Index du forum »»  Droit du travail »» Un assistant un peu particulier

Un assistant un peu particulier#7713

8Contributeur(s)
houpinaisemycologcorto2nitrebesAntoine_pharmacortodamien-en-meraivilo84
4 Modérateur(s)
ManagerchatBixente64bultus
houpinaise houpinaiseicon_post
Bonjour à tous.
Un ami assistant travail dans une pharmacie de 5 employés (3 préparateurs et 2 assistants), le patron est a priori bien sympa (du genre honnête et juste, et qui du même coup vous donne envi de le respecter); le problème vient du deuxieme assistant pour le moins caractèriel . Embaucher en catastrophe (l'ancien assistant est mort d'un accident de voiture) il y a un an , il a pu (dans la panique du titulaire) négocier un CDI. Sympathique avec l'équipe, il est la plupart du temps autain (c'est surement pas la bonne orthographe :-?) et souvent blessant avec les clients. La pharmacie a baissé de 7% en CA (les clients concernés sont partis chez la concurrence, et certain viennent les jours où il ne travail pas). Malgrès la gentillesse du titulaire (c'est ce qui fait que le CA n' a pas plus baisser)et après plusieurs recadrages, rien ne change dans son comportement, et mon ami me dit même que cela a empiré du fait qu'il se braque maintenant contre le titulaire qui n'a jamais eu a faire à ce genre de situation et du même coup ne sait plus quoi faire. D'un autre coté les autres employés sont partagés entre le fait que cet assistant est plutot sympa avec eux et le fait qu'ils se donnent tous du mal pour concerver la clientele et que leur boulot est réduit à néant quand cet assistant fait son cinema (reffut d'avance de produit a des clients de 20 ans, reffus de délivrance exceptionnelle sous pretexte qu'il estime que le client a le temps d'aller voir le médecin, etc..........). Tout cela entraine un ambiance déléterre.
Quels serait les moyens légaux pour que le titulaire puisse licencier cet assitant et pour que le calme et les clients reviennent dans cette pharmacie?
mycolog mycologicon_post
C'est quand même un peu choquant de vouloir licencier un pharmacien qui fait son travail et qui essaye d'être en conformité avec la loi.
Il ne fait que son travail.
Peut-être manque-t-il de souplesse quand il ne veut pas avancer à des patients. une discussion avec le titulaire lui donnant l'ordre d'avancer ne serait-elle pas suffisante ?

N'oublie pas que ce pharmacien ne commet aucune faute, c'est plutôt les autres en avançant qui le seraient. A méditer.
Donc ne jetez pas la pierre à ce brave assistant.

Le fait qu'il soit hautain est peut-être la preuve d'un petit manque de confiance.

Je pense qu'il faudrait plus dialoguer. Licencier quelqu'un ce n'est jamais la bonne solution.
corto2 corto2icon_post

ce brave assistant m'a quand meme l'air d'un péteux moyen:ceci dit ,il faudrait le voir pour savoir mais je persiste à penser que le gars qui met en avis son diplome pour jouer les gendarmes au comptoir manque de subtilité ,voir de sensibilité .Et puis ,il y a un gouffre entre dépanner et avancer un médicament .
pour finir ,c'est le titulaire qui fixe aussi les règles ,a prendre ou éventuellement à laisser .

