est à....respecter....ainsi que la loi dur l d.p.

-Ni aigrie, ni envieuse car responsable de ma propre vie-

  Profil  
rita8927
266     

rita8927
  Posté : 24-07-2011 13:00

Une preuve de plus si il en faut que les voies qui mènent au DP sont souvent douloureuses .

Message édité par : pharmacestpourmoioupa / 24-07-2011 15:12


  Profil  
pharma6
144     

pharma6
  Posté : 25-07-2011 08:35

ici a l'hopital tous passage et couplé a une ouverture de DMP sans information non plus du patient et collage d'une etiquette rouge en plus sur la carte vitale.

  Profil  
syncmaster
2224       

syncmaster
  Posté : 25-07-2011 14:03

Citation : pharmacestpourmoioupa 

Une preuve de plus si il en faut que les voies qui mènent au DP sont souvent douloureuses



  Profil  
rita8927
266     

rita8927
  Posté : 17-11-2011 16:07

Je viens de lire un article sur le dp,
dans une étude récente 42 % des patient déclarent avoir pris connaissance du DP par hasard et non au moment de son ouverture.

Article ici

Lien vers l'étude


Message édité par : pharmacestpourmoioupa / 17-11-2011 16:10


  Profil  
peperetranquille
56    

peperetranquille
  Posté : 22-11-2011 22:10

Bonjour à tous,
A lire vos post précédents, je pense que je fais parti des mauvais pharmaciens.

J'ai été pharmacien pilote sur le DP sur la fin de l'experimentation (j'ai commencé en 2009) et l'équipe a donc expliqué des centaines de fois les avantages du DP à nos clients.
J'ai pu aussi apprécier plus d'une fois le verrou que représentait le DP.
J'ai pris conscience de la nécessité absolue de posséder un DP dès lors que l'on prend un traitement chronique.

Depuis un peu moins d'un an, un peu lassé, c'est vrai, de demander systématiquement la permission à nos clients ("est-ce que je vous mets le générique ?", "c'est pas remboursé, je vous le mets quand même ?", "est-ce que vous voulez vraiment la boite de 3 mois ?", "est-ce que je peux vous créer votre DP ?"), j'ai pris la décision suivante, applicable par toute l'équipe :
- dès qu'un patient a un traitement chronique, nous créons systématiquement le DP
- nous imprimons la feuille, la signons, et la remettons au client avec la notice DP, que nous l'encourageons à lire.
- nous l'informons succintement des avantages du DP avec un discours maintenant bien rodé, en lui précisant de nous en reparler s'il avait la moindre question.

Donc, certes, je force un peu la main, mais nos clients ne peuvent pas dire qu'ils n'ont pas été au courant. De toutes façons, on n'en crée pratiquement plus que pour les clients de passage, à qui nous le créons de la même manière, puisque tous nos clients "chroniques" locaux en ont déjà un.

Je ne comprends pas bien l'indignation dont certains d'entre vous ont fait preuve. Le plus important, est-ce que nos concitoyens sachent s'ils ont ou pas un DP, ou bien que ce DP puisse leur faciliter la vie, voire leur sauver ?
Avec notre façon de faire, les partisants du complot continu, ceux qui pensent qu'on veut les ficher une fois de plus, vous diront clairement : "Ah non, ça ne m'intéresse pas, votre truc !". Dans ce cas, on supprime le DP, et on mets un commentaire client. C'est arrivé une fois. Depuis un peu plus de 2 ans.

Vous faites pas de bile...
C'est pépèretranquille !

  Profil  
red
342      

red
  Posté : 23-11-2011 09:04

Je dois être dans un nid de conspirationnistes, j'en détruis plus que je n'en ouvres.
"Le plus important, est-ce que nos concitoyens sachent s'ils ont ou pas un DP, ou bien que ce DP puisse leur faciliter la vie, voire leur sauver ? "
Que je traduis par, le plus important est il votre liberté, ou votre bien-être?
Pour le reste je m’autocensure.


  Profil  
virgi59
32    

virgi59
  Posté : 23-11-2011 11:17

Dernièrement, la lecture de l'historique du DP d'un patient m'a permis de me rendre compte que cette personne avait eu 20 fois son traitement mensuel (HTA, Diabète et ... Zolpidem)sur les 4 derniers mois
Qu'est-on censé faire dans ces cas là ?

Dénonciation à la Sécu ? Il me semble que le DP ne sert pas à ça et que la Sécu est bien capable de remarquer ces comportements toute seule.

Pour ma part, ayant été prise de court, j'ai fait comme si de rien n'était et j'ai délivré mais après réflexion, le mois prochain je lui dirai que je ne peux plus lui donner ses médicaments.

Avez vous déjà été dans ce cas là ?



  Profil  
Aleatoire
601      

Aleatoire
  Posté : 23-11-2011 12:19

En cas de redondance

1. Demander la raison au patient

2. Demander au prescripteur si il était au courant et si il confirme sa prescription

3. En cas de refus de délivrance : notifier le refus sur l'ordo avec le tampon de la pharma ou détruire l'ordonnance si le prescripteur l'invalide au vu des nouvelles informations dont il dispose.

4. En cas de signe de déviance (pas juste l'historique du DP) sur des substance faisant objet de mésusage, je contacte la sécu, elle lance une requête et si besoin convoque l'assuré pour mettre en place un protocole avec un médecin et un pharmacien seuls habilités à prescrire et délivrer les produits posant problème.

  Profil  
peperetranquille
56    

peperetranquille
  Posté : 23-11-2011 14:21

Citation : red 

"le plus important est il votre liberté, ou votre bien-être?"


 


Vaste question !!
J'en ai une autre :
Est-ce qu'on peut être libre de nuire, voire libre de se nuire ?
Vivement une épreuve de philo sur ce forum !

Vous faites pas de bile...
C'est pépèretranquille !

  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Sauter à :

Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 45
Membre(s) : 1
Total :46
Librairie
L'urgence à l'officine
3ème édition

Indispensable !

L’officine est considérée par le grand public comme un poste de premiers secours permanent. Le pharmacien doit être en mesure de répondre à des situations d’urgence auxquelles il n’est pas toujours formé...

48,00 € TTC