Les pathologies digestives

(3037 mots dans ce texte )  -   lu : 511485 Fois     Page Spéciale pour impression

LES PATHOLOGIES DIGESTIVES

Formation proposée par :

  • Isabelle ATLAN, docteur en pharmacie.
  • Hadda KIAI, docteur en pharmacie.
  • Delphine ESCARO, préparatrice en pharmacie.

Ce dossier ne vise qu’à donner une approche des pathologies digestives, les plus couramment rencontrées, en ces périodes de fin d’année, au comptoir.

Il est primordial de faire un interrogatoire de qualité afin d’éliminer toute pathologie relevant de l’urgence médicale ou du médecin.

On retiendra que devant l’un de ces signes alarmants, on orientera vers le médecin :

  • douleur brutale ou caractéristique (suivant un trajet particulier, ex : dans la lithiase biliaire, douleur en bretelle)
  • fièvre
  • vomissements importants
  • saignements
  • pâleur
  • déshydratation importante (soif vive, pli cutané)

L’interrogatoire permettra de mettre en évidence une douleur (localisation, survenue, type) sachant qu’il peut y avoir une irradiation de la douleur.

Anatomiquement, on divise en six régions dont le centre est l’ombilic :

- au-dessus de l’ombilic

  • épigastre (région médiane)
  • hypocondre droit
  • hypocondre gauche

- au-dessous de l’ombilic

  • hypogastre (région médiane)
  • fosse iliaque droite
  • fosse iliaque gauche

On ne traitera ici que des pathologies suivantes :

  1. l’acidité gastrique (brûlures d’estomac)
  2. la crise de foie
  3. la diarrhée
  4. les ballonnements
  5. la constipation

en abordant après un rappel des symptômes, les traitements allopathiques, homéopathiques et phytothérapiques (qui, plus que complémentaires de l’allopathie, ont réellement fait leur preuve an matière de troubles digestifs)

Nous partirons du principe que suite à l’interrogatoire les pathologies graves ont été éliminées.

 

L’ACIDITE GASTRIQUE

SYMPTOMES

  • douleur épigastrique à type de brûlure
  • sensation de remontée acide : signe un reflux gastro-oesophagien
  • survenant après les repas, calmée par l’alimentation : attention à l’ulcère

Une consultation médicale s’impose si ces troubles sont inhabituels ou durent depuis plus de huit jours.

TRAITEMENT ALLOPATHIQUE

  • ANTI-ACIDES : SELS DE SODIUM, DE CALCIUM, DE

MAGNESIUM, D’ALUMINIUM

*conseiller les comprimés effervescents et la forme liquide qui agit plus rapidement.

*distance de 1 à 2h après les repas et avec d’autres médicaments.

  • ALGINATE DE SODIUM

Formation d’un gel au dessus du bol gastrique

Prise après les repas et au coucher

  • ANTI-H2 : CIMETIDINE ET FAMOTIDINE

Ce sont des antisecrétoires gastriques, à action rapide, en 2 prises matin et soir avant les repas.

Attention aux interactions avec la cimétidine, contre-indication chez la femme enceinte et chez l’enfant.

TRAITEMENT HOMEOPATHIQUE

Le conseil homéopathique ne s’adresse qu’aux maux récents ou en attendant la consultation.

De nombreux remèdes sont utilisables en cas de brûlures d’estomac. Le plus simple au comptoir est de conseiller l’association des quatre remèdes suivants :

Argentum nitricum 5CH : 3 gr matin et soir

Robinia 5CH : 3 gr avant les repas

Iris versicolor 5 CH : 3 gr avant les repas

Nux vomica 9 CH : 3 gr au réveil et au coucher

TRAITEMENT PHYTOTHERAPIQUE

Argile blanche : 3 gélules par jour, à prendre entre les repas.

Elle est utilisée contre les douleurs et les brûlures d’estomac. L’argile blanche a un fort pouvoir absorbant et est riche en silice, en aluminium, ainsi qu’en sels minéraux. Elle tapisse et protège la muqueuse gastro-intestinale et joue un rôle dans sa cicatrisation. Elle absorbe les toxines et les gaz présents dans le tube digestif.