si cet assistant se sent des vocations de dirigeant ou de petit chef ,qu'il s'installe et il verra si c'est aussi simple de rester droit dans ses bottes avec une clientèle qui rembourse vos emprunts !
avec le temps ,va tout s'en va
nitrebes nitrebesicon_post
C'est vrai que comme c'est la clientèle qui rembourse l'emprunt il serait dommage de leur refuser un truc.
Et de toute façon si c'est pas moi qui lui vend il va aller enrichir mon gentil confrère d'en face.
Avec des avis et des comportements comme ça autant aller acheter des medocs chez leclerc.
Si ce mec est un con avec les clients il faut lui dire mais on peut refuser d'avancer ou de depanner avec tact et sourir.
Cela depend ce que vous appelez dépanner
houpinaise houpinaiseicon_post
Je ne suis pas en train de caricaturer "les patrons c'est les gentils et les employés c'est les méchants" ou l'inverse.
Dans ce cas précis, de ce que me dit mon ami, cet assistant ne fait pas d'excés de Zèle à appliquer la loi mais est simplement très désagréables avec tous les clients (il fait revenir les gens lorsqu'ils n'ont pas le duplicata de l'ordonnance parcequ'il trouve qu'il n'est pas normal de faire une photocopie de l'ordonnance à cause de la "négligence" du client, reffuse d'avancer des antihypertenseur a des vieux clients de la pharmacie sous pretexte qu'ils sont retraités et qu'ils ont tout le temps de voir le médecin, refuse de faire le tiers payant pour le vaccin grippe lorsque la personne se présente avec la prise en charge mais que la partie réservée à l'infirmière n'y est pas , refuse de faire bénéficier aux clients de la nouvelle loi sur la délivrance exceptionnelle qui évite justement dans 90% des cas d'avancer des vignettes tout simplement par "principe" de ne pas assister les gens, etc....). Le titulaire de mon collègue ne cesse de s'excuser devant les clients qui l'accoste dans la rue et les autres employés sont dégouter de voir leur efforts (ils est difficile d'attirer et de garder les clients mais très facile de les perdre) réduits a neant par une phrase mal venue a des clients qui au final ne reviendront jamais :-(
Antoine_pharma Antoine_pharmaicon_post
Curieux tout de meme, qu'un pharmacien qui applique les regles par l'extreme soit moins apprecier qu'un pharmacien qui dis oui à tout fondamentalement...
Y a deux choses en fait, etre trés pointilleux, tout jeune diplomé l'est enormement au debut, on finis par etre recadré sur certaines choses, à se forger une experience....
Mon maitre de stage disait: faire ou pas faire n'est pas finalemen toujours t le plus important, l'important c'est ensuite de l'assumer et assumer les consequences, et le faire pour toi et pas pour le patient ....
Pour en revenir à ton cas, si il est par contre antipathique avec les clients, c'est aussi au patron de fixer la ligne de conduite de son personnel, en le forçant pas à etre sympatique, mais pedagogue...
La plupart des refus ou acceptations ne sont jamais suivis de contenu pedagogique, eduquer le patient c'est savoir dire non, savoir dire oui, mais dans tout les cas expliquer...
Maintenant peut etre aussi que la pharmacie était trop laxiste avant son arrivée, et faire passer les clients du coq à l'ane les as d'autant surpris...
---------------------
" Il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux
Chassez de votre esprit tous vos soucis
Prenez la vie du bon côté
Riez, sautez, dansez, chantez
Et vous serez un ours très bien léché ! "
mycolog mycologicon_post
Je trouve cela franchement dégueulasse de souhaiter le départ d'un collègue qui n'a commis aucune faute grave. Vous rendez-vous compte de que cela représente que de licencier quelqu'un ? IL a peut-être une vision trop exagérée de sa mission, il est trop pointilleux comme dit Antoine peut-être à cause d'une volonté de bien faire. peut-être a-t-il vécu des expériences où on lui demandait d'être strict, peut-être a-t-il connu des clients qui exagéraient.
Rien ne vaut la discussion, avant de lyncher quelqu'un, parlez pour rectifier le tir et lui expliquer comment fonctionne "la maison".
houpinaise houpinaiseicon_post
Apparemment le titulaire en question a de nombreuses fois essayé de recadrer cette personne mais sans aucun succés.
En dehors de parler mal aux clients, de mettre en péril la pharmacie dans laquelle il travail (presque 8% de moins sur le CA depuis qu'il a été embauché il y a 9 mois!!! et des listes interminables de clients qui se plaignent au titulaire ou quittent tout simplement la pharmacie en pleine délivrance d'ordonnance) et à l'occasion l'emploi de plusieurs personnes ayant une famille à charge alors que lui n'a pas d'enfant, pas de credit pour une maison ou un appartement dans cette ville. :#
Après renseignement prix par mon collègue auprès des différentes pharmacies dans lequel cet assistant à travailler, il s'avère que ses différent CDD dans les pharmacies dans lesquelles il a travaillé n'ont pu aboutir en CDI pour les raisons citées ci dessous.
Ceux qui ont lu les sujets, réponses et avis que j'ai laissé sur ce forum savent bien que je ne suis pas du tout pour "le patron", mais simplement du coté de ce qui est juste(de ce que je trouve juste du moins). Un employé qui met en péril les emplois de la pharmacie dans laquelle il travaille par son comportement puiéril et immature ne va pas dans le sens de ce qui est juste en ce qui me concerne.
corto cortoicon_post

