Index du forum »»  Droit du travail »» licenciement pour faute

licenciement pour faute#5804

9Contributeur(s)
emerauderamsesManagerlespetitsloupsDelphine66claire64chevalierardentantidrybritty
4 Modérateur(s)
ManagerchatBixente64bultus
emeraude emeraudeicon_post
Bonsoir à tous
C'est encore moi.
Mon patron me menace de me licencier si je n'accepte pas ses nouveaux horaires. Si je ne me présente pas à mon travail à l'heure prévue le jour de la mise en application, il me dit que c'est un abandon de poste et il me licenciera. Alors qu'il a eu plusieurs courriers bien clair dans lesquels j'indiquais que les horaires n'étaient pas compatible avec une vie en dehors de la pharmacie ( et verbalement). Dans le dernier je lui écris que d'aprsè la jurisprudence de tel changement d' horaires de travail nécessite l'accord de l'employé, accord qu'il n'a pas eu et qu'en conséquence je continuerais à faire mes horaires actuels jusqu'à ce qu'un accord puisse être trouvé. C'est l'inspection du ttravail qui m'a dit qu'en indiquant ça, il ne pouvait pas me licencier pour faute grave.
Qu'en pensez-vous ?
Quel différence ente faute grave et lourde ? préavis ? Indemnités ?
A t on quand même le droit au chomage ?
ramses ramsesicon_post
http://www.travail.gouv.fr/informations-pratiques/fiches-pratiques/contrats-travail/modification-du-contrat-travail-988.html

il ne peut pas te licencier pour faute grave.

la faute grave n'empêche pas d'avoir les indemnités ASSEDIC

Il est vraiment pas cool ton patron d'agir comme ça...bon courage.




Message édité par : Bixente64 / 08-03-2008 07:12

Manager Managericon_post
S'agit-il de modification des horaires sur la journée ou de modification des jours de travail?
Bref, où exactement cela coince t'il?
emeraude emeraudeicon_post
mes horaires actuels :
mardi 9-12h30 15h30 19h00
mercredi 9-12h30 14h-19h30
jeudi 9h-12h30
vendredi 9h-12h30 14h30-19h
samedi 9h-12h30 14-18h00
et la semaine suivante mes horaires sont réparties su 4jours du marid au vendredi. J'ai donc soir 2 jours soit 3 jours de we.

nouveaux horaires : toutes les semaines
lundi 15h30-19h
mardi 10-12h 15h30-19h30
mercredi pas de changement
jeudi 16h30-19h30
vendredi 10-12h 15h30-19h30
samedi pas de changement mais toutes les semaines

Est ce moi qui suis anormale de ne pas vouloir de ces horaires ?
Que puis je faire en dehors de la pharmacie ?

Manager Managericon_post
Je relève deux irrégularités :

1/ Il y a modifications des jours de travail, le lundi n'était pas auparavant travaillé.
2/ L'interruption entre la matinée et l'après-midi dépasse 3H ==> http://www.pharmechange.com/sections.php?op=viewarticle&artid=64

Le lien proposé par ramses est donc tout à fait approprié. Donc licenciement pour raison économique, peut-être, mais pas pour faute.

Entoure toi malgré tout de toutes les mesures de précaution, un contact avec un syndicat pourrait également être utile.
emeraude emeraudeicon_post
Merci beaucoup pour vos conseils
ça remonte le moral de vous avoir. C'est difficile de tenir tête à mon patron, il est manipulateur et il essait de me faire culpabiliser et en plus il essait de monter la tête de mes collègues contre moi.
Je suis vraiment trsè contente d'être tomber sur ce sîte par hazard. tu as eu une idée vraiment géniale Manager. Merci d'exister.
Ps : je me suis déjà raprocher d'un syndicat, mais mon patron m'a dit que mon syndicat me faisait prednre de gros risques en me disant que je ne risquais pas dêtre licencier pour faute grave.
lespetitsloups lespetitsloupsicon_post
Je sais pas si c est bon d'être en conflict avec son patron car une offcine ce n'est pas une structure avec beaucoup de personnel.
Donc passer ses journées a ce prendre la tête avec le boss, le plaisir du travail s'évanouit très rapidement.

Je pense que soit on fait un effort soi-même, soit on négocie avec le patron pour assouplir un peu l'emploi du tps chacun y mettant un peu de soi-même.
Ou si ca passe vraiment pas , on quitte la pharma.

De toute manière, c est vraiment pas dans son intéret au titulaire de s'embrouiller avec ses salariés sachant que c'est ceux la qui font tourner sa boîte.
lespetitsloups lespetitsloupsicon_post
Si tu passes par la voie du syndic, faudra être irréprochable niveau boulot car il te loupera pas dès qu il aura l'occasion ...
emeraude emeraudeicon_post
Je suis complètement d'accord avec toi les petitsloups, le soucis c'est que rien n'est négociable. C'et ça un point c'est tout. Mon patron ennuit en plus mes collègues et si elles ne sont pas contentes, il leur répond qu'il faut s'en prendre à la personne responsable (moi en l'occurence). Je ne peux pas tout détailler ici, mais je peux t'assurer qu'il emploit tous les moyens qu'ils peut trouver. Il y a une ambiance de m... Heureusement, je m'entendais bien avec mes collègues avant (trop bien peut etre) et les manipulations de mon patron ou sa femme n'ont rien changé à nos rapports. Mais je peux t'assurer que c'est facile pour personne.
Delphine66 Delphine66icon_post
Oulah... Bon courage...
Delph.
Manager Managericon_post
Je suis le premier à dire qu'il faut toujours chercher le compromis lespetitsloups, mais si on te dit c'est comme ça où je te vire pour faute, ce n'est pas le salarié qui ferme le débat.