CONSEILS HYGIENO-DIETETIQUES

  • éviter les graisses, l’alcool, les épices, le café, le tabac
  • ne pas s’allonger après les repas
  • éviter les vêtements trop serrés
  • surélever la tête du lit d’une dizaine de cm

LA CRISE DE FOIE

Le foie n’y est pour rien....

SYMPTOMES

  • nausées
  • sensation de lourdeur hépatique

Elle survient après un repas trop riche en graisses ou en alcool.

C’est en fait l’intestin qui est en cause, ses capacités digestives étant dépassées.

TRAITEMENT ALLOPATHIQUE

  • CHOLERETIQUES ET CHOLAGOGUES

Ils vont augmenter la sécrétion et l’excrétion de bile.

  • ENZYMES PANCREATIQUES
  • SUBSTANCES LIPOTROPES

Ils assurent une protection du foie en évitant la fixation de lipides au niveau du foie.

EN ASSOCIATION :

  • ANTISPASMODIQUES
  • PANSEMENTS INTESTINALS
  • ANTI-NAUSEEUX (ANTI-H1)

TRAITEMENT HOMEOPATHIQUE

Il va dépendre des causes de la " crise de foie "

  • Suite d’excès alimentaire :

Antimonium crudum 7 CH :

  • Excès d’aliments acides, mauvais vins
  • Langue blanche sur toute sa surface
  • Gaz gastriques et intestinaux
  • Vomissements qui ne soulagent pas les nausées
  • Souvent diarrhée mi-solide mi-aqueuse

Nux vomica 7 CH

  • Troubles apparaissant 1 à 2 h après l’excès alimentaire
  • Langue chargée uniquement dans sa partie postérieure
  • Amélioration après une courte sieste
  • Amélioration par les vomissements

Ipeca 7CH

  • Nausées intenses avec vomissements qui ne soulagent pas
  • Langue propre ou très légèrement blanche
  • Hypersalivation
  • Blocage de la digestion

Suite à une contrariété : Ignatia 9CH

Par colère avec spasmes : Colocynthis 9 CH

  • Sensibilité particulière :

Les troubles apparaissent à la moindre absorption d’un aliment ou, au contraire au cours d’un excès de consommation de cet aliment :

  • Vin, spiritueux, excitants : Nux vomica 7 CH
  • Mets vinaigrés, acides : Antimonium crudum 7CH
  • Fruits de mer (huîtres), oignons féculents : Lycopodium 7CH
  • Aliments gras, glaces, pâtisseries : Pulsatilla 7 CH
  • Bière : Kalium bichromicum 7 CH
  • Fruits verts: China 7 CH
  • Oeufs : Ferrum metallicum 7 CH

Posologie : pour toutes ces souches : 3 gr toutes les demi-heures. Espacer dès amélioration.

  • Douleur hépatobiliaire

Elle associe nausées, vomissement, maux de tête et surtout douleurs sous les côtes du côté droit. Celles-ci proviennent de la vésicule biliaire, qu’il faut drainer pour faciliter la digestion et le transit intestinal.

On propose dans ce cas une formule composée :

Chelidonium composé : 15 gttes ¼ d’heure avant les 2 repas

Ricinus composé : même posologie

  • Et pour un repas de fête sans gueule de bois !

Nux vomica 5 CH, 5 gr avant et après le repas, le soir au coucher et le lendemain matin.

Si le repas doit être bien arrosé : on ajoute Paullinia 4 CH, 5 gr entre les différentes libations et après le repas.

TRAITEMENT PHYTOTHERAPIQUE

Boldo : 1 gélule matin, midi et soir, avant les repas.

Le boldo stimule la sécrétion et l’élimination de la bile. Il assure une meilleure digestion des aliments, en cas de repas trop copieux.

Fumeterre : 1 gélule matin, midi et soir, avant les repas.

La fumeterre régule le fonctionnement du foie et de la vésicule, en cas de digestion difficile. Elle calme également les spasmes intestinaux.

Artichaut : 1 gélule matin, midi et soir, avant les repas.

L’artichaut stimule la production et favorise l’excrétion de la bile.

CONSEILS HYGIENO-DIETETIQUES

Conseiller une diète de 24h avec une reprise progressive de l’alimentation.

 

LA DIARRHEE

SYMPTOMES

  • augmentation du nombre de selles ou selles à consistance liquide.
  • nausées
  • spasmes abdominaux

En Europe, la majorité des gastro-entérites sont d’origine virale, et surviennent souvent dans un contexte épidémique.