d'accordavec toi ,houpinaise ,maisl'employeur a les moyens coercitifs pour virer cet individu :courrier d'avertissement pour faute professionelle et au bout de trois ,licenciement .c'est pas par plaisir qu'il fau tle fair emais par nécessité . a priori ,il y a des salriés qui eux ,injustemment se font licencier pour moins que ça !
ne te laisse pas enchainer par les événements de la vie quotidienne mais ne t'y soustrait jamais,ainsi tu atteindras la libération

tao te king
damien-en-mer damien-en-mericon_post
Houpinaise, il faudrait savoir d'où partait la pharmacie dont tu parles.

En effet, je travaille dans une station balnéaire et je vois donc passer des habitués de toutes sortes de pharmacies.
Et il me semble, en particulier sur Paris, que de nombreux confrères vendent sans états d'âme, et surtout sans la moindre question, ni le moindre conseil au client, antibiotiques, contraceptifs et j'en passe ! Le régne du tiroir-caisse. Alors va savoir... Peut-être que ce nouvel assistant s'est simplement contenté d'expliquer à sa cliente qu'il ne voulait pas lui donner son Monuril parce qu'il n'est pas toujours facile de différencier une mycose d'une cystite... Ou peut-être s'est-il rendu compte que l'adolescente qui lui demandait sa cyprotérone 35 n'était pas allée voir de gynéco depuis 3 ans puisque personne, dans l'officine, ne semblait s'en soucier. Alors il est certain que si le titulaire s'est bâti sa clientèle sur ce genre de pratiques, son CA risque de baisser avec l'embauche de ce nouvel adjoint. Au bénéfice de ses confrères qui font passer la santé de leurs clients avant leur tiroir-caisse... et qui ont peut-être dû licencier à cause des pratiques contestables de leur confrère et néanmoins concurrent.

A décharge pour le titulaire, maintenant, mon discours n'est basé que sur des hypothèses...

Damien.
corto2 corto2icon_post
Citation : nitrebes 

C'est vrai que comme c'est la clientèle qui rembourse l'emprunt il serait dommage de leur refuser un truc.
Et de toute façon si c'est pas moi qui lui vend il va aller enrichir mon gentil confrère d'en face.
Avec des avis et des comportements comme ça autant aller acheter des medocs chez leclerc.
Si ce mec est un con avec les clients il faut lui dire mais on peut refuser d'avancer ou de depanner avec tact et sourir.
Cela depend ce que vous appelez dépanner  