Dans ces conditions il faut que l'employeur fasse sa proposition de changement d'horaires par écrit, que le salarié fasse sa réponse par écrit et que chacun prenne ensuite ses responsabilités.

Et encore une fois entoure toi comme il faut.

claire64 claire64icon_post
rassure toi emeraude tu n'est pas la seule dans ce cas moi aussi
il me dis qu'il faut demissioner ou il me licenciera pour faute!!!
bienvenue dans le monde merveilleux des pharmaciens d'officine
courage!
emeraude emeraudeicon_post
Merci claire pour ton soutien.
Et toi, pourquoi ton patron veut il que tu démissionnes ?Quelles fautes veut il te mettre sur le dos ?
En tout cas, si tu peux, evites de démissionner car tu n'as aucun droit dans ces cas là, je crois.
Bon courage à toi aussi
Delphine66 Delphine66icon_post
Pas évident peut-être de ne pas démissionner quand le Titulaire vous mène la vie dure ?! J'avoue que ça ne m'est jamais arrivé, mais ça doit être lourd...
Delph.
emeraude emeraudeicon_post
Je suis tout à fait d'accord avec toi. C'est pas toujours évident.
chevalierardent chevalierardenticon_post
Pour avoir connu cela en tant qu'assistant, je peux vous assurer que votre titulaire a déjà pris la décision de vous virer. Ce n'est hélas qu'une question de temps et d'opportunité. Le changement d'horaires n'est qu'un prétexte visant à vous faire démissionner et donc ainsi ne pas pouvoir prétendre à des indemnités de sa part ni à l'ASSEDIC. Sachez qu'aucune négociation n'est possible avec ce type de titulaire. Il vous reste 2 solutions soit rechercher un emploi ailleurs, signer un contrat puis démissionner. Soit vous blinder et rester jusqu'à ce qu'il trouve la faille juridique pour vous virer. Ce genre de Pharmacien pourri est capable de vous pousser à la faute grave (erreur de délivrance). La question est en fait : avez-vous les nerfs solides et ce pour combien de temps, êtes vous capable de subir un harcèlement dont on voit bien qu'il se profile à l'horizon. Si vous partez vers l'affrontement, pensez à noter toutes preuves démontrant le harcèlement cela peux hélas vous servir un jour lors d'un procès. Ne comptez pas sur vos collègues, c'est en général chacun pour soit. La meilleur façon de contrer ce qui vous attend est à mon avis si vous souhaitez garder ce travail pour des raisons de proximité avec votre domicile serait d'accepter dans un premier temps les changements qui semblent entachés d'irrégularité. C'est alors vous qui détiendrait des arguments juridiques opposables lors d'un prud'homme. La suite est facile à deviner votre boss trouvera autre chose et vous finirez je suis désolé de vous le dire dehors. A la différence que vous partirez avec des preuves contre lui. Donc quitte à être un jour virée, au moins avoir des arguments juridiques en votre faveur.

Bon courage. Et ne craquez pas !

Manager Managericon_post
Tu m'excuseras chevallierardent, mais la généralisation est toujours source d'erreur.

La seule chose à faire c'est de demander à l'employeur de faire sa proposition par écrit, la refuser et attendre. De ce fait il existera une preuve du désaccord et sera utile en cas de licenciement pour faute afin de prouver que le motif initial est celui-ci.

Deuxième point : se syndiquer.
Delphine66 Delphine66icon_post
Ce n'est peut-être pas la peine de tout voir en noir non plus...
Tous les Titulaires ne sont pas "sadiques".
Delph.
chevalierardent chevalierardenticon_post
Heureusement que non ! Mais je persiste à dire ce que j'ai dit sur CE titulaire et même en fait sur ce TYPE de titulaire. Mon propos n'étant pas de faire de ce cas particulier un cas général. Ce serait infondé et basé sur rien. A moins de lancer une grande enquête nationale du type : votre titulaire est-il correct et honnête avec vous ? Et si on lançait un site pour noter les titulaires !!
emeraude emeraudeicon_post
Voilà, on y est.
J'ai reçu un courrier de convocation à un entretien préalable à un "éventuel" licenciement.
Faut-il se faire accompagner lors de cet entretien ? J'ai vu que l'employeur pouvait se faire accompagner d'un membre du personnel et, en fait, je crains qu'il ne vienne avec son avocat (si mon patron le rémunère, il peut être considéré comme membre du personnel, je suppose). Qu'en pensez-vous ?
La personne qui nous accompagne a t elle le droit de parler ou est-elle là uniquement comme témoin ?
Et lors de cet entretien, le patron peut il revenir en arrière sur sa décision ou le "éventuel" licenciement, c'est pour la forme?
Combien de temps après cet entretien, reçoit-on le courrier de licenciement en général ? parce que s'il faut attendre encore 1 mois puis faire les 3 mois de préavis, ça fait quand même long !
Ca fait beaucoup de questions tout ça. Je vous remercie à l'avance de toute les suggestions et conseils que vous allez pouvoir m'apporter.
Annonces de Pro
logo_atp2.png
Librairie
Le droit du travail au quotidien
Nouveau


Dans un style vivant et concret, appuyé par des infographies, cet ouvrage propose des réponses pratiques, didactiques, et accessibles aux non-spécialistes du droit du travail. Que vous soyez titulaire, adjoint, préparateur, apprenti, ou étudiant en pharmacie, vous devez connaître vos droits et vos obligations dans l’entreprise...


33,00 € TTC
Activité du site

Pages vues depuis 2003 : 604 690 112

  • Nb. de membres 15 272
  • Nb. d'articles 356
  • Nb. de forums 31
  • Nb. de sujets 9
  • Nb. de critiques 46

Top 10  Statistiques