Chez le voyageur et/ou en cas de fièvre, elle peut alors être d’origine bactérienne.

(Il peut aussi y avoir une surinfection bactérienne).

Ne pas hésiter à envoyer chez le médecin, si

  • selles sanglantes
  • persistance de plus de 48h
  • déshydratation importante mesurée par la perte de poids > 10%
  • prudence chez la personne âgée et chez le bébé

TRAITEMENT ALLOPATHIQUE

  • PANSEMENT INTESTINAL ADSORBANT
  • RALENTISSEUR DE TRANSIT

LOPERAMIDE

  • ANTISEPTIQUE INTESTINAL

NIFUROXAZIDE, SULFAGUANIDINE

en cas de fièvre ou de suspicion de gastro-entérite d’origine bactérienne

  • ANTISPASMODIQUES

en cas de douleurs abdominales

Si pas d’amélioration au bout de 48h, orienter vers le médecin.

TRAITEMENT HOMEOPATHIQUE

Ne seront pas traitées ici les diarrhées avec déshydratation car elles nécessitent une consultation médicale en urgence

  • Diarrhée non fébrile :

Podophyllum peltatum 4 ou 5 CH

  • Surtout matinale
  • Selles aqueuses, jaunâtres, expulsées en jet,
  • Précédées de borborygmes (gargouillis)
  • Suivies d’une sensation de faiblesse
  • Parfois suite de consommation de fruits acides de l’été

5 gr au rythme des selles ou toutes les heures

China 4 ou 5CH

  • Indolore
  • Epuisante avec beaucoup de gaz
  • Ballonnement de tout l’abdomen
  • Parfois à la suite de consommation de fruits acides de l’été ou de lait

5 gr au rythme des selles ou toutes les heures

Aloe 5 Ch

  • Urgente
  • Survenant immédiatement après avoir bu ou mangé
  • Avec petite incontinence sphinctérienne au moindre gaz

5 gr au rythme des selles ou toutes les heures

Antimonium crudum 5 CH

  • Selles mi solides mi liquides
  • Langue blanche
  • Vomissements possibles
  • Suite à un écart de régime ou à un changement important de régime

5 gr au rythme des selles ou toutes les heures

En pratique, dans la plupart des cas on associe Podophyllum 4 CH et China 4 CH, 4 gr de chaque en alternance. On espace suivant amélioration. Et selon le contexte, on ajoute Aloe ou Antimonium crudum 5 CH

  • Diarrhée fébrile

Aconit 5 CH

  • Apparition brutale après exposition au froid sec ou indigestion d’eau glacée
  • Selles aqueuses et vertes
  • Hyperthermie brutale

1 dose en 15 CH puis 5 CH : 5 gr au rythme des selles ou toutes les heures

Mercurius solubilis 5 CH

  • Selles aqueuses parfois sanguinolentes
  • Répétées, avec sensation de ne jamais avoir vidé son intestin
  • Fortes douleurs
  • Fièvre élevée
  • Haleine fétide
  • Langue chargée gardant l’empreinte des dents

5 gr au rythme des selles ou toutes les heures

Arsenicum album 5 CH

  • Selles liquides peu abondantes, fétides, brûlantes, foncées
  • Douleurs abdominales
  • Vomissements violents
  • Fatigue intense avec alternance d’agitation et de prostration
  • Suite d’une toxi-infection alimentaire : poissons ou viandes avariés, coquillages souillés, eaux polluées

5 gr au rythme des selles ou toutes les heures

  • Diarrhée motrice, émotive

Gelsemium 9 CH

  • Indolore
  • Suite d’une mauvaise nouvelle, d’une peur ou d’un trac
  • Selles jaunes

5 gr au rythme des selles ou toutes les heures

Argentum nitricum 9 CH

  • Par anticipation : avant l’événement stressant
  • Selles verdâtres avec gaz
  • Aggravées par les sucreries

5 gr au rythme des selles ou toutes les heures

  • Diarrhée dentaire

Il n’est pas rare chez le nourrisson que la poussée dentaire s’accompagne de diarrhée aiguë avec érythème fessier.

Dans ce cas, on donne :

Rheum officinale 9 CH et Podophyllum 9 CH, 5 gr de chaque après chaque selle

Et bien sûr, l’incontournable Chamomilla 9 CH, surtout si l’enfant est capricieux, grognon pendant ces périodes, calmé uniquement par le bercement ou un tour en voiture.

Remarque : le cas particulier de la Turista fera l’objet d’un flash Homéo

TRAITEMENT PHYTOTHERAPIQUE

Baie de myrtille : 1 gélule matin, midi et soir, au moment des repas.

La baie de myrtille a une action anti-diarrhéique et agit sur les douleurs et les spasmes intestinaux liés à la colite. Elle a également une action antibactérienne au niveau intestinal.

Charbon végétal : 1 gélule matin, midi et soir, au moment des repas.

Le charbon végétal a pour action d’absorber et de fixer les gaz. Il agit sur les problèmes de ballonnements.

Romarin : 1 gélule matin, midi et soir, au moment des repas.

Le romarin agit sur les fermentations intestinales ainsi que sur les douleurs abdominales.

CONSEILS HYGIENO-DIETETIQUES

  • hydratation abondante
  • alimentation : Riz, carottes...
  • boissons de réhydratation hydro-électrolytique

LA CONSTIPATION

SYMPTOMES

  • moins de 2 à 3 selles par semaine
  • absence de besoin de défécation entre les exonérations

Les signes de gravité sont :

  • lésions anales
  • fécalome
  • occlusion (toujours s’assurer du passage des gaz pour éliminer ce diagnostic, attention si la constipation dure depuis plus de 5 jours )

TRAITEMENT ALLOPATHIQUE

  • LAXATIFS DE LEST
  • LAXATIFS OSMOTIQUES
  • LAXATIFS LUBRIFIANTS
  • LAXATIFS STIMULANTS
  • LAXATIFSN LOCAUX

EN ASSOCIATION :

  • ANTISPASMODIQUES si douleurs abdominales.

TRAITEMENT HOMEOPATHIQUE

En dehors de Nux vomica 5 CH qui marche souvent très bien dans les constipations avec faux besoins et d’Opium 9 CH qui est indiqué dans les constipations sans besoins, sans douleurs ni ballonnements, il n’existe pas de recettes pour soigner une constipation par homéopathie. La plupart des remèdes de la matière médicale présentent en effet des symptômes de constipation, et seule une bonne connaissance du patient permettra de trouver le traitement efficace.

On peut néanmoins citer :

Alumina 5 CH

Gros efforts pour expulser une selle molle

Collinsonia 1 DH et Hydrastis 1 DH

Pour traiter la constipation de la femme enceinte : 10 gttes de chaque 2 fois par jour

Hydrastis 5 CH

" Maladie des laxatifs " : constipation chronique suite d’un abus d’utilisation des laxatifs

Accompagnée de nausées et de migraine

TRAITEMENT PHYTOTHERAPIQUE

Graine de lin : 1 ou 2 sachets de graines de lin par jour.

La graine de lin accélère le transit, lubrifie et augmente le volume des selles. Il s’agit d’un laxatif doux mais efficace. Il permet de traiter également les colites et les douleurs abdominales.

Bourdaine : 1 ou 2 gélules matin et soir, au moment des repas : maximum pendant 10 jours. Elle est déconseillée chez la femme qui allaite.

La bourdaine stimule le péristaltisme intestinal et a un effet laxatif stimulant. Elle est utilisée uniquement dans la constipation occasionnelle.

Séné : 1 à 2 gélules matin et soir, au moment des repas, pendant maximum 8 à 10 jours. Ne pas l’utiliser en cas d’allaitement. Réservé à l’adulte.

Le séné a une action laxative, même purgative, selon les doses administrées. Il produit une augmentation du volume des selles et une meilleure hydratation de celles-ci. Comme la bourdaine, le séné est utilisé en cas de constipation occasionnelle.

Ispaghul : 1 gélule ou 1 sachet matin, midi et soir, au moment des repas. Boire dans l’heure qui suit.

L’ ispaghul a une action laxative. Son effet " fibre " est particulièrement adapté en cas de constipation chronique.

CONSEILS HYGIENO-DIETETIQUES

  • hydratation suffisante

La constipation peut être due à une hydratation insuffisante notamment chez la personne âgée qui perd la sensation de soif.