Dépanner,ça veut dire ,connaitre le patient ,son état de santé ,ses pathologies ,son traitement chronique ,etc... il ne s'agit en aucun cas de balancer le médicament comme des confettis ,comme le font peut etre certains.
je pense ,néammoins que cet assistant semble faire l'unanimité par son arrogance et ça ce n'est pas tolérable !
avec le temps ,va tout s'en va
houpinaise houpinaiseicon_post
80 % du chiffre d'affaire de cette pharmacie est basé sur une clientelle de patients fidèles (c'est une petite ville de 15000 habitants peu touristique), qui apprécie le titulaire et les gens qui les servent. Je suis mille fois d'accord avec toi IGOR sur ta définition du dépannage et en ce qui concerne la pharmacie où travail mon ami aucun produit sur liste (même pas un rhinofluimicil ou une cetirizine) n'est donné a une personne inconnue de la pharmacie; concernant les medicaments sur listes justement ils ne sont donnné qu'au clients connus de la pharmacie et cela uniquement si ce medicament lui a déja été prescrit plusieurs fois. L'assistant en question a travaillé dans plusieurs pharmacie de station balnéaire et en station de ski.
Antoine_pharma Antoine_pharmaicon_post
Euh, j'aime pas la formule "meme pas", ça sous entend que ça semblerait logique de le faire finalement...
Juste pour info, si il y a deux liste I , et II, avec deux mode de delivrance different en fonction d'une demande avec une ordo dans l'année, c'est pas non plus pour le fun... Si déja tlm connaissais la legislation la dessus...

Pour le reste, un truc m'interpelle, deux assistants, a moins que l'un soit à temps partiels, ça laisse largement de quoi prendre du recul au titulaire, et transformer l'adjoint qui plait pas au comptoir en assistant arriere ( gestion des commandes direct, administratif....), le monde de la pharmacie est plein de titulaire pas forcément trés bon a l'origine au comptoir en rapport humain qui ont fait de super bon titulaire, et reciproquement d'adjoint super doué au comptoir et nul par ailleurs sur la partie arriere...
Enfin bref, eloigné l'adjoint du comptoir me semble une evidence, y a largement assez de boulot derriere je pense , ça fera des "vacances" a ton titulaire, et si plait pas à l'assistant d'etre eloigné, il partira de lui meme...
Et peut etre revelera t'il en négociation labo des talents surprenants...

Aprés, si le titulaire delegue pas, n'est pas capable de remettre en place un adjoint qui ne respecte pas sa ligne de conduite, ou autre, c'est aussi au titulaire de se remettre en question...

Une derniere chose, sans rien connaitre de la situation, je me suis déja fait insulter pour avoir génériquer ( en tiers payant contre generique) des medocs alors qu'ailleurs on le faisait pas.... ça touche une faible tranche de personne, mais ne pas etre apprecier de tous n'est pas forcément un defaut ....
Maintenant, encore une fois, au titulaire de lui faire mettre de l'eau dans son vin, ou de lui faire faire son millésime dans une autre pharmacie, si chez vous on prefere des crues plus modestes, mais plus simple d'accés... Mais raide ;)
---------------------
" Il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux
Chassez de votre esprit tous vos soucis
Prenez la vie du bon côté
Riez, sautez, dansez, chantez
Et vous serez un ours très bien léché ! "
damien-en-mer damien-en-mericon_post
Dis-moi, houpinaise, tu me sembles bien au courant de tous les détails du fonctionnement de cette officine. Ce doit être un ami très très proche, qui y travaille...
houpinaise houpinaiseicon_post
Dit les choses franchement damien, et ne tourne pas autour du pot. POur être clair mon ami en question est une personne avec qui j'ai fait mes études, qui habite et travail dans le même département que moi, qui est le parrain de ma fille et qui à la base ne voulait pas que je discute de cette situation sur ce forum d'où le peu de détails le concernant.Ca va, c'est plus clair et conci comme cela? :paf
Antoine, quand je disait "même pas" je voulais insister sur le fait que les choses sont faites dans les règles dans cette pharmacie, là où les 3/4 des pharmacies de marseille (ville où j'ai fait mes études) auraient délivré ces mêmes médicaments pour contrer un concurrent.
Pour le coup je trouve que certains tergiversent beaucoup: Quelqu'un peu il simplement répondre par oui ou par non à la question:est il normal qu'un employé soit autain, impolis et blessant envers 90% des clients de la pharmacie dans laquelle il travaille?
Antoine_pharma Antoine_pharmaicon_post
Quand on demande un avis trop évident, il en ressort toujours des avis d'avocats du diable prêt à justifier quelques exactions...
Maintenant évidemment que c'est pas normal, mais en quoi le fait qu'on te le dise change quoique ce soit à la situation ? Oui c'est pas normal, non ça ne justifie pas un licenciement puisqu'il n'y a stricto sensus pas faute...