Chez le BB, on peut conseiller de mélanger le biberon avec une eau riche en magnésium et selon son age faire boire du jus de pruneau ou changer de lait.

  • manger à heures fixes
  • activité physique régulière
  • alimentation riche en fibres : légumes verts, fruits, son, fruits secs
  • déclencher le réflexe gastro-colique matinal par l’absorption d’un verre d’eau fraîche.

De nombreux médicaments sont responsables de constipation :

  • analgésiques
  • anesthésiques
  • anticholinergiques
  • anticonvulsivants
  • antidépresseurs
  • neuroleptiques
  • diurétiques
  • antiparkinsoniens
  • bêtabloquants
  • antitussifs
  • pansements gastriques à base de gel d’alumine

LES BALLONNEMENTS

Aussi appelés météorismes...

SYMPTOMES

  • douleur à type de spasme pouvant être intolérable, siégeant au niveau de la fosse iliaque et remontant sur l’hypocondre.
  • après les repas
  • ballonnement abdominal
  • souvent chronique
  • les éructations et émissions de gaz soulagent
  • souvent accompagnés de dyspepsies (difficultés de digestion)
  • contexte anxio-dépressif
  • alternance de constipation et diarrhée signe la colopathie fonctionnelle.

TRAITEMENT ALLOPATHIQUE

  • ANTISPASMODIQUES
  • PANSEMENTS GASTRO-INTESTINAUX : ARGILE NATURELLE,

DERIVES DE SILICONES (DIMETICONE), POLYVINYLPOLYPYRROLIDONE

(POVIDONE)

qui vont adsorber les gaz.

EN ASSOCIATION :

  • LAXATIFS DOUX
  • ENZYMES PANCREATIQUES
  • CHOLAGOGUES-CHOLERETIQUES

TRAITEMENT HOMEOPATHIQUE

3 questions à poser :

- Quelles régions de l’abdomen sont touchées ?

- A quel moment de la journée ?

- Quels sont les facteurs qui améliorent ou aggravent les symptômes ?

Pour tous les remèdes, on donnera : 5 gr 15 min avant les principaux repas

  • Ballonnements surtout épigastriques

Argentum nitricum

  • Accompagné d’éructations bruyantes qui soulagent

Asa foetida 5 CH

  • Important avec éructations difficiles et fétides
  • Impression de " boule qui remonte " le long de l’oesophage

Carbo vegetalis 5 CH

  • Important avec éructations ayant le goût des aliments et qui soulagent
  • Tout semble se transformer en gaz
  • Aggravation par l’alcool avec congestion violacée du visage

Nux vomica 9 CH

  • Survenant 1 à 2 h après le repas avec sensation de poids lourd sur l’estomac
  • Quelques éructations
  • Somnolence postprandiale courte
  • Ballonnements surtout sous ombilical

Lycopodium 9 CH

  • Accompagné d’un gonflement du ventre à la fin du repas
  • Somnolence postprandiale longue
  • Eructations acides qui ne soulagent pas
  • Flatulences douloureuses
  • Ballonnements de tout l’abdomen

China 5 CH

  • Il survient même après un repas léger
  • Atonie digestive générale
  • Goût amer dans la bouche
  • Pas d’amélioration par les gaz et éructations
  • Abdomen distendu après avoir mangé des fruits
  • Amélioration, plié en 2

Kalium carbonicum 5 CH

  • Ballonnements gastriques importants après le repas
  • Flatulences intestinales tardives, douloureuse, excessives
  • Brûlures
  • Amélioration en position assise

CONSEILS HYGIENO-DIETETIQUES

Il faut éviter les aliments fermentescibles : haricots blancs, cèleri, choux, bananes, jus de pomme, raisins secs...

mail.gif

Rapporter une erreur




Retour à la sous-rubrique :

 Autres publications de la sous-rubrique :


Utilisateurs
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe :
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 47
Membre(s) : 2
Total :49
Annonces de Pro
pharexcel_logo1.png



logo_atp2.png



logo_atp2.png
Partenaire
Librairie
Réussir son transfert d'officine
Nouveau

Réussir son transfert d’officine, dernier titre de la collection « Les essentiels du pharmacien », permet de préparer au mieux son projet de transfert dans une optique de sécurisation...



30,00 € 28,50€ TTC