---------------------
" Il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux
Chassez de votre esprit tous vos soucis
Prenez la vie du bon côté
Riez, sautez, dansez, chantez
Et vous serez un ours très bien léché ! "
houpinaise houpinaiseicon_post
"Oui c'est pas normal, non ça ne justifie pas un licenciement puisqu'il n'y a stricto sensus pas faute..."
Là au moins c'est clair et en plus je suis d'accord avec toi. Malheureusement cela ne solutionne pas le problème de la pharmacie en question. Le titulaire à tout fait pour trouver des moyens respectueux pour le recadrer et chaque fois il s'est heurté à la mauvaise fois et la mauvaise volonté de cette personne. Il serait facile pour lui de lui mettre un emploi du temps pourri, de lui donner des congés a des périodes sans intérêt, etc...mais il est tros gentil pour cela. Ce genre de personne ne se sent exister et heureux que lorsqu'il écrase les autres; il creait volontairement des conflits avec tous le monde pour avoir l'occasion de s'imposer et de rabaisser la personne en face, ce qui du même coup lui donne l'impression d'être plus fort :-?
Antoine_pharma Antoine_pharmaicon_post
Je reprend ma proposition plus haut, mais , sans faire de proces aux habilles négociateurs, les mecs qui ne lachent rien, rabaissent et ecrase, parfois face à un commercial, ça obtient de meilleur que le vous et moi gentil et sympa qui négocie gentillement...
Faut voir si la structure le permet, et si le titulaire à pret à le faire, mais c'est loin du comptoir que se trouve peut etre la solution, comment se passe la repartition des taches entre les deux assistants actuellement ?
---------------------
" Il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux
Chassez de votre esprit tous vos soucis
Prenez la vie du bon côté
Riez, sautez, dansez, chantez
Et vous serez un ours très bien léché ! "
corto2 corto2icon_post
Citation : Antoine_pharma 

Quand on demande un avis trop évident, il en ressort toujours des avis d'avocats du diable prêt à justifier quelques exactions...
Maintenant évidemment que c'est pas normal, mais en quoi le fait qu'on te le dise change quoique ce soit à la situation ? Oui c'est pas normal, non ça ne justifie pas un licenciement puisqu'il n'y a stricto sensus pas faute...

avec le temps ,va tout s'en va
 pour moi,je ne vois pas en quoi cela ne mérite des raisons de licenciement :si la personne applique stricto sensu la loi ,c'est un fait mais il y a les manières de faire ,le comptoir ,c'est un lieu de discussion ,de dialogue ,voir de réconfort pour des patients .l'employeur n'a pas à tolérer un garde chiourme dans ses rangs .Moi ,employeur ,je le virerai aussi sec meme si ça me coute du pognon!
avec le temps ,va tout s'en va
aivilo84 aivilo84icon_post
ça paraît si simple....pourtant ici aucun de nous je pense ne peut se permettre de porter un jugement sur cet assistant.....n'oublions pas que tout ce qui a été dit sur lui nous a été rapporté par quelqu'un qui ne travaille pas avec lui.
le seul avis qui compte c'est celui du titulaire!
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie
Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 604 719 717

  • Nb. de membres 15 272
  • Nb. d'articles 356
